"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 15 août 2010

ACATHISTE AU SAINT FOL-EN-CHRIST THEOPHILE DE KIEV


Kondakion 1
Méprisant la fausse sagesse du siècle qui n'est que folie aux yeux du Seigneur,* Tu choisis la folie en Christ pour aller vers le Royaume,* Et tu cheminas dans les épreuves,* Libre comme un véritable enfant de Dieu,* Le regard tourné vers le seul Père des Lumières.* C'est pourquoi nous te chantons:
Réjouis-toi, ô saint et bienheureux Théophile de Kiev!

Ikos 1
Toute ta jeune vie fut une longue suite d'épreuves * Tu les surmontas toutes par la pure grâce de Dieu,* Et dans ton âge mûr, consacré au Christ,* Tu manifestas au monde la fausseté de ses valeurs illusoires,* En feignant la folie tandis que les élus chantaient vers toi:
Réjouis-toi, que Dieu choisit dès son enfance pour le Ciel,
Réjouis-toi, élu frêle de la sagesse inébranlable,
Réjouis-toi, indomptable volonté de suivre le Christ,
Réjouis-toi, abandon résolu à l'océan d'Amour,
Réjouis-toi, offrande totale sur l'Autel de la Grâce,
Réjouis-toi, disciple parfait à l'image du Seigneur,
Réjouis-toi, ô saint et bienheureux Théophile de Kiev!

Kondakion 2
Quand tu étais enfant, ta propre mère persuadée que tu étais un monstre,* Chargea un domestique de te noyer dans la rivière.* Mais tu en réchappas par trois fois,* Ton père qui était prêtre, te confia à une autre famille* Et lorsqu'il mourut, tu fus placé chez un oncle pieux qui chanta vers Dieu: Alléluia!

Ikos 2
Quand ton oncle mourut, la Providence fit que l'on te confia* Au prêtre du village qui t'éleva comme son propre fils.* Et jusques à l'âge de sept ans, tu découvris émerveillé* La maison de Dieu et le trésor de ses offices* A présent dans les Cieux, on loue ta piété en te disant:
Réjouis-toi, colonne lumineuse dans la Sainte Eglise,
Réjouis-toi, ambon de la miséricorde du Seigneur,
Réjouis-toi, cierge ardent brûlant devant l'icône du Christ,
Réjouis-toi, porte sainte menant au mystère éternel,
Réjouis-toi, lampade qui éclaire le monde d'en Haut,
Réjouis-toi, huile d'onction sur les plaies béantes du monde,
Réjouis-toi, ô saint et bienheureux Théophile de Kiev!

Kondakion 3
Lorsque le prêtre mourut, on te renvoya chez ta mère,* Pensant qu'elle t'accueillerait à présent,* Mais elle tenta à nouveau de mettre fin à ta vie.* On t'envoya alors chez un oncle staretz dans un monastère de Kiev.* Tu remercias Dieu et tu chantas vers Lui avec reconnaissance: Alléluia!

Ikos 3
A l'école ecclésiastique de Bradsky, tu commenças à étudier la Parole.* Ta mère mourante se repentit et se réconcilia avec toi.* Ton oncle mourut et tu quittas Bradsky.* Tu fus lecteur, mais ta voix n'étant pas belle pour le chant,* Tu devins sacristain à Oboukhov et nous te disons:
Réjouis-toi, qui fis de l'Eglise ta demeure éternelle,
Réjouis-toi, serviteur et servant des offices divins,
Réjouis-toi, esclave de Celui Qui libère les hommes,
Réjouis-toi, voix de la foi qui proclame le saint Royaume,
Réjouis-toi, modèle de vertu dans le monde insensé,
Réjouis-toi, écorce de folie qui renferme la grâce,
Réjouis-toi, ô saint et bienheureux Théophile de Kiev!

Kondakion 4
Au monastère sacré de Tchiguirine, tu devins moine.* Tu naquis Thomas, tu fus tonsuré sous le nom de Théodoret.* Devenu hiérodiacre, tu entras dans le sanctuaire,* Pour y participer comme célébrant à la Divine Liturgie* Clamant sans cesse avec les saints du Ciel et de la terre: Alléluia!

Ikos 4
Moine exemplaire devant le Christ, tu ne possédais rien.* Tu partageais avec les pauvres tout ce que l'on te donnait en aumônes.* Tu fus bientôt ordonné hiéromoine, et tu redoublas ton ascèse.* Intendant au monastère, tu aspirais cependant à la solitude.* Tu étais paré des plus hautes vertus, et nous te clamons avec admiration:
Réjouis-toi, ascète ayant atteint l'effacement du moi,
Réjouis-toi, stratège de la miséricorde divine,
Réjouis-toi, conquérant intrépide des vertus christisques,
Réjouis-toi, guerrier implacable qui vainquit dans le siècle,
Réjouis-toi, soldat qui dépassa les limites du temps,
Réjouis-toi, combattant qui reçut la couronne de gloire,
Réjouis-toi, ô saint et bienheureux Théophile de Kiev!

Kondakion 5
Tu voulus te retirer en ermite dans une grotte à Lesniky,* Où saint Théodose avait combattu spirituellement.* Cela te fut refusé et c'est alors que tu revêtis la Folie,* Comme un vêtement christique de sagesse dans le monde.* Qui te permettait en tous lieux de louer Dieu en disant: Alléluia!

Ikos 5
Ayant été appelé par le Christ à cette ascèse exigeante,* Tu devins alors moine du grand schème sous le nom de Théophile.* Ancrant ta vie terrestre plus avant dans le Ciel,* Et renonçant définitivement au monde vain* Pour cheminer librement vers le Royaume éternel. où l'on t'acclame ainsi:
Réjouis-toi, frêle et tendre esquif dans la nef de notre Eglise,
Réjouis-toi, havre des fidèles sans attache ici-bas,
Réjouis-toi, mer étale de grâce au sein de la tempête,
Réjouis-toi, houle de bénédiction sur ceux qui t'invoquent,
Réjouis-toi, îlot de paix au milieu de l'agitation,
Réjouis-toi, plage de calme dans les tourments de la vie,
Réjouis-toi, ô saint et bienheureux Théophile de Kiev!

Kondakion 6
Tu mourus définitivement au monde et à tous ses usages.* Illustrant dans ta vie ton prénom nouveau* Qui signifiait celui qui aime Dieu.* Tu répandis autour de toi sous couvert de folie,* La Vérité de l'Evangile et l'amour du prochain en clamant: Alléluia!

Ikos 6
Tu ne faisais jamais acception de personnes,* Te comportant semblablement avec le saint Métropolite Philarète,* Ou avec les paysans venus demander ton intercession.* Seuls les orgueilleux encouraient ta sainte colère, pour l'amendement de leur vie* C'est pourquoi nous te louons ainsi:
Réjouis-toi, graine de la terre qui fleurira au Ciel,
Réjouis-toi, semailles se levant en moissons de miracles,
Réjouis-toi, bourgeon qui éclora en fleur au Paradis,
Réjouis-toi, branche promettant une récolte abondante,
Réjouis-toi, arbre chargé d'une multitude de fruits,
Réjouis-toi, verger qui nourrit les affamés de sagesse,
Réjouis-toi, ô saint et bienheureux Théophile de Kiev!

Kondakion 7
Refusant toutes les conventions, tu te vêtis de haillons,* Et jamais oisif, tricotant ou tissant tout en priant, tu vécus dans l'ascèse.* Tu allas dans la société libre comme un moineau,* Annoncer la sagesse libératrice de Dieu,* Et clamant vers Lui sans discontinuer: Alléluia!

