"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 2 janvier 2011

ACATHISTE À NOTRE PERE PARMI LES SAINTS BENOÎT PÈRE DES MOINES D’OCCIDENT




Kondakion 1
Tu naquis à Nurcie d’une famille patricienne* Et dès l’enfance tu fus ami de la piété* Après tes études tu quittas le monde* Pour vivre en ermite auprès de Dieu à Subiaco* Et les saints moines dans les siècles te chantèrent : Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Ikos 1
Bienheureux ceux qui dès leurs jeunes années* Cheminent vers l’éternité du Royaume* Et laissant les vaines illusions du siècle* Se consacrent à la seule vie spirituelle* Père Benoît dont le nom est bénédiction nous te disons :
Réjouis-toi, exemple saint dès ton enfance ;
Réjouis-toi, vivant lutrin de l’Evangile ;
Réjouis-toi, tabernacle de la vertu ;
Réjouis-toi, parvis de la Grâce de Dieu ;
Réjouis-toi, icône de la vie chrétienne ;
Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Kondakion 2
Tu vécus dans la solitude prégnante de la prière* Face à face avec le Dieu d’Amour* Approfondissant dans le jeûne et la prière* Ton désir ardent de rejoindre la céleste patrie en clamant : Alléluia !

Ikos 2
L’ascèse quotidienne fut le chemin étroit* Que ton âme emprunta pour aller vers le Christ* Tu maîtrisas ton corps pour que ton esprit puisse sans cesse s’élever vers Dieu* Emerveillés par ton endurance et ta longue patience nous te disons :
Réjouis-toi, athlète béni de l’Eglise ;
Réjouis-toi, lutteur ardent du bon combat ;
Réjouis-toi, étendard de la tempérance ;
Réjouis-toi, image de la chasteté ;
Réjouis-toi, incarnation du monachisme ;
Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Kondakion 3
La bonne fragrance de tes vertus aiguisées par la solitude orante* Attira vers ta retraite quelques pieux jeunes gens* Qui te prièrent instamment de bien vouloir les accueillir* Et de les conduire vers Dieu en chantant : Alléluia !

Ikos 3
Tu acceptas de prendre comme disciples ces jeunes gens* Tu les instruisis dans la vie dévote* Et tu tentas de forger leur âme pour le feu du Ciel* Tu fus un père aimant soucieux de leur éducation* Et dans les cieux on te loua ainsi :
Réjouis-toi, berger des âmes vers le Père ;
Réjouis-toi, dispensateur de Son Esprit ;
Réjouis-toi, révélateur d’amour du Christ ;
Réjouis-toi, serviteur noble de Sa Mère ;
Réjouis-toi, émulateur des saints de Dieu ;
Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Kondakion 4
Mais ces premiers moines compagnons n’avaient pas ta vertu* Et certains essayèrent de te mettre à mort.* Ils empoisonnèrent une coupe que tu devais boire* Mais elle se brisa par le signe de Croix que tu fis sur elle et tu t’écrias : Alléluia !

Ikos 4
Tu édifias ensuite douze petits monastères* Comme autant de ruches où le miel de la prière ruissela des lèvres des moines* Et le service de Dieu sans discontinuer* Rythmait la vie de ceux qui s’étaient consacrés à Lui* Et l’on clama vers toi :
Réjouis-toi, contempteur des biens de ce monde ;
Réjouis-toi, bâtisseur des maisons de Dieu ;
Réjouis-toi, initiateur de la prière ;
Réjouis-toi, modèle parfait d’oraison ;
Réjouis-toi, écrin subtil de l’hésychie ;
Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Kondakion 5
Puis tu partis vers le Sud avec quelques disciples choisis* La Providence de Dieu te fit alors t’installer* Sur le Mont Cassin où tu bâtis un monastère pour la gloire de Dieu* Et la propagation du Saint Evangile du Christ en chantant : Alléluia !

Ikos 5
Pour la communauté des saints moines qui t’accompagnaient* Tu transformas un temple païen en oratoire chrétien* Et la louange pérenne du Dieu Trine résonna bientôt* Remplaçant les vaines célébrations des idôles* Tandis que le Ciel clamait pour ta gloire :
Réjouis-toi, louange élevée vers le Christ ;
Réjouis-toi, encens d’agréable fragrance ;
Réjouis-toi, cierge consumé dans l’Amour ;
Réjouis-toi, porte royale d’oraison ;
Réjouis-toi, lampade à la flamme de feu ;
Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Kondakion 6
Au sommet de la montagne tu édifias un autre oratoire* A la louange du saint Prodrome et Baptiste Jean* Et ce lieu devint le cimetière de la communauté* Où plus tard tu reposas en attendant la résurrection des corps qui clameront : Alléluia !

Ikos 6
Suivant l’exemple saint de ta vie consacrée* Ta sœur Scholastique choisit la voie monastique* Elle chemina dans la prière et la vertu sous ta direction avisée* Et souventes fois elle vint te voir pour recevoir tes lumières* Et les anges des Cieux disaient alors :
Réjouis-toi, Luminaire du monachisme ;
Réjouis-toi, flambeau du zèle apostolique ;
Réjouis-toi, borne qui montre le chemin ;
Réjouis-toi, phare qui éclaire l’esprit ;
Réjouis-toi, canal de la Grâce divine ;
Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Kondakion 7
Un jour où sainte Scholastique s’entretenait avec toi* Le soir venant elle te pria vainement de poursuivre le saint entretien* Un fort orage lui permit de rester auprès de toi la nuit durant* A discuter du Royaume des Cieux en louant Dieu en chantant : Alléluia !

Ikos 7
Père admirable d’innombrables fils et filles* Qui marchèrent dans tes empreintes sacrées* Pour se consacrer au Maître Saint de nos âmes* Tu fus le modèle parfait que voulurent suivre ceux qui avaient reçu l’appel de la Vie véritable* Et qui te louent à présent en disant :
Réjouis-toi, flamme brillant dans les ténèbres ;
Réjouis-toi, meneur des âmes dans la paix ;
Réjouis-toi, onguent sur les plaies des fidèles ;
Réjouis-toi, consolation des cœurs dolents ;
Réjouis-toi, apaisement des esprits las ;
Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Kondakion 8
Ascèse de prières et vigiles orantes* Ta vie et celle de tes saints disciples fut une longue invocation à Dieu* Une intercession fervente devant le Très Haut* Une offrande superbe des âmes oublieuses du monde* Pour rejoindre l’Autel céleste où l’on clame : Alléluia !

Ikos 8
Tu fus une vivante bénédiction dans la vie de tes frères* Tu vivais corporellement sur le Mont Cassin* Mais ton esprit saintement embrasé par l’Amour Divin* Se tenait aux lisières pures du Paradis* Et tu faisais rejaillir sur tes disciples de grandes bénédictions tandis qu’il te disaient :
Réjouis-toi, pur ruissellement de la Grâce ;
Réjouis-toi, émanation de la Présence ;
Réjouis-toi, manifestation de l’Esprit ;
Réjouis-toi, parfum de la vie à venir ;
Réjouis-toi, reflet du Christ dans notre monde ;
Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Kondakion 9
Tu annonças le Saint Evangile aux habitants de la vallée* Leur apportant la Lumière du Christ dans leurs ténèbres* Les faisant participer à la marche triomphante vers le Royaume des Cieux* Tandis qu’ils chantaient vers Lui : Alléluia !

Ikos 9
Père saint Benoît Dieu t’a élu pour mener vers Ses demeures* Ceux qui sur la terre ne regardaient que le Ciel* Tu fus le guide sûr des âmes perdues dans le siècle* Qui cherchaient la Lumière pour aller vers Lui* Et elles te louent à présent ainsi :
Réjouis-toi, gloire des moines de jadis ;
Réjouis-toi, fierté des moines d’aujourd’hui ;
Réjouis-toi, père de la vie angélique ;
Réjouis-toi, chemin d’ascèse vers la Voie ;
Réjouis-toi, étoile au Ciel du monachisme ;
Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Kondakion 10
Maître de la vie monastique et guide spirituel de grand renom* Tu écrivis une règle qui fut adoptée par les moines d’Occident* Devenant ainsi comme Abraham le Père au Ciel d’une multitude de fils qui chantaient vers Dieu : Alléluia !

Ikos 10
Par ta sainte règle monastique ton œuvre sur la terre* Conduisit au Ciel de longues processions de moines qui suivirent tes pas * Et cheminèrent paisiblement vers Dieu à ton exemple* Et te louèrent dignement en te disant :
Réjouis-toi, pasteur des âmes égarées ;
Réjouis-toi, pilote vers les rives saintes ;
Réjouis-toi, nouveau Moïse pour tes fils ;
Réjouis-toi, David qui chante louange ;
Réjouis-toi, Terre Promise par ton verbe ;
Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Kondakion 11
Un jour sentant les forces te manquer* Tu te fis transporter à l’oratoire de saint Martin* Là tu participas une ultime fois aux Mystères sacrés du Christ* Et tu rendis ton âme bienheureuse au Maître de la Vie en disant : Alléluia !

Ikos 11
Heureux es-tu qui reçus le Corps et le Sang du Seigneur sur terre* Avant d’être reçu par le Seigneur Christ Lui-même dans les Cieux* Tu vécus pour le seul Maître de l’univers* Et tu naquis au Ciel tandis que les anges chantaient pour toi :
Réjouis-toi, bon serviteur de l’Evangile ;
Réjouis-toi, disciple parfait du Maître Saint ;
Réjouis-toi, rai du seul Soleil de Justice ;
Réjouis-toi, qui Le reçus comme viatique ;
Réjouis-toi, qui vécus et mourus en Lui ;
Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Kondakion 12
Elle est agréable aux yeux du Seigneur* La mort de ceux qu’Il aime* Et leur souvenir est pérenne dans les siècles* Car leur prière auprès de Lui est puissante* Tandis que sans cesse ils Le louent en disant : Alléluia !

Ikos 12
Ta tombe est devenue une source de miracles abondants* Sur le mont Cassin et sur la Loire* Et par ton intercession puissante et miséricordieuse* Dieu abreuve notre monde altéré de prodiges éclatants* Tandis que nous te chantons vers toi:
Réjouis-toi, flot des merveilles du Seigneur ;
Réjouis-toi, flux incessant de guérisons ;
Réjouis-toi, bel intendant de Sa mercy ;
Réjouis-toi, dispensateur de Ses bontés ;
Réjouis-toi, recours des fidèles sur terre ;
Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Kondakion 13
Ton nom est connu jusques aux extrémités de la terre* Ô saint Père des moines d’Occident* Tu es comme le jardin d’Eden aux fleurs de vertu nombreuses* Disciple parfait du Christ vers lequel nous chantons : Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! ( Ce kondakion est répété trois fois !)

Ikos 1
Bienheureux ceux qui dès leurs jeunes années* Cheminent vers l’éternité du Royaume* Et laissant les vaines illusions du siècle* Se consacrent à la seule vie spirituelle* Père Benoît dont le nom est bénédiction nous te disons :
Réjouis-toi, exemple saint dès ton enfance ;
Réjouis-toi, vivant lutrin de l’Evangile ;
Réjouis-toi, tabernacle de la vertu ;
Réjouis-toi, parvis de la Grâce de Dieu ;
Réjouis-toi, icône de la vie chrétienne ;
Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

Kondakion 1
Tu naquis à Nurcie d’une famille patricienne* Et dès l’enfance tu fus ami de la piété* Après tes études tu quittas le monde* Pour vivre en ermite auprès de Dieu à Subiaco* Et les saints moines dans les siècles te chantèrent : Réjouis-toi, saint Père Benoît de Nurcie !

PRIERE A NOTRE PERE PARMI LES SAINTS BENOÎT

Ô saint Père Benoît intercède pour nous* Et donne-nous en méditant sur ta vie exemplaire* De suivre à notre mesure ton cheminement sur la Voie du Christ.
Toi qui par un simple signe de Croix* Fis se briser la coupe du poison qui te vouait au trépas* Bénis notre vie par ce signe vainqueur du Christ* Et éloigne d’elle les poisons de notre siècle vain* Qui nous mènent inéluctablement à la mort spirituelle.
Fais de nous par tes prières ferventes et pures* Des disciples choisis du Seigneur dans l’Eglise* Aide-nous spirituellement à nous montrer dignes* De l’appel insigne à la perfection de notre baptême.
Avec la Mère de Dieu Très Pure* Tous les saints et les saintes de l’Eglise* Et tous les hôtes angéliques du Royaume béni* Intercède pour que nous soyons un jour jugés dignes de te retrouver avec eux* Auprès du Père du Fils et du Saint Esprit* Dans les siècles des siècles* Amen !

Acathiste 
écrit pour la gloire de Dieu
et de notre saint Père Benoît
Père des Moines d’Occident
Par 
Claude Lopez-Ginisty

*
Fin
et
Gloire à notre Dieu!
*

Aucun commentaire:

Publier un commentaire