"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 27 février 2011

ACATHISTE A NOTRE PERE PARMI LES SAINTS FEUILLEN, EVEQUE DE FOSSES




Kondakion 1
Dans la noble terre d’Hibernie,* Tu naquis sur la petite île d’Inchiquin,* Où le grand saint Brendan le Voyageur* Avait établi un monastère,* Et à la fin de ta vie, le renom de tes vertus* Se répandit par toute la Gaule Belgique tandis que l’on te clamait :
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

Ikos 1
Emule des grands missionnaires celtes,* Venus sur le continent pour le Christ* Afin d’apporter la Lumière de l’Evangile* Aux peuples qui vivaient dans les ténèbres du paganisme,* Ta vie fut exemplaire et nous te chantons :
Réjouis-toi, missionnaire du Christ Sauveur,
Réjouis-toi, lumière venue d’Hibernie,
Réjouis-toi, Parole du Christ parmi nous,
Réjouis-toi, incarnation de l’Evangile,
Réjouis-toi, icône de toutes vertus,
Réjouis-toi, reflet du Maître de nos âmes,
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

Kondakion 2
Fille d’un roi païen d’Ecosse cruel et fanatique,* Ta mère devenue chrétienne secrètement,* Et ayant épousé un Irlandais, fut condamnée au bûcher* Mais L’eau du Ciel éteignit le brasier,* Et le couple partit pour l’Hibernie chantant à Dieu : Alléluia !

Ikos 2
Tes pieux parents sur la terre des saints* Eurent trois fils qui devinrent moines,* Et qui entrèrent par leurs vie de piété et d’ascèse* Dans la mémoire vivante des chrétiens.* Car tes frères Ultan et Fursy furent illustres en Christ aussi, * Ô Saint Feuillen que nous honorons ainsi par nos humbles louanges :
Réjouis-toi, qui vins d’une sainte famille,
Réjouis-toi, qui fus nourri de l’Evangile,
Réjouis-toi, digne fils du Père Céleste,
Réjouis-toi, disciple parfait du Seigneur,
Réjouis-toi, manifestation de l’Esprit,
Réjouis-toi, commensal des saints de jadis,
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

Kondakion 3
Dès l’enfance, tu manifestas que tu cheminais vers le Ciel,* Tu cherchas l’amitié de Dieu et de Ses saints* Tu aimais la solitude, l’ascèse et la prière,* Et souventes fois tu visitais les monastères* Pour assister aux offices divins où l’on psalmodie vers Dieu : Alléluia !

Ikos 3
Heureuse enfance qui est celle des enfants de Dieu,* Buvant le lait de la tendresse de l’Evangile* Et se nourrissant du nectar des prières, * N’aspirant qu’aux seules richesses à venir* Dans le Royaume des Cieux.* Saint Feuillen, tu grandis dans la sainteté et nous te clamons :
Réjouis-toi, auréole de l’Ecriture,
Réjouis-toi, superbe ornement de l’Eglise,
Réjouis-toi, porte de la miséricorde,
Réjouis-toi, chœur des enseignements divins,
Réjouis-toi, bannière de victoire en Christ,
Réjouis-toi, luminaire du feu du Ciel,
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

Kondakion 4
Dès l’âge de onze ans, tu devins novice,* Et tu commenças à cultiver au jardin de ton âme* Les fleurs saintes des vertus chrétiennes,* Les trésors cachés en Dieu du monachisme,* Et la douce certitude de l’Amour ineffable* Du Dieu d’Amour vers lequel la création s’écrie : Alléluia !

Ikos 4
A l’âge adulte, devenu moine, tu parcourus l’Hibernie,* Moissonnant les âmes pour le Christ.* Par ta douceur et la ferveur de ta prédication,* Tu fis abandonner les ténèbres pour la Lumière,* Convertissant les multitudes qui te chantent à présent :
Réjouis-toi, colonne de la Sainte Eglise,
Réjouis-toi, cierge qui brille devant Dieu,
Réjouis-toi, encens d’éternelle oraison,
Réjouis-toi, lampade qui luit dans la nuit,
Réjouis-toi, tabernacle de l’hésychie,
Réjouis-toi, autel dont la vie est offrande,
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

Kondakion 5
Puis tu quittas l’île des saints.* Tu traversas la mer pour aller en Angleterre.* Tu y devins higoumène d’une communauté* Vivant dans une stricte ascèse.* Et, annonçant le Royaume de Dieu aux païens,* Tu chantas sans cesse vers Dieu : Alléluia !

