"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 4 octobre 2009

ACATHISTE AU SAINT EVEQUE MARTYR LAMBERT DE MAASTRICHT


Icône du Père Diacre Paul Homme ( Patriarcat de Moscou/Bruxelles)

Kondakion 1
Tu naquis à Maastricht d’une noble famille* Tu fus baptisé par les mains de saint Remacle* Saint Landoald fit ton éducation* Ainsi ta vie fut marquée par la sainteté* Emerveillés nous t’adressons cette louange : Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Ikos 1
Tu vécus dès ton enfance au sein de l’Eglise* Bercé par son enseignement et ses offices* Tu grandis à l’ombre lumineuse des saints* Considérant que cette vie sur notre terre* Etait prélude du Ciel où l’on te chante:
Réjouis-toi Graine qui enferme la promesse de fleurs
Réjouis-toi Bouton frêle qui s’épanouira au Ciel
Réjouis-toi Rameau fragile enté sur l’Arbre de la Vie
Réjouis-toi Prémisses des moissons fructueuses du Christ
Réjouis-toi Rose odorante dans le bouquet des vertus
Réjouis-toi Floraison sempiternelle au Jardin du Christ
Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Kondakion 2
Lorsque saint Remacle rejoignit le Seigneur* Tu eus pour nouveau précepteur saint Landoald* Et les progrès que fit ton âme dans le Christ* Te signalèrent à l’attention des fidèles* Qui pieusement psalmodiaient vers le Très Haut : Alléluia !

Ikos 2
Ayant bénéficié des saints enseignements* Tu accomplis très tôt des miracles insignes* Ainsi tu fis jaillir une source du sol* Pour abreuver ceux qui construisaient une église* Ta foi en Dieu était grande et nous te disons :
Réjouis-toi Prodige accomplissant les Paroles de Dieu
Réjouis-toi Source des miracles du Christ dès ta jeunesse
Réjouis-toi Dispensateur précoce des trésors du Ciel
Réjouis-toi Fidèle imitateur des actes des apôtres
Réjouis-toi Rayon illuminant du Soleil de Justice
Réjouis-toi Aube spirituelle d’un jour prometteur
Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Kondakion 3
Lorsque saint Landoald mourut comme un martyr* Le peuple unanime t’élut son successeur* Devant cette élection approuvée par l’Esprit* Tu dus t’incliner et accepter cette charge* Tu devins berger de tes fidèles disant : Alléluia !

Ikos 3
Sous la mitre tu poursuivis ta vie dévote* Dans l’amour l’ascèse et l’oraison continues* Prêchant par la sainteté de ton existence* Les vertus de l’Evangile de Jésus-Christ* C’est pourquoi nous t’adressons à présent ces chants :
Réjouis-toi Dispensateur fidèle de la Vérité
Réjouis-toi Echo pur de la perfection évangélique
Réjouis-toi Eloquence qui s’incarne dans les actions
Réjouis-toi Serviteur accompli des mystères sacrés
Réjouis-toi Digne représentant de l’Eglise Céleste
Réjouis-toi Fierté incommensurable des saints évêques
Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Kondakion 4
L’église de Maastricht sous ta conduite ferme* Doux accord de rigueur et magnanimité* Connut une période de prospérité* Jouissant du bonheur de la paix du Seigneur* Et Le remerciant en s’exclamant vers Son trône : Alléluia !

Ikos 4
Tu te montras serviteur parfait du Très Haut* Célébrant chaque jour la Sainte Eucharistie* En pratiquant l’aumône et dispensant la Grâce* Avare d’honneurs humains mais très généreux* Pour les fidèles qui chantèrent ta louange :
Réjouis-toi Image glorieuse de la Sainte Eglise
Réjouis-toi Encens qui monte droit vers la Face de Dieu
Réjouis-toi Ambon d’où jaillissent les paroles du Verbe
Réjouis-toi Parvis des vertus qui mènent au Paradis
Réjouis-toi Porche qui s’ouvre sur les mystères du Christ
Réjouis-toi Nef qui vogue sûrement vers l’au-delà
Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Kondakion 5
Lorsque le roi Childéric fut assassiné* Tu fus écarté de ton siège épiscopal* Un imposteur fut installé sur ta cathèdre* Tu fus envoyé en exil à Stavelot* Monastère où les moines chantaient vers Dieu : Alléluia !

Ikos 5
Tu acceptas la sainte volonté de Dieu* Ne regrettant que l’abandon de tes fidèles* Laissés à la merci d’un prélat scélérat* Tu les pris avec toi dans ta sainte prière* Pasteur admirable que nous magnifions :
Réjouis-toi Père soucieux du salut de tes enfants
Réjouis-toi Icône du Pasteur qui gardait les apôtres
Réjouis-toi Ministre dispensateur des saints sacrements
Réjouis-toi Intercession efficace devant l’Autel
Réjouis-toi Ecrin admirable des bienfaits de la Grâce
Réjouis-toi Huche et cellier de la nourriture de Vie
Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Kondakion 6
Toi qui d’abord ne voulus pas être un évêque* Tu fus heureux de ton exil à Stavelot* Où tu pouvais consacrer le temps de ta vie* Priant dans le jeûne l’ascèse et le silence* Sans cesse tourné vers le Seigneur et chantant : Alléluia !

Ikos 6
Tu renonças à ton rang par humilité* Voulant n’être qu’un frère parmi les frères* Considérant l’exil comme bénédiction* Tu fus un moine exemplaire du monastère* Tu perfectionnas ton âme et nous te clamons :
Réjouis-toi Règle de vie pour les fidèles de l’Eglise
Réjouis-toi Modèle de renoncement et de douceur
Réjouis-toi Soldat pieux prêt pour le combat spirituel
Réjouis-toi Ferveur de la vie consacrée dans le Seigneur
Réjouis-toi Méditation constante des lois salvifiques
Réjouis-toi Portier qui garde les trésors de sainteté
Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Kondakion 7
Un soir te levant pour prier tu fis du bruit* L’higoumène ignorant qu’il s’agissait de toi* T’envoya prier sous la Croix à l’extérieur* Au matin on te retrouva couvert de neige* Moine obéissant et chantant vers le Seigneur : Alléluia !

Ikos 7
L’higoumène du monastère fut consterné * De t’avoir pu infliger une telle épreuve* Mais tu demandas à Dieu de lui pardonner* De se croire coupable envers toi* Tes frères t’aimèrent plus encore et te dirent :
Réjouis-toi Abandon heureux à la sainte obéissance
Réjouis-toi Humilité à l’image du Maître Saint
Réjouis-toi Abaissement qui fait transparaître le Christ
Réjouis-toi Effacement monastique de volonté
Réjouis-toi Oubli de soi dans la prière et l’oraison
Réjouis-toi Simplicité reflétant la douceur du Ciel
Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Kondakion 8
Tu passas sept ans dans l’exil auprès des moines* Mais lorsque Pépin d’Héristal vint sur le trône* Il envoya ses ambassadeurs te chercher* Pour que tu regagnes le siège épiscopal* Où tes fidèles t’attendaient chantant vers Dieu : Alléluia !

Ikos 8 :
Lors tu quittas avec regret le monastère* Où ton âme conversait sans cesse avec Dieu* Tu fis tes adieux aux moines de Stavelot* Et tu revins à Liège comme bon pasteur* Auprès des fidèles en liesse qui disaient :
Réjouis-toi Secours fiable de ceux qui font appel à toi
Réjouis-toi Recours très efficace dans l’intercession
Réjouis-toi Recouvrement de la paix pour les affligés
Réjouis-toi Guérison miraculeuse pour les infirmes
Réjouis-toi Réconciliation avec Dieu des égarés
Réjouis-toi Jardinier de vertu dans les cœurs en jachère
Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Kondakion 9
Faisant preuve de mansuétude pour tous* Hiérarque accompli dans la sainte connaissance* Tu repris ton enseignement par ton exemple* Père en vérité pour tes ouailles retrouvées* Qui s’écrièrent reconnaissantes vers Dieu : Alléluia !

Ikos 9
Brûlant du saint désir de propager la foi* Tu voulus gagner au salut en Jésus-Christ* ceux qui vivaient dans les ténèbres idolâtres* Tu souffris et devint l’apôtre des Taxandres* Et libérés du paganisme ils te chantèrent :
Réjouis-toi Porteur de la Vraie Lumière aux enténébrés
Réjouis-toi Charité pour les hommes dans l’ignorance
Réjouis-toi Missionnaire des âmes qui n’ont pas vu le Christ
Réjouis-toi Pasteur qui a pitié des brebis sans berger
Réjouis-toi Cultivateur qui sauve les fleurs des herbes folles
Réjouis-toi Vague de douceur qui étend la rédemption
Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Kondakion 10
Ardent zélateur de l’Eglise Orthodoxe* Tu apportas la lumière de l’Evangile* Vers l’océan et les embouchures de Meuse*Tu propageas la foi avec saint Willibrord* Et des peuples nouveaux purent chanter vers Dieu : Alléluia !

Ikos 10
Tu ne fis jamais acception de titre ou de rang* Et tu traitais le simple fidèle ou le roi* Comme les mêmes enfants de la Sainte Eglise* Tu reprochas à Pépin sa vie dissolue* Et le chœur des justes entonna ces louanges :
Réjouis-toi Miroir parfait de l’humilité du Seigneur
Réjouis-toi Reflet sur la Terre des Vivants de l’Amour
Réjouis-toi Voix de l’Enseignement qui clame fort la Voie
Réjouis-toi Justesse de l’admonestation dans la foi
Réjouis-toi Justice équitable comme celle du Maître
Réjouis-toi Présence ineffable du Juge Souverain
Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Kondakion 11
Le roi s’amenda et retrouva son épouse* Sa concubine finit sa vie en moniale* Et manifesta une pénitence telle* Qu’elle devint un exemple pour les pécheurs* Ceci advint par ta prière et nous clamons : Alléluia !

Ikos 11
Dodon domestique fourbe du palais de Pépin* Qui ne supportait pas ton influence sainte* Voulut te faire disparaître en te tuant* Avec des vauriens il encercla ton palais* Où tu servais Dieu dans la prière et nous clamons :
Réjouis-toi Colonne élevée à la prière en l’Eglise
Réjouis-toi Chaire resplendissante de la Vie en Christ
Réjouis-toi Chantre mystique de la céleste harmonie
Réjouis-toi Phare et luminaire du pieux enseignement
Réjouis-toi Tribune où l’exemple prêche avant la parole
Réjouis-toi Chemin de rectitude menant au salut
Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Kondakion 12
Sans peur tu attendis la mort les bras en Croix* Et quand les assassins iniques te frappèrent* Ton âme était ensevelie dans la prière* Tu cueillis alors le fruit d’une vie d’ascèse* Et tu naquis au ciel en chantant vers le Seigneur : Alléluia !

Ikos 12
Lorsque saint Hubert vint inventer tes reliques* Ton corps était comme vivant et très fragrant* Dieu voulut montrer par ce miracle éclatant* La grande gloire dont tu jouissais près de Lui* Et confirmer avec ce signe Sa faveur :
Réjouis-toi Manifestation obvie de la sainteté
Réjouis-toi Réceptacle des parfums du jardin d’Eden
Réjouis-toi Réminiscence de la bonne odeur des œuvres
Réjouis-toi Témoignage de la grandeur de notre foi
Réjouis-toi Présence vivante même après ton trépas
Réjouis-toi Tabernacle saint dispensateur de miracles
Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Kondakion 13
Saint Hubert transporta ton corps incorrompu* Dans l’église qu’il avait fait bâtir à Liège* Au lieu même où tu avais subi le martyre* Et les miracles abondèrent sur ton tombeau* Où les fidèles louaient Dieu en Lui disant : Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! ( Ce kondakion est lu trois fois)

Ikos 1
Tu vécus dès ton enfance au sein de l’Eglise* Bercé par son enseignement et ses offices* Tu grandis à l’ombre lumineuse des saints* Considérant que cette vie sur notre terre* Etait prélude du Ciel où l’on te chante:
Réjouis-toi Graine qui enferme la promesse de fleurs
Réjouis-toi Bouton frêle qui s’épanouira au Ciel
Réjouis-toi Rameau fragile enté sur l’Arbre de la Vie
Réjouis-toi Prémisses des moissons fructueuses du Christ
Réjouis-toi Rose odorante dans le bouquet des vertus
Réjouis-toi Floraison sempiternelle au Jardin du Christ
Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

Kondakion 1
Tu naquis à Maastricht d’une noble famille* Tu fus baptisé par les mains de saint Remacle* Saint Landoald fit ton éducation* Ainsi ta vie fut marquée par la sainteté* Emerveillés nous t’adressons cette louange : Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht !

+

PRIERE
À SAINT LAMBERT
DE MAASTRICHT

+

Ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht * Tu étais depuis ta jeunesse préparé* A rejoindre sans crainte la céleste patrie* Et pour remporter la victoire sur le monde* Tu offris ta vie en martyr au Dieu Très Haut* Tu gardas sans cesse la prière en ton cœur* Et tu reçus ainsi la couronne du Christ*
À présent intercède pour notre salut* Demande pour nous au Seigneur Ami des hommes* Qu’il nous accorde d’imiter ta sainte vie* Dans la faible mesure de notre nature* Et qu’Il nous permette un jour de te retrouver* Au Royaume éternel où règnent à jamais* Le Père et le Fils et le Très Saint Esprit* Maintenant et toujours et aux siècles des siècles* Amen !

Acathiste
composé pour la gloire du Dieu Trine
et la louange
de son
saint hiérarque et martyr
Lambert de Maastricht
par Claude Lopez-Ginisty

Reliquaire de saint Lambert ( Photo J.-M. Dossogne)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire