"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 8 juillet 2009

Prière fervente pour quelqu'un selon le Vieux Rite slave


Ô Seigneur, sauve et aie pitié de Ton (Ta/Tes) serviteurs(s/servante/s)...........................
(Enclin),

Délivre-le (la/les) de toute tribulation, colère et nécessité, (Enclin)

De toute maladie de l'âme et du corps, (Enclin)

Pardonne-lui (leur) toute transgression volontaire ou involontaire, ( Enclin)

Et fais ce qui est profitable pour nos âmes. (Enclin)


Version Française Claude Lopez-Ginisty
d'après
les éditions imprimées entre 1642 et 1652
du Molitviénik/Livre de Prières,
en usage dans l'Eglise Orthodoxe Russe
sous le Patriarche Joseph
et d’après le Molitvennik/Old Orthodox Prayer Book
publié par la paroisse de la Nativité du Christ à Erie,
Pennsyvanie, USA en 1986

Notes: 
Cette prière peut être facilement utilisée dans nos prières de commémorations du matin et du soir. Il vaut mieux prier pour le prochain simplement et ne pas essayer de mentionner tous les besoins d'une personne tels qu'on les perçoit, et ses fautes! Dieu sait tout, et Il ne veut qu'une chose: que nous montrions notre amour pour les autres  en sollicitant Sa miséricorde pour ceux que nous aimons (et plus SPECIALEMENT pour ceux que nous pécheurs, nous n'aimons pas comme nous le devrions, pour nos ennemis, et ceux avec lesquels nous sommes en conflit). Si nos prières restent simples et intenses, nous serons moins enclins à juger notre frère dans la prière, et nous nous en lasserons moins facilement, et nous serons plus susceptibles de garder la bonne habitude de la prière pour les autres. [d'après le commentaire du site de Vladika Alexandre ( Mileant) de bienheureuse mémoire.]

Enclin: On fait un signe de Croix et l'on s'incline jusques à la taille en touchant le sol.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire