"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 6 avril 2009

Saint Manchan d'Offaly: Prière-poème composée circa 450-550 A.D.


F
ils du Dieu Vivant,
Accorde-moi, doux Christ, 
La grâce de trouver, pour en faire ma demeure,
Une petite hutte dans un endroit retiré.

Un bassin petit, mais à l'eau très claire,
Près de l'endroit
Où les péchés de tous les hommes 
Seront lavés par la grâce sanctifiante.

Une forêt agréable tout autour
Pour la protéger du vent,
Et y abriter les oiseaux 
Qui chantent partout autour d'elle.

Une chaleur de Sud,
Un courant d'eau à ses pieds,
Une pairie verte et douce à la terre riche,
Propice à tous les fruits.

Mon choix pour les hommes 
Qui vivront et prieront Dieu avec moi:
Des hommes paisibles à l'esprit humble...
Je dirai leur nombre...

Quatre rangées de trois, ou trois de quatre
Pour dire le Psautier;
Six pour prier au mur Sud de l'église,
Et six le long du mur Nord.

Deux par deux, mes amis en douzaines,
Pour dire le nombre juste,
Priant avec moi pour émouvoir le Roi
Qui donne au soleil sa lumière.

Une charmante église, un foyer pour Dieu,
Paré de fins tissus,
Où près de la page blanche de l'Evangile
Brille le cierge de l'Evangile.

Une petite maison où tous peuvent loger,
Pour le soin du corps,
Où personne ne montre convoitise ni arrogance,
Où personne n'a une pensée maligne.

Et tout ce que je demande pour la tenue de ce lieu,
Je l'obtiens et ne paie nul gage:
Poireaux du jardin, volailles, gibier,
Saumon et truites et abeilles.

Ma part de vêtement et de nourriture,
Par le Roi au visage éclatant,
Et parfois je m'assieds seul
Et je prie en tous lieux.

Version française Claude Lopez-Ginisty

(Saint Manchan est un des disciples de saint Patrick d'Irlande. Il voulut devenir ermite, mais des compagnons vinrent le rejoindre, et il se trouva à la tête d'un groupe de moines. Ce poème-prière décrit l'idéal monastique des premières communautés de moines celtes.)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire