"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 8 août 2010

ACATHISTE A LA DORMITION DE LA MERE DE DIEU & TOUJOURS VIERGE MARIE

Kondakion 1
La mémoire des justes demeure en la joie* Et la mort des saints est précieuse aux yeux du Seigneur* Nos pauvres louanges terrestres ne pourront jamais* Magnifier avec justesse Ta stature* Et Te rendre dignement gloire Toute Pure* Lors nous chantons Ta sainte Dormition disant :
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Ikos 1
Toi Qui mis au monde le Créateur du monde* Eve nouvelle Qui accepta devant l’Ange* D’accueillir en Ton sein plus vaste que les cieux* Notre Seigneur Jésus-Christ pour sauver les hommes* Le tombeau ne pouvait garder Ton corps précieux* Et Tu fus transférée au Ciel où l’on Te chante :
Réjouis-Toi Autel inappréciable où paraît le mystère
Réjouis-Toi Reposoir de toutes les grâces à venir
Réjouis-Toi Tabernacle qui abrita l’Enfant Divin
Réjouis-Toi Calice inexhaustible où s’abreuvent les âmes
Réjouis-Toi Custode frêle où s’incarne le Tout Puissant
Réjouis-Toi Vase d’élection où fleurit notre salut
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Kondakion 2
Présence ineffable et discrète de tendresse* Mystère incarné de notre salut en Christ* Depuis l’humble crèche de la Nativité* Tu as cheminé dans l’ombre de la Lumière* Mère aimante Qui a donné Ta vie au monde* Et suivant Gabriel les anges s’exclamèrent : Alléluia !

Ikos 2
Modèle de vertu et de douceur insigne* Toi qui as suivi humblement comme une mère* Le Fils de Dieu venu habiter en Ton sein* Et vis le miracle de noces de Cana* Premier parmi tous les miracles du Seigneur* Nous Te magnifions par ces hymnes de louange :
Réjouis-Toi Déracinement de la transgression d’Adam
Réjouis-Toi Consolation de l’exil d’Eve notre mère
Réjouis-Toi Paradis retrouvé de la faveur de Dieu
Réjouis-Toi Issue salvifique aux chemins de transgression
Réjouis-Toi Silence orant qui fait l’admiration des anges
Réjouis-Toi Paradigme de tous les disciples parfaits
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Kondakion 3
Toi Qui savais qu’un glaive percerait Ton cœur* Acceptation de la Divine volonté* Tu as partagé en Ton âme toute sainte* La joie de savoir le salut auprès des hommes* Et la douleur immense d’en savoir le prix* Et tu disais sans cesse vers le Dieu Très Haut : Alléluia !

Ikos 3
Toi Dont le cœur de Mère connaissait* La joie maternelle et l’exultation en Dieu* Sur le chemin qui monte jusques au calvaire* Qui dira dignement et en paroles justes* L’héroïsme discret de Ton effacement* Les hôtes célestes et nous sur terre chantons :
Réjouis-Toi Oraison qui nous ouvre la miséricorde
Réjouis-Toi Adoration incarnée dans la sainteté
Réjouis-Toi Dévotion parfaite des ascètes du Christ
Réjouis-Toi Invocation incomparable de la Grâce
Réjouis-Toi Réponse à la prière de tous les prophètes
Réjouis-Toi Prière incessante de glorification
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Kondakion 4
Quand vint le moment du sacrifice suprême* Lorsque le Fils de l’Homme périt pour les hommes* Au pied de la Croix auprès de l’apôtre Jean* Tu assistas au dernier acte du salut* Enveloppée de douleur comme d’un manteau* Mère de la Passion Qui T’exclamait vers Dieu : Alléluia !

Ikos 4
Mère qui connus le creuset de la Passion* Et vis mourir au gibet Ton Seigneur et Dieu* Toi Qui tins sur Ton sein pur et immaculé* L’Auteur de la Vie à la descente de Croix* Nous fidèles rassemblés avec les apôtres* Nous célébrons Ton humilité en chantant :
Réjouis-Toi Réconfort efficace dans tous nos chagrins
Réjouis-Toi Qui as connu la vie des hommes sur la terre
Réjouis-Toi Qui sus notre détresse et notre limitation
Réjouis-Toi Qui comprends tous les malheurs de l’humanité
Réjouis-Toi Qui ourles de tendresse toutes nos épreuves
Réjouis-Toi Compassion immense dans notre adversité
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Kondakion 5
Vierge pure et bénie Souveraine d’Amour* Tu fus la seule Mère Qui donnas Ton Fils* Le Christ notre Dieu pour toute l’humanité* Il fit de tous les hommes des frères en Lui* Et dès l’Annonciation Tu devins pour nous tous* La Mère dont nous remercions Dieu en disant : Alléluia !

Ikos 5
Par Sa Résurrection et par Son Ascension* Par l’effusion de l’Esprit à la Pentecôte* Le Christ qui naquit de Ton sein ô Toute Pure* Inscrivit l’espoir au soir de notre vie* Mais par Ta belle vie et par Ta Dormition* Il confirme notre salut et nous Te disons :
Réjouis-Toi Mère attentive aux détresses de Tes enfants
Réjouis-Toi Protectrice de ceux qui font appel à Toi
Réjouis-Toi Soulagement des larmes de l’humanité
Réjouis-Toi Réconfort assuré des êtres dans l’épreuve
Réjouis-Toi Borne de notre réintégration en Dieu
Réjouis-Toi Terre et Ciel réunis par l’amour du Seigneur
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Kondakion 6
Au pied de la Croix vivifiante le Seigneur* Avant que de remettre Son esprit au Père* Voulut Te confier à la garde bienveillante* Du disciple bien aimé l’apôtre saint Jean* Et le futur théologien fut honoré* Rendant grâces à Dieu en clamant vers Son Trône : Alléluia !

Ikos 6
Etonnement du monde et mystère pour les fidèles* Tu as partagé notre humaine condition* Tu as parmi nous sur la terre des vivants* Connu les peines et les souffrances de hommes* C’est pourquoi dans notre détresse nous venons* Vers Ta miséricorde et nous Te proclamons :
Réjouis-Toi Acceptation de l’incarnation du Très Haut
Réjouis-Toi Epouse inépousée d’épousailles mystiques
Réjouis-Toi Mère irréprochable du Messie attendu
Réjouis-Toi Attente des siècles et gloire des élus
Réjouis-Toi Descente parmi nous de la Grâce incarnée
Réjouis-Toi Initiatrice de la joie des fidèles
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Kondakion 7
Mère du Verbe Qui racheta de Sa Vie* Le salut de l’humanité dans le péché* Dans le souvenir de Ton Fils et la prière* Dans la paix de Dieu qui ne connaît nulle brêche* Tu passas le reste de tes jours protégée* Par l’apôtre Jean qui disait vers Dieu : Alléluia !

Ikos 7
Trois jours avant Ta bienheureuse Dormition* L’Archange Gabriel se présenta vers Toi* pour t’annoncer que le temps était arrivé* D’aller rejoindre dans le Royaume des Cieux* Les hôtes célestes qui sans cesse proclament* Par des chants ineffables ta claire existence :
Réjouis-Toi Eulogie incarnée de la faveur de Dieu
Réjouis-Toi Allégresse des saints anges dans les hauteurs
Réjouis-Toi Que vit le théopte Moïse au Sinaï
Réjouis-Toi Servante qui par obéissance fut reine
Réjouis-Toi Disparition prompte de la malédiction
Réjouis-Toi Mort qui deviens sommeil et réveil dans la gloire
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Kondakion 8
Par la pure grâce de Dieu en toutes choses* Les apôtres sans Thomas furent transportés* Auprès de Toi avant Ton départ pour la Vie* Lors ils assistèrent à Ta mort bienheureuse* Tu fus veillée par leur amour reconnaissant* O Temple du Roi Divin vers Qui nous clamons : Alléluia !

Ikos 8
Du Mont Sion où Tu T’endormis dans la paix Souveraine * Ton corps béni fut transporté par les apôtres* Cortège nuptial de l’Epouse Inépousée* Ils T’accompagnèrent par l’encens et le chant* Pour reposer doucement à Gethsémani* Rendant grâces à Dieu et psalmodiant vers Toi :
Réjouis-Toi Cierge consumé à la Lumière de Dieu
Réjouis-Toi Encensoir dont la fragrance s’élève au Ciel
Réjouis-Toi Lutrin du Livre Vivant de l’Incarnation
Réjouis-Toi Colonne de la foi et de la rectitude
Réjouis-Toi Chœur où se rencontrent les fidèles en Christ
Réjouis-Toi Icône de la Ressemblance retrouvée
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Kondakion 9
Modèle des croyants Qui a racheté Eve* Et donné à notre père Adam l’espérance* Trois jours dans le tombeau Ton corps immaculé* Réceptacle impeccable de notre salut* Ainsi que Celui de Ton Fils et Ton Dieu* Demeura tandis que l’on psalmodiait vers Lui: Alléluia !

Ikos 9
Au troisième jour venant avec les apôtres* L’apôtre Thomas voulut voir Ton corps béni* Mais lorsque pour ce faire on ouvrit le tombeau* On comprit que sans connaître la corruption* Ton corps avait rejoint Ton âme dans les Cieux* Où les anges et les élus chantaient ainsi :
Réjouis-Toi Fleur incorruptible de l’Eden retrouvé
Réjouis-Toi Courtil paradisiaque où germe le salut
Réjouis-Toi Rameau fleuri de la Racine de Jessé
Réjouis-Toi Génitrice du cultivateur de nos âmes
Réjouis-Toi Qui entas le divin à l’humaine nature
Réjouis-Toi Bouquet embaumant les vertus théologales
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Kondakion 10
Toi Qui as reçu en Ton sein le Créateur* Tu es morte obéissant aux lois naturelles* Et par la seule volonté de Ta vertu* Hormis le péché Tu partageas notre vie* C’est pour faire de Toi un modèle parfait* Que Dieu T’a élue et nous chantons pour Sa gloire : Alléluia !

Ikos 10
Vierge et Mère la plus illustre des mortels* Le sommeil de la mort n’a pas gardé Ton corps* O Souveraine du monde et Mère de Dieu* Prémisses de notre propre résurrection* Les fidèles éblouis par Ta translation* Tentent de Te rendre hommage par ces louanges :
Réjouis-Toi Sommeil paisible qui s’éveille en Paradis
Réjouis-Toi Accomplissement d’une vie de dévotion
Réjouis-Toi Thrène métamorphosée en chant d’allégresse
Réjouis-Toi Achèvement insigne de consécration
Réjouis-Toi Sceau de l’Amour divin manifesté en Toi
Réjouis-Toi Huis de la miséricorde qui s’ouvre à Tous
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Kondakion 11
Tu as enfanté la Vie et connu la mort* Mais par le Christ dont Tu as permis la venue* La corruption a épargné ton corps très pur* Toi Qui avec amour intercèdes pour nous* Gage de notre commune résurrection* Les anges t’accueillirent en clamant vers Dieu : Alléluia !

Ikos 11
Dans Ton enfantement ô Mère de l’Eglise* Tu conservas saintement la virginité* Car entre toutes les femmes Tu es bénie* Et Ton Fils notre Dieu a mis à mort la mort* Et lorsque Ton corps fut descendu au sépulcre* Le Maître vint le relever et nous disons :
Réjouis-Toi Aube et zénith de la complaisance du Christ
Réjouis-Toi Mystère résolu de la Vie et la Mort
Réjouis-Toi Maternité qui nous rend frères du Seigneur
Réjouis-Toi Enfantement qui nous fait enfants du Très Haut
Réjouis-Toi Porche mystique de la Résurrection
Réjouis-Toi Dormition qui exalte notre foi en Dieu
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Kondakion 12
Echelle qui de la terre conduit aux cieux* Buisson ardent qui brûle sans se consumer * Terre fertile où germa le fruit du salut* Lampe qui fit luire la Lumière des hommes* Il est digne et juste de Te magnifier* Et de dire vers le Dieu Qui T’a exaltée : Alléluia !

Ikos 12
Havre et refuge de tous les désespérés* Intercession ardente devant le Seigneur* Renouvellement de la race des humains* Gloire des vierges et guide vers la sainteté* Nous nous inclinons devant Ton exemple insigne* Et nous T’offrons notre reconnaissance ainsi :
Réjouis-Toi Bannière des premiers ancêtres rachetés
Réjouis-Toi Châsse des intercessions exaucées
Réjouis-Toi Chaire où Dieu manifeste Sa miséricorde
Réjouis-Toi Oratoire incarnée de la prière pure
Réjouis-Toi Luminaire qui fit paraître la Lumière
Réjouis-Toi Sanctuaire qui abrita Celui qui seul est Saint
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Kondakion 13
A Ta très pure Dormition ô Souveraine* Les pleurs du deuil se changèrent en joie* De Ton corps immaculé à Gethsémani* Ne demeure que la fragrance de l’encens* Et la certitude de la résurrection* Et nous louons le Dieu Très Haut en Lui disant : Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !

Ikos 1
Toi Qui mis au monde le Créateur du monde* Eve nouvelle Qui accepta devant l’Ange* D’accueillir en Ton sein plus vaste que les cieux* Notre Seigneur Jésus-Christ pour sauver les hommes* Le tombeau ne pouvait garder Ton corps précieux* Et Tu fus transférée au Ciel où l’on Te chante :
Réjouis-Toi Autel inappréciable où paraît le mystère
Réjouis-Toi Reposoir de toutes les grâces à venir
Réjouis-Toi Tabernacle qui abrita l’Enfant Divin
Réjouis-Toi Calice inexhaustible où s’abreuvent les âmes
Réjouis-Toi Custode frêle où s’incarne le Tout Puissant
Réjouis-Toi Vase d’élection où fleurit notre salut
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Kondakion 1
La mémoire des justes demeure en la joie* Et la mort des saints est précieuse aux yeux du Seigneur* Nos pauvres louanges terrestres ne pourront jamais* Magnifier avec justesse Ta stature* Et Te rendre dignement gloire Toute Pure* Lors nous chantons Ta sainte Dormition disant :
Réjouis-Toi Mère de la Vie qui va rejoindre la Vie !

Acathiste
composé pour la gloire de Dieu
en l'honneur
de la bienheureuse et toujours Vierge Marie
par
Claude Lopez-Ginisty

Aucun commentaire:

Publier un commentaire