"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 15 juillet 2009

Moine Mégaloschème Nil de la skite de Sora (1870): Prières à la Mère de Dieu pour chaque jour de la semaine


Икона Божией Матери ''Живоносный источник''

Prière à la Mère de Dieu: mercredi

Ô Génitrice de Dieu, Tu es mon espérance, Tu es un rempart et un havre de bonne espérance et un refuge de salut pour moi qui suis épuisé par la présence de passions!
Sauve-moi de tous mes ennemis, qui persécutent mon âme et la pourchassent par tentations diverses, car sur la voie où je chemine, ils ont cachés de nombreux pièges pour moi, de nombreux scandales, de nombreuses épreuves, beaucoup de déceptions, et de multiples afflictions de l'âme et du corps sont des pièges pour me faire chuter dans le péché et je suis tombé, malheureux que je suis dans les pièges de l'ennemi et je suis lié et détenus par eux, et que ferai-je, moi qui désespère? Je ne sais pas!
Car, si je cherche à recommencer, je suis retenu par le manque de sentiments et la dureté de cœur et je n'ai pas de larmes! Mon état, hélas est maudit! Hélas je suis privé de larmes! Hélas, je suis pauvre!
Vers qui alors, puis-je me tourner? Seulement vers toi, Mère Compatissante de notre Seigneur et Sauveur, espérance des désespérés, rempart et protection de ceux qui accourent vers toi! Ne Te détourne pas de moi, qui suis souillé: Tu es la seule consolation de ma vie, ô Vierge Génitrice de Dieu, et vers Toi seule je viens avec hardiesse en toute nécessité; alors ne m'abandonne pas, dans cette vie et à l'heure de ma mort, viens à mon aide, ô mon secours, afin que tous mes ennemis puissent Te voir et être couverts de honte d'être conquis par toi, ô Souveraine, Médiatrice de mon salut. Amen!

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
http://www.orthodox.net/trebnic/of-hieroschemamonk-parthenios.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire