"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 23 juillet 2014

Racines orthodoxes 10/23 juillet


10 juillet



Ton 1
Tropaire à sainte Amalberge, moniale,
(Natalice en 690 A.D.)

Orpheline dès l'enfance, tu épousas*
Le Comte dévot Witger, et vos trois enfants,*
Gudule, Aldebert et Reinelde furent saints.*
Ton époux devint moine à Lobbes, et tu partis*
Comme moniale au couvent sacré de Maubeuge.
Sainte Amalberge, prie le Seigneur pour nos âmes!

+

Ton 2
Tropaire à saint Pasquier,
évêque de Nantes,
(natalice au 7ème siècle)

Evêque de Nantes, tu voulus au diocèse,*
Fonder un saint monastère, et tu demandas*
Au grand saint Wandrille de t'envoyer des moines.*
Et saint Hermelan vint avec douze autres frères,*
Créer la communauté d'Aindre sur la Loire.*
Saint Pasquier, prie le Christ d'avoir pitié de nous!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mardi 22 juillet 2014

Racines orthodoxes 9/22 juillet

9 juillet

Fête de saint Métrophane

+

L'abbaye en 1707[1]
Abbaye Saint-Mesmin de Micy

Ton 6
Tropaire à saint Brice, ermite,
(natalice au 6ème siècle)

Tu devins moine au monastère de Micy,*
Mais désirant vivre en solitude avec Dieu,*
Tu partis comme ermite dans une forêt,*
Qui était sise dans le diocèse de Sées.*
Au temps voulu par Dieu, tu rejoignis le Ciel.*
Saint Brice, prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+



Ton 7
Tropaire à sainte Evelride, higoumène,
(natalice au 7ème siècle)

Fille du roi païen des Saxons Kinéglis,*
Tu découvris l'amour immense du Seigneur*
Quand ton père fut baptisé par saint Bertin.*
Avec deux autres compagnes, tu t'en allas*
Pour vivre sous l'autorité de saint Wilfrid.*
Sainte Evelride, prie le Christ-Dieu pour nos âmes!


+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

lundi 21 juillet 2014

Racines orthodoxes 8/21 juillet

8 juillet

Прокопий и Иоанн Устюжские
Fête de Saint Procope d'Oustioug (à gauche)
Fol-en-Christ originaire de Lübeck (Germanie)
+


Ton 3
Tropaire à saint Mael Ruain,
higoumène-évêque de Tallaght,
(Natalice en 792 A.D.)

Moine et évêque de Tallaght, tu fus connu*
Comme le Céli Dé dans l'Eglise d'Irlande,*
C'est en gaélique le compagnon de Dieu.*
Tu rétablis la pureté du monachisme,*
Ainsi que la paternité spirituelle.*
Saint Mael Ruain, prie le Seigneur pour nos âmes!

+


Ton 4
Tropaire à saint Kilien,
évêque martyr en Thuringe,
(Natalice en 689 A.D.)

Irlandais, tu vins avec onze compagnons,*
Pour apporter l'Evangile aux peuples païens.*
Evêque de la Thuringe, tu as convaincu*
Le duc de rompre son union illégitime. *
Son épouse illicite te fit massacrer.*
Saint Kilien, prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+



Ton 5
Tropaire à saint Ithier,
évêque de Nevers,
(Natalice en 695 A.D.)

A l'origine tu fus médecin des corps,*
Exerçant ton noble art au service des pauvres,*
Et manifestant sur la terre des vivants,*
l'Amour insigne du Dieu de miséricorde.*
Puis tu fus évêque en l'église de Nevers.*
Saint Ithier, prie le Christ d'avoir pitié de nous!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

dimanche 20 juillet 2014

Racines orthodoxes 7/20 juillet


7 juillet

Fête de sainte Kyriaque
( Dominique)

+


Ton 1
Tropaire à saint Willibald,
Evêque d'Eischstadt,
(Natalice en 787 A.D.)

Tu étais fils du saint roi Richard d'Angleterre,*
Frère de saint Winnebaud et de sainte Walburge,*
Cousin de saint Boniface qui t'ordonna.*
Après le Mont Cassin, tu vins en Germanie,*
Et tu y fondas le saint monastère d'Eichstadt.*
Saint Willibald, prie le Seigneur de nous sauver!

+



Ton 2
Tropaire à saint Hedde,
évêque de Winchester,
(Natalice en 705 A.D.)

Tu fus évêque des Saxons occidentaux,*
Tu établis ton siège épiscopal en cité de Winchester*
Où tu fis translation du corps de saint Birin,*
Tu organisas l'Eglise de ta région,*
En havre de paix pour les fidèles du Christ.*
Saint Hedde, supplie le Seigneur de nous sauver!

+


Ton 3
Tropaire à sainte Carissime,
(Natalice au 7ème siècle)

Originaire de la région limousine,*
Tu menas dans la Creuse une vie exemplaire,*
Mère et épouse chrétienne aux vertus insignes,*
Modèle impeccable, digne d'imitation,*
Tu aidas à la fondation d'un monastère.*
Sainte Carissime, prie le Seigneur pour nous!

+

Saints de Londres
Ste Ethelburge est en bas à gauche

+

Ton 4
Tropaire à sainte Ethelburge,
Higoumène de Faremoutiers,
(Natalice en 695 A.D.)

Ange venue du pays des Angles d'Albion,*
Fille d'Anna, qui était roi d'Anglie de l'Est,*
Tu vins au couvent sacré de Faremoutiers,*
Dont tu fus bientôt par tes vertus l'higoumène,*
Rendant sans cesse gloire au Dieu de l'univers.*
Sainte Edelburge, prie le Seigneur pour nos âmes!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

samedi 19 juillet 2014

Racines orthodoxes 6/19 juillet

6 juillet


Fête de saint Sissoes le Grand

+

Ton 1
Tropaire à saint Goar, ermite,
(Natalice en 649 A.D.)