Ikos 7
Ayant mis un lutrin avec un psautier sur une charrette,* Qui était tirée par un bœuf, féroce avec le monde, mais doux avec toi,* Tu allais partout, récitant les psaumes du saint Roi David,* Et embaumant l'air de tes prières ferventes à Dieu.* C'est pourquoi nous te clamons avec les anges du Ciel:
Réjouis-toi, échelle qui conduit aux demeures célestes,
Réjouis-toi, pont solide entre le siècle et l'éternité,
Réjouis-toi, abîme insondable des trésors de l'Eglise,
Réjouis-toi, sommet très élevé des faveurs de Dieu,
Réjouis-toi, prairie divine où coulent le miel et le lait,
Réjouis-toi, fleuve donnant le limon des bontés divines,
Réjouis-toi, ô saint et bienheureux Théophile de Kiev!

Kondakion 8
Dieu qui voyait ton cœur pur et miséricordieux,* Te combla de multiples dons spirituels.* Afin que par ton ministère de sainte folie,* Tu puisses dans le monde soulager les détresses,* Et panser les plaies ouvertes de tes frères en Christ en chantant: Alléluia!


Ikos 8
Dieu se servit de toi comme d'un canal pour Sa grâce.* Tu avais le don de guérison et celui de prophétie,* Ton immense compassion pour les êtres qui t'entouraient,* Faisait descendre le Ciel sur la terre pour les consoler.* Tu étais au service des autres comme le Maître, et nous te chantons:
Réjouis-toi, onguent de guérison pour les êtres malades,
Réjouis-toi, baume de l'oraison apaisant les douleurs,
Réjouis-toi, remède sûr de la bienveillance de Dieu,
Réjouis-toi, douce consolation de tous les affligés,
Réjouis-toi, tendre disponibilité aux misères humaines,
Réjouis-toi, amour compatissant à toutes les détresses,
Réjouis-toi, ô saint et bienheureux Théophile de Kiev!

Kondakion 9
Tu fus toujours persécuté par les tiens au monastère:* Les moines n'aimaient pas ta manière de servir à l'Autel.* Tu supportais tout avec patience et humilité,* Te souvenant des souffrances du Christ,* Et pardonnant à ceux qui te maltraitaient en chantant vers Dieu: Alléluia!

Ikos 9
Dieu te combla de talents spirituels remarquables.* Lorsque les âmes venaient se confesser à toi,* Ayant mis tes mains saintes sur leur tête, tu énonçais toi-même leurs péchés,* Même ceux qui étaient oubliés depuis longtemps.* Emerveillés par ta clairvoyance, nous te clamons:
Réjouis-toi, anargyre des hommes broyés par le mal,
Réjouis-toi, guérisseur des plaies vives de l'âme et l'esprit,
Réjouis-toi, thérapeute qui guérit par les sacrements,
Réjouis-toi, prière forte qui éloigne le Malin,
Réjouis-toi, lèvres qui annoncent la bonne délivrance,
Réjouis-toi, soleil de Dieu qui proclame la rédemption,
Réjouis-toi, ô saint et bienheureux Théophile de Kiev!

Kondakion 10
Ivan, que tu acceptas comme ton fils spirituel,* Etait un déserteur qui avait commis de nombreux crimes.* Or, tu l'acceptas repentant auprès de toi,* Et tu lui montras l'exemple d'une vie sainte pour le Christ,* Et il chemina lentement à tes côtés vers le Royaume en chantant: Alléluia!

Ikos 10
Marchant sur la terre comme un fou pour le monde,* Tu cheminais au Ciel comme un sage parmi les élus.* Ta sagesse, tu la gardais au creuset ardent de ta prière,* Au secret de ta chambre, où Dieu seul pouvait te voir,* Et nous qui vénérons ta mémoire sacrée, nous te disons:
Réjouis-toi, prophète et thaumaturge du Dieu de bonté,
Réjouis-toi, rayon de l'Autre Soleil réchauffant les âmes!
Réjouis-toi, prière s'élevant comme agréable encens,
Réjouis-toi, recouvrement de l'innocence par le Verbe,
Réjouis-toi, renouvellement du cœur par les sacrements,
Réjouis-toi, voix de l'Eglise qui accorde le pardon,
Réjouis-toi, ô saint et bienheureux Théophile de Kiev!

Kondakion 11
Des miracles innombrables éclairèrent le chemin* De tous ceux qui te rencontrèrent sur la terre des vivants.* Dieu manifesta par là la faveur insigne dont tu jouissais,* Toi qui ne vivais que par la pure prière devant Son Autel Céleste,* Toujours chantant vers le Trône de gloire: Allélluia!

Ikos 11
Un jour, tu fis apporter de la myrrhe et de l'encens au Père Jean,* Dans la Grande Laure sise aux cavernes de Kiev. * Il vint te rendre visite et te demanda la raison de ces dons.* Tu lui répondis qu'il y aurait bientôt un ensevelissement, peut-être le tien.* Tu avais eu prescience de ton départ et nous te clamons:
Réjouis-toi, pur joyau sur la couronne du Roi de gloire,
Réjouis-toi, parure frêle de la vie cachée en Christ,
Réjouis-toi, écrin miraculeux du grand Amour du Père,
Réjouis-toi, imitateur très fidèle du Fils béni,
Réjouis-toi, châsse précieuse des dons du Saint Esprit,
Réjouis-toi, trésor saint de bénédictions spirituelles,
Réjouis-toi, ô saint et bienheureux Théophile de Kiev!

Kondakion 12
Ayant communié aux Mystères très purs, tu fis nettoyer ta cellule,* Allumer les lampades devant les icônes,* Et t'étant allongé sur un banc, tu bénis tes deux syncelles,* Puis tu envoyas Ivan demander au moine Anatole de sonner le glas pour ton trépas.* Et les hôtes du paradis s'apprêtèrent à t'accueillir en chantant: Alléluia!

Ikos 12
Dimitri vit le ciel de ta cellule s'ouvrir vers les Cieux,* Et ton âme comme une colombe prit son essor vers les demeures célestes,* Tandis que tu disais; "Entre Tes mains, je remets mon esprit Seigneur!"* Le Fils de l'Homme et Ses anges te recueillirent parmi eux et nous te disons:
Réjouis-toi, réceptacle fragile mais ferme de grâce,
Réjouis-toi, sapience ineffable de la Croix vénérable,
Réjouis-toi, pèlerin de l'absolu divin dans le siècle,
Réjouis-toi, athlète accompli des luttes spirituelles,
Réjouis-toi, ami de Dieu qui combattis le bon combat,
Réjouis-toi, miroir de sagesse dans la folie du monde,
Réjouis-toi, ô saint et bienheureux Théophile de Kiev!

Kondakion 13
Elle est agréable aux yeux du Seigneur* La mort de ceux qui L'aiment et ne vivent que pour Lui.* Après ta bienheureuse et paisible dormition,* Tu accomplis des miracles étonnants,* Et ceux qui en furent favorisés s'écrièrent vers Dieu avec reconnaissance: Alléluia! Alléluia! Alléluia! (Ce kondakion est dit trois fois!)

PRIERE A SAINT THEOPHILE
FOL-EN-CHRIST
DE KIEV

Ô saint Père Théophile, toi qui, méprisant la folie du monde qui le mène à sa perte,* A choisi la sagesse incommensurable du Christ pour cheminer vers le saint Royaume.* Intercède pour nous auprès du Dieu de miséricorde,* Afin qu'Il nous enseigne par ton exemple lumineux,* A tourner notre regard vers les choses d'en Haut,* Et à ne voir au-delà des apparences trompeuses de la réalité,* Que le Chemin, la Vérité et la Vie.*

Ô saint Père Théophile, par tes saintes prières, que le Seigneur longanime,* Nous permette de mener notre vie sur ses Voies,* Afin qu'un jour nous soyons dignes de rejoindre les demeures célestes,* Où règne la Trinité indivisible du Père, du Fils, et du Saint Esprit,* Maintenant et toujours et aux siècles des siècles.* Amen!

Acathiste composé
pour la gloire de Dieu
et de Son saint Fol-En-Christ
Théophile de Kiev
par Claude Lopez-Ginisty

Fin & Gloire à Dieu!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire