"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 14 février 2009

ACATHISTE AU SAINT NEOMARTYR JOSEPH/AMBROISE GARDIEN DE LA PORTAITISSA



Kondakion 1
Doux moine Joseph gardien de la Toute-Pure* Tu achevas ton parcours d’athlète du Christ* En terre d’Hellade comme un nouveau martyr* Comme l’agneau muet mené à l’abattoir* Et l’assemblée des élus du Ciel te proclame:
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph!

Ikos 1
Dès ton enfance tu vécus en pèlerin* Parti du Chili tu allas au Canada* Tu rencontras sur ton chemin l’orthodoxie* Pour l’exaltation de la Croix vivifiante* Tu La pris sur tes épaules et nous te disons:
Réjouis-toi, qui par la Croix connus l’Église
Réjouis-toi, dont le Thabor fut à l’Athos
Réjouis-toi, qui cheminas au Golgotha
Réjouis-toi, qui fit du monde un monastère
Réjouis-toi, qui combattis le bon combat
Réjouis-toi, qui te réfugias dans l’Église
Réjouis-toi, dont la vie n’était que prière
Réjouis-toi, qui rejoignis le havre saint
Réjouis-toi, qui crucifias ta liberté
Réjouis-toi, qui abolis ta volonté
Réjouis-toi, qui sans avoir posséda l’Être
Réjouis-toi, dont l’existence devint Voie
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph! 

Kondakion 2 
En voyage à la sainte montagne d’Athos* Tu rencontras la Mère de tous les croyants* Qui te regardait dans la Portaïtissa* Tu voulus emporter avec toi Son icône* Mais les moines refusèrent de te La céder* Et tu prias toute la nuit: Alléluia!

Ikos 2 
Au matin lorsque tu partais tristement* Croyant que ta prière n’était exaucée* L’higoumène vint te donner la sainte icône* Et tu La reçus avec crainte et tremblement* Comme on reçoit un sacrement et nous disons:
Réjouis-toi, Prière pure dans la nuit
Réjouis-toi, Intercession devant le Trône
Réjouis-toi, Prosternation de pureté
Réjouis-toi, Oraison qui ouvre le Ciel
Réjouis-toi, Dévotion d’une âme impeccable
Réjouis-toi, Bénédiction de l’Invisible
Réjouis-toi, Réceptacle de l’Ineffable
Réjouis-toi, Adoration en Vérité
Réjouis-toi, Supplication d’un cœur ardent
Réjouis-toi, Ecrin précieux de la grâce
Réjouis-toi, Dulie douce qui va vers Dieu
Réjouis-toi, Elu de la Gérondissa
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph! 

Kondakion 3
Lors tu partis au monastère d’Iviron* Et tu pus obtenir comme une immense grâce* Que l’icône soit mise sur l’original* Tu quittas le Jardin de la Mère de Dieu* Chantant au fond de ton âme: Alléluia!

Ikos 3
Dès lors tu ne quittas plus la Mère de Dieu* Tu devins gardien de la Portaïtissa* Elu entre les élus de la Toute Pure* Tu emmenais avec toi comme doux trésor* Celle Qui nous visita et nous te chantons:
Réjouis-toi, Fils aimant de la Mère Sainte
Réjouis-toi, Enfant de l’Eglise Orthodoxe
Réjouis-toi, Frère des moines de l’Athos
Réjouis-toi, Berger de l’Agnelle Très Pure
Réjouis-toi, Voyageur de la Pure Grâce
Réjouis-toi, Pèlerin porteur de l’Image
Réjouis-toi, Liesse de l’Assemblée des Saints
Réjouis-toi, Encens fragrant du sacrifice
Réjouis-toi, Signe de la faveur de Dieu
Réjouis-toi, Bercail de toutes grâces
Réjouis-toi, que l’on révère à Jordanville
Réjouis-toi, que l’on vénère à Optino
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph!

Kondakion 4
A Montréal tu mis ton icône au beau coin* Avec les reliques de Sainte Elisabeth* Et celles des saints moines des Laures de Kiev* Et tu récitas chaque jour un acathiste* Chantant vers Dieu un éternel: Alléluia!

Ikos 4
Tu t’aperçus un jour que sur l’icône sainte* Une huile parfumée s’écoulait en onction* Le miracle encor se produisit à l’église* Et dès lors le myrrhon vint consoler le monde* Tu en fus l’intendant et nous te proclamons:
Réjouis-toi, qui fus digne de ce miracle
Réjouis-toi, qui fus conscient de cette grâce
Réjouis-toi, qui l’acceptas comme un enfant
Réjouis-toi, qui premier en reçut l’onction
Réjouis-toi, qui distribuas cette manne
Réjouis-toi, Intendant sûr des pèlerins
Réjouis-toi, Dispensateur de la Présence
Réjouis-toi, Porteur humble du Grand Mystère
Réjouis-toi, Modèle de l’humilité
Réjouis-toi, Temple sacré de la ferveur
Réjouis-toi, Myrrhon qui embaume l’Eglise
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph!

Kondakion 5
Ta vie devint ensuite un long pèlerinage* Tu fus sur les route du monde avec l’icône* Pèlerin de la Très sainte Mère de Dieu* Comme un tabernacle vivant tu allas* Dans les églises où nous chantons: Alléluia!

Ikos 5
Peu te connurent car tu étais si discret* Si modeste et si conscient de l’insigne don* Tu accompagnais l’icône et tu repartais* Mais sur votre chemin la prière naissait* Et les miraculés te chantent à présent:
Réjouis-toi, Consolation des affligés
Réjouis-toi, Incitation au repentir
Réjouis-toi, Lumière des enténébrés
Réjouis-toi, Havre de ceux qui sont perdus
Réjouis-toi, Réconfort des égarés
Réjouis-toi, Relèvement du désespoir
Réjouis-toi, Commisération des élus
Réjouis-toi, Assistance des démunis
Réjouis-toi, Foyer irradiant de l’Amour Divin
Réjouis-toi, Apaisement des âmes tristes
Réjouis-toi, Charité venue du Très Haut
Réjouis-toi, Gloire de tous les pieux fidèles
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph!

Kondakion 6
Là où la tristesse régnait venait la joie* Les frères fâchés se réconciliaient soudain* Les cœurs durs reprenaient le chemin du salut* Les fidèles assemblés autour de l’icône * Elevaient vers Dieu un immense Alléluia!

Ikos 6
Près de la Mère Céleste tous les fidèles* Redevenaient les enfants de la Sainte Eglise* Les malades guéris les tristes consolés* Chantaient d’une voix le chant de l’acathiste* Tandis que dans les cieux les anges s’exclamaient:
Réjouis-toi, Révélateur de la vraie Vie
Réjouis-toi, Initiateur de la prière
Réjouis-toi, Guide en sagesse vers le Christ
Réjouis-toi, Assurance de l’au-delà
Réjouis-toi, Rassemblement des dispersés
Réjouis-toi, Conversion de ceux qui doutent
Réjouis-toi, Espérance des âmes pures
Réjouis-toi, Baume d’onction sur les malades
Réjouis-toi, Séjour parfait de l’Esprit Saint
Réjouis-toi, Clef de la sainte pénitence
Réjouis-toi, Glèbe fertile de la grâce
Réjouis-toi, Fils d’élection de la Très Pure
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph!


Kondakion 7
Parfois tu séjournais au Couvent de Lesna* C’était sur ton chemin un havre de paix* Où dans un cloître de silence et de prière* De tes mains pures et saintes tu écrivais* Sur l’iconostase de l’église d’hiver* Les saints du Seigneur qui chantent l’Alléluia!

Ikos 7
C’est là quelquefois que te visitait le Ciel* Sainte Elisabeth de Russie venait te voir* Et lorsque qu’un visiteur venant elle partait* Ce lieu de rencontre embaumait la sainteté* C’est pourquoi vers toi nous nous écrions ainsi:
Réjouis-toi, Ami de la Sainte Russie
Réjouis-toi, qui conversas avec le Ciel
Réjouis-toi, Compagnon des anciens ascètes
Réjouis-toi, Frère des néomartyrs grecs
Réjouis-toi, Emule des anachorètes
Réjouis-toi, Hésychaste mort pour le Nom 
Réjouis-toi, Commensal des théologiens
Réjouis-toi, Imitateur des pieux athlètes
Réjouis-toi, Egal des martyrs d’autrefois
Réjouis-toi, Frère des saints de tous les temps
Réjouis-toi, Riza vivante de l’Icône
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph!

Kondakion 8
Toi qui vivais sans discontinuer pour Dieu* Tu voulus te consacrer à Lui plus encore* Tu te fis moine auprès du saint moine Clément* Puis tu repris dans le monde la Voie Royale* Où les servants du Christ disent: Alléluia!

Ikos 8
Tu revêtis toujours ton âme de prière* Dans la chambre secrète où le Père nous voit* Tu priais comme on respire les mots de Dieu* Et sans cesse tu intercédais pour le monde* C’est pourquoi nous élevons vers toi ces louanges:
Réjouis-toi, Offrande sur l’autel des Cieux
Réjouis-toi, Tabernacle de l’oraison
Réjouis-toi, Icône de la Charité
Réjouis-toi, Incarnation de l’hésychie
Réjouis-toi, Cierge brûlant dans la Lumière
Réjouis-toi, Temple sûr de la dévotion
Réjouis-toi, Prière devant la Présence
Réjouis-toi, Lampade pleine d’Huile Sainte
Réjouis-toi, Ostensoir du recueillement
Réjouis-toi, Oratoire d’intercession
Réjouis-toi, Stalle dans l’Assemblée des Saints
Réjouis-toi, Louange pérenne au Seigneur
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph!


Kondakion 9
Tu fus un apôtre de la miséricorde* Sacrifiant ta vie et ta santé pour l’église* Tu n’étais attaché qu’à la Mère de Dieu* La conduisant vers Ses autres enfants du monde* Afin qu’ils entonnent vers Dieu: Alléluia!

Ikos 9
Et tu intercédais pour une multitude* Chaque jour implorant le Seigneur et Sa Mère* Pour ceux que tu avais rencontré en chemin* Tu étais un homme-prière pour tes frères* Avec tous les saints nous nous exclamons vers toi:
Réjouis-toi, Homme de propitiation
Réjouis-toi, Chœur de l’insondable mystère
Réjouis-toi, Nef qui navigue vers le Ciel
Réjouis-toi, Assurance devant le Christ
Réjouis-toi, Voûte que soutient l’oraison
Réjouis-toi, Rempart orant contre le mal
Réjouis-toi, Porche où se pressent les fidèles
Réjouis-toi, Voix des apôtres dans le monde
Réjouis-toi, Colonne de la pureté
Réjouis-toi, Fonts des larmes de dilection
Réjouis-toi, Chaire de la Prière Pure
Réjouis-toi, Tour de vigile de l’Eglise
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph!

Kondakion 10
Tu aimais les martyrs toi qui mourus martyr* Tu gardais comme un précieux dépôt leurs reliques* Et tu les portais sur toi comme un viatique saint* Tu vivais chez toi parmi leurs saintes présences* Chantant avec eux vers le Christ: Alléluia!

Ikos 10
Nous ne fûmes jamais dignes de ta présence* Gardien de la Sainte Icône de notre Mère* Tu ouvris pour nous une fenêtre de Ciel* Où toutes grâces jaillissaient en abondance* Emerveillés nous te proclamons maintenant:
Réjouis-toi, Sommet de la bonté humaine
Réjouis-toi, Image de bénédiction
Réjouis-toi, Reflet du Céleste Salut
Réjouis-toi, Symbole pur du Sacrifice
Réjouis-toi, Effacement devant l’Esprit
Réjouis-toi, Abîme de la compassion
Réjouis-toi, Icône de la componction
Réjouis-toi, Couronne de la chasteté
Réjouis-toi, Incarnation de la vertu
Réjouis-toi, Signe divin de l’élection
Réjouis-toi, Inspiration du pieux clergé
Réjouis-toi, Illuminateur des laïcs
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph! 

Kondakion 11
En quittant Provemont pour ton dernier adieu* Tu demandas pardon à ceux que tu aimais* Comme pour rencontrer le Christ en communion* Mais c’est vers l’autel céleste que tu allais* En ton âme pure chantant: Alléluia!

Ikos 11
Comme pour te préparer à ce dur voyage* Tu te confessas à ton ami prêtre* Et c’est l’âme et le cœur purifiés que soudain* Tu fus martyrisé sur l’autel de ce monde* Devant ta grande foi nous te chantons ainsi:
Réjouis-toi, Mesure de la vie en Christ
Réjouis-toi, Paradigme de dévotion
Réjouis-toi, Chemin de foi vers le Seigneur
Réjouis-toi, Porte qui mène au Paradis
Réjouis-toi, Borne du Royaume à venir
Réjouis-toi, Etoile indiquant le salut
Réjouis-toi, Sceau de l’enseignement des Pères
Réjouis-toi, Hérault de la Bonne Nouvelle
Réjouis-toi, Signet du Saint Livre de Vie
Réjouis-toi, Holocauste agréable à Dieu
Réjouis-toi, Parfaite propitiation
Réjouis-toi, Modèle de l’Amour Divin
Réjouis-toi, Saint Néomartyr Joseph!

Kondakion 12
La Mère de Dieu d’Andros pleura ton trépas* Saluant par une larme tes derniers jours* Tu avais eu la prescience ton martyre* Pourtant tu acceptas la volonté de Dieu* Avant d’aller chanter au Ciel l’Alléluia!

Ikos 12
Tu partis rejoindre la cohorte des saints* Nous savons bien que la Mère de Dieu Très Pure* Elle Qui t’appela soudain te rappela* Auprès d’Elle parmi les élus de Son Fils* Nous qui sommes orphelins de toi te disons:
Réjouis-toi, Elu deux fois par notre Mère
Réjouis-toi, Etoile sur Son vêtement
Réjouis-toi, Surgeon fleuri dans le Royaume
Réjouis-toi, Chemin menant vers la Lumière
Réjouis-toi, Perle sur le Sceptre du Roi
Réjouis-toi, Phare éclairant dans nos ténèbres
Réjouis-toi, Lys au Jardin de la Très Pure
Réjouis-toi, Rameau de la fraternité 
Réjouis-toi, Sagesse dans la confusion
Réjouis-toi, Acceptation du Sacrifice
Réjouis-toi, Agneau qui t’en fus sur l’Autel
Réjouis-toi, Châsse emplie de vertus chrétiennes
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph!

Kondakion 13
Avant sa mort le moine Clément t’avait dit* Que tu souffrirais une grande calomnie* Heureux es-tu d’avoir incarné par ta mort* Une béatitude du Christ notre Dieu* Pour qui nous chantons avec toi: Alléluia! (ce Kondakion est dit trois fois)

Ikos 1
Dès ton enfance tu vécus en pèlerin* Parti du Chili tu allas au Canada* Tu rencontras sur ton chemin l’orthodoxie* Pour l’exaltation de la Croix vivifiante* Tu La pris sur tes épaules et nous te disons:
Réjouis-toi, qui par la Croix connus l’Eglise
Réjouis-toi, dont le Thabor fut à l’Athos
Réjouis-toi, qui cheminas au Golgotha
Réjouis-toi, qui fit du monde un monastère
Réjouis-toi, qui combattis le bon combat
Réjouis-toi, qui te réfugias dans l’Eglise
Réjouis-toi, dont la vie n’était que prière
Réjouis-toi, qui rejoignis le havre saint
Réjouis-toi, qui crucifias ta liberté
Réjouis-toi, qui abolis ta volonté
Réjouis-toi, qui sans avoir posséda l’Etre
Réjouis-toi, dont l’existence devint Voie
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph! 

Kondakion 1
Doux moine Joseph gardien de la Toute-Pure* Tu achevas ton parcours d’athlète du Christ* En terre d’Hellade comme un nouveau martyr* Comme l’agneau muet mené à l’abattoir* Et l’assemblée des élus du Ciel te proclame:
Réjouis-toi, ô Saint Néomartyr Joseph!


PRIERE AU SAINT NEOMARTYR JOSEPH

O Saint Néomartyr Joseph humble gardien* Vivant lutrin de l’icône miraculeuse* Tu fus consacré à la Mère des vivants* L’accompagnant vers les fidèles de l’Eglise* Lui permettant de distribuer dans le monde* Les trésors de la grâce et sa myrrhe suave* Tu étais l’ombre lumineuse de l’icône* La foi tangible de ceux qui prient en silence* Et le modèle parfait de l’humilité* Tu fus tonsuré moine à la Sainte Montagne* Mais ton monastère fut dans le monde entier* Ton corps reposa dans le monastère sacré* Qui était dédié à la Sainte Trinité* Mais depuis Jordanville ta vénération* Jusques en terre de Russie se répandit* Car les Frères de saint Ambroise d’Optino* Inscrivirent ton nom béni dans leurs dyptiques* Et ils écrivirent une icône pour ta gloire* Le monde a besoin de ton exemple sacré* Prie le Seigneur Christ et Sa Mère Toute Pure* De nous préserver en tout temps dans cette vie* Des ruses du Malin et de l’adversité* Afin que nous soyons rendus dignes un jour* De parvenir au Royaume du Dieu Très-Haut* Amen!

Tropaire Ton 4
Vénérons le gardien de la Mère de Dieu* Le pèlerin de la foi le moine Joseph* Il a donné sa vie pour l’Eglise du Christ* Distribuant la manne de l’icône sainte* Apportant Sa consolation au monde entier* Par ses saintes prières ô Dieu sauve nos âmes!


Kondakion Ton 8
Tu vins parmi nous avec la Mère de Dieu* Et par Sa sainte icône tu changeas nos vies* Tu fus un messager de paix dans la tourmente* Le monde ne connut pas ton humilité* Et te rendit le mal pour le bien que tu fis* A présent que tu es près du Christ notre Dieu* O Saint martyr Joseph supplie-Le de sauver* Tous ceux qui honorent ta mémoire sacrée! 

Mégalynaire
Nous te magnifions ( Bis)* Saint Joseph gardien de la Portaïtissa* Et nous vénérons tous ta mémoire sacrée* Car tu intercèdes pour nous auprès du Christ notre Dieu.*

Acathiste composé à la gloire de Dieu 
de Son saint Néomartyr 
Joseph/Ambroise
Gardien de l'icône myrrhoblyte
de la Portaïtissa

Fin & Gloire à Dieu!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire