"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 23 septembre 2014

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 10/23

10 septembre

Cross-Flory-Heraldry.svg

Ton 1

Tropaire à saint Eunuce, 
évêque de Noyon & Tournai,
(Natalice au 8ème siècle)

Elu aux diocèses de Noyon et Tournai,*
Tu fus un pasteur admirable pour tes ouailles.*
Tu rétablis dans l'Eglise la discipline,*
Et ramenas toutes les brebis égarées*
Avant de rejoindre les demeures célestes.*
Saint Eunuce intercède pour notre salut!

+


Ton 3

Tropaire à saint Salvi d'Albi, higoumène,
(Natalice en 586 A.D.)

Tu fus grand ami de saint Grégoire de Tours,*
Tu abandonnas le monde pour être moine,*
Et un jour tu fus tenu pour mort de la fièvre,*
Mais dans la Lumière te ressuscitas*
Et tu devins un modèle de sainteté*
Saint Salvi prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+


Ton 4

Tropaire à saint Finian, évêque en Irlande,
(Natalice au 6ème siècle)

Tu fus élevé dans l'abbaye de Nendrum,*
Et tu quittas l'Irlande comme missionnaire*
Pour évangéliser la région de l'Ecosse.*
Revenu en Irlande, tu fondas Maghbile,*
Devenant higoumène de ce monastère.*
Saint Finian prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+
+++++
+



Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

lundi 22 septembre 2014

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 9/22


9 septembre


Saint Omer et le Roi Dagobert

Ton 1

Tropaire à saint Omer, évêque de Thérouanne,
(Natalice 670 A.D.)

Ta mère morte, tu partis avec ton père,*
Devenir moine au monastère de Luxeuil.*
Sous la guidance spirituelle d'Eustase,*
Tu acquis les plus hautes vertus monastiques,*
Avant que d'être élu évêque de Thérouanne.*
Ô saint Omer prie pour le salut de nos âmes!

+

Albenga-IMG 0350.JPG
Reliques de saint Véran

Ton 3

Tropaire à saint Véran, évêque de Vence,
(Natalice en 480 A.D.)

Tu fus digne de ton géniteur saint Eucher,*
Qui t'enseignas les vérités du christianisme.*
Tu vécus dans le monastère de Lérins*
Avant de devenir le hiérarque de Vence.*
Et de mener ton troupeau vers le saint Royaume.*
Saint Véran intercède auprès de Dieu pour nous!

+

Saint Kiaran ( à droite)

Ton 5

Tropaire à saint Kiaran d'Irlande, higoumène,
(Natalice en 549)

Tu fus converti en écoutant l'Evangile*
Tu devins moine et tu fus élu higoumène*
Et ton maître saint Finian prédit que ta règle*
Serait adoptée par l'Irlande monastique.
Saint Kiaran, fondateur de nombreux monastères,*
Prie le Christ miséricordieux pour nos âmes!

+

Sainte Osmanne ( Gravure du 19ème siècle)

Ton 8

Tropaire à sainte Osmanne, vierge,
(Natalice au 7ème siècle)

Fille d'une illustre famille d'Angleterre,*
Tu ne voulus pour époux que le Seigneur Christ.*
Tu quittas ta patrie pour aller en Bretagne*
Où tu vécus dans la prière et dans l'ascèse,*
En te préparant pour le Royaume des Cieux.*
Sainte Osmanne intercède pour notre salut!

+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

dimanche 21 septembre 2014

Fête de tous les saints de la Terre d'Helvétie


+
L'Eglise Russe Hors Frontières célèbre en ce jour tous les saints qui ont illuminé la Terre d'Helvétie. Un office a été écrit par Vladika Ambroise (Cantacuzène), évêque de Vevey ( Vaud, Suisse) pour honorer tous ces saints. Voici leur tropaire:



Ton 8

Tropaire à tous les saints de la terre d'Helvétie

Comme le beau fruit de tes semailles salutaires,*
La terre d'Helvétie t'apporte Seigneur,*
Tous les saints qui l'ont illuminée.*
Par leurs prières, garde en paix profonde*
Ton église et notre patrie,*
Par la puissance de Ta Croix, ô Miséricordieux!

office complet sur:

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 8/21

8 septembre

Châsse de saint Corbinien
(wikipedia)

Ton 2

Tropaire à saint Corbinien, évêque de Frisingen (Bavière),
(Natalice en 730 A.D.)

