"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 11 octobre 2009

ACATHISTE À NOTRE MERE PARMI LES SAINTS GODELEINE


Kondakion 1
Aimée de Dieu qui naquit en noble demeure* Tout enfant tu eus en ton cœur l’amour des pauvres* Manifestant que la richesse véritable* Est celle qui est acquise pour le Royaume* Où l’assemblée des saints t’accueille en te clamant :
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine !

Ikos 1
Tu vécus la vie chrétienne dès ton jeune âge* Parcourant saintement la terre des vivants* Attentive aux souffrances que tu côtoyais* Ange de douceur descendu du Paradis* Devant ta longanimité nous te disons :
Réjouis-toi Graine qui donna une abondante moisson
Réjouis-toi Bourgeon épanoui dans le Jardin d’Eden
Réjouis-toi Bouture greffée avec l’Arbre de la Vie
Réjouis-toi Rameau florifère de la sainte oraison
Réjouis-toi Floraison juvénile de la joie chrétienne
Réjouis-toi Bouquet des vertus de la foi immarcescible
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine !

Kondakion 2
Lorsque tu atteignis l’âge de dix-sept ans* La beauté de ton âme et celle de ton corps* Et ta compassion pour toutes les créatures* Firent demander ta main à bien des galants* Mais ton époux était au ciel : Alléluia !

Ikos 2
Sous la pression aveugle du Comte de Flandre* Qui pensait ainsi adoucir les mœurs du Nord* Par ta douceur et ta présence dans ce lieu* Ton père offrit ton âme à Bertholf de Gicel* Tu te soumis et l’assemblée des saints clama :
Réjouis-toi Vierge sage qui garda sa lampe allumée
Réjouis-toi Epouse parfaite de l’Epoux Eternel
Réjouis-toi Qui eus pour dot Foi Espérance et Charité
Réjouis-toi Qui devins l’heureuse élue de Noces mystiques
Réjouis-toi Epithalame pour des épousailles saintes
Réjouis-toi Accordailles des qualités de terre et Ciel
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine!

Kondakion 3
Dès le début de tes épousailles tu sus* A cause du manque d’amour de ton époux* Et de la jalousie de sa mère acariâtre* Que ton bonheur terrestre resterait au Ciel* Tu rendis grâce à Dieu chantant vers Lui : Alléluia !

Ikos 3
Rejetée comme gueuse par l’époux terrestre* Tu fixas ton regard pur sur le céleste Epoux* Et dans le très saint Amour de ces épousailles* Tu trouvas la paix de l’âme et le réconfort* Tandis que les justes d’en Haut te louaient disant :
Réjouis-toi Contemplation ici-bas du monde à venir
Réjouis-toi Prosternation incessante devant le Christ
Réjouis-toi Pitié incarnée dans des actes de bonté
Réjouis-toi Action de grâce perpétuelle au Seigneur
Réjouis-toi Oraison qui s’exprime par la charité
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine!

Kondakion 4
Exilée dans une ferme par ton époux* Tu fus durement traitée par tes domestiques* Mais en digne disciple de notre Seigneur* Tu acceptas tout avec douceur et bonté* Chantant sans discontinuer :Alléluia !

Ikos 4
Tes serviteurs te persécutaient durement* Ton époux terrestre te méprisait sans cesse* Et souvent lorsque tu étais en sa présence* Il faisait mine de ne pas même te voir * Devant ta patience insigne nous te disons :
Réjouis-toi Constance dans la garde des commandements
Réjouis-toi Fidélité aux promesses de ton baptême
Réjouis-toi Patience adamantine au milieu des épreuves
Réjouis-toi Calme de prière au sein des tribulations
Réjouis-toi Recueillement sans faille dans l’œuvre divine
Réjouis-toi Vocation dont les bases sont inébranlables
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine!

Kondakion 5
Comme la goutte d’eau entame le rocher* Ta douceur et ta bonté firent des merveilles* Et bientôt conquis par ta longanimité* Les cœurs endurcis de tes pires ennemis* T’aimèrent et chantèrent vers Dieu : Alléluia !

Ikos 5
La ferme où tu vivais devint un havre sûr* Où les détresses du monde trouvaient refuge* Par toi nul malheur ne restait inconsolé* Ton exemple rayonnant fit venir vers toi* De nobles dames et de moines qui te dirent :
Réjouis-toi Châsse qui recelait les dons du Saint Esprit
Réjouis-toi Epouse impeccable dans l’attente du Christ
Réjouis-toi Fille de prédilection du Céleste Père
Réjouis-toi Source d’où jaillissent des flots de guérison
Réjouis-toi Sacrement abouti de la fraternité
Réjouis-toi Ascèse admirable qui fait s’ouvrir les cœurs
Réjouis-toi Sainte de Dieu Godeleine

Kondakion 6
Devant le rayonnement de ta Sainteté* Bertholf et sa mère inspirés par le Diable* Se mirent à redoubler leurs persécutions* Réduisant ta nourriture à un pain par jour* Mais tu chantais toujours vers Dieu : Alléluia !

Ikos 6
Ils pouvaient te priver du pain de cette terre* Mais ne pouvaient empêcher que ton âme pure* Se puisse nourrir du pain céleste du Christ* Tu acceptas leur vilenie comme une ascèse* Et les Anges de Dieu te louèrent ainsi :
Réjouis-toi Habit de ceux qui se vêtaient de pauvreté
Réjouis-toi Remède de ceux qui peinaient dans le malheur
Réjouis-toi Nourriture qui rassasie les affamés
Réjouis-toi Calme dans l’agitation inepte des hommes
Réjouis-toi Paix du cœur et de l’âme entée sur l’oraison
Réjouis-toi Modèle sur la Voie étroite du Royaume
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine!

Kondakion 7
Tu acceptais ta vie avec douceur et joie* Mais les persécutions devenant plus outrées* Une pieuse femme te conseilla de fuir* Alors avec une servante tu partis* Faisant monter aux cieux un Alléluia !

Ikos 7
Tu retournas dans la demeure de ton enfance* Et ta servante ayant raconté à ton père* Les persécutions amères dont tu souffris* Il fit intervenir l’évêque qui obtint* Qu’elles cessent et nous à pleine voix proclamons :
Réjouis-toi Colonne de fermeté que rien ne meut
Réjouis-toi Luminaire qui éclaire au sein des ténèbres
Réjouis-toi Icône qui porta très haut la ressemblance
Réjouis-toi Cierge qui se consume en offrande au Seigneur
Réjouis-toi Prière qui monte vers Dieu comme l’encens
Réjouis-toi Sanctuaire vif de la longanimité
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine!

Kondakion 8
Obéissant à l'évêque et à Baudouin Cinq* Feignant de se soumettre au Comte et à l'Eglise* Ton époux fit mine d'amender sa conduite* Tu retournas à la ferme et pus vivre en paix* Louant Dieu et chantant vers Lui: Alléluia!

Ikos 8
Cependant dès que vous fûtes rentrés chez vous* Bertholf continua à montrer son mépris* Et toi tu acceptas sa conduite innommable* Comme une épreuve pour te rapprocher de Dieu* Tu bénis la Providence et nous te disons:
Réjouis-toi Portail des mystères excellents de l'Eglise
Réjouis-toi Chœur où résonnent les prières pour les pauvres
Réjouis-toi Nef où défilent tes actes de charité
Réjouis-toi Chaire où sont prêchées les paroles d'Evangile
Réjouis-toi Holocauste agréable de la volonté
Réjouis-toi Tabernacle des précieux onguents du salut
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine!

Kondakion 9
Incarnation de la miséricorde sainte* Tu as vécu de Foi d’Espérance et d’Amour* Comme un baume sur les plaies de ceux qui souffraient* Tu manifestas dans un monde de violence* La douceur du Ciel où l'on chante: Alléluia !

Ikos 9
Tu vivais plus en esclave qu’en châtelaine* Tu éclairas de la flamme de ta ferveur* La vie de ceux que le monde avait rejetés* Réconfortant les détresses pansant les plaies* C’est pourquoi dans le Ciel le chœur des anges clamait :
Réjouis-toi Havre du Seigneur ouvert aux tribulations
Réjouis-toi Consolatrice à l’instar du Samaritain
Réjouis-toi Allègement très doux des fardeaux de la vie
Réjouis-toi Borne de douceur sur le chemin des embûches
Réjouis-toi Calme impeccable dans l’agitation du siècle
Réjouis-toi Adoucissement des douleurs de l’existence
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine!

Kondakion 10
Sur le conseil impie de sa mère Bertholf* Las de ta vie sainte qui accusait la sienne* Résolut un jour de te faire assassiner* Et d’ôter de sa vue le modèle très saint* Qui vers le Christ clamait sans cesse : Alléluia !

Ikos 10
Et Bertholf prétendant qu’un sort était la cause* De l’attitude qu’il avait envers toi* Il t’annonça qu’une sainte femme viendrait* Dans la nuit pour annuler ce lien démoniaque* Tu louas Dieu simplement et nous proclamons :
Réjouis-toi Acceptation de la volonté du Très Haut
Réjouis-toi Renoncement aux critères de la vie du monde
Réjouis-toi Soumission nette aux décrets de la Providence
Réjouis-toi Chemin d’humilité qui mène vers le Père
Réjouis-toi Consécration entière à la Sainte Ecriture
Réjouis-toi Parachèvement clair de la foi dans les œuvres
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine!

Kondakion 11
Ouvriers du Malin qui ne supporte pas* La tendre douceur des enfants du Dieu Très Haut* Deux hommes t’attendaient pour te mettre à mort* Comme une agnelle d'innocence et pureté* Tu rendis ton âme en disant : Alléluia !

Ikos 11
Les deux assassins après t’avoir étranglée* Jetèrent ton corps martyrisé dans un puits* Ce baptême de mort fut ta naissance au ciel* La détresse de tous ceux qui t’avaient aimée* Se changea en joie et les anges te chantèrent :
Réjouis-toi Victime de la méchanceté des humains
Réjouis-toi Triomphe de la glorieuse vie en Christ
Réjouis-toi Existence pure vouée à l’oraison
Réjouis-toi Oblation parfaite sur l’Autel de la foi
Réjouis-toi Incarnation insigne des vertus chrétiennes
Réjouis-toi Manifestation de la Présence de Dieu
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine!

Kondakion 12
Agnelle innocente née d’un second hymen* La fille aveugle de ton époux assassin* Ayant entendu parler de ta vie en Christ* Commença à vénérer ta sainte mémoire* Clamant vers le Dieu Très Bon un Alléluia !

Ikos 12
Et quand l’enfant atteignit l’âge de neuf ans* Ayant eu une révélation dans un songe* Elle se fit conduire au puits de ton trépas* Y puisa de l’eau pour laver ses yeux aveugle* Et recouvrant la vue elle chanta vers toi :
Réjouis-toi Qui du Ciel poursuivis ton œuvre sur terre
Réjouis-toi Baume suave sur les plaies de notre vie
Réjouis-toi Secours très prompt de ceux qui font appel à toi
Réjouis-toi Intercession efficace au Trône de Dieu
Réjouis-toi Espérance nouvelle de ceux qui sont sans espoir
Réjouis-toi Elue superbe de la litanie des saints
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine!

Kondakion 13
Humble et soumise à la volonté du Dieu Trine* Tu vécus sur terre comme un ange des Cieux* C’est pourquoi après ta naissance dans le ciel* Les pèlerins furent exaucés sur la tombe* Et le chœur des hôtes célestes s’exclama : Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! ( ce kondakion est répété trois fois)

Ikos 1
Tu vécus la vie chrétienne dès ton jeune âge* Parcourant saintement la terre des vivants* Attentive aux souffrances que tu côtoyais* Ange de douceur descendu du Paradis* Devant ta longanimité nous te disons :
Réjouis-toi Graine qui donna une abondante moisson
Réjouis-toi Bourgeon épanoui dans le Jardin d’Eden
Réjouis-toi Bouture greffée avec l’Arbre de la Vie
Réjouis-toi Rameau florifère de la sainte oraison
Réjouis-toi Floraison juvénile de la joie chrétienne
Réjouis-toi Bouquet des vertus de la foi immarcescible
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine !

Kondakion 1
Aimée de Dieu qui naquit en noble demeure* Tout enfant tu eus en ton cœur l’amour des pauvres* Manifestant que la richesse véritable* Est celle qui est acquise pour le Royaume* Où l’assemblée des saints t’accueille en te clamant :
Réjouis-toi Sainte amie de Dieu Godeleine !

PRIERE A SAINTE GODELEINE

O sainte aimée de Dieu qui marcha sur notre terre* Demande au Seigneur miséricordieux la grâce d'imiter ton exemple* Que ta vie sans tache et sans reproche nous soit un guide et un viatique* Que nous sachions voir dès cette vie la splendeur du Royaume* Et accepter les vicissitudes de l'existence avec foi et amour comme tu le fis* Que nos épreuves nous fassent comprendre que notre exil ici-bas* Aura une fin qui est le commencement de l'éternité* Que nos peines et nos joies deviennent des échelles pour accéder au Ciel* Où tu intercèdes pour nous avec la Très Pure Mère de Dieu et tous les saints* Dans la splendeur aimante où règnent le Père et le Fils et le Saint Esprit* Maintenant et toujours* Et aux siècles des siècles* Amen!

Acathiste
composé en l'honneur du Dieu Trine
et de notre mère parmi les saints Godeleine
par Claude Lopez-Ginisty

Illustration Protodiacre Pol HOMMES
pour le recueil d'acathistes Le jardinier en son verger

Aucun commentaire:

Publier un commentaire