Ikos 5
Un chef païen, à la tête de ses séides,* Vint mettre à sac ton saint monastère* Et disperser tous les moines qui t’entouraient.* Il te fallut fuir vers une terre moins hostile, * Et tu partis vers la Gaule Belgique où l’on t’honore à présent en te chantant :
Réjouis-toi, frêle esquif sur la mer du monde,
Réjouis-toi, force inouïe du sacerdoce,
Réjouis-toi, patience de l’Eternité,
Réjouis-toi, temps étale de la prière,
Réjouis-toi, gloire de la vie consacrée,
Réjouis-toi, étoile du Ciel monastique,
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

Kondakion 6
Mû par une impulsion divine,*Prenant avec toi les Saintes Ecritures et les reliques,* Tu traversas la mer, et la Providence de Dieu* Te fit venir dans le diocèse de Liège* Où tu repris ton labeur de missionnaire du Saint Evangile en chantant : Alléluia !

Ikos 6
Tu devins à nouveau l’artisan de la Vigne du Seigneur,* Le pasteur à la recherche de nouvelles brebis,* Et les lèvres terrestres du Seigneur* Pour proclamer Sa Vérité et Son Amour.* Ô saint Feuillen, artisan de l’évangélisation des païens, nous te louons en disant :
Réjouis-toi, illuminateur des ténèbres,
Réjouis-toi, ferveur de l’amour du Seigneur,
Réjouis-toi, zèle apostolique des saints,
Réjouis-toi, ambon de la grâce de Dieu,
Réjouis-toi, vase précieux de charité,
Réjouis-toi, crépuscule du paganisme,
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

Kondakion 7
Tu préchas, tu construisis des chapelles et des églises,* Pour proclamer la gloire de Dieu* Et donner aux fidèles des lieux de culte décents.* Et le nombre des croyants comme une vague déferlante augmentait,* Criant vers le Dieu de miséricorde : Alléluia !



Ikos 7
Jardinier expérimenté de l’Eden de l’Eglise,* Tu semas le foi dans ta terre du paganisme* Tu l’arrosas de la sueur de ton ascèse,* Et tu fis lever d’abondantes moissons d’âmes,* Qui, délivrées de l’ivraie des ténèbres te chantaient :
Réjouis-toi, artisan du salut des âmes,
Réjouis-toi, ouvrier de la première heure,
Réjouis-toi, serviteur du Maître du Monde,
Réjouis-toi, source vive de conversions,
Réjouis-toi, fontaine de grâces divines,
Réjouis-toi, libération de l’Ennemi,
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !   
                                                                                                                                                                      
Kondakion 8
Occupé à l’œuvre sainte de Dieu,* Tu passas ta vie terrestre à préparer le Ciel* De ceux que la Providence mettait sur ton chemin.* Tu les faisais passer des ténèbres à la Lumière du Christ,* Et ils ciaient vers Dieu : Alléluia !

Ikos 8
La Providence de Dieu te fit rencontrer les deux saintes sœurs* Gertrude et Begge, perles du monachisme féminin.* Tu devins leur maître pour leur enseigner* Les merveilles de la Sainte Ecriture,* Et elles louèrent Dieu avec reconnaissance tandis que nous te clamons :
Réjouis-toi, ami des deux saintes moniales,
Réjouis-toi, initiateur de l’Ecriture,
Réjouis-toi, maître saint de la vie chrétienne,
Réjouis-toi, exemple insigne de vertu,
Réjouis-toi, icône de la pure ascèse,
Réjouis-toi, existence vouée à Dieu,
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

Kondakion 9
Sainte Gertrude, pour te remercier de ton enseignement* Et voyant la grandeur de ta mission pour l’avancement du Royaume.* T’offrit une terre près de l’actuelle ville de Fosses.* Tu y érigeas une église dédiée au saint apôtre Pierre* Où l’on chanta vers Dieu avec reconnaissance : Alléluia !

Ikos 9
Tu fus alors consacré évêque régionnaire* Tu poursuivis ta sainte vie d’ascèse et de prédication.* Et te dévouant totalement à ta mission d’apôtre, * Tu partis évangéliser la grande forêt charbonnière,* Admirant ton zèle et ta ferveur, nous te louons par ces paroles :
Réjouis-toi, infatigable apostolat,
Réjouis-toi, dispensateur de la Parole,
Réjouis-toi, berger à l’image du Christ,
Réjouis-toi, amour ineffable des frères,
Réjouis-toi, charité incarnée en homme,
Réjouis-toi, ombre du Seigneur sur le monde,
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

Kondakion 10
Tu cheminais dans la forêt de Seneffe avec trois compagnons,* Lorsque tu rencontras des païens qui haïssaient les chrétiens.* Ils feignirent la bienveillance, et ils proposèrent* De vous indiquer le chemin, puis de vous héberger pour la nuit.* Tu acceptas et remercias Dieu en chantant : Alléluia !

Ikos 10
A la nuit venue, les païens te tuèrent avec tes compagnons,* Puis ils vous dépecèrent et sous une porcherie* Ils enfouirent vos corps martyrisés* Mais Dieu Qui est admirable dans Ses saints,* Les garda incorrompus jusques au temps où on les retrouva, et l’on te clama :
Réjouis-toi, agneau victime des païens,
Réjouis-toi, graine d’où germe sainteté,
Réjouis-toi, baptême du sang pour le Ciel,
Réjouis-toi, holocauste agréable à Dieu,
Réjouis-toi, sacrifice de pureté,
Réjouis-toi, offrande à l’autel du martyre,
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

Kondakion 11
Sainte Gertrude inquiète de ne plus te voir,* Fit prévenir ton frère saint Ultan de ta disparition.* Et il envoya des moines à ta recherche,* Mais leur longue quête fut vaine,* Et l’on te supposa né au Ciel* Parmi ceux qui chantent sans discontinuer vers Dieu : Alléluia !

Ikos 11
Or sainte Gertrude de Nivelles eut une vision,* Qui lui annonçait ton natalice.* Et elle vit une colonne de feu* Qui lui indiquait avec certitude* La direction de la forêt charbonnière.* On suivit la sainte et les moines trouvèrent ton corps et te louèrent ainsi :
Réjouis-toi, Dieu te glorifia dans la mort,
Réjouis-toi, le Christ t’accorda Vie sans fin,
Réjouis-toi, tu t’en fus au sein d’Abraham,
Réjouis-toi, la Mère de Dieu t’accueillit,
Réjouis-toi, les saints en Paradis chantèrent,
Réjouis-toi, ta louange dure à jamais,
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

Kondakion 12
A Nivelles, on te fit de solennelles funérailles,* Puis on voulut transférer ton corps à Fosses* Mais la Sambre étant débordante des fortes pluies* On envisagea de transporter ton corps dans un bateau.* Mais les bœufs qui transportaient ton corps franchirent à gué* Car les eaux s’abaissèrent soudain et l’on clama vers Dieu : Alléluia !

Ikos 12
Par ce miracle étonnant, la nature elle-même* Rendit témoignage de ta sainteté* Et depuis lors on connut ce lieu* Du passage de tes saintes reliques* Comme Gué de saint Feuillen.* Père thaumaturge et élu de Dieu, nous te magnifions en te chantant :
Réjouis-toi, dont le corps fut incorrompu,
Réjouis-toi, qui sur terre vivais au Ciel,
Réjouis-toi, qui au Ciel pries pour notre terre,
Réjouis-toi, infatigable missionnaire,
Réjouis-toi, pèlerin du saint Paradis,
Réjouis-toi, voyageur du Bel Evangile,
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

Kondakion 13
En l’église de Fosses, tes saintes reliques déposées* Devinrent une source intarissable de miracles* Par lesquels Dieu accorda à ceux qui te vénéraient * La guérison de leurs maux tandis qu’ils chantaient vers Lui à pleine voix : Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! ( ce kondakion est dit 3 fois)

Ikos 1
Emule des grands missionnaires celtes,* Venus sur le continent pour le Christ* Afin d’apporter la Lumière de l’Evangile* Aux peuples qui vivaient dans les ténèbres du paganisme,* Ta vie fut exemplaire et nous te chantons :
Réjouis-toi, missionnaire du Christ Sauveur,
Réjouis-toi, lumière venue d’Hibernie,
Réjouis-toi, Parole du Christ parmi nous,
Réjouis-toi, incarnation de l’Evangile,
Réjouis-toi, icône de toutes vertus,
Réjouis-toi, reflet du Maître de nos âmes,
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

Kondakion 1
Dans la noble terre d’Hibernie,* Tu naquis sur la petite île d’Inchiquin,* Où le grand saint Brendan le Voyageur* Avait établi un monastère,* Et à la fin de ta vie, le renom de tes vertus* Se répandit par toute la Gaule Belgique tandis que l’on te clamait :
Réjouis-toi saint évêque Feuillen de Fosses !

PRIERE A NOTRE PERE PARMI LES SAINTS FEUILLEN DE FOSSES
Ô notre père saint Feuillen, infatigable prédicateur de l’Evangile et pèlerin du Paradis sur la terre des vivants, accorde-nous, à nous qui n’avons ni ton zèle, ni ta grande ferveur, d’être commémorés dans ta prière sainte au Ciel, afin que par ton intercession précieuse, le Seigneur Christ nous accorde Sa grand miséricorde et qu’Il nous guide sur la voie du salut, afin qu’un jour nous puissions avec toi, et sous la Protection de Notre Souveraine, la Mère de Dieu très Pure, louer le Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit dans Son Royaume éternel. Amen !

Acathiste 
composé pour la gloire de Dieu
et de Son saint Hiérarque
Feuillen
de
Fosses
Par Claude Lopez-Ginisty

Fin & gloire à Dieu !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire