"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 27 juin 2010

ACATHISTE A NOTRE PERE PARMI LES SAINTS, PHILARETE LE MISERICORDIEUX


Kondakion 1

Pour toi, chameau qui passa par le chas de l'aiguille, nous offrons nos remerciements et notre louange: car tu donnas tes richesses aux pauvres, comme offrande au Christ. Le Christ Dieu reçut ton offrande à titre de prêt, te payant grandement en retour, dans cette vie transitoire et dans le Ciel. Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Ikos 1

Tu avais la richesse terrestre, pourtant tu connaissais le véritable trésor: tu as fait usage de tes biens, mais jamais tu ne te fias à eux, car en toi était le Royaume de Dieu et ton trésor était au Ciel. C'est pourquoi tu entends ces louanges que nous t’offrons:

Réjouis-toi, homme noble, illustre et riche, qui connaissait la vraie richesse!
Réjouis-toi, ô toi qui te soucias toujours des pauvres!
Réjouis-toi, qui savais que tes actes pour les pauvres étaient des actes posés pour le Christ!
Réjouis-toi, ô toi qui distinguais la vraie richesse de celle qui est fausse!
Réjouis-toi, ô toi qui savais que nous ne pouvons rien emporter du monde dans la mort!
Réjouis-toi, ô toi qui savais que le juste ne serait jamais abandonné!
Réjouis-toi, ô toi qui as donné plus que ce qui était demandé!
Réjouis-toi, ô toi qui ne gardais pas ta dernière once de blé!
Réjouis-toi, ô toi qui donnas six boisseaux à celui qui en demandait peu!
Réjouis-toi, ô toi dont l'ami te donna quarante boisseaux par la suite!
Réjouis-toi, ô toi qui eus confiance dans le Seigneur de tout ton cœur!
Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!


Kondakion 2

Le trésor que tu connaissais aurait pu nourrir ta maison pendant cent ans sans labeur: Et toi, tu étais fidèle à ton nom, Philarète dont le nom signifie "Celui qui aime la vertu", même si ta propre épouse ne voyait pas les chevaux sur la montagne et les chars de feu qui entourent le véritable amant de la vertu. Mais avec les yeux levés au ciel de feu, nous crions avec toi: Alléluia!

Ikos 2

Tu invitas les tiens à te rejoindre dans l’amour de la vertu, et ils n’acceptèrent pas cette invitation. Mais ton invitation à la vertu demeure, et nous qui la recevons clamons vers toi cette louange:

Réjouis-toi, ô diadème de la vie conjugale dans le monde!
Réjouis-toi, ô toi qui savais que la vertu est un trésor!
Réjouis-toi, ô toi qui as nourri un foyer grâce au trésor de ta vertu!
Réjouis-toi, ô toi qui ne connus point l'avidité de la malédiction de Midas!
Réjouis-toi, ô toi dont les dons se multiplieront encore et enrichiront le destinataire!
Réjouis-toi, ô toi qui étais généreux quand tu étais riche!
Réjouis-toi, ô toi qui as été attaqué par des maraudeurs et qui devins non moins généreux!
Réjouis-toi, ô toi qui faisais confiance à Dieu quand tu étais dans l’abondance et quand tu avais peu!
Réjouis-toi, ô toi qui savais que les richesses ne servent à rien au jour de la colère!
Réjouis-toi, ô toi dont la vertu se manifestait mêmement dans les temps faciles ou difficiles!
Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Kondakion 3

Beaucoup de mendiants généreux donnent jusques à leur dernier sou, alors que les riches vont se retirer derrière leur haie de protection. Pourtant, nous voyons une merveille en toi, qui étais riche, célèbre, et de noble lignée, et qui n’estimais pas ces derniers. Ta couverture de protection était le Seigneur Dieu, et la vertu et le trésor du Ciel, et tu étais généreux jusques à donner également ton dernier sou. Pour toi, homme riche plus généreux qu'un mendiant, nous crions: alléluia!

Ikos 3

Tu transcendas les vertus de la philosophie païenne: le courage, la justice, la prudence et la tempérance, les vertus d'une vie terrestre bien vécue. Mais tu connaissais les vertus déiformes du chrétien: la foi, l'espérance et l'amour, les vertus d'une vie céleste déjà présente dès le commencement dans la vie sur terre. C'est pourquoi nous crions vers toi:

Réjouis-toi, ô toi dont la force ne cherchait pas la protection dans les trésors de la terre!
Réjouis-toi, ô toi dont la justice transcendas les calculs humains!
Réjouis-toi, ô toi dont la prudence était la Sagesse qui est le Christ!
Réjouis-toi, ô toi dont la tempérance ne rechercha dans les choses terrestres rien au-delà de ce qu'elles pouvaient donner!
Réjouis-toi, ô toi dont la foi eut confiance que le Christ pourvoirait fidèlement!
Réjouis-toi, ô toi dont l'espérance en Dieu n'a jamais été déçue!
Réjouis-toi, ô toi dont l'amour ne s’abstint de partager ni la vertu. ni les possessions terrestres!
Réjouis-toi, ô toi dont la joie était manifestée aux temps faciles et difficiles!
Réjouis-toi, ô toi dont la paix découlait du silence du Ciel!
Réjouis-toi, ô toi dont la générosité fut parfaite!
Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Kondakion 4

Nous sous-estimons à jamais ta générosité, si nous tenons seulement compte de ce que tu donnais par rapport à l’abondance ou au peu que tu possédais, car ta main ouverte était une ombre et une icône de l'immense richesse que tu avais dans le trésor généreux du Ciel, et cet immense trésor que tu possédais comme Philarète, amant de la vertu, c'est-à-dire amoureux des trésors du Ciel, éclipse ta générosité avec les seuls biens terrestres, comme le soleil éclipse la lune, non, plutôt comme le soleil éclipse la lueur d’une bougie! C'est pourquoi, avec toi qui thésaurisas le trésor véritable, nous crions: alléluia!

Ikos 4

Implore le Seigneur Dieu afin que nous aussi puissions chercher le véritable trésor dans le Ciel, où ni les mites ni la rouille ne rongent, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. C'est pourquoi nous clamons vers toi émerveillés:

Réjouis-toi, ô toi qui bus à la source de la Vérité!
Réjouis-toi, ô toi qui fus nourri par l'Arbre de Vie!
Réjouis-toi, ô toi qui distinguais l'argent du rebut!
Réjouis-toi, ô toi qui n'as jamais tenu au rebut parce que tu étreignais le Trésor qui donne nom à tous les trésors!
Réjouis-toi, ô toi qui estimais les hommes d’humble naissance parce que tu étais en quête du sacerdoce royal!
Réjouis-toi, ô toi qui te saisis du trésor à côté duquel toutes les richesses terrestres ne sont que poussières et cendres!
Réjouis-toi, ô toi qui comptais les pauvres et les nécessiteux comme plus précieux que l'or!
Réjouis-toi, ô toi qui rejetais les ombres pour contempler le soleil de justice!
Réjouis-toi, ô toi qui n'as jamais abandonné le Seigneur!
Réjouis-toi, ô toi que le Seigneur n'a jamais abandonné!
Réjouis-toi, ô toi qui as constaté que pas une seule de Ses belles promesses n’a échoué!
Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Kondakion 5

Toujours à la recherche du Christ, tu devins toi-même comme le Christ, source et sommet de toute vertu. Voulant t’imiter, comme tu imitas le Christ, nous crions vers toi: Alléluia!

Ikos 5

Chaque vertu est une icône du Christ, une icône non pas devant nous, mais en nous. Recherchant les vertus tandis que nous cherchons le Christ, nous clamons vers toi:

Réjouis-toi, ô divin amant de la vertu!
Réjouis-toi, ô toi qui connaissais la source de la vertu!
Réjouis-toi, ô toi dont la vertu était une empreinte du Christ!
Réjouis-toi, ô toi qui as parfait l'image de Dieu avec la ressemblance volontaire!
Réjouis-toi, ô toi qui nous enseignes la vertu dans la voie chrétienne!
Réjouis-toi, ô toi qui es toujours prêt à partager non seulement les biens mais la vertu!
Réjouis-toi, ô toi en qui le Christ trônait sur la vertu!
Réjouis-toi, ô toi qui par la vertu aimas et servis Dieu!
Réjouis-toi, ô livre dans lequel la Parole a été inscrite dans l'encre de toutes les vertus!
Réjouis-toi, ô toi qui à jamais bannis les passions!
Réjouis-toi, ô resplendissant miroir poli par la Lumière incréée!
Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Kondakion 6

Mangeant de l'Arbre de Vie, tu devins un arbre de vie, pour la nourriture d'un grand nombre. Avide de nourriture vivifiante, nous crions avec toi: Alléluia!

Ikos 6

Semée en bonne terre, tu portas des fruits au centuple. C'est pourquoi nous crions vers toi:

Réjouis-toi, ô toi qui servais de nourriture aux affamés!
Réjouis-toi, ô toi qui fus la richesse des plus démunis!
Réjouis-toi, ô toi qui revêtis d’une robe d'audace ceux qui étaient nus!
Réjouis-toi, ô toi qui as donné abondamment de ton abondance!
Réjouis-toi, ô toi qui donnais abondamment même quand tu étais démuni!
Réjouis-toi, ô toi qui fus l'abondance de Dieu pour ton prochain!
Réjouis-toi, ô toi qui jamais ne donnas seulement de l'argent ou des biens!
Réjouis-toi, ô toi qui as toujours donné une bénédiction!
Réjouis-toi, ô toi qui aimas le Christ dans ton prochain!
Réjouis-toi, ô arbre dont l'ombre abrita des multitudes!
Réjouis-toi, ô toi rivière irriguant de vastes terres!
Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Kondakion 7

Béni es-tu, ô saint Père Philarète le Miséricordieux! Tu étais Miséricordieux, et tu reçus la miséricorde, c'est pourquoi nous crions avec toi: Alléluia!

Ikos 7

Nourrir les affamés est œuvre plus grande que la résurrection des morts! C'est pourquoi nous ne demandons pas de toi de miracle, ô miséricordieux Père Philarète, car tu manifestes continuellement le miracle de la miséricorde, et nous te clamons:

Réjouis-toi, ô toi qui as donné jusques aux dernières possessions que tu avais!
Réjouis-toi, ô toi qui as reçu récompense du Christ en retour!
Réjouis-toi, ô toi qui ne refusais rien à celui qui te demandait quelque chose!
Réjouis-toi, ô toi qui ne cachais rien au Christ!
Réjouis-toi, ô toi qui ne t’attachais pas à l'or!
Réjouis-toi, ô toi qui t'attachais à la Lumière auprès de laquelle l'or n’est que poussière!
Réjouis-toi, ô sage qui fit des bénédictions aussi abondantes que la poussière!
Réjouis-toi, ô toi qui fus à jamais débordant de miséricorde!
Réjouis-toi, ô toi dont la miséricorde fut comme une lampe!
Réjouis-toi, ô toi qui contemplas fermement l'invisible!
Réjouis-toi, ô toi dont la foi manifesta la miséricorde par l'amour!
Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Kondakion 8

Réjouis-toi, toi qui te tiens devant le trône du Christ au Redoutable Tribunal, compté parmi ceux qui entendent ces paroles: Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde: Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger: j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire: j'étais un étranger et vous m'avez recueilli: nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus à moi. Et tu clameras avec les bienheureux saints: Alléluia!

Ikos 8

Sachant que nul homme ne peut aimer Dieu qu'il ne voit pas, sauf s'il aime son prochain, qu'il voit, tu étais toujours miséricordieux, c'est pourquoi nous crions vers toi:

Réjouis-toi, ô toi qui as nourri le Christ quand il eut faim!
Réjouis-toi, ô toi qui as donné à boire au Christ quand il avait soif!
Réjouis-toi, ô toi qui as accueilli le Christ quand Il est venu en étranger!
Réjouis-toi, ô toi qui as vêtu le Christ quand il était nu!
Réjouis-toi, ô toi qui as visité le Christ quand il était malade!
Réjouis-toi, ô toi qui est venu voir le Christ quand il était en prison!
Réjouis-toi, ô toi qui as rencontré le moindre des hommes et a vu en lui le Christ!
Réjouis-toi, ô toi qui as appelé chaque homme, ton frère!
Réjouis-toi, ô toi qui ne voyais pas l'homme comme extérieur à l'Amour de Dieu!
Réjouis-toi, ô toi parfait dans la miséricorde, comme ton Père céleste est parfait dans Sa miséricorde!
Réjouis-toi, ô lampe à jamais scintillante avec la Lumière du Ciel!
Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Kondakion 9

Tous les anges furent surpris par l'excellence de ta vertu, car ton nom "Philarète" ne signifie pas seulement "l’amant de la vertu", mais "l’amant de l’excellence", car en toi l'excellence, la vertu, et la puissance sont une seule et même chose. C’est pourquoi tu te joins aux anges pour t’écrier: Alléluia!

Ikos 9

Même les plus éloquent des orateurs ne peuvent expliquer comment tu excelles en vertu, car ils ne peuvent pas expliquer comment en toutes circonstances, tu recherchais et tu aimais la vertu. Mais nous, nous émerveillant nous nous écrions avec foi:

Réjouis-toi, homme riche, toi qui pris soin des pauvres!
Réjouis-toi, homme illustre qui pris soin des hommes qui ne comptaient pas!
Réjouis-toi, excellent en vertu aux temps favorables!
Réjouis-toi, excellent en vertu aux moments de souffrance également!
Réjouis-toi, ô homme, qui as eu un grand trésor et qui pourtant eus toujours les yeux fixés sur le seul trésor véritable!
Réjouis-toi, ô toi qui en toute circonstance trouves une arène pour l’excellente vertu!
Réjouis-toi, ô toi qui fus toujours un excellent adorateur de Dieu!
Réjouis-toi, ô toi qui dans le monde échappas aux pièges du Diable!
Réjouis-toi, ô toi qui démasquas le vide de Mammon!
Réjouis-toi, ô toi qui trouvas le port sur la mer de la vie!
Réjouis-toi, ô toi qui, en aimant la vertu, aimas le Christ!
Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Kondakion 10

Ta vie fut un manuscrit vivant du Sermon sur la Montagne, car Salomon même, dans sa splendeur n'avait pas de vêtement semblable à ta foi. En voyant ta splendeur nous crions avec toi: Alléluia!

Ikos 10

Tu amassas des possessions là où elles ne donnent pas lieu à s’inquiéter: non pas le trésor volage et corruptible sur la terre, mais le trésor du Ciel, celui qui est constant et incorruptible. C'est pourquoi nous crions vers toi:

Réjouis-toi, ô toi qui fus malgré ta richesse, pauvre en esprit!
Réjouis-toi, ô toi qui pleuras le malheur de ton prochain!
Réjouis-toi, ô toi qui fus doux devant la souffrance de ton prochain!
Réjouis-toi, ô toi qui eus faim et soif de justice et de toutes les vertus!
Réjouis-toi, ô miroir de la miséricorde!
Réjouis-toi, ô toi qui restes le cœur pur!
Réjouis-toi, ô toi qui avais la paix la plus profonde!
Réjouis-toi, ô miroir vivant des Béatitudes!
Réjouis-toi, ô toi qui t’élèves comme les oiseaux de l'air!
Réjouis-toi, ô toi qui fus consacré à un Maître, et qui méprisas tous les autres!
Réjouis-toi, vivante incarnation du Sermon sur la montagne!
Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Kondakion 11

Tu étais comme la veuve qui se dépouilla même de ses deux derniers liards: non seulement elle donna plus que tous les autres, mais elle qui abandonna sa vie de créature reçut la vie incréée, immortelle et éternelle. Tu étais comme elle, un vase assez vide pour être rempli de la grâce, c'est pourquoi nous crions avec toi: Alléluia!

Ikos 11

Tu fus un second Job, ferme tandis que Satan arrachait couche après couche tes biens pour montrer qu'il n'y avait rien à l'intérieur. C'est pourquoi, nous clamons vers toi qui toujours persévéras dans la Voie:

Réjouis-toi, ô adorateur véritable de Dieu dans l’abondance et dans la nécessité!
Réjouis-toi, ô toi l'icône de la persévérance et de la foi!
Réjouis-toi, ô généreux avec ton argent et généreux avec ta vertu!
Réjouis-toi, ô toi Phoenix surgissant toujours de tes propres cendres!
Réjouis-toi, ô saint immobile dans ton absence de passions!
Réjouis-toi, ô toi qui dans le besoin a montré la vérité de la générosité que tu manifestais aux temps favorables !
Réjouis-toi, ô toi qui toujours bénis le nom du Seigneur!
Réjouis-toi, ô toi qui, doté de nombreuses possessions ne les aimais pas!
Réjouis-toi, ô toi qui, lorsque tu avais peu de biens, ne les aimais pas non plus!
Réjouis-toi, ô toi qui es resté résolu pour montrer que ces choses n’étaient rien pour toi lorsque Satan t’arrachait tout ce qui était tien,!
Réjouis-toi, ô toi qui obtins gain de cause quand Dieu exposa ce rien et qu’Il montra que tout était dans ce dénuement!
Réjouis-toi, ô toi qui justifias Dieu comme Job!
Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Kondakion 12

