"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 25 juin 2016

Racines orthodoxes 12/25 juin

12 juin

Fête de saint Onuphre

+

Vue générale de l'édifice
Monastère de Marchiennes

Tropaire à saint Chrodobalde de Marchiennes,
(Natalice au 7ème siècle)

Saint d'origine franque établi à Marchiennes,*
Tu menas une vie d'ascèse et de prières,*
Et caché au monde dans le secret du cœur,*
Sans attendre la reconnaissance des hommes,*
Tu cheminas pieusement vers le Royaume.*
Saint Chrodobalde, prie le Seigneur pour nos âmes!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

vendredi 24 juin 2016

Racines orthodoxes 11/24 juin

11 juin

Fête des saints néomartyrs chinois (1900)

+


Ton 1
Tropaire à saint Hérébald, ermite
(Natalice au 8ème siècle)

Moine originaire de la lointaine Ecosse,*
Tu vins en Gaule avec saint Fursy de Lagny.*
Désirant mener une vie en solitaire,*
Tu menas la vie érémitique à Saganne*
Sanctifiant la Champagne par tes prières.*
Saint Hérébald, prie le Christ de sauver nos âmes!


+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

jeudi 23 juin 2016

Racines orthodoxes 10/23 juin

10 juin


+




Châsse de saint Landry


Ton 5
Tropaire à saint Landry, évêque de Paris,
(Natalice en 556 A.D.)

Homme pieux, tu devins évêque de Paris,*
Te montrant charitable pour tous tes fidèles*
Lors de la grande famine dans ta cité.*
Tu bâtis le premier hôpital de la ville,*
Et tu rejoignis le Seigneur Dieu dans la paix.*
Prie-Le d'accorder à nos âmes le salut!

+


Ton 6
Tropaire à saint Ebremond, higoumène,
(Natalice en 726 A.D.)

De Bayeux, tu allas à la cour du Roi Clovis,*
Homme pieux, en accord avec ta sainte épouse,*
Tu te retiras solitaire en la forêt d'Ecouves,*
Et tu fondas des églises et monastères*
Avant de mourir dans la paix à Fontenay.*
Saint Ebremond, supplie Dieu de sauver nos âmes!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mercredi 22 juin 2016

Racines orthodoxes 9/22 juin


9 juin

File:Icône Ephrem le Syrien.jpg

Fête de saint Ephrem le Syrien

+


Ton 6
Tropaire à saint Columba,
Higoumène d'Iona,
(Natalice en 597 A.D.)

Colombe de l'Eglise née en Hibernie,*
D'une famille puissante de Donegal,*
Tu consacras ta vie à l'Eglise du Christ*
En fondant pour Elle de nombreux monastères,*
Et tu naquis au Ciel à Iona en Ecosse.*
Saint Columba, prie Dieu d'avoir pitié de nous!


+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mardi 21 juin 2016

Racines orthodoxes 8/21 juin

8 juin



Ton 1
Tropaire à sainte Syre, moniale,
(Natalice en 640 A.D.)

Tu demandas à Dieu de devenir aveugle*
Pour ne te consacrer qu'au seul époux céleste.*
Avec des compagnes, tu rejoignis ton frère*
Saint Fiacre qui te confia à sainte Fare.*
Au tombeau de saint Savinien, tu fus guérie.*
Sainte Syre, prie le Christ pour notre salut!

+

Bras reliquaire de saint Médard


Ton 2
Tropaire à Saint Médard,
évêque de Noyon et de Tournai,
(Natalice en 560 A.D.)

Tu fus ordonné évêque par saint Rémi,*
Et tu administras avec zèle et bonté*
Les grands diocèses de Noyon et de Tournai.*
Tu apportas la Lumière du Christ en Flandres,*
Et tu donnas le voile à sainte Radegonde.*
Saint Médard, prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+


Ton 3
Tropaire à saint Cloud,
évêque de Metz,
(Natalice en 696 A.D.)

Fils de saint Arnoud à la cour de Dagobert,*
Tu quittas le monde et ses attraits illusoires*
Pour ne te consacrer qu'au Dieu de l'Evangile.*
Tu devins hiérarque de la ville de Metz,*
Gardant les fidèles dans la paix du Seigneur.*
Saint Cloud, prie-Le d'avoir de nous grande mercy!

+


Ton 4
Tropaire à saint Héracle,
évêque de Sens,
(Natalice au 6ème siècle)

Evêque de Sens que l'Eglise a glorifié,*
Tu assistas au baptême du roi Clovis,*
Avec saint Rémi, le jour sacré de Noël.*
Tu fondas dans ta cité un saint monastère*
Dédié à l'apôtre et évangéliste Jean.*
Saint Héracle, prie le Seigneur de nous sauver!

+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

lundi 20 juin 2016

Racines orthodoxes 7/20 juin


7 juin



Fête de saint Panaghis (Bassias) (1888 A.D.)

VIE

+


Ton 1
Tropaire à saint Vulphis, prêtre,
(Natalice en 630 A.D.)

Epoux et père de famille remarquable,*
Tu fus élevé au sacerdoce du Christ*
La douceur de tes mœurs et ton humilité,*
Ton repentir sincère quand tu fus tombé,*
Conduisirent ton âme pieuse en sainteté.*
Saint Vulphis, prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+


Ton 2
Tropaire à saint Colman de Dromare,
évêque et Higoumène,
(Natalice au 6ème siècle)

Tu naquis sous le ciel de la verte Hibernie,*
Et tu fus éduqué par saint Ailbe d'Emly.*
Tu fus à Dromore dans le Comté de Down,*
Evêque et higoumène d'un saint monastère*
Où saint Finian de Moville fut ton disciple.*
Saint Colman, prie le Christ de nous faire mercy!

+

Cloche à main celtique dite bonnet de Saint-Mériadec, cuivre, h = 23,4 cm, vers 900, collection Ville de Pontivy
Cloche de saint Mériadec
qui a la réputation de guérir les sourds

Ton 3
Tropaire à saint Mériadec,
ermite et évêque de Vannes,
(Natalice au 7ème siècle)

Fils de noble famille du Pays de Galles,*
Tu vendis tous tes biens pour te vouer au Christ,*
Tu fondas beaucoup d'églises en Cornouailles*
Avant de partir pour le pays de Bretagne*
Où tu vécus en ermite face au Seigneur.*
Saint Mériadec, prie notre Dieu de nous sauver!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

dimanche 19 juin 2016

Racines orthodoxes 6/19 juin


6 juin


Saint apôtre Philippe

+


Ton 1 Grec
Topaire à saint Claude,
évêque de Besançon,
(Natalice en 699 A.D.)

Hiérarque dans le Ciel et ange sur la terre,*
Tu fus thaumaturge ô notre père Saint Claude.*
Par le jeûne, par les veilles et la prière,*
Tu as obtenu la grâce de guérison*
De l’âme et du corps de ceux qui avec foi,*
Implorent le secours de ton intercession.*
Gloire à Celui Qui te conféras la puissance!*
Gloire à Celui par Qui tu reçus la couronne!*
Gloire à Celui Qui fit de toi un thaumaturge!
+

Reliques de saint Claude

+

Kondakion
Ton 2 slave

Illuminateur des montagnes du Jura,*
Soleil spirituel des moines de Condat,*
Refuge mystique de ceux qui sont blessés,*
Source des miracles après ton natalice,*
Saint Pontife Claude, sois pour nous au Royaume*
Notre intercesseur assidu auprès du Christ,*
Pour qu’Il nous accorde le salut de nos âmes.

autre Kondakion de saint Claude,
Ton 8 slave

A toi le pasteur et le médecin des âmes et des corps*
D'une multitude de croyants de tous les siècles*
Nous offrons des hymnes de louange et de reconnaissance*
Car empli de la grâce du Saint Esprit et du zèle de la foi*
Tu protèges par ta sainte prière tous ceux qui s'écrient vers toi*
Réjouis-toi saint Claude grand thaumaturge!

ACATHISTE ICI
&


+


Ton 2
Tropaire à saint Jarlath,
evêque de Tuam en Irlande,
(Natalice en 550 A.D.)

Fondateur du diocèse irlandais de Tuam,*
Tu créas le monastère de Cluain Fois,*
Tu y dispensas un enseignement sacré,*
Dont bénéficièrent saints Colam et Brendan.*
Maître de l'insigne sapience évangélique,*
Saint Jarlath, prie Dieu d'avoir pitié de nos âmes!

+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

samedi 18 juin 2016

Racines orthodoxes 8/18 juin

8 juin



Ton 4
Tropaire à saint Boniface,
évêque & martyr,
(Natalice en 755 A.D.)

Anglo-Saxon élevé dans les monastères,*
Dans les cités d'Exeter et de Winchester,*
Devenu moine de l'ordre de saint Benoît,*
Tu partis évangéliser la Germanie.*
Et tu mourus assassiné par des païens.*
Saint Boniface, prie le Christ de nous sauver!

+

Acathiste à saint Boniface ICI

+


Ton 6
Tropaire à saint Allyre,
évêque de Clermont,
(Natalice en 370 A.D.)

Evêque du Christ en la ville de Clermont,*
Ta réputation de sainteté était vive,*
L'empereur t'appela à Trèves pour sa fille*
Afin de la délivrer des rêts du Malin.*
Au retour, tu rendis en paix ton âme à Dieu.*
Saint Allyre, prie-Le d'avoir de nous mercy!


+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

vendredi 17 juin 2016

Racines orthodoxes 4/17 juin


4 juin

Fête de Marthe et Marie
sœurs de Lazare

+

Sainte Ninnoc

Ton 2
Tropaire à sainte Ninnoc, moniale,
(Natalice en 467 A.D.)

Tes frères et sœurs devinrent moines et moniales,*
Seule héritière du Prince Brukan d'Albion,*
Tu te consacras aux œuvres de charité,*
Puis rencontrant saint Germain d'Auxerre un jour,*
Tu le suivis pour mener la vie religieuse.*
Sainte Ninnoc, prie le Seigneur de nous sauver!

+

Ton 4
Tropaire à saint Pétrock, higoumène,
(Natalice en 594 A.D.)

Fils d'un chef Gallois éduqué en Hibernie,*
Tu t'en allas vivre en ermite en Cornouailles.*
Tu devins higoumène de Lanwethinoc,*
Puis tu partis à Rome et à Jérusalem,*
Et tu revins en Albion où tu fondas un monastère.*
Saint Pétrock, prie le Seigneur d'avoir de nous mercy!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

jeudi 16 juin 2016

Racines orthodoxes 3/16 juin



3 juin



Ton 1
Tropaire à sainte Clotilde, reine,
(Natalice en 545 A.D.)

Epouse de Clovis que tu as converti,*
Tu fus veuve et tu vis tes fils se déchirer.*
Alors tu te retiras en ville de Tours,*
Auprès du tombeau du saint évêque Martin.*
Et tu finis ta vie dans la paix du Seigneur.*
Sainte Clotilde, prie-Le pour notre salut!

+



Ton 2
Tropaire à saint Kevin, higoumène en Irlande,
(Natalice en 618 A.D.)

Fils de la noblesse du Comté de Leinster,*
Tu fus éduqué par le moine saint Pétroc.*
Ordonné prêtre, tu partis vivre en ermite*
Dans une grotte où des disciples affluèrent.*
Lors, tu fus higoumène de ce monastère.*
Saint Kevin, prie le Christ d'avoir de nous mercy!

+


Ton 3
Tropaire à saint Lyphard, higoumène,
(Natalice en 565 A.D.)

Comte d'Orléans, tu renonças à ta charge,*
Tu devins diacre à Micy, mais tu voulus*
Vivre en ermite au bord de la rivière Mauve.*
Tu fus remarqué par l'évêque d'Orléans,*
Il te fit prêtre et tu fondas Meung-sur-Loire.*
Saint Père Lyphard, prie le Seigneur pour nos âmes!

+


Ton 4
Tropaire à saint Genet,
évêque de Clermont en Auvergne,
(Natalice en 662 A.D.)

Fils d'Auvergne, tu devins prêtre puis évêque*
En la cité de Clermont où tu étais né.*
Homme de prière, tu fondas pour tes frères*
De nombreux monastères pour louer le Christ,*
Et tu menas ton troupeau dans les pas du Christ.*
Saint Genet, prie-Le pour le salut de nos âmes!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com