"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 7 novembre 2010

Canon de prière à Notre Juste Père parmi les Saints, Walstan de Taverham (+30 mai)


Tropaire Ton 4

Ô juste Walstan, tu as quitté ton foyer
Afin d’œuvrer pour le Christ dans les domaines de Taverham.
Par le jeûne, la prière et avec grande humilité,
Tu as rassemblé plusieurs êtres pour la moisson du Christ.
Le Seigneur te couronna comme saint
Et te donna le don des miracles.
Prie donc pour que nos âmes soient sauvées.

Ode 1

Irmos: Traversant la mer comme sur la terre ferme, et échappant ainsi à l'esclavage de la terre d'Egypte, les Israélites crièrent à haute voix, en clamant: Chantons maintenant notre Dieu et notre Rédempteur.

Orné de vertus, tu adhéras au Christ dès ta jeunesse, ô juste Walstan. Abandonnant ton noble patrimoine, tu as cherché à servir le Roi de tous, après avoir mis à mort tes passions et obtenu une couronne éternelle.

Tu étais éclairé par les vertus d'humilité, ô divin Walstan, et par la prière, le jeûne et la chasteté, tu as mis à mort les passions, voyageant au loin pour chercher un royaume céleste.

Par la force du Christ, tu as vaincu l'Ennemi, ô juste, et ta victoire a été honorée en ton pouvoir de faire de nombreux miracles.

Gloire ... Maintenant ...

Théotokion:
Te voyant toi-même suppliée, ô Reine de tous, par les prières du juste Walstan, préserve ton troupeau et rend-le inaccessible à toute attaque, pour qu’à jamais nous te priions, ô intercession pour le monde.

Ode 3

Irmos: Tu es Celui Qui fis la voûte du ciel, ô Eternel; Tu es également de l’Église le fondateur, établis-moi dans un amour sincère pour Toi, Qui es le sommet des choses recherchées, et le soutien des fidèles, ô Toi Qui seul aimes l'humanité.

A la faveur de ta jeunesse, tu voyageas à la recherche de Dieu, trouvant à la fin le lieu de ton ascèse dans les domaines de Taverham. Puissions-nous aussi participer à tes saintes luttes spirituelles pour l'amour du Christ.

Ô Walstan, par le biais du labeur, du jeûne et de l'affliction des ronces, tu as péniblement repoussé les passions du monde. Prie pour que, avec la couronne d’épines du Seigneur, nous puissions aussi accroître notre amour pour Lui.

Comme les humbles bœufs qui portèrent ton corps en son lieu de repos, tu as toi-même porté le joug à la gloire de Dieu, cherchant le salut de ton âme. Puissions-nous aussi, méprisant la richesse et la gloire mondaine, atteindre les prairies du Royaume.

Gloire ... Maintenant ...

Théotokion:
Comme Elie, qui habita d'abord sur le Carmel, tu œuvras de même dans les domaines de Taverham, désireux d'être isolé avec Dieu et étant éclairé par les visions d'un ange, tu fus manifesté comme agréable à la Mère de Dieu, clamant vers elle avec l'Archange: Réjouis-toi!

Ode 4

Irmos: Tu es ma force: Tu es mon pouvoir et ma puissance, Seigneur, Tu es mon Dieu, Toi Qui n'étais pas absent des bras de Ton Père, Toi, Seigneur, Tu es ma joie. Tu as daigné visiter notre bassesse et notre pauvreté. Pour Toi donc, je clame avec le prophète Habacuc: « Gloire à ta puissance, ô Toi qui aimes l'humanité! »

De la pauvreté et du labeur tu appris l'extrême indigence dans tes luttes dans les champs et les forêts, ô juste Walstan, apprenant ainsi à avoir pitié de la faiblesse humaine et compassion pour les bêtes muettes, édifiant une fondation d'humilité pour bâtir ta vie ascétique.

T’aventurant dans un pays lointain, tu reçus la semence de la vie ascétique, et, en l'arrosant des larmes de repentir, tu fis lever une moisson d'âmes pèlerines, qui, venant de nombreux pays, glorifient ton nom.

Toujours en invoquant le nom de Jésus, tu arrachas l'ivraie de l'Ennemi; tu surmontas les ruses des démons, et tu devins une gerbe mûre de la moisson du Christ.

Théotokion:
Renonçant au monde pour l'amour de la paix intérieure, tu as habité dans le Saint des Saints, ô Très Pure, dans le silence sacré et la prière incessante, t’élevant de l'activité à la Vision Divine; ainsi notre juste Père Walstan appris de toi.

Ode 5

Irmos: Seigneur, éclaire-nous par Tes préceptes et par Tes commandements, et par la puissance de Ton bras accorde Ta paix à nous tous, puisque Tu aimes l'humanité.

Par le souvenir constant de Dieu, tu appris des Pères, et suivant leurs enseignements, tu aimas le Seigneur en tout temps, ayant en Lui ton unique trésor.

Des saints et des ascètes, tu as appris le véritable chemin évangélique, coupant ta volonté devant tes compagnons; par ta propre humilité tu as appris à pratiquer l'unité de l'âme et de l'esprit, dirigeant de nombreux êtres vers la source du salut.

Le rang de prêtre ou de moine, tu le considéras comme trop haut pour toi, et c’est seulement en mercenaire et tâcheron que tu choisis de demeurer, mais ainsi tu conduisis de nombreuses âmes plus sûrement vers le salut.

Théotokion:
Celui qui, avant les siècles fut ineffablement engendré du Père, sortit enfin de ton sein et déifia notre nature, ô Vierge Mère, c'est Lui Qui amena et manifesta les chœurs des saints de notre terre.

Ode 6

Irmos: Je répands ma prière vers le Seigneur, et c'est à Lui que je clame toutes mes afflictions, car des malheurs nombreux remplissent mon cœur à en déborder, et voici, ma vie est parvenue au bord des enfers maintenant ; comme Jonas je Te prie: Relève-moi de la corruption, Seigneur, mon Dieu.

Toujours luttant tout en gardant l'humilité, tu atteignis les sommets de la prière, aide-moi, qui ne sais ni me battre, ni prier, au moins pour couvrir ma misérable nudité avec la connaissance de mon infirmité.

Suivant l'exemple des Pères du désert, tu as courageusement forcé ta nature dans la prière et le travail, puis tu attendis la grâce de Dieu, et tu parvins à l'illumination céleste, éclairant tes compagnons.

Comme je vois la grandeur de tes labeurs ascétiques et la grâce qui t’est accordée par Dieu, mon cœur se dérobe en moi, comment puis-je, après avoir dédaigné ton exemple, avoir part avec toi à la vie éternelle? Aie pitié de moi, ton misérable disciple, et prie le Seigneur pour mon salut.

Théotokion:
Le Maître, porté sur les épaules des terribles Chérubim, feu sur le trône, a habité dans ton sein, ô Très Pure, et en prenant chair, Il divinisa la nature, comme Walstan, superbe entre les ascètes, l’a montré, ô seule digne de tous nos chants.

KONDAKION:
Tu as reçu la grâce de la guérison, ô juste et thaumaturge Walstan, Tu accordes la santé à ceux qui en ont besoin. Prie pour nous, et repousse les assauts de l'Ennemi, et guéris-nous tous par tes miracles.

Ikos: Comment puis-je, pécheur de corps et d’âme, décrire tes miracles glorieux et narrer combien ta vie était semblable à celle d’un ange? Bien que beaucoup ne parviennent pas à louer dignement ta grande endurance, ton humilité et ton amour ardent pour le Christ, pourtant, confiant dans ta douceur, je crie vers toi, ô juste: Réjouis-toi, brillante étoile brillant de l'Est des vertus et éclairant le monde avec des miracles; Réjouis-toi, qui as renoncé à ton rang princier et à l’amour de tes parents et, de tout cœur pour l'amour du Christ, le Prince de tous, tu l’as suivi dans ton désir irrévocable; Réjouis-toi, qui as suivi la vie du désert par le dur labeur parmi les épines des épreuves; Réjouis-toi, qui as repoussé les choses corruptibles et temporelles pour l'espérance d'une récompense future; Réjouis-toi, car tu as été comme Job dans ta longue souffrance; Réjouis-toi, ouvrier du Christ, invincible et vainqueur du Diable par ton humilité ; Réjouis-toi, toi qui comme le mendiant Lazare reposes maintenant dans le sein d'Abraham; Réjouis-toi, car après ton départ de cette vie, tu es un intercesseur toujours présent et le guérisseur des hommes et des bêtes affligés; Réjouis-toi, qui viens rapidement au secours de ceux qui font appel à toi ; Réjouis-toi, ô juste Walstan!

Ode 7

Irmos: Un jour, de Judée, les jeunes gens descendirent dans la province de Babylone ; ils piétinèrent le feu de la fournaise, en chantant leur foi dans la Trinité: ô Dieu de nos Pères, Tu es béni.

Suivant l'exemple des Pères du désert, et rempli d'amour pour leur exemple, tu fus manifesté dans ces temps qui furent les derniers comme un puits de leurs enseignements; instruis-nous, Père juste, la façon de boire à tes trois puits saints qui ont pour nom pauvreté, humilité et pureté.

Les Saints qui ont éclairé notre terre ont inspiré ton orthodoxie, et la guerre contre les passions qui obscurcissent l'âme, leurs paroles t'ont enseigné la prière et la lutte incessantes, c’est pourquoi tu atteignis le souvenir constant de Jésus.

Luttant dans la prière et atteignant le Royaume de Dieu de l'intérieur, tu prias le Seigneur avec ton intelligence aussi, Lui offrant un sacrifice pur.

Théotokion:
Demeure Sacrée de Dieu, ô bienheureuse Marie, qui ne connus pas le mariage, refuge des désespérés; instruis-nous sur les chemins de la repentance, car nous nous égarons à jamais dans les forêts sans chemins du mal, suscitant l’ire du Dieu Très Bon.

Ode 8

Irmos: Le Roi du ciel, que tout le chœur des anges célèbre avec ses chants et ses louanges de gloire, louez-Le et exaltez-Le à jamais, dans les siècles des siècles.

Tu es une étoile brillante qui conduit à la vie ceux qui sont embourbés dans la boue des passions, tu apportes à l'impur la chasteté et tu restores la vitalité de ceux qui ont le corps et l’âme affaiblis.

Ô malheur à moi! Ayant un tel luminaire, je reste dans mes péchés et dans la négligence. Montre ton amour pour moi, ô Père juste, je te prie, et tire-moi des profondeurs du découragement.

La fatigue et les ronces ne t'empêchèrent pas d'éclairer avec ta manière douce et tes humbles paroles ceux qui vinrent auprès de toi, ô Père Walstan.

Théotokion:
Walstan qui te fut agréable, cherchait à voir la gloire ineffable de ton Fils et de ton Dieu, ô toi qui as donné naissance à Dieu, c'est pourquoi en prenant sa croix sur ses épaules, il a suivi dans sa vie, Ses divines empreintes donatrices de vie.

Ode 9

Irmos: Nous te confessons à juste titre, comme celle qui a donné la vie à notre Dieu, nous qui, grâce à toi avons été sauvés, ô toi Vierge Très Pure, nous te magnifions avec les chœurs des anges incorporels.

Avec tout ton cœur tu t’es offert toi-même à la Trinité Qui t’a illuminé d'un éclat divin et t’a fait resplendissant, offrant ton âme à Dieu le troisième jour, comme l'ange l'avait prédit, ô Père.

Fortifié par les Mystères lumineux du Christ, et réconforté par la Sainte Eglise, ô Walstan, tu as rejoint les anges dans l'exultation, tes saintes reliques et tes monuments nous gratifiant d’une source de miracles.

Par ton labeur et ta sueur, tu atteignis la joie éternelle et le contentement. Espérant en ton amour pour ceux qui t’honorent, je te supplie: prie toujours pour moi le Seigneur de gloire.

Théotokion:
Les lèvres éloquentes ne peuvent te louer selon ton dû, ô digne de toutes nos hymnes qui es au-dessus des Chérubim et de toute la création. C’est pourquoi, avec le juste Walstan, prie le Maître pour nous tous.

Version française Claude Lopez-Ginisty
D’après le Canon composé
Par le Père Elias Jones
http://www.orthodoxengland.btinternet.co.uk/canstwal.htm#walcantop

Aucun commentaire:

Publier un commentaire