Prêtre natif de la région de l'Aquitaine,*
Désirant vivre en ermite, tu es parti*
Vivre sur les bords du Rhin pendant soixante ans,*
Tu refusas la charge d'évêque de Trêves,*
Et tu t'endormis heureux dans la paix de Dieu.*
Saint Goar, prie le Seigneur pour notre salut!

+


Ton 2

Tropaire à sainte Godeleine de Ghistel,
martyre ( Xème siècle) vénérée
par les orthodoxes de Belgique

Jeune fille pieuse, tu épousas Bertholf,*
Qui te maltraita dès le lendemain des noces,*
Tu t'enfuis, mais devant l'évêque ton époux*
Prétendit se repentir, or il te trompait,*
Et il te fit assassiner par deux valets.*
Sainte Godeleine, prie le Seigneur pour nous!


+

Ton 3
Tropaire à saint Berthier et saint Athalène,
Martyrs,
(Natalice en 764 A.D.)

Prêtre et diacre,vous serviez l'Eglise du Christ,*
Vivant dans la pauvreté et dans l'oraison.*
En route pour Faverney en Franche-Comté,*
Vous avez été attaqués par des brigands*
Qui ne savaient que votre richesse était Dieu.*
Saints Berthier et Athalène, priez pour nous!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

vendredi 18 juillet 2014

Racines orthodoxes 5/18 juillet

5 juillet

Fête de saint Athanase de l'Athos

+



Paul Sérusier (1884-1927): La Légende de sainte Triphine (1904)

Ton 1
Tropaire à sainte Triphine, moniale,
(Natalice au 6ème siècle)




Fille du Comte Conmore en Grande Bretagne,*
Et mère dévote du saint moine Trémeur,*
Qui reçut du Seigneur la palme du martyre,*
A la dormition de ton fils, tu es entrée*
Dans un couvent sacré en terre de Bretagne.*
Sainte Triphine, prie Dieu de sauver nos âmes!

+


Ton 2
Tropaire à saint Numérien,
évêque de Trêves,
(Natalice en 665 A.D.)

Fils d'un riche sénateur, tu devins l'enfant*
De saint Benoît, père des moines d'Occident,*
Dans le pieux monastère de Remiremont.*
Puis tu allas à Luxeuil avant de partir*
Dans la ville de Trêves dont tu fus l'évêque.*
Saint Numérien, prie le Seigneur de nous sauver!

+



Ton 3
Tropaire aux saints époux Fragan et Gwen,
(natalice au 5ème siècle)

Mari et femme venus du Pays de Galles,*
Qui trouvèrent refuge en terre de Bretagne,*
Vous avez donné l'Evangile à l'Armorique,*
Et à l'Eglise vos enfants saint Guetenoc,*
Saint Jacut et votre fille sainte Clervi.*
Saints Fragan et Gwen, avec eux priez pour nous!

+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

jeudi 17 juillet 2014

Racines orthodoxes 4/17 juillet

4 juillet

Fête de saint André de Crête
+


Ton 1
Tropaire à sainte Berthe
higoumène de Blangy
(Natalice en 725 A.D.)

Epouse dévote du Comte Sigefroy,*
Tu vécus à la cour des rois mérovingiens,*
Devenue veuve, tu partis avec tes filles*
Les saintes moniales Gertrude et Déotile,*
Dans le couvent sacré de Blangy-en-Ternoy.*
Saints Berthe, prie le Seigneur de nous sauver!

+


Ton 2
Tropaire à saint Laurian,
martyr à Vatan,
(Natalice en 544 A.D.)

Tu allas des bords du Danube vers Milan*
Où tu servis l'Eglise du Christ comme diacre.*
Tu t'enfuis des ariens en allant à Séville,*
Puis poursuivis par eux, tu vins dans le Berry,*
Où tu fus assassiné et mourus martyr.*
Saint Laurian, prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+



Ton 3
Tropaire à saint Valentin,
confesseur,
(Natalice en 547 A.D.)

Membre d'une noble famille de la France,*
Tu fus élevé à la cour de Childebert,*
Tu t'enfuis car tu refusas d'être marié,*
Et l'évêque de Langres fit de toi un prêtre.*
Tu mourus dans la prime fleur de ta jeunesse.*
Saint Valentin, prie le Christ de sauver nos âmes!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mercredi 16 juillet 2014

Racines orthodoxes 3/16 juillet

3 juillet

Fête de saint Gérasime de Parpénision

+


Ton 7
Tropaire à saint Gunthiern, ermite,
(Natalice en 190 A.D.)

Etant originaire du Pays de Galles,*
Tu désiras ardemment vivre en solitaire.*
Tu te retiras d'abord sur l'île de Croix,*
Puis tu repartis près de Quimper en Bretagne,*
Saint Gunthiern, toi qui à présent vis avec Dieu,*
Prie-Le d'avoir de nos âmes grande mercy!

+


Ton 8
Tropaire à saint Dathe,
évêque de Ravenne,
(Natalice en 190 A.D.)

La ville de Ravenne cherchait un évêque.*
Au-dessus de ton chef, vola une colombe.*
Ce fut comme un signe venant du Seigneur Dieu:*
Tu fus désigné comme hiérarque du lieu.*
Que tu servis fidèlement jusques au Ciel.*
Saint Dathe, prie le Christ pour qu'Il sauve nos âmes!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com