"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

jeudi 2 juillet 2009

Saint Nicolas de Jitcha: Prière pour le peuple Serbe


Ô Seigneur, sauve Ton peuple et sauve-moi.

Si Tu ne sauves pas Ton peuple et le mien, si Tu ne sauves que moi seulement, je serai comme un étranger dans le ciel.

Écoute, Ô Seigneur, la supplication de Tes justes [serviteurs], Savva et Némanya, et sauve Ton peuple pécheur, bien qu'il soit pécheur.

Comme Tu as sauvé Jérusalem des impies et des blasphémateurs, sauve aussi Belgrade des incroyants, afin qu'il soit su de tous que le salut vient de Toi, et non des hommes.

Ton peuple est affaibli par l'attente, ne mets pas à l'épreuve son endurance jusques à la fin, Seigneur. Ô Seigneur, Ton peuple est affaibli par l'attente.

Toute la Terre est couverte des corps de Tes fidèles, nous ne pouvons pas labourer le sol, sans que nos bêches ne résonnent contre les os de nos parents, et sans que ce bruit ne fasse douloureusement écho dans nos âmes.

Il n'est pas un champ qui ne soit un cimetière, il n'est pas un arbre qui ne soit une pierre tombale. Toute la terre serbe est un cimetière.

Aie pitié, Ô Seigneur et sauve Ton peuple, avec ou sans moi.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Aucun commentaire:

Publier un commentaire