"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 26 décembre 2010

Brève Confession





Je confesse au Seigneur mon Dieu et devant toi, Révérend Père, tous les péchés innombrables que j'ai commis jusques au jour et à l'heure présents, en pensée, en paroles et en actes. Chaque jour et chaque heure, j'ai péché par ingratitude envers Dieu pour ses grandes et innombrables bénédictions envers moi et pour Sa Providence très gracieuse et le souci qu'Il a de moi, pécheur.

J'ai péché par bavardage, condamnation des autres, mépris, insubordination, orgueil, méchanceté, envie, colère, calomnie, manque d'attention, imprudence, négligence, impudence, manque de courtoisie, irritabilité, paresse, découragement, ressentiment, souvenir des torts, en répondant au mal par le mal, par violence, entêtement, désobéissance, en maugréant, par auto-justification, contradiction, indépendance, volonté propre, en faisant aux autres des reproches, par médisance, mensonge, en riant, en tentant les autres, par amour-propre, par ambition, en étant fastidieux, par gourmandise, excès de nourriture et de boisson, en mangeant et en buvant en secret, par ivresse, attachement aux choses, vanité, paresse, par l'hébergement de pensées licencieuses en m'y complaisant et en y prenant plaisir, par imagination sensuelle, par rêveries oiseuses. J'ai péché par excès de sommeil, par des regards impurs, en omettant l'Office Divin par paresse ou  négligence, en somnolant et chuchotant dans l'église, en arrivant en retard pour le début de la Liturgie, par inattention pendant la prière à l'église et en privé, en n'accomplissant pas correctement ma règle de prière monastique/privée.

J'ai péché en pensées, en paroles et en actes et par la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût et le toucher, et par mes autres sens spirituels et corporels. Mais je me repens de ces péchés et demande le pardon.

Ici, il est nécessaire de mentionner, également, d'autres péchés, si vous avez quelque chose de particulier sur la conscience.

Je me repens aussi et demande pardon pour tout ce que je n'ai pas confessé par ignorance ou par oubli.

Pardonne-moi et absous-moi, Révérend Père, et bénis-moi pour participer aux Saints et Vivifiants Mystères du Christ pour la rémission de mes péchés et pour la vie éternelle.

Version et adaptation française Claude Lopez-Ginisty
d'après
http://www.fatheralexander.org/booklets/english/brief_confession.htm

Aucun commentaire:

Publier un commentaire