"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 30 janvier 2011

Office de supplication pour la conversion de ceux qui sont égarés dans l'erreur...


Après la fin de la liturgie, le clergé au sortir de l'autel, et après avoir fait trois enclins, commence ainsi:

Le Diacre dit: Bénis, maître.
Recteur: Béni est notre Dieu:
Chœur: Amen. Et il chante: Roi Céleste, Consolateur, Esprit de Vérité, Toi qui es partout présent et qui emplis tout, Trésor des biens et Donateur de vie, viens et demeure en nous, purifie-nous de toute souillure et sauve nos âmes, Toi qui es bon!
Lecteur: Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel, aie pitié de nous! ( Ter )

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,
maintenant et toujours et aux siècles des siècles.
Amen!

Très sainte Trinité , aie pitié de nous,
Seigneur, purifie-nous de nos péchés,
Maître, pardonne nos iniquités,
Saint, visite-nous et guéris nos infirmités à cause de Ton Nom!

Kyrie eleison ( Ter )

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,
maintenant et toujours et aux siècles des siècles.
Amen!


Notre Père qui es aux cieux, que Ton Nom soit sanctifié, que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain substantiel, Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du Malin.
Kyrie eleison, 12 fois.
Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,
maintenant et toujours et aux siècles des siècles.
Amen!

Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, notre Roi!
Venez, adorons, prosternons-nous devant le Christ, notre Roi et notre Dieu!
Venez, adorons, prosternons-nous devant le Christ lui-même, notre Roi et notre Dieu!

Psaume 74: Nous te confesserons, ô Dieu, nous te confesserons, et nous invoquerons ton Nom. Je raconterai toutes tes merveilles. Au temps que j’aurai fixé, moi je jugerai avec droiture. La terre s’est dissoute avec tous ses habitants, c'est moi qui en avais affermi les colonnes. J’ai dit aux méchants: Ne faites pas le mal, et aux pécheurs: n’élevez pas votre front. N’élevez pas si haut votre front, et ne dites pas de blasphème contre Dieu. Car ce n’est ni de l’Orient, ni de l’Occident, ni des montagnes du désert que viendra le salut. C’est Dieu qui juge. Celui-ci il l’abaisse; celui-là, il l’exalte, car une coupe est dans la main du Seigneur pleine de vin pur, mêlée d’aromates. Il en a versé d’un côté à l’autre ; mais sa lie n’a pas été épuisée, ils en boiront tous les pécheurs de la terre. Et moi, je serai dans l’allégresse pour l’éternité, je chanterai un psaume pour le Dieu de Jacob ; je briserai le front des pécheurs, et lke front du juste sera exalté.

Gloire et maintenant…
Alléluia, (trois fois).

Le Diacre lit l'ecténie habituelle jusques à Pour ceux qui voyagent par mer et la fait immédiatement suivre de ce qui suit:

Afin que d’un œil miséricordieux Il considère Sa sainte Eglise, et la préserve saine et sauve et invincible contre les hérésies et les superstitions, et l’entoure de Sa paix, prions le Seigneur.

Afin qu'Il se calme ses querelles, et par la puissance de l'Esprit Saint convertisse à la connaissance de la vérité tous ceux qui l’ont quittée, et les compte dans Son troupeau choisi, prions le Seigneur.

Afin qu'Il éclaire de la Lumière de Sa Divine compréhension les pensées enténébrées par l'incrédulité, et qu'il raffermissent ses fidèles, et les garde inébranlables dans la foi droite, prions le Seigneur.

Après ceci: le Seigneur est Dieu, et Il nous est apparu...
Ton 4.

Nous, tes serviteurs indignes, ô Seigneur, / reconnaissants des grands bienfaits que tu nous as montrés, / Te glorifiant, nous T’adressons louange, bénédiction, Te rendons grâce, Te chantons et magnifions Ta miséricorde, / et avec amour tes serviteurs clament à haute voix vers Toi: / Ô notre bienfaiteur et notre Sauveur, gloire à Toi.

Gloire. Ton 3.

Ô Maître, Qui as accordé librement / Tes bienfaits et Tes dons à tes serviteurs indignes, / qui ardemment accourent vers toi, / nous T'offrons l'action de grâce selon notre force, / et Te glorifiant notre bienfaiteur et notre Créateur, nous crions à pleine voix: / Gloire à toi, ô Dieu de grande Bonté.

