"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 28 novembre 2010

DEUXIEME CANON DE PRIERE AU SAINT PROPHETE ELIE

Deuxième Canon au saint Prophète Elie, dont l’acrostiche est:
Donne-moi la grâce de Dieu, Elie le béni. Joseph.



Ode 1. Ton 8.
Le bâton miraculeux.

Comme au fils de la veuve, donne vie à mon âme, qui est devenue cadavre, et la rends lumineuse avec de pieuses vertus, ô saint bienheureux, guide-la vers la vie et fais-la participante de la joie éternelle, et désirant se réjouir en toi.

Quand tu es né, ton père a été initié à un véritable et puissant miracle, car il t’a vu, ô bienheureux, manger le feu et être emmailloté dans les flammes. C'est pourquoi par ton intercession, délivre-moi du feu éternel.

Rendu grand par tes inclinations vers Dieu, ô bienheureux, tu eus vraiment toujours beaucoup de zèle pour le Seigneur. C’est pourquoi, une fois que je serai rempli de zèle divin, donne-moi la force de faire la volonté de Dieu, afin que sauvé, je puisse t’honorer.

Théotokion

Dieu qui est au-delà de tout être, S’est incarné de toi, ô toi qui es sans reproche, et pour nous, il est apparu comme nous en tant qu'homme. Prie avec insistance, ô Très Pure, pour me sauver, moi qui ai péché plus que tout homme, et délivre-moi du châtiment.

Ode 3.

Les prêtres de la honte, embrasé de zèle pour Dieu, comme des ennemis tu les mis à mort, glorieux prophète. C’est pourquoi, je crie vers toi: Arrache-moi aux œuvres de la honte et au feu éternel.

Je te mets en avant comme intercesseur devant le Dieu tout-puissant, ô bienheureux, toi qui es capable de me sauver de tout mal. Sois convaincu par mon humble prière et ne me méprise pas, moi qui te supplie.

Dieu, qui fait s’accomplir toute chose, te magnifie glorieux prophète Elie, te nourrissant jadis par un oiseau. Supplie-Le de me faire participant de la joie éternelle et de la Lumière à venir.

Théotokion

Porte qui mène à Dieu par laquelle nul ne peut passer, ouvre-moi je t’en prie, ô notre Dame, les portes du repentir, me purifiant de la souillure des péchés par les averses de ta miséricorde, ô pleine de la grâce de Dieu.

Ode 4.

Dieu transforma ton zèle ardent et t’envoya nourrir une veuve, ô Elie l’inspiré, qui jadis, par la menace d’une femme, était devenu un fugitif. Et ainsi je te supplie de nourrir mon âme affamée des dons divins de la grâce.

Les cruels nuages des péchés me couvrent, les flots de la vie me frappent et les esprits de méchanceté s’acharnent terriblement contre mon âme. Prophète qui parle de Dieu, deviens mon pilote, et me dirige vers le port de salut.

Accorde-moi force d'âme, force du corps, Elie le béni, en suppliant le Seigneur de gloire Qui ôte les maladies de tous, et guide-moi en toute sécurité. alors que je me hâte parmi les écueils de la vie, car je t’ai mis en avant comme mon bon défenseur.

Théotokion

Ô Dame irréprochable, avec toutes les puissances célestes, avec tous les prophètes, les athlètes, les Apôtres et les Saints, intercède afin que moi, qui ai grandement péché, je puisse trouver le salut et être délivré du châtiment à venir.

Ode 5.

Enflammé par le zèle de la foi, tu fermas les nuages qui donnent naissance à la pluie, mais, je t’en prie, ô Elie, par ta médiation sacrée, arrose mon âme, fondue par la flamme des plaisirs, par des averses divines, et sauve-moi.

Révélé comme prêtre, avec des mains innocentes, tu as immolé les prêtres des abominations qui ont pratiqué des actes répugnants, mais je t’en prie, ô Prophète, garde-moi sain et sauf de tout péché immonde.

Tu fus déclaré thaumaturge, ô Prophète, flamboyant par des invocations pieuses, tu as effectué les sacrifices de la foi, c’est pourquoi je te prie sans cesse: enflamme en mon cœur cet amour sacré qui brûle les ronces de mes passions.

Théotokion

Le Verbe au-delà de tout être, descendit vers toi comme la pluie; supplie-Le, ô Dame toute irréprochable, de faire pleuvoir sur moi les gouttes de pluie pure de la componction, qui feront disparaître toute tache de mes innombrables maux.

Ode 6.

Aie pitié de moi, Sauveur, qui ai, insensé, commis un grand péché contre Toi, et rachète-moi du châtiment qui m'attend dans le monde à venir, car le grand Elie et Ta Mère Très Pure, Te supplient pour moi.

Comme fermier de pureté, garde pure mon âme, comme Elie le zélé, emplis mon esprit de zèle divin, afin que je puisse repousser les assauts du mal.

Tu jeûnas avec un seul aliment, et tu accomplis un voyage de quarante jours avec l'aide de Dieu. C’est pourquoi, je t’en supplie: Donne-moi la force, ô théophore, d'être maître de toute transgression.

Théotokion

Ô porte de Dieu ouvre à mon âme humble, les huis divins par lesquels j’entrerai avec actions de grâces et je recevrai la libération des maux, ô Mère de Dieu.

Ode 7.

Prenant en pitié un peuple qui périssait, ô glorieux prophète, avec le zèle de la foi et de pieuses invocations, tu fis descendre le feu qui consumas un sacrifice saint. C’est pourquoi, je t’en supplie: délivre-moi de la flamme éternelle et sauve-moi.

Sur le Mont Thabor tu fus jugé digne de voir le visage de Dieu. Supplie-Le, ô Prophète, d’oublier mes péchés et, sans que mon âme soit condamnée, de contempler Sa face au jour du Jugement.

Tandis que je chemine sur la voie de la vie, je prends beaucoup de mauvais chemins. Ô Elie, mon protecteur aimant, par ta protection conduis-moi, moi qui suis ébranlé par mes propres penchants et mon acquiescement aux plaisirs.

Théotokion

Ô Toi digne de toutes louanges, je te chante et je magnifie ton pur enfantement, ô pleine de la grâce de Dieu. Aide-moi. moi qui suis ballotté dans la tempête par les vagues de la vie, et donne à mon âme humble la componction qui purifie des taches du péché.

Autre version de la septième Ode

Nous savons que tu fus un vase qui contenait l'Esprit de Dieu; car toi, Elie, tu fus un ange sur terre qui respirait le feu du zèle divin; tu mis en déroute l'impiété, tu réprimandas les rois, tu oignis les prophètes, et tu passas par le fil de l’épée les prêtres de la honte. Et ainsi, nous nous adressons à toi: Délivre-nous de la honte à venir.

Un char de feu t’emporta de la terre, Elie l’inspiré de Dieu, ardent d’un zèle divin, et je t’en supplie, avec le char à quatre chevaux de tes vertus, allège mon esprit de tous les maux de la terre, et prie le Dieu et Roi de toutes choses pour que je puisse atteindre victorieux la porte du Ciel.

Par une parole vivante, tu fermas le ciel pour qu’il ne donne plus de pluie, maintenant par ta parole spirituelle ouvre-moi, saint Prophète je t’en prie, les portes de la repentance, en envoyant à mon âme des averses de componction, et sauve-moi tandis que je crie: prêtres bénissez, peuple exalte le Christ dans tous les siècles.

De la Trinité.

Tandis que nous honorons la Trinité, trois personnes en un seul Dieu, égaux en force, en honneur identiques, consubstantiels, égaux en majesté, nous honorons le Père, le Fils et le Saint Esprit, rayon sans déclin, puissance d’égale royauté, et nous chantons d'un seul chœur: prêtres bénissez, peuple exalte le Christ dans tous les siècles.

Théotokion

Né de toi, Emmanuel apparut pour incarner les lois de la religion véritable et enseigner la repentance. Très Sainte Dame, maintenant supplie-Le de m'ouvrir les portes de la justice et de me sauver tandis je m’écrie: prêtres bénissez, peuple exalte le Christ dans tous les siècles.

Ode 9.

Tu fus jugé digne de voir Dieu, dans la mesure où il est possible de le voir, dans une brise légère, après avoir fait de ton corps lumière par une vie ascétique, ô glorieux prophète, c’est pourquoi je t’en supplie, allégeant la grossièreté de mon esprit par tes prières, fais briller sur moi les divins faisceaux de la repentance.

Comme jadis tu quittas le Jourdain et tu le traversas avec ton manteau, ô Elie très béni, assèche aussi le flux de mes péchés épouvantables, envoyant chaque jour à mon âme une pluie de larmes, ô Prophète qui parla de Dieu, et accorde-moi un torrent de délices.

Comme vers un protecteur affectueux, glorieux prophète, je m’écrie vers toi : des nombreuses pierres d'achoppement de la vie, des ennemis sans foi ni loi, de toutes les tribulations, des maladies corporelles et de la perversion de l'âme, et de la condamnation éternelle dans la géhenne, délivre-moi par tes prières.

Tu fus emmené dans les hauteurs, glorieux Elie, laissant à Elisée quand il le demanda le double de la grâce de l'Esprit. Avec lui, sans cesse demande la victoire du Ciel et le pardon des offenses à notre Souverain, pour nous qui sommes enrichis par toi, notre protecteur hardi auprès du Maître.

Théotokion

Toi qui es amour, ne méprise pas les voix de tes serviteurs, ô Dame toute irréprochable, mais avec insistance prie le Maître de toutes choses, ô Vierge, d'accorder les trophées de la victoire à notre Souverain, la santé de l'âme et une part à la splendeur du Royaume de Dieu.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d’après

icône:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire