"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 17 juillet 2009

Moine Mégaloschème Nil de la skite de Sora (1870): Prières à la Mère de Dieu pour chaque jour de la semaine


Жировицкая икона Божией Матери

Prière à la Mère de Dieu: vendredi
Je Te confie ma vie pour ma protection et, en Toi, après Dieu, je place tout mon espoir de salut, 0 Souveraine et Vierge Génitrice de Dieu.
Moi, Ton serviteur, je T'en prie, ne me méprise pas à cause de mes nombreux péchés, mais vois ma peine et ma perplexité à cause d'eux et accorde-moi soulagement et consolation, afin que je ne périsse pas à la fin.
Etends Ta main droite, ô Très Pure, relève-moi de la souillure de mes actes et place-moi dans le pur pâturage des commandements du Christ, mon Roi et mon Dieu, afin que je puisse à jamais agir renforcé par Toi.
Délivre-moi, ô Souveraine, de mes péchés et, par Ton intercession maternelle devant Ton Fils et Ton Dieu, envoie-moi le repentir pour le salut. Toi Qui as montré la lumière ineffable, éclaire mes ténèbres spirituelles et mon péché. Ô ma joie, délivre-moi des ennemis invisibles qui m'entourent, car mes péchés sont nombreux et ils sont lourds, mes ennemis sont féroces, la mort est proche, ma conscience m'accuse, la fougueuse Géhenne me terrifie, le ver qui ne dort point, les grincements de dents, les ténèbres extérieures de l'enfer me font trembler, car ils cherchent à me prendre à cause de mes mauvaises actions.
Malheur à moi! Que dois-je faire alors, et vers qui dois-je fuir, afin que mon âme soit sauvée? Vers Toi seule, ô douce Marie, Génitrice de Dieu, Qui adoucis l'amertume de la mort pour ceux qui mettent en Toi leur espoir et Qui délivre ceux qui T'appellent depuis l'Enfer terrifiant. Aide-moi aussi, ô Toute Bonne, car je n'ai d'autre aide que toi, ô Toi Qui es digne de nos hymnes.
A l'heure de la mort, sauve-moi de la terreur, de la férocité des démons, sauve-moi de la puissance des esprits malveillants dans les péages aériens après la mort: Révèle-moi alors, je T'en prie, révèle-moi, Ta présence lumineuse, ô Souveraine, et ne m'abandonne pas, moi qui suis malheureux.
Ô Mère Compatissante! Abaisse-toi miséricordieusement jusques à moi, moi qui suis privé de la miséricorde par mes actes, et supplie Celui que Tu as porté dans Ta chair, le Christ notre Dieu et Sauveur, Qui a versé Son Sang Très Pur sur la Croix, afin que je puisse également recevoir le pardon des péchés et le salut éternel et glorifier Ton indicible compassion, et Ton intercession miséricordieuse, ô Génitrice de Dieu, dans les siècles des siècles. Amen!

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Aucun commentaire:

Publier un commentaire