Tu n'avais pas de nourriture dans la maison, lorsque les émissaires impériaux vinrent chercher une épouse pour l'Empereur: toi riche dans le Ciel, avec confiance tu commenças les préparatifs pour recevoir les émissaires impériaux. Et tes voisins vinrent et apportèrent de la nourriture, un repas de fête convenable, et ils trouvèrent ta petite-fille des plus belles en vertu et modestie, la choisissant pour son excellence pour devenir impératrice. C'est pourquoi nous crions avec toi: Alléluia!

Ikos 12

Quand tout cela fut arrivé, dans ta vertu, dans ton excellence, tu savais quel était le vrai trésor. Dans ta vertu et ton humilité, tu refusas toutes les distinctions et les charges impériales, en disant qu'il te suffisait d'être connu comme grand-père de l'impératrice. C'est pourquoi, étonnés, nous crions vers toi:

Réjouis-toi, ô toi qui connaissais le trésor véritable!
Réjouis-toi, ô toi qui étais amant de vertu et d'excellence!
Réjouis-toi, ô toi qui étais riche et prenais soin des pauvres!
Réjouis-toi, ô toi qui perdis presque tout et toujours ouvris ta main pour donner!
Réjouis-toi, ô toi qui devins grand-père de l'impératrice, en restant toujours humble!
Réjouis-toi, ô toi qui étais illustre et noble, mais chéri des petites gens!
Réjouis-toi, ô toi qui fus abaissé jusques à terre, et toujours excellas en amant de la vertu!
Réjouis-toi, ô toi qui fus élevé jusques au Ciel, et toujours restas l’humble amant de la vertu!
Réjouis-toi, ô toi qui as d'abord cherché le Royaume des Cieux!
Réjouis-toi, ô toi à fut donné le reste de surcroît!
Réjouis-toi, ô toi qui, même alors, fixa ton regard vertueux sur le Christ!
Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Kondakion 13

Ô saint Père Philarète dont l'excellence a été la vertu et dont la vertu fut l'excellence, dont la puissance fut la vertu et dont la vertu était la puissance, toi qui fus toujours miséricordieux et généreux de ta vertu débordante, toujours protégé par le Royaume de Dieu, prie pour nous qui nous clamons vers toi: Alléluia! Alléluia! Alléluia! (Ce kondakion est répété trois fois.)

Kondakion 1

Pour toi, ô chameau qui passa par le chas de l'aiguille, nous offrons nos remerciements et notre louange: car tu donnas tes richesses aux pauvres, comme offrande au Christ. Le Christ Dieu reçut ton offrande à titre de prêt, te payant grandement en retour, dans cette vie transitoire et dans le Ciel. Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Ikos 1

Tu avais la richesse terrestre, pourtant tu connaissais le véritable trésor: tu as fait usage de tes biens, mais jamais tu ne te fias à eux, car en toi était le Royaume de Dieu et ton trésor était au Ciel. C'est pourquoi tu entends ces louanges que nous t’offrons:

Réjouis-toi, homme noble illustre et riche qui connaissait la vraie richesse!
Réjouis-toi, ô toi qui te soucias toujours des pauvres!
Réjouis-toi, qui savait que tes actes pour les pauvres étaient des actes posés pour le Christ!
Réjouis-toi, ô toi qui distinguais la vraie richesse de celle qui est fausse!
Réjouis-toi, ô toi qui savais que nous ne pouvons rien emporter du monde dans la mort!
Réjouis-toi, ô toi qui savais que le juste ne serait jamais abandonné!
Réjouis-toi, ô toi qui a donné plus que ce qui était demandé!
Réjouis-toi, ô toi qui ne gardais pas ta dernière once de blé!
Réjouis-toi, ô toi qui donnas six boisseaux à celui qui demandait peu!
Réjouis-toi, ô toi dont l'ami te donna quarante boisseaux par la suite!
Réjouis-toi, ô toi qui eus confiance dans le Seigneur de tout ton cœur!
Réjouis-toi, ô fontaine où coulent les trésors du Ciel!

Version & adaptation française Claude Lopez-Ginisty

Aucun commentaire:

Publier un commentaire