"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 31 mars 2009

PRIERES AUX SAINTS MARTYRS


Ton martyr ( Nom...)
Seigneur
par ses souffrances,
a reçu de Tes mains 
une couronne incorruptible;
muni de la force qui vient de Toi, 
il a vaincu la férocité des bourreaux
et les fureurs impuissantes du Démon;
par ses prières,
ô Seigneur,
accorde-nous le salut.

+

Etoile radieuse et toujours sûre,
qui annonce au monde
le Soleil de vérité,
saint athlète de Jésus-Christ
(Nom...)
tu as confondu l'erreur
et nous as montré la Lumière,
ne cesse point de prier pour nous.

+

Adapté
du
Livre de Prières à l'usage des chrétiens
de l'Eglise Catholique Orthodoxe d'Orient

traduit du grec et du slavon
et publié à Paris en 1852

icône de Tous les saints martyrs de Russie
par Père Cyprien de Jordanville

lundi 30 mars 2009

PRIERE AUX SAINTS ANARGYRES




Saints thaumaturges anargyres,
vous qui opérez des miracles,
venez,
nous vous supplions,
visiter nos infirmités;
vous avez reçu gratuitement,
accordez-nous la guérison
Malgré notre indignité.

+  

Dépositaires de la grâce 
Qui guérit nos souffrances,
vous conférez 
le don de la santé
à tous ceux qui sont éprouvés 
par les maladies.

Célèbres thaumaturges, 
secourez-nous,
repoussez loin de nous
les atteintes des ennemis
qui nous combattent,
et par votre assistance,
que le monde
obtienne sa guérison.

+

Adapté
du Livre de Prières à l'usage des chrétiens
de l'Eglise Catholique Orthodoxe d'Orient
traduit du grec et du slavon
et publié à Paris en 1852

icône de saint Pantéléimon
Monastère
Sainte Catherine du Sinaï

samedi 28 mars 2009

ACATHISTE A SAINT JEAN LE THAUMATURGE


Kondakion 1
Thaumaturge élu et serviteur exemplaire du Christ, tu déverses sur nous des flots d'inspiration et une multitude de miracles, c'est pourquoi nous te louons avec amour en proclamant vers toi : Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps !

Ikos 1
Par la grâce du Dieu Qui toujours Se soucie des hommes, tu fus manifesté ces derniers temps comme un ange dans la chair. Voyant la beauté de tes vertus, nous tes enfants nous nous écrions vers toi :
Réjouis-toi, qui menas ta vie dans la rectitude depuis ta plus tendre enfance ! 
Réjouis-toi, qui vécus toujours dans la crainte de Dieu et qui accomplis Sa sainte volonté ! 
Réjouis-toi, qui manifestas la grâce de Dieu dans d'innombrables vertus ! 
Réjouis-toi, qui entendais mystiquement la prière lointaine de ceux qui étaient en détresse ! 
Réjouis-toi, qui fus rempli d'amour pour ton prochain et fis tout pour son salut ! 
Réjouis-toi, qui apportes la joie à tous ceux qui prient vers toi avec foi et amour ! 
Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps ! 


Kondakion 2 
L'abondance et l'éventail de tes vertus, ô Saint hiérarque, nous révèle en toi une source vivifiante des miracles de Dieu pour notre temps. Tu désaltères en effet par ton amour et tes miracles tous ceux qui crient avec foi vers Dieu : alléluia!

Ikos 2 
O Père saint, étant rempli d'amour, tu le fus aussi de théologie. En toi la connaissance de Dieu surgit à nouveau avec amour pour l'humanité souffrante. Apprends-nous aussi à connaître par l'amour le Dieu véritable tandis que nous nous écrions vers toi avec admiration :
Réjouis-toi, ferme rempart de la vérité orthodoxe ! 
Réjouis-toi, précieux vase des dons du Saint Esprit ! 
Réjouis-toi, juste accusateur de l'impiété et de la fausse doctrine ! 
Réjouis-toi, ardent observateur des commandements de Dieu ! 
Réjouis-toi, ascète sévère qui ne t'accordas nul repos ! 
Réjouis-toi, pasteur aimant du troupeau du Christ ! 
Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps ! 

Kondakion 3 
Par la miséricorde de Dieu, tu fus en vérité un père pour les orphelins et un instructeur pour les jeunes gens, les éduquant dans la crainte de Dieu et les préparant pour Son service. C'est pourquoi avec amour tous tes enfants lèvent maintenant les yeux vers toi et avec gratitude s'écrient vers Dieu : alléluia !

Ikos 3 
Les habitants des Cieux devraient te louer, plutôt que nous sur cette terre, car nos paroles sont faibles comparées à tes actes. Pourtant offrant à Dieu ce que nous avons, nous nous écrions vers toi :
Réjouis-toi, qui protégeas tes enfants par ta prière perpétuelle ! 
Réjouis-toi, qui toujours gardas sauf ton troupeau par le signe de la croix ! 
Réjouis-toi, dont l'amour ne connut aucune limite de pays ou de race ! 
Réjouis-toi, astre brillant aimé de tous ! 
Réjouis-toi, modèle d'humilité spirituelle ! 
Réjouis-toi, qui apportas la consolation spirituelle à ceux qui en avaient besoin ! 
Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps ! 

Kondakion 4 
Ô hiérarque Jean, confondus par tes actes de piété et d'amour, nous ne savons comment te louer dignement. Tu voyageas en effet jusques aux confins de la terre pour sauver ton peuple et prêcher l'Evangile à ceux qui étaient dans les ténèbres. Remerciant Dieu pour ton labeur apostolique, nous crions vers Lui : alléluia !

Ikos 4 
Les peuples de nombreux pays virent ta vie et s'émerveillèrent des miséricordes divines même en ces temps qui furent les derniers. Et nous aussi, émerveillés, nous écrions vers toi avec crainte et admiration :
Réjouis-toi, illuminateur de ceux qui étaient plongés 
dans les ténèbres de l'incroyance ! 
Réjouis-toi, qui suivis ton peuple à l'Orient et à l'Occident ! 
Réjouis-toi, fontaine de miracles répandus par Dieu ! 
Réjouis-toi, correcteur aimant de ceux qui se sont égarés ! 
Réjouis-toi, consolation prompte de ceux qui se repentent de leurs péchés ! 
Réjouis-toi, soutien de ceux qui cheminent sur la voie droite ! 
Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps !

Kondakion 5 
Sur l'île, préservant ton peuple de l'ouragan mortel par ta prière et par le signe de la croix, tu fus manifestement l'instrument de la puissance divine pour arrêter les forces destructrices de la nature. Préserve-nous aussi qui nous écrions avec émerveillement vers Dieu : alléluia !

Ikos 5 
Dans des circonstances désespérées ou dans l'adversité, tous ceux qui ont cru en ton intercession, ont été délivrés, ô intercesseur hardi devant le trône de Dieu. Ainsi, nous mettons aussi notre espérance en toi pour que tu nous protèges des dangers par tes prières devant Dieu, tandis que nous te disons :
Réjouis-toi, qui empêchas les puissance naturelles de nuire à ton troupeau ! 
Réjouis-toi, qui par ta prière réponds à ceux qui sont dans la nécessité ! 
Réjouis-toi, pain inépuisable des affamés ! 
Réjouis-toi, richesse abondante de ceux qui vivent dans la pauvreté ! 
Réjouis-toi, consolation de ceux qui sont dans l'affliction ! 
Réjouis-toi, relèvement prompt de ceux qui ont chu ! 
Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps ! 

Kondakion 6 
Conduisant ton peuple hors de l'esclavage, tu fus en vérité un nouveau Moïse, ô saint hiérarque Jean. Délivre-nous aussi de l'esclavage du péché et des ennemis de Dieu tandis que nous nous écrions vers Lui : alléluia !

Ikos 6 
O bon pasteur, tu fis l'impossible pour persuader les autorités de ce monde d'avoir pitié de ton troupeau. Prie pour nous maintenant afin que nous puissions sauver nos âmes, en vivant dans la paix et le calme tandis que nous nous écrions avec reconnaissance vers toi :
Réjouis-toi, Secours de ceux qui font appel à toi avec foi ! 
Réjouis-toi, qui délivres de la mort et du désastre ! 
Réjouis-toi, qui préserves des mensonges et calomnies ! 
Réjouis-toi, qui protèges les innocents des envoûtements ! 
Réjouis-toi, qui déjoues les attaques des iniques ! 
Réjouis-toi, qui détruis les mensonges et exaltes la vérité ! 
Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps ! 

Kondakion 7 
O Admirateur des saints de l'Orient et de l'Occident, tu réintroduisis dans l'Eglise Orthodoxe les saints de l'Occident originaires de pays qui avaient apostasié la vérité. Avec eux maintenant, tu pries pour nous qui sur terre nous écrions vers Dieu : alléluia !

Ikos 7 
O fervent vénérateur des saints hiérarques de Gaule, tu fus, en vérité, l'un d'eux dans ces temps qui furent les derniers, exhortant ton troupeau à conserver la même foi orthodoxe qu'ils confessaient, et étonnant les peuples de l'Occident par ta sainte vie. Préserve-nous maintenant dans cette même foi, tandis que vers toi nous nous écrions :
Réjouis-toi, nouveau Martin par tes miracles et tes exploits ascétiques ! 
Réjouis-toi, nouveau Germain par ta confession de la foi orthodoxe ! 
Réjouis-toi, nouvel Hilaire par ta divine théologie ! 
Réjouis-toi, nouveau Grégoire par ton amour des saints ! 
Réjouis-toi, nouveau Faust par ton amour noble et ta ferveur monastique ! 
Réjouis-toi, nouveau Césaire par ta direction ferme, 
mais aimante, de l'Eglise de Dieu ! 
Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps ! 

Kondakion 8 
O saint hiérarque, à la fin de ta vie tu fus appelé au Nouveau Monde pour y offrir ton témoignage de l'ancienne chrétienté et y souffrir la persécution pour ta droiture, parachevant ainsi ton âme pour le ciel. Nous émerveillant à présent de ta patience et de ta longanimité, nous nous écrions tous vers Dieu : alléluia !

Ikos 8 
Ouvrier dans la vigne du Christ, toi qui ne connus nul repos même à la fin de ta vie de labeur, aide-nous dans nos épreuves alors que nous efforçant d'être fidèles au Christ, nous nous écrions vers toi en guise de louange :
Réjouis-toi, qui enduras tout jusques à la fin et atteignis ainsi le salut ! 
Réjouis-toi, qui fus jugé digne de mourir devant l'icône de la Mère de Dieu ! 
Réjouis-toi, qui conservas ta foi et ton courage 
au milieu d'injustes persécutions ! 
Réjouis-toi, qui œuvras jusques à la fin pour ton troupeau 
et rencontras la mort assis comme un hiérarque ! 
Réjouis-toi, qui retournas par le ciel pour être enseveli 
au sein de ton troupeau ! 
Réjouis-toi, qui accomplis des miracles pour ceux 
venant avec foi et amour à ton sépulcre ! 
Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps ! 

Kondakion 9 
L'assemblée des anges se réjouit lorsque ton âme s'éleva vers leur demeure céleste, s'émerveillant des miracles que tu accomplis sur terre par l'action du Saint Esprit vers Qui nous chantons: alléluia !

Ikos 9 
O juste Jean, il est impossible aux orateurs de décrire ta vie de sainteté avec leurs paroles nombreuses et éloquentes, car tu es devenu en vérité le séjour vivant de la puissance du Dieu ineffable. Pourtant ne pouvant rester silencieux devant ce miracle accordé à notre époque de foi tiède, nous te glorifions ainsi :
Réjouis-toi, divin palais où le conseil du bon Roi est donné ! 
Réjouis-toi, humble et frêle habitation contenant 
la beauté spacieuse des demeures angéliques ! 
Réjouis-toi, qui obtins une maison non faite de main d'homme, 
éternelle dans les cieux ! 
Réjouis-toi, hâvre où sont divinement guéries toutes sortes de maladies ! 
Réjouis-toi, chambre où ton saint labeur de prière fut caché ! 
Réjouis-toi, temple béni de l'Esprit Saint ! 
Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps ! 

Kondakion 10 
Voulant sauver le monde, le Sauveur de tous envoya un saint nouveau parmi nous et par lui, nous rappela des sombres abysses du péché. Entendant cet appel au repentir, indignes que nous sommes, nous nous tournons vers Dieu, nous écriant vers Lui : alléluia ! 

Ikos 10 
O Hiérarque Jean, tu es une muraille nous protégeant de l'adversité, car par tes intercessions célestes nous sommes délivrés des attaques des passions démoniaques et des afflictions qui nous assaillent sur terre. Devant le ferme soutien de ta prière, nous te crions avec foi :
Réjouis-toi, vue des aveugles ! 
Réjouis-toi, force et vie de ceux qui sont sur leur lit de mort ! 
Réjouis-toi, conseil divinement révélé pour ceux qui sont 
dans le doute et la confusion ! 
Réjouis-toi, onde rafraîchissante pour ceux qui périssent 
dans la fournaise de l'affliction ! 
Réjouis-toi, père aimant pour les délaissés et les abandonnés ! 
Réjouis-toi, maître saint de ceux qui cherchent la Vérité ! 
Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps ! 


Kondakion 11 
O très bienheureux Jean, ta vie fut un hymne à la Très Sainte Trinité, surpassant les autres vies en pensée, parole et action. Car tu expliquas avec beaucoup de sagesse en vérité, les préceptes de la vraie foi, nous enseignant à chanter avec foi, espérance et amour au Dieu Un en la Trinité : alléluia!

Ikos 11 
O pasteur élu du troupeau du Christ, notre père Jean, tu es pour nous comme le flambeau rayonnant de l'Orthodoxie parmi les ténèbres de l'ignorance. Car même après ton trépas, tu proclames la vérité aux ignorants et instruis ceux cherchent à être guidés et tous ceux qui s'écrient vers toi :
Réjouis-toi, rayonnement de la sagesse divine pour ceux qui sont dans l'ignorance ! 
Réjouis-toi, arc-en-ciel de joies paisibles pour les humbles ! 
Réjouis-toi, tonnerre pour les pécheurs invétérés ! 
Réjouis-toi, éclair du zèle divin ! 
Réjouis-toi, pluie des dogmes de Dieu ! 
Réjouis-toi, averse de pensées théologiques ! 
Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps ! 

Kondakion 12 
La grâce a été répandue sur nous tous dans ces derniers jours. Voyant cette grâce qui procède d'un saint hiérarque qui marcha jadis parmi nous, recevons-la avec révérence et action de grâce, nous écriant vers Dieu : alléluia!

Ikos 12 
Chantant des louanges à Dieu, le chœur céleste des saints se réjouit de ce qu'Il n'ait pas abandonné ce monde déchu et incrédule, mais qu'il ait manifesté Son pouvoir tout-puissant en toi, Son serviteur doux et humble. O bienheureux Jean, avec tous les saints nous te saluons et t'honorons ainsi:
Réjouis-toi, nouvel astre de justice brillant au firmament du paradis ! 
Réjouis-toi, nouveau prophète qui fut mandé 
avant le déchaînement final du Malin ! 
Réjouis-toi, nouveau Jonas qui nous prévient tous 
en nous annonçant le salaire du péché ! 
Réjouis-toi, nouveau Baptiste nous entraînant tous 
vers une vie de prière et de repentance ! 
Réjouis-toi, nouveau Paul souffrant pour prêcher 
l'Evangile dans l'esprit de vérité ! 
Réjouis-toi, nouvel apôtre dont les miracles instillent 
en nousla foi et la crainte de Dieu ! 
Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps !

Kondakion 13 
O notre très saint et très admirable hiérarque Jean, consolation de tous les affligés, accepte maintenant notre offrande pieuse, afin que par tes prières à notre Seigneur, nous soit épargné la Géhenne et que par ton intercession agréable à Dieu, nous puissions éternellement nous écrier : alléluia ! alléluia ! alléluia ! 

Ikos 1
Par la grâce du Dieu Qui toujours Se soucie des hommes, tu fus manifesté ces derniers temps comme un ange dans la chair. Voyant la beauté de tes vertus, nous tes enfants nous nous écrions vers toi :
Réjouis-toi, qui menas ta vie dans la rectitude depuis ta plus tendre enfance !
Réjouis-toi, qui vécus toujours dans la crainte de Dieu et qui accomplis Sa sainte volonté !
Réjouis-toi, qui manifestas la grâce de Dieu dans d'innombrables vertus !
Réjouis-toi, qui entendais mystiquement la prière lointaine de ceux qui étaient en détresse !
Réjouis-toi, qui fus rempli d'amour pour ton prochain et fis tout pour son salut !
Réjouis-toi, qui apportes la joie à tous ceux qui prient vers toi avec foi et amour !
Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps !

Kondakion 1
Thaumaturge élu et serviteur exemplaire du Christ, tu déverses sur nous des flots d'inspiration et une multitude de miracles, c'est pourquoi nous te louons avec amour en proclamant vers toi : Réjouis-toi, Saint hiérarque Jean thaumaturge de ces derniers temps !
+
PRIERE A NOTRE SAINT PERE THEOPHORE & THAUMATURGE
 JEAN DE CHANGHAI 
ARCHEVÊQUE DE SAN FRANCISCO

+
O bien-aimé hiérarque Jean, tandis que tu vivais parmi nous, tu vis en vérité le futur comme s'il s'agissait du présent, les choses éloignées étaient proches pour toi et les cœurs et les esprits étaient comme les tiens propres. Nous savons qu'en cela tu étais illuminé par Dieu avec Qui tu fus toujours en communion mystique de prière et en Qui tu demeures éternellement à présent. Comme tu pouvais entendre les suppliques mentales de ton troupeau dispersé au loin avant même qu'il ne puisse te parler, ainsi, écoute maintenant nos prières et portes-les auprès du Seigneur. Tu as été transféré à la vie sans fin, dans l'autre monde et pourtant tu n'es pas loin de nous en vérité, car le ciel nous est plus proche que nos propres âmes. Montre envers nous qui sommes effrayés et seuls, la même compassion que tu montras un jour aux orphelins tremblants. Donne-nous à nous qui sommes tombés dans le péché, la confusion et le désespoir, le même enseignement strict mais affectueux que tu donnas jadis à ton troupeau élu. En toi nous voyons la ressemblance vivante de notre Créateur, l'esprit vivant de l'Evangile et le fondement de notre foi. Dans la vie pure que tu menas dans notre époque pécheresse, nous voyons un modèle de vertu, une source d'enseignement et d'inspiration. Considérant la grâce qui te fut accordée, nous savons que Dieu n'a pas abandonné Son peuple. C'est plutôt nous qui nous sommes séparés de Lui et nous devons retrouver la ressemblance de la Divinité comme tu le fis toi-même. Par ton intercession, ô bienheureux, accorde-nous d'accroître notre effort pour cheminer vers la céleste patrie, établissant nos penchants vers les choses d'En-Haut, œuvrant dans la prière et la rectitude, combattant enfin les attaques de notre nature déchue. Invoque pour nous la miséricorde de Dieu, afin que nous nous joignions à toi un jour dans Son Royaume. Car notre plus profond désir est de vivre à jamais avec Lui, avec le Père et le Fils et le Saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen ! 

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
l'Acathiste composé en langue anglaise
par le hiéromoine Séraphim (Rose) 
de bienheureuse mémoire
publié in 
Orthodox Word n°123-124, 1985
 Platina, Californie, USA. 


vendredi 27 mars 2009

PRIERE AVANT & APRES L'ETUDE


Avant l'étude

Maître de Sagesse
et dispensateur de toute intelligence,
Qui instruis les ignorants
et protège les pauvres,
Affermis et éclaire mon cœur;
ô Seigneur,
Verbe du Père, donne-moi la parole,
car je n'empêcherai pas mes lèvres 
de crier vers Toi:
Dieu de miséricorde,
aie pitié de moi,
Ta créature déchue.
Amen!
+

Autre prière avant l'étude

O Dieu infiniment bon,
fais descendre sur nous 
la grâce de Ton Saint Esprit
Qui donne et affermis 
les forces de notre âme,
afin qu'en nous appliquant 
à l'enseignement proposé, 
ô notre Créateur
nous croissions pour Ta gloire,
pour la joie de nos parents,
pour l'utilité de l'Eglise
et de notre patrie.
Amen!
+

Après l'étude

O Créateur,
nous Te remercions de nous avoir accordé
Ta grâce pour entendre l'enseignement.
Bénis nos supérieurs, 
nos parents et nos maîtres
qui nous guident dans la connaissance du bien,
et donne-nous 
la force et la fermeté
pour poursuivre nos études.
Amen!


Adapté
du Livre de Prières à l'usage des chrétiens
de l'Eglise Catholique Orthodoxe d'Orient
traduit du grec et du slavon
et publié à Paris en 1852

Divna: Tu es béni Seigneur!

jeudi 26 mars 2009

PRIERE POUR OBTENIR LA CHARITE


O Christ Sauveur,
Qui as uni Tes apôtres
par les liens de la charité,
accorde-nous la même grâce
afin que nous gardions ensemble 
Tes commandements, 
et que nous nous nous aimions sincèrement
les uns les autres.

O Dieu de bonté,
Accorde-nous ce don précieux
par les prières de Ta mère toute pure,
la bienheureuse et toujours vierge Marie.
Amen!

+

O Jésus,
Embrase nos cœurs, 
du feu de Ton Amour;
rends-nous capables de T'aimer 
de toute notre âme,
de tout notre cœur,
et de toutes nos forces,
et d'aimer notre prochain 
comme nous-mêmes,
afin que gardant Tes commandements
nous Te glorifiions
comme souce abondante de miséricorde.

Amen!

Adapté
du Livre de Prières à l'usage des chrétiens
de l'Eglise Catholique Orthodoxe d'Orient
traduit du grec et du slavon
et publié à Paris en 1852

mercredi 25 mars 2009

PRIERE AU TEMPS DES CALAMITES


Seigneur,
hâte-Toi de nous assister,
avant que nous ne succombions
sous les coups de ceux
qui nous outragent 
et nous menacent;
mets en fuite,
par la puissance de Ta croix
ô Christ notre Dieu,
les ennemis qui viennent nous assaillir.

Qu'ils apprennent à connaître
la force de la foi des orthodoxes,
par les prières de Ta très sainte Mère
ô Dieu de bonté!

Amen!
+

Seigneur,
notre guide suprême dans les combats, 
et vainqueur de l'enfer,
je Te rends grâce
car Tu m'as délivré de la mort éternelle
malgré mon indignité.

Ta miséricorde est ineffable,
délivre-moi de tous dangers,
tandis que je crie vers Toi:
Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu,
aie pitié de moi!
Amen!

Adapté 
du Livre de Prières à l'usage des chrétiens 
de l'Eglise Catholique Orthodoxe d'Orient
traduit du grec et du slavon
et publié à Paris en 1852


Divna: Agni Parthene ( Vierge Pure) de l'Acathiste

mardi 24 mars 2009

PRIERE APRES L'ENTREE DANS L'EGLISE


Je t'adore ô mon Dieu,
ici présent par Ta grâce 
et plus intimement encore
sous le voile mystérieux de Tes sacrements.

ô Christ mon Sauveur,
mon cœur s'humilie 
et se prosterne devant Toi.

Je rends pieusement hommage 
à Ta très pure Mère,
dont l'assistance et l'intercession
soutiennent en moi
l'espérance et la confiance en mon salut.

Je vénère le saint Ange,
préposé à la garde perpétuelle 
de Ton sanctuaire,
et tous Tes saints
dont je contemple ici les icônes, 
et dont je baise les saintes reliques
avec amour.

Seigneur,
daigne incessament prêter l'oreille
à la voix suppliante de Ton peuple
qui T'implore dans ce saint Temple,
et souviens-toi dans Ton Royaume Céleste
de tous ceux qui reposent 
dans cette enceinte, 
et selon Ta miséricorde infinie,
remets-leur tous leurs péchés,
dans les siècles des siècles.
Amen!

Adapté 
du Livre de Prières à l'usage des chrétiens 
de l'Eglise Catholique Orthodoxe d'Orient
traduit du grec et du slavon
et publié à Paris en 1852

Louez le Seigneur: Grec

lundi 23 mars 2009

PRIERE AVANT D'ENTRER DANS L'EGLISE


Je me suis réjoui avec ceux qui m'ont dit:
Allons visiter la maison du Seigneur.

Oui, me confiant à l'abondance de Ta grâce,
Je franchirai, Seigneur,
le seuil de Ta demeure:
je m'inclinerai,
en adorant avec crainte,
sur le parvis de Ton saint Temple.

Guide mes pas selon Ta justice,
et pour la confusion de mes ennemis,
montre-moi la voie qu'il faut suivre,
afin que sans achoppement
il me soit donné de glorifier
la Divinité du Père, du Fils et du Saint Esprit,
maintenant et toujours,
et dans les siècles des siècles.
Amen!

+

Adapté
du Livre de Prières à l'usage des chrétiens
de l'Eglise Catholique Orthodoxe d'Orient
traduit du grec et du slavon
et publié à Paris en 1852

Invincible Chef d'Armée (Extrait de l'Acathiste): Grec

dimanche 22 mars 2009

REGLE DE PRIERE DES MOINES D'OPTINO


молитва старцев оптинских

OUTRE les offices à l'église: la Liturgie, les Matines, les Vêpres et Complies auxquels tous les frères du monastère sont obligés d'assister, un grand nombre d’entre eux lisent tous les jours dans leurs cellules: un chapitre de l'Evangile en suivant, en commençant d'abord par l'Evangile de saint Matthieu, et en terminant au dernier chapitre de l'Evangile de saint Jean, et deux chapitres de l'Epître, de même, en commençant par les Actes des saints apôtres et se terminant par le dernier chapitre de l'Apocalypse de Saint Jean le Théologien. Les sept derniers chapitres de l'Apocalypse sont lus, à raison d’un par jour. De cette manière, le dernier chapitre est lu exactement le même jour que le dernier chapitre de l'Évangile de saint Jean. Puis, après l'achèvement de la lecture de l'ensemble du Nouveau Testament, suivant la méthode indiquée, ils commencent à nouveau à partir des premiers chapitres, un nouveau cycle de lecture dans le même ordre. Du Psautier, ils lisent un cathisme par jour, en commençant par le premier et en terminant par le dernier cathisme. En plus de cela, ils effectuent ce qu'on appelle la règle de cellule des cinq cents, dans l'ordre suivant:
Après les trois prosternations effectués au début de chaque règle de la prière, à la fois dans l'Eglise et dans sa cellule, on dit la prière: 
(1) O Dieu, aie pitié de moi pécheur. 
(2) O Dieu, fais grâce à mes péchés et aie pitié de moi. 
(3) Seigneur, Toi Qui m’as façonné, aie pitié de moi. 
J'ai péché au-delà de toute mesure, 
O Seigneur, pardonne-moi
Dans la cellule une quatrième prosternation est ajoutée avec la prière: Ma Souveraine, Très Sainte Mère de Dieu, sauve-moi qui suis un pécheur. 

Ensuite, les prières suivantes sont dites:
Par les prières de nos saints Pères, Seigneur Jésus Christ, notre Dieu, aie pitié de nous. Amen.
Gloire à Toi, notre Dieu, gloire à Toi ! 
Roi Céleste, Consolateur, Esprit de Vérité, Toi Qui es partout présent et Qui emplis tout, Trésor des biens et Donateur de vie, viens et demeure en nous, purifie-nous de toute souillure et sauve nos âmes, Toi Qui es bonté!

Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel, aie pitié de nous! ( Ter )

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,
maintenant et toujours et aux siècles des siècles.
Amen!

Très sainte Trinité , aie pitié de nous,
Seigneur, purifie-nous de nos péchés,
Maître, pardonne nos iniquités,
Saint, visite-nous et guéris nos infirmités à cause de Ton Nom!

Kyrie eleison ( Ter ) 

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,
Et maintenant et toujours et aux siècles des siècles.
Amen!

Notre Père qui es aux cieux, que Ton Nom soit sanctifié, que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain substantiel, Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du Malin.

Par les prières de nos saints Pères, Seigneur Jésus Christ, notre Dieu, aie pitié de nous. Amen.
Kyrie eleison (12). 
Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,
Et maintenant et toujours et aux siècles des siècles.
Amen!

Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, notre Roi!
Venez, adorons, prosternons-nous devant le Christ, notre Roi et notre Dieu!
Venez, adorons, prosternons-nous devant le Christ lui-même, notre Roi et notre Dieu!

Psaume 50. 
Aie pitié de moi, ô Dieu, selon Ta grande miséricorde, et dans Ton immense compassion, efface mon péché. Lave-moi de plus en plus de mon iniquité, et de mon péché purifie-moi. Car je connais mon iniquité, et mon péché est constamment devant moi. Contre Toi seul, j'ai péché, et j'ai fait le mal sous Tes yeux. Ainsi, tu seras trouvé juste en Tes paroles, et Tu seras vainqueur quand on Te jugera. Vois: dans l'iniquité j'ai été conçu, et j'étais dans le péché quand ma mère m'a enfanté. Mais Tu aimes la vérité: Tu m'as révélé les mystères et les secrets de Ta sagesse. Tu m'aspergeras avec l'hysope, et je serai purifié, Tu me laveras, et je deviendrai plus blanc que la neige. Tu me feras entendre des paroles de joie et d'allégresse, et ils exulteront, les os humiliés.
Crée en moi un coeur pur, ô Dieu,et renouvelle en ma poitrine un esprit droit. Ne me rejette pas loin de Ta face, et ne retire pas de moi Ton Esprit Saint. Rends-moi la joie de Ton salut, et fortifie-moi par l'Esprit souverain. J'enseignerai Tes voies aux pécheurs, et les impies reviendront vers Toi. Delivre-moi du sang, ô Dieu, Dieu de mon salut, et ma langue exultera pour Ta justice. Seigneur, ouvre mes lèvres; et ma bouche annoncera Ta louange.
Si Tu avais voulu un sacrifice, je Te l'aurais offert, mais Tu ne prends aucun plaisir aux holocaustes. Le sacrifice qui convient à Dieu, c'est un esprit brisé; un coeur broyé et humilié, Dieu ne le méprise point. Accorde Tes bienfaits à Sion dans Ta bienveillance, Seigneur, et que soient relevés les murs de Jérusalem; alors Tu prendras plaisir au sacrifice de justice, à l'oblation et aux holocaustes, alors on offrira de jeunes taureaux sur Ton autel.

Symbole de la Foi.

Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre, et toutes les choses visibles et invisibles. 

Et en un seul Seigneur, Jésus-Christ, Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles. Lumière de Lumière, vrai Dieu de Vrai Dieu, engendré, non créé, consubstantiel au Père, par Qui tout a été fait. Qui pour nous hommes et pour notre salut, est descendu des Cieux, S’est incarné du Saint-Esprit, et de la Vierge Marie et S’est fait homme. 

Il a été crucifié pour nous sous Ponce Pilate, a souffert a été enseveli. Et Il est ressuscité le troisième jour selon aux Écritures ; Il est monté au Ciel, et siège à la droite du Père et Il reviendra en gloire juger les vivants et les morts et Son règne n’aura pas de fin.

 Et en l’Esprit Saint, Seigneur donateur de Vie, qui procède du Père, qui est adoré et glorifié avec le Père et le Fils, qui a parlé par les prophètes.

En l’Église une, sainte, catholique et apostolique. Je confesse un seul baptême pour la rémission des péchés. J’attends la Résurrection des morts et la Vie du siècle à venir. AMEN!

Premier groupe. 
Puis une centaine de prières: Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi pécheur, avec grande prosternation pour les dix premières prières, enclins depuis la taille pour les vingt prières suivantes, et en dernier, pour la centième prière, une fois encore une prosternation.

Après cela, la prière suivante à la Très Sainte Mère de Dieu:

Ma Très Sainte Vierge Mère de Dieu, par Tes saintes et toutes puissantes supplications, éloigne de moi, ton humble et misérable serviteur, le découragement, l'oubli, la folie, l'insouciance, et toutes les pensées impures, malignes et blasphématoires de mon cœur misérable et de mon esprit enténébré. Et éteins la flamme de mes passions, car je suis pauvre et misérable, et délivre-moi à partir de mes nombreux souvenirs et de mes nombreuses actions cruelles, et libère-moi de toutes mes mauvaises actions: car Tu es bénie par toutes les générations, et Ton Très Honorable nom est glorifié dans les siècles des siècles. Amen !

À la fin de cette prière, une prosternation.

Deuxième groupe. Puis de nouveau une centaine de prières de Jésus dans le même ordre que précédemment avec dix et vingt prosternations. Pour la dernière prière de Jésus, une prosternation et de nouveau la même prière: 

Ma Très Sainte Vierge Mère de Dieu, par Tes saintes et toutes puissantes supplications, éloigne de moi, ton humble et misérable serviteur, le découragement, l'oubli, la folie, l'insouciance, et toutes les pensées impures, malignes et blasphématoires de mon cœur misérable et de mon esprit enténébré. Et éteins la flamme de mes passions, car je suis pauvre et misérable, et délivre-moi à partir de mes nombreux souvenirs et de mes nombreuses actions cruelles, et libère-moi de toutes mes mauvaises actions: car Tu es bénie par toutes les générations, et Ton Très Honorable nom est glorifié dans les siècles des siècles. Amen !

Prosternation.

Troisième groupe. Cent de même que pour le premièr et le second groupe.
Quatrième groupe. Comprenant une centaine de prières à la Très Sainte Mère de Dieu: Ma Très Sainte Vierge Mère de Dieu, sauve-moi qui suis pécheur.

Dans ce groupe de cent prières, les dix premières prières sont également faites avec prosternations et les vingt suivantes avec enclins, les autres sans enclins. La dernière prière est faite avec une prosternation, après quoi, on fait avec une prosternation de la prière: 

Ma Très Sainte Vierge Mère de Dieu, par Tes saintes et toutes puissantes supplications, éloigne de moi, ton humble et misérable serviteur, le découragement, l'oubli, la folie, l'insouciance, et toutes les pensées impures, malignes et blasphématoires de mon cœur misérable et de mon esprit enténébré. Et éteins la flamme de mes passions, car je suis pauvre et misérable, et délivre-moi à partir de mes nombreux souvenirs et de mes nombreuses actions cruelles, et libère-moi de toutes mes mauvaises actions: car Tu es bénie par toutes les générations, et Ton Très Honorable nom est glorifié dans les siècles des siècles. Amen !

Prosternation.

Puis cinquante prières: O Saint Ange de Dieu, mon Gardien, prie Dieu pour moi pécheur. 
Avec les cinq premières prières, prosternations ; les dix suivantes avec enclins, les trente-quatre restantes, sans enclins. C'est seulement avec la dernière prière, que l’on fait une prosternation et de nouveau la prière: 

Ma Très Sainte Vierge Mère de Dieu, par Tes saintes et toutes puissantes supplications, éloigne de moi, ton humble et misérable serviteur, le découragement, l'oubli, la folie, l'insouciance, et toutes les pensées impures, malignes et blasphématoires de mon cœur misérable et de mon esprit enténébré. Et éteins la flamme de mes passions, car je suis pauvre et misérable, et délivre-moi à partir de mes nombreux souvenirs et de mes nombreuses actions cruelles, et libère-moi de toutes mes mauvaises actions: car Tu es bénie par toutes les générations, et Ton Très Honorable nom est glorifié dans les siècles des siècles. Amen !

Prosternation.
Puis cinquante prières: Tous les Saints, priez Dieu pour moi pécheur. 
Les cinq premières prières, avec prosternations, les dix suivantes, avec enclins, les trente-quatre restantes, sans enclins. Encore une fois, la dernière prière avec une prosternation, après quoi est dite de la prière suivante avec une prosternation: 

Ma Très Sainte Vierge Mère de Dieu, par Tes saintes et toutes puissantes supplications, éloigne de moi, ton humble et misérable serviteur, le découragement, l'oubli, la folie, l'insouciance, et toutes les pensées impures, malignes et blasphématoires de mon cœur misérable et de mon esprit enténébré. Et éteins la flamme de mes passions, car je suis pauvre et misérable, et délivre-moi à partir de mes nombreux souvenirs et de mes nombreuses actions cruelles, et libère-moi de toutes mes mauvaises actions: car Tu es bénie par toutes les générations, et Ton Très Honorable nom est glorifié dans les siècles des siècles. Amen !

Puis:
Il est digne en vérité de Te célébrer ô Mère de Dieu, bienheureuse à jamais et bénie, et Mère de notre Dieu. Toi plus vénérable que les Chérubim, et incomparablement plus glorieuse que les Séraphim, Toi qui sans tache enfantas Dieu le Verbe, Toi véritablement Mère de Dieu nous Te magnifions!

À la fin de cette prière, une prosternation.
Après cela: Gloire à Toi, Christ Dieu, notre espérance, gloire à Toi. 
Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,
Et maintenant et toujours et aux siècles des siècles.
Amen!
Kyrie eleison (3) 
Par les prières de nos saints Pères, Seigneur Jésus Christ, notre Dieu, aie pitié de nous. Amen.

Tous les jours de la semaine les enclins et les prosternations mentionnés sont effectués. Les jours de la Pentecôte, les jours où il y a le Polyéléos, pour les avant fêtes et pour la durée des fêtes, les jours où la Grande Doxologie des Matines est chantée à l'église, les prosternations ne sont pas faites. De même, dans la cellulles prosternations sont remplacées par des enclins, comme c'est le cas tous les jours toute l'année quand il y a une Vigile. Les deux derniers jours de la semaine de la Passion, pour l'ensemble de la Semaine Lumineuse, et du vingt-quatre Décembre jusques au sept Janvier, cette règle de cellule est complètement supprimée, comme c'est également le cas sur tous les dimanches tout au long de l'année, même si l’Agrypnie (la Vigile de toute la nuit)n'a pas été célébrée, mais seulement les Vêpres et Matines, comme cela se fait en hiver.
Nota Bene: Tout changement dans la composition de cette règle de cellule, ainsi que la réduction de celle-ci ou son augmentation, sont laissées à la volonté et la bénédiction du staretz ou du père spirituel de chaque individu.

Version française Claude Lopez-Ginisty