Et maintenant Ton 4.

Comme la splendeur du firmament au Ciel/ Tu as montré à tous sur terre, / la beauté de la sainte demeure de Ta gloire, ô Seigneur, / établis-la dans les siècles des siècles, / et reçois nos prières sans cesse apportées vers Toi par la Génitrice de Dieu,/ Toi Qui es la Vie et la Résurrection de tous.

Diacre: Sagesse.
Recteur: Paix à tous.
Reader: Et à ton esprit.
Diacre: Sagesse, Soyons attentifs !

Lecteur : Prokiménon, ton 4:
Plantés dans la maison du Seigneur, ils fleuriront dans les parvis de notre Dieu. (Ps 91:14).

Verset: Le juste se réjouira dans le Seigneur, Il mettra en Lui son espérance. (Ps 63:12).

Lecteur : Épître de saint Paul aux Romains (16:17-20):
Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser. Toutes les Églises de Christ vous saluent.
Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l'enseignement que vous avez reçu. Éloignez-vous d'eux.
Car de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les cœurs des simples.
Pour vous, votre obéissance est connue de tous; je me réjouis donc à votre sujet, et je désire que vous soyez sages en ce qui concerne le bien et purs en ce qui concerne le mal.
Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds. Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous! Amen !


Recteur : Évangile selon saint Matthieu (18:10-18):
Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits; car je vous dis que leurs anges dans les cieux voient continuellement la face de mon Père qui est dans les cieux.
Car le Fils de l'homme est venu sauver ce qui était perdu.
Que vous en semble? Si un homme a cent brebis, et que l'une d'elles s'égare, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres sur les montagnes, pour aller chercher celle qui s'est égarée?
Et, s'il la trouve, je vous le dis en vérité, elle lui cause plus de joie que les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées.
De même, ce n'est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux qu'il se perde un seul de ces petits.
Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère.
Mais, s'il ne t'écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l'affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins.
S'il refuse de les écouter, dis-le à l'Église; et s'il refuse aussi d'écouter l'Église, qu'il soit pour toi comme un païen et un publicain.
Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.
Puis:
Diacre : Ecténie: Aie pitié de nous, ô Dieu, selon ta grande miséricorde…
Après cela…
Encore et encore, nous prions pour le Saint-Synode:

Toi Qui ne désires pas la mort des pécheurs, mais attends leur conversion et leur pénitence, convertis tous ceux qui ont apostasié Ta sainte Église, nous T’en prions, Ô Seigneur miséricordieux, écoute et prends pitié.

Toi Qui as créé ce monde pour Ta gloire, fais que ceux qui s'opposent à Ta parole se convertissent, et glorifient notre Dieu avec la vraie foi et la piété véritable, avec tous les fidèles, nous T’en prions, Créateur tout-puissant, écoute et prends pitié.

Toi Qui nous as donné dans Tes commandements, de T’aimer Toi, notre Dieu, et notre prochain, fais que les haines, les inimitiés, les infractions, la vengeance, les serments brisés, et toutes autres iniquités cessent, et que le véritable amour règne dans nos cœurs, nous T’en prions, notre Sauveur, écoute et prends miséricordieusement pitié.

Recteur: Ecoute-nous, ô Dieu, notre Sauveur:
Chœur: Amen.
Diacre: Prions le Seigneur.
Choeur: Kyrie eleison.

Ô Dieu Très-Haut, Maître et Créateur de toute créature, Qui emplis toutes choses de Ta majesté, et les soutiens par Ta puissance! A toi notre Seigneur admirable, nous rendons grâces car Tu ne Te détournes pas loin de nous à cause de nos iniquités, mais au contraire, Tu viens au-devant de nous avec Ta compassion. Tu as envoyé Ton Fils unique pour notre délivrance, et Tu as prêché la bonne nouvelle de ton incommensurable condescendance à la race des hommes: car avec ardeur Tu désires et Tu attends que nous nous tournions vers toi et soyons sauvés: condescendant à la faiblesse de notre nature Tu nous raffermis, par la grâce toute-puissante de Ton Esprit Saint, et nous comfortes avec la foi qui sauve et l'espoir parfait des bénédictions éternelles, et guidant Tes élus vers la Sion d’en-Haut, Tu tiens à nous comme à la prunelle de Ton œil. Nous confessons, Seigneur, Ton amour grand et invincible pour l'humanité et Ta longanimité.

Mais en voyant les faibles forces de beaucoup, nous Te prions avec ferveur, ô Seigneur Très Bon : regarde Ton Eglise et vois que, bien que nous ayons reçu Ton Evangile du salut avec joie, néanmoins l'ivraie de la vanité et les passions ont fait porter peu de fruits dans certains, et dans d'autres aucun fruit, et par la multiplication des iniquités certains par les hérésies, d'autres par le schisme, en s'opposant à la vérité de Ton Evangile, ont apostasié Ton héritage, rejeté Ta grâce, et se sont soumis au jugement de Ton très sainte Parole. Ô très compatissant et tout-puissant, ne sois pas en colère jusques à la fin, ô Seigneur! Sois miséricordieux, ton Eglise T’en prie, mettant devant Toi l'Auteur et l’Accomplissement de notre salut, Jésus-Christ : aie pitié de nous, fortifie-nous dans Ta foi droite par Ta puissance, et pour ceux qui se sont trompés illumine les yeux de leurs raison par Ta Lumière Divine, afin qu'ils puissent comprendre Ta vérité: adoucis leur amertume et ouvre leur entendement, qu'ils puisse reconnaître Ta voix et se tourner vers Toi, notre Sauveur.

Corrige, ô Seigneur, les corruptions des autres et la vie non conforme à la piété chrétienne: fais que tous nous vivions saintement et sans tache, et qu'ainsi nous laissions la foi salvatrice prendre racine dans nos cœurs et rester toujours féconde. Ne détourne pas Ton Face loin de nous, ô Seigneur, donne-nous la joie de Ton salut, et accorde, ô Seigneur, aux pasteurs de Ton Eglise un saint zèle, et avec l'esprit de ton Évangile, dissous leurs soucis pour le salut et la conversion de ceux qui se sont trompés: que tous ainsi guidés, nous puissions atteindre le lieu où il est la perfection de la foi, l'accomplissement de l'espérance et l'amour vrai: et là, avec les chœurs des hôtes très purs et célestes, nous puissions Te glorifier notre Seigneur, Père, Fils et Saint Esprit, dans les siècles des siècles.

Chœur: Amen.

Diacre: Sagesse.

Choeur: Toi plus vénérable que les Chérubim, et incomparablement plus glorieuse que les Séraphim, Toi qui sans tache enfantas Dieu le Verbe, Toi véritablement Mère de Dieu nous Te magnifions!

Et le congé...


Version française Claude Lopez-Ginisty
D’après

Office de supplication pour la conversion de ceux qui sont partis dans l'erreur (chanté le Dimanche de l'Orthodoxie et en tout autres occasions si nécessaire)
Le Très Saint Synode, par la décision d'imprimer l’office de supplication pour la conversion de ceux qui sont partis dans l'erreur, pour être chanté sur le Dimanche de l'Orthodoxie et à d'autres occasions si nécessaire, a décrété que cet office de supplication doit être servi dans les monastères , les églises des villes, et villages le premier dimanche du Grand Carême, et a béni les missionnaires pour le chanter:

°quand ils sont envoyés pour mener des discussions avec les schismatiques et les sectaires,
°quand ils unissent à l'Église orthodoxe les convertis à la voie de la vérité, et
°avant d'ouvrir les conférences missionnaires régionales et diocésaines, et en d'autres occasions similaires.
Saint-Pétersbourg Typographie synodale 1902.
Par la bénédiction de l’Administration du Très Saint Synode.
[Texte slavon ré] Imprimé par Bénédiction 
du Très Révérend Averky
archevêque de Syracuse 
et de l’imprimerie Saint Job de Pochaev 
du Monastère la Sainte Trinité, 
monastère de la SainteTrinité, Jordanville, NY, USA 1967
Version anglaise 
par le Père Lardas George, 
Eglise orthodoxe russe Saint Wladimir
Houston, TX, USA, 1993

Aucun commentaire:

Publier un commentaire