Tu vécus longtemps en reclus près d'Orléans,*
Les foules venant vers toi, tu t'enfuis à Rome,*
Là, tu repris ta vie solitaire d'ascèse,*
Mais tu fus sacré évêque et tu dus partir*
Evangéliser les païens de la Bavière.*
Saint Corbinien prie le Seigneur de nous sauver!

Fichier:Corbinian-panel-bear.jpg
Saint Corbinien et l'ours

+

Ton 3

Tropaire à saint Disen de Mayence,
(Natalice en 700 A.D.)

Fils illustre et dévot de la verte Hibernie,*
Tu quittas ta terre natale pour la France,*
Et tu y répandis les lumières du Christ*
Avant d'établir un monastère à Mayence*
Et d'y devenir le hiérarque de ce lieu.*
Saint Disen prie le Seigneur de sauver nos âmes!


+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 8/21

8/21 septembre



Fête de tous les saints qui ont fleuri en terre d'Helvétie

*

Office à tous les Saints qui ont fleuri en terre d'Helvétie
A Vepres, au lucernaire, stichères ton 4:
VIII. Chantons, peuple fidèle, la gloire des martyrs qui ont rougi de la pourpre de leur sang, l'étendard où se dresse la lumineuse croix du Christ. En vrais soldats du Christ, la glorieuse légion a combattu jusqu'à la mort pour acquérir l'immortelle vie et nous les prions pour que leur sang arrose la terre aride de nos âmes pour y faire lever la grâce du salut.
IX. O saints pontifes de la terre d'Helvétie, vous n'avez ménagé ni votre peine ni vos efforts pour édifier le rempart inébranlable de la foi et construire dans l'âme de vos ouailles le temple du Saint-Esprit. Et maintenant nous vous prions, ô bâtisseurs de l'Eglise, de poser en nos âmes la pierre d'angle du salut.
X. Le jeûne, la veille et la prière ont été les outils par lesquels vous avez labouré, bonifié et ensemencé la terre d'Helvétie pour y faire lever le fruit de la foi, ô saints ermites et ascètes. Et maintenant, tels des intendants fidèles, vous prenez soin de la récolte en priant pour le salut de nos âmes devant le trône du Seigneur.
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, ton 6:
Aujourd'hui la terre d'Helvétie rend grâces à son Maître, car la croix qu'elle a pris pour étendard la protège contre les peines et les tribulations. Aujourd'hui les martyrs d'Agaune se réjouissent avec les justes, Maire, Protais, Salonius, Thèodule et tous les pontifes cantent avec le chœur des apôtres, les ermites du Jura exultent avec les prophètes, et nous, joignons nos voix à celle des anges pour louer le Créateur de toute chose et Lui demander le salut pour nos âmes.
Et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
Théotokion de l'octoèque
Aux apostiches:
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, ton 4:
En célébrant maintenant la mémoire annuelle de nos saints compatriotes, louons-les dignement. En vérité, ils ont connu toutes les béatitudes de Seigneur: pauvres, ils sont riches de l'Esprit; doux, ils ont hérité de la terre des doux; éplorés, ils ont été consolés; affamés de justice, ils ont été rassasiés; miséricordieux, ils ont reçu la miséricorde; cœurs purs, ils ont vu Dieu autant qu'il est possible; pacificateurs, ils ont été rendus dignes de la divine filiation; persécutés et martyrisés pour la justice et la piété, ils sont maintenant dans la joie et l'allégresse célestes et ils prient sans cesse le Seigneur d'avoir pitié de notre patrie.
Tropaire, ton 8:
Comme le beau fruit de tes semailles salutaires, * la terre d'Helvétie T'apporte, Seigneur, * tous les saints qui y ont crû. * Par leurs prières, garde en une paix profonde * ton Eglise et notre patrie, * par la puissance de ta Croix, ô Miséricordieux.
A Matines, Canon
Ode 1
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
D'ordre du roi terrestre, ô Maurice, tu entraînas ta légion de la lointaine Egypte jusqu'en Helvétie, mais là c'est pour le Roi céleste que tu combattis avec tes compagnons jusqu'à la mort.
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
Plutôt que d'obéir à l'ordre impie du tyran, la glorieuse légion des martyrs divins déposa le fer de ses armes et c'est par l'arme spirituelle de la foi que les Thébains acquirent la couronne incorruptible.
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit
Le sang des six mille compagnons de Maurice, de Candide et d'Innocent rougit les eaux du Rhône. Comme un dépôt sacré, le fleuve porta jusqu'à la grande mer la nouvelle de la victoire des soldats du Christ.
Et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
O Souveraine, avec l'assemblée des anges, les glorieux prophètes, les apôtres et les martyrs, prie Dieu pour nous pécheurs qui glorifions la fête de ta protection sur notre terre.
Ode 3
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
Aucun légionnaire ne faiblit à Agaune face au redoutable combat, mais il plut au Seigneur d'envoyer plusiers de ses fidèles Thébains porter en d'autres lieux l'annonce du salut.
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
Ours et Victor, c'est à Soleure que vous accueillit Vincent le vétéran pour y enseigner l'Evangile. Le tyran voulut effacer jusqu'à votre souvenir en jetant votre corps supplicié dans le fleuve; mais le Seigneur vous en fit sortir pour établir sa gloire au lieu de votre sépulture.
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit
Et toi Exupère, tu fus caché à Zurich par les pieux Félix et Régula. Mais comme la parole de Vérité ne peut être cachée, le frère et la sœur partagèrent tout en joie le martyre du Thébain.
Et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
Voici que survient le temps de prendre notre défense, ô très-sainte Mère de Dieu, les tentations se multiplient; voici le temps, frères, où nous soupirons après elle, disons donc de tout notre cœur: Souveraine, ô Souveraine, viens en aide à ton peuple!
Catavasia: Ton 4.
Garde sous ta protection, * ô Mère de Dieu et source intarissable de la Vie, * tous les chantres qui t'honorent de leurs hymnes; * dans ta divine gloire, * accorde-leur la couronne des vainqueurs.
Le kondakion, ton 4:
Lorsqu'il découvrit le lieu * que Tu lui as désigné pour son ascèse, * Gall dressa une croix et Te chanta: * Seigneur Jésus Christ Toi Qui as sauvé * l'humanité sur une Croix, * permets que ce lieu-ci Te soit consacré et retentisse à jamais du chant de tes louanges.
Ikos:
Venez, peuple fidèle, joignons nos voix à celle de Maurice et de ses compagnons, des saints pontifes et des ermites, demandons au Maître de toute chose le salut de nos âmes, afin que la terre d'Helvétie qu'il protège par sa Croix précieuse, retentisse à jamais du chant de ses louanges.
Ode 4
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
Avec Athanase l'impavide confesseur d'Alexandrie, Hilaire l'ami du grand Basile et de Grégoire, Ambroise le pontife de Milan et Martin le thaumaturge de Tours, c'est l'Eglise tout entière qui vient vénérer les divins martyrs que lui présente la terre d'Helvétie.
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
Ayant établi l'Eglise de Bâle, tu fus le pasteur attentif de tes ouailles, ô Pantale, et lorsque Ursule et ses compagnes abordèrent en ta cité, tu les reçus comme il convient à des pélerins, puis accompagnas même les saintes vierges dans le martyre.
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit
O Théodule, tu fus l'apôtre infatigable du diocèse qui t'a eté confié car tu portas l'Evangile au plus profond de tes vallées et c'est ainsi que tu fus rendu digne de découvrir les reliques de Maurice et des Thébains et de bâtir le sanctuaire où ils sont vénérés.
Et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
O Vierge Mère de Dieu, espérance des chrétiens, accorde-nous aussi ta miséricorde d'autrefois, celle que tu accordas à nos pères, garde-nous et protège-nous de tout mal.
Ode 5
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
Dès ton jeune âge, ô Maire, tu te vouas au Seigneur, tu Lui consacras tes richesses et tes œuvres, et Lui confia l'Eglise de Lausanne à ta sagesse qui brille au loin dans la tourmente.
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
L'héritage paternel te permit d'édifier des églises dont tu façonnas toi-même les calices, ô saint pontife Maire. Ton zèle pastoral te fit porter la Parole de Vérité aux confins de ton diocèse et de rencontrer Ponce le saint ermite, dont tu fis le guide des monastères que tu établis au Jura.
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
Ayant choisi le dénuement, le jeûne et la prière, tu pris soin d'assister les malheureux, de nourrir les affamés et de consoler les affligés, ô Maire véritable pasteur des brebis que le Christ t'a confiées.
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit
O Protais, tu fus le digne successeur de Maire le saint évêque, car après avoir placé ta cité sous la protection de la Mère de Dieu, tu mourus en œuvrant pour les plus pauvres de tes ouailles.
Et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
Tu es le Temple immaculé du Dieu que rien ne peut contenir, ô Souveraine, par ton intercession fais de nous aussi qui te prions le temple de la grâce de Dieu.
Ode 6
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
O Salonius, tu es l'ornament de l'Eglise de Genève, Héraut infatigable de l'Evangile, tu enseignas la Parole à ton peuple et tu fus pour lui un exemple de piété et d'Orthodoxie.
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
O Clothilde, sainte bienheureuse, avant d'illuminer de ta foi ton royal epoux, tu eus la joie d'accueillir dans ta ville natale les reliques du martyr Victor, le saint protecteur de Genève.
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit
Et toi, saint roi Sigismond, la Vérité fut ton premier souci, tu échappas aux filets de l'hérésie et, en disciple fidèle d'Avit le saint pontife de Lyon, tu rendis ton royaume à l'Orthodoxie.
Et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
Par tes prières, O sainte Mère de Dieu, puissions-nous être délivrés de nos péchés pour obtenir, O Vierge immaculée, la divine illumination de ton Fils Qui s'est incarné de ton sein.
Catavasia, ton 4
Célébrant cette divine at sainte fête de la Mère de Dieu, venez fidèles, battons des mains, glorifiant le Dieu Qu'elle a conçu.
Ode 7
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
Terre d'Helvétie, réjouis-toi, car tout entière tu fus foulée par Lucius, Emérita et Placide, Ursanne et Pirmin, Béat et Véréna et tous les autres ermites et ascètes, chante donc avec eux: Dieu de nos pères, Tu es béni.
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
De Genève sa capitale, le pieux roi Sigismond se rendit à Agaune pour y faire élever un monastère à la gloire des martyrs thébains et il prescrivit qu'on y chantât sans cesse: Dieu de nos pères, Tu es béni.
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit
Germain le saint abbé de Grandval vint avec son compagnon d'ascèse Randoald témoigner jusqu'au sang de la justice devant le tyran dont l'impiété aveugle fit un meurtrier. Mais Odile sa sainte fille, libérée de la cécité par l'intercession des vénérables martyrs, ouvrit les yeux du repentir à son père qui s'écria: Dieu de nos pères, Tu es béni.
Et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
Vierge bienheureuse, tu es vraiment le rameau poussé de la racine de Jessé qui a fait naître le Fruit du salut pour les fidèles qui disent à ton Fils: Dieu de nos pères, Tu es béni.

Ode 8
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
Alors que les lourds nuages du paganisme s'amoncelaient sur notre terre, Colomban, Gall et leurs compagnons et Fridolin traversèrent la mer pour nous rappeler de chanter avec eux : Toutes les créatures du Seigneur, louez-Le et exaltez-Le dans les siècles.
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
Tu brûlais du désir de te prosterner devant les reliques d'Hilaire le vrai confesseur de la foi, ô Fridolin, et à Poitiers ton maître t'apparut pour t'ordonner d'aller réveiller la foi en Allémanie. Aussi, ô saint missionnaire, tu donnas son nom à la vallée de Glaris, pour y chanter avec lui: Toutes les créatures du Seigneur, louez-Le et exaltez-Le dans les siècles.
Bénissons le Seigneur, Père, Fils et Saint-Esprit
Ni les menaces, ni les peines, ni la froidure, ni les fauves ne te détournèrent du lieu que Diue t'avait désigné, ô Gall saint pèlerin de l'Evangile, et c'est ainsi que les gens d'Austrasie revinrent à Dieu et chantèrent avec toi: toutes les créatures du Seigneur, louez-Le et exaltez-Le dans tous les siècles.
Et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
O Vierge, c'est au-delà de la nature que tu enfantas Dieu le Verbe Créateur et Saveur, ainsi nous te chantons dans tous les siècles.
Catavasia Ton 4 :
Louons, bénissons, adorons le Seigneur, * en Le chantant et L'exaltant dans tous les siècles. - * Les nobles jeunes gens dans la fournaise furent delivrés * par Celui Qui est né de la Mère de Dieu; * ce qui jadis n'etait qu'une image, * maintenant devient réalité, * pour qu'il rassemble tout l'univers qui continue de chanter: * Louez le Seigneur, toutes ses œuvres, * à Lui haute gloire, louange éternelle.
Ode 9
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
O monts du Jura, vous avez été une Thébaïde où a fleuri une multitude de moines, ermites et ascètes; de vous hauteurs s'élèvant les voix de nos saints pères, déposant devant le trône de Dieu la louange et l'action de grâce de la terre d'Helvétie.
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
Imier, tu quittas ta patrie pour connaître la terre natale du Seigneur. Tu y devins le disciple et le confident du Patriarche de la mère des Eglises, puis tu revins pour enseigné à tes congénères les splendeurs des lieux-saints et la toute-puissante gloire du salut.
Saints d'Helvétie, priez Dieu pour nous.
Romain, tu as vécu selon la Parole du Créateur, dans la forêt impénétrable tu as défriché un paradis monastique, avec Loup ton frère par le sang par l'ascèse et Yole votre sœur vous avez guidé une multitude de croyants dans la voie du salut.
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit
La clairvoyance et la charité, l'amour du prochain et le don de guérison vous font briller comme des astres, ô saints pères Loup et Romain, et la splendeur de vos miracles éclaire la terre d'Helvétie.
Et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
Hilaire le saint pontife de Poitiers, le docteur de la Vérité, enseigne à ses disciples d'Helvétie à glorifier la Mère de Dieu en disant: La Vierge, son enfantement, le Fils Qui est né d'elle, puis la Croix, la mort et le séjour aux enfers: voilà notre salut! Car pour le genre humain, le Fils de Dieu a daigné naître de la Vierge et du Saint-Esprit.
Catavasia Ton 4 :
Que tout fils de la terre exulte en esprit, * tenant sa lampe allumée, * que les anges dans les cieux célèbrent avec joie * la sainte fête de la Mère de Dieu * et lui chantent: * Réjouis-toi, ô bienheureuse et toujours Vierge, sainte Mère de Dieu.
Petite ecténie.
Saint est le Seigneur notre Dieu (trois fois).
Exapostilaires:
Exapostilaire dominical de l'évangile occurant.
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit
Exapostilaire de saints d'Helvétie:
Louons par des cantiques les phares inextinguibles de la terre d'Helvétie, les réceptacles du Verbe divin; c'est en glorifiant le Christ Qui les a aimés et illuminés que nous recevons des intercesseurs pour nos âmes.
Et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
Théotokion de l'exapostilaire évangélique.
Office composé par le Prêtre Pierre [Cantacuzène].
( Vladyka Ambroise [Cantacuzène])

+

Version slavonne


Послёдованіе всBмъ с™ы6мъ въ земли2 є3лветjйстэй просіsвшымъ. Поeтсz мцcа септeмвріа во в7­й дeнь, ѓще недёлz, и3ли2 въ недёлю, ближaйшую п0слэ в7­гw днE.


На вечeрни стіхи6ры, глaсъ д7:
Пои1мъ, лю1діе вёрніи,* слaву мyчєникъ, њбагри1вшихъ кр0вію своeю знaмz,* на нeмже ўтверждaетсz свётлый кrтъ хrт0въ:* ћкw и4стинніи в0и хrт0вы, слaвный п0лкъ,* рaтоваша дaже до смeрти,* да стzжaютъ безсмeртную жи1знь:* и5мже м0лимсz,* да њроси1тъ и4хъ кр0вь сухyю зeмлю дyшъ нaшихъ,* во є4же прозsбнути тaмw бlгодaти сп7си1тельнэй.
q с™jи с™и1теліе земли2 є3лветjйскіz,* не пощади1сте вaшихъ трудHвъ, и3 тzготы6 ни во чт0же вмэни1сте,* да сози1ждете забрaло неруши1мое вёры* и3 ўстр0ите въ душaхъ пaствы вaшеz* хрaмъ д¦а с™aгw.* и3 нhнэ вaсъ м0лимъ, q з0дчіи цRк0вніи,* положи1ти въ душaхъ нaшихъ краеуг0льный кaмень вёры.
  П0стъ, бдёніе и3 мlтва nр{діz бhша,* и4миже воздёласте, ўдобри1сте и3 насёzсте зeмлю є3лветjйскую,* во є4же прозsбнути тaмw плодY вёры,* q с™jи пусты6нницы и3 пwдви1жницы.* и3 нhнэ, ћкw дёлатєли вёрніи,* печeтесz њ жaтвэ,* молsщесz њ сп7сeніи дyшъ нaшихъ пред8 пrт0ломъ гDнимъ.
Слaва, глaсъ ѕ7:
Днeсь землS є3лветjйскаz* бlгодарє1ніz гDу своемY воздаeтъ:* кrтъ бо во знaмz пріsтъ,* блюдeтъ ю5 t кaзней и3 скорбeй.* нhнэ м§нцы ґгаyйстіи рaдуютсz со прaведными,* мaрій, протaсій, сал0ній, fеодyлъ* и3 вси2 с™и1теліе пою1тъ съ ли1комъ ґпcльскимъ,* пусты6нницы їурaстіи веселsтсz со прbрHки,* и3 мы2 сочетaимъ нaшz глaсы со ѓгGльскими,* хвали1ти создaтелz всsкіz вeщи* и3 ў негw2 проси1ти сп7сeніz душaмъ нaшымъ.
И# нhнэ, бGор0диченъ догмaтікъ, во глaсъ недёли nктHиха.
На стіх0внэ. Слaва, глaсъ д7:
Е#желётнюю пaмzть днeсь* с™hхъ соoтeчествєнникъ нaшихъ совершaюще,* дост0йнw сі‰ да ўбlжи1мъ.* тjи вои1стинну чрез8 вс‰ блажє1нства гDнz проид0ша:* њбнищaвше бо д¦омъ њбогати1шасz,* и3 кр0тцы бhвше зeмлю кр0ткихъ наслёдоваша,* плaкавше ўтёшишасz,* ґлкaвше прaвды насhтишасz,* ми1ловавше поми1ловани бhша,* чи1сти бhвше сeрдцемъ бGа ћкоже м0щнw ўзрёша,* миротвори1вше б9eственнагw спод0бишасz сыноположeніz,* гони1ми же и3 мyчими прaвды рaди и3 бlгочeстіz бhвше,* на нб7сёхъ нhнэ веселsтсz и3 рaдуютсz* и3 прилёжнw м0лzтсz гDеви* поми1ловатисz nтeчеству нaшему.
Тропaрь, глaсъ }:
Ћкоже пл0дъ крaсный твоегw2 сп7си1тельнагw сёzніz,* землS є3лветjйскаz прин0ситъ ти2, гDи,* вс‰ с™ы6z, въ т0й просіsвшыz.* тёхъ мlтвами въ ми1рэ глуб0цэ* цRковь и3 nтeчество нaше си1лою кrтA твоегw2 соблюди2, многомлcтиве.

На ќтрени канHнъ воскrнъ со їрмос0мъ на д7, бцdы на в7,
и3 с™hхъ на }.
КанHнъ с™hхъ во глaсъ nктHиха, и4же прилучи1тсz. Їрмосы2 воскrны.
Пёснь №.
Припёвъ: Сjи є3лветjйстіи, моли1те бGа њ нaсъ.
Повелёніемъ царS земнaгw, q маvрjкіе,* привeлъ є3си2 п0лкъ тв0й t є3гЂпта дaльнzгw* дaже до є3лветjи,* здЁ за цRS нбcнаго рaтовалъ є3си2 съ дружи1ною дaже до смeрти.
  Не повинyвшесz повелёнію нечести1вому мучи1тельскому,* слaвный п0лкъ мyчєникъ б9eственныхъ* положи1ша желёзо nрyжіz своегw2* и3 nрyжіемъ д¦0внымъ вёры* fивezне пріsша вэнeцъ нетлённый.
Слaва: Кр0вь шести2 тhсzщъ спyтникwвъ маvрjкіа, кандjда и3 їннокeнтіа* њбагри2 в0ды рHнскіz.* ћкw сокр0вище сщ7eнно* рэкA принесE до м0рz вели1кагw* вёсть побёды в0євъ хrт0выхъ.
И# нhнэ: Съ чи1нми ѓгGлъ, вLчце,* со прbрHки, и3 ґпcлы, и3 со всёми с™hми* за ны2, грBшныz, бGу помоли1сz,* твоегw2 покр0ва прaздникъ въ земли2 нaшей прослaвльшыz.
Катавaсіа по ўстaву.
Пёснь G.
Ни є3ди1нъ же в0инъ не њслабЁ во ґгаyніи* пред8 лицeмъ стрaшныz брaни,* nбaче суди2 гDь послaти нBкіz t вёрныхъ свои1хъ fивezнъ* нести2 во и3н†z мBста вёсть сп7сeнную.
  Ќрсе и3 вjкторе,* въ салодyрэ стaрецъ вікeнтій пріsтъ вы2,* да наyчитъ є3ђлію:* мучи1тель же хотS потреби1ти и3 пaмzть вaшу,* ввeрже въ рёку казнє1ннаz тэлесA в†ша.* но ўстр0и гDь да и3зhдета tтyду,* во є4же ўтверди1ти слaву є3гw2* на мёстэ погребeніz вaшегw.
Слaва: И# ты2, є3xупeріе, ўкрhтъ бhсть во туртjзэ* бlгочести1выми фjліxомъ и3 регyлою.* но занE сл0ву и4стины не м0щно ўтаи1тисz,* брaтъ и3 сестрA причасти1стасz всeю рaдостію* м§нчеству fивezнина.
И# нhнэ: СE врeмz заступлeніz прес™hz бцdы пріи1де,* ўмн0жившымсz соблaзнwмъ,* сE врeмz нaшихъ къ нeй воздыхaній, q брaтіе,* рцeмъ u5бо t всегw2 сeрдца нaшегw:* вLчце, вLчце, помози2 лю1демъ твои6мъ.
Кондaкъ, глaсъ д7:
Е#гдA њбрёте мёсто гaллъ,* є4же на пощeніе є3мY предназнaчилъ є3си2, вLко,* воздви1же кrтъ и3 тебЁ воспЁ:* гDи ї}се хrтE,* и4же человёчество сп7сhй на кrтЁ,* бlговоли2 да мёсто сіE тебЁ посвzти1тсz* и3 не ўмолчи1тъ когдA пёти тебЁ хвалы6.

Јкосъ:
Пріиди1те, лю1діе вёрніи,* глaсъ нaшъ причтeмъ ко глaсу маvрjкіа со дружи1ною,* с™hхъ с™и1телей и3 пусты6нникъ, и3 пр0симъ:* вLко всsкіz твaри* дaруй душaмъ нaшымъ сп7сeніе,* да землS є3лветjйскаz, ю4же заступaеши кrт0мъ твои1мъ чcтнhмъ,* не ўмолчи1тъ когдA пёти тебЁ хвалы6.
Пёснь д7.
Со ґfанaсіемъ безстрaшнымъ и3сповёдникомъ ґлеxандрjйскимъ,* їлaрій, дрyгъ вели1кагw васjліа и3 григ0ріа,* ґмвр0сій с™и1тель медіолaнскій* и3 мартjнъ чудотв0рецъ тур0нскій,* си1рэчь цRковь всS* прих0дитъ чти1ти б9eствєнныz м§нки,* ±же є4й представлsетъ землS є3лветjйскаz.
Ўтверди1въ цRковь васілjйскую,* бhлъ є3си2 пaстырь прилёженъ твои1мъ nвчaтwмъ, пантaліе.* и3 є3гдA ўрсyла и3 соп{тницы є3S пріид0ша во грaдъ тв0й,* ћкоже пал0мники тёхъ дост0йнw пріи1мъ,* сопроводи1лъ є3си2 послэди2 с™ы6z дBвы на м§нчество.
Слaва: q fеодyле,* бhлъ є3си2 ґпcлъ неустaнный є3пaрхіи, ти2 вручeнныz,* ћкw нeслъ є3си2 є3ђліе дaже до глубины2 ўд0лій є3S,* и3 си1це сподоблeнъ бhсть њбрэсти2 мHщи маvрjкіа и3 fивezнъ* и3 создaти с™и1лище, и3дёже сіи2 почитaютсz.
И# нhнэ: q дв7о м™и б9іz,* ўповaніе хrтіaнwмъ,* подaждь и3 нaмъ прeжнее милосeрдіе твоE,* є4же подалA є3си2 nтцє1мъ нaшымъ,* храни2 и3 соблюдaй нaсъ t всsкагw ѕлA.
Пёснь є7.
Съ ю4нагw в0зраста, мaріе,* њбэтовaлъ є3си2 себE гDу,* є3мyже          посвzти1лъ є3си2 тво‰ бог†тства и3 труды2,* и3 т0й повёри цRковь лаvсодyнскую премyдрости твоeй,* ћже мучeніемъ просіS далeче.
Достоsніе nтeческое ти2 повелЁ создaти цRкви,* и5мже сaмъ сотвори1лъ є3си2 ч†ши,* q с™hй с™и1телю мaріе.* пaстырскаz рeвность твоS подви1же тS* нести2 сл0во и4стины во предёлы твоеS є3пaрхіи* и3 срётити п0нтіа с™aго пустhнника,* є3г0же содёлалъ є3си2 настaвника nби1телемъ,* ±же ўстр0илъ є3си2 въ їyрэ.
И#збрaвъ смирeніе, п0стъ и3 мlтву,* пeклсz є3си2 помощи2 њѕл0блєннымъ,* питaти ѓлчущыz и3 ўтэшaти њскорблє1нныz,* q мaріе и4стинный пaстырю nвeцъ,* ±же хrт0съ ти2 повёри.
Слaва: q протaсіе,* дост0йный преeмниче мaріа с™aгw є3пcкпа,* грaдъ тв0й ввёривъ заступлeнію м™ре б9іz,* ќмерлъ є3си2 труждazсz рaди нищaйшихъ пaствы твоеS.
И# нhнэ: Хрaмъ є3си2 пречcтый бGа,* є3г0же ничт0же возм0жетъ њбдержaти, вLчце,* твои1мъ предстaтельствомъ сози1жди и3 ны2 молsщыzсz ти2* хрaмы бlгодaти б9іz.
Пёснь ѕ7.
СалHніе, ты2 є3си2 ўкрашeніе цRкве генaвскіz,* проповёдникъ неустaнный є3ђліа,* ўчи1лъ є3си2 сл0ву лю1ди тво‰,* и3 бhсть w4бразъ бlгочeстіz и3 правослaвіz.
Клоти1льдо, с™az бlжeннаz,* прeжде нeже просвэти1ти твоeю вёрою супрyга твоего2,* и3мёла є3си2 рaдость пріимaти во грaдэ твоeмъ nтeчестэмъ* мHщи м§нка вjктwра,* с™aгw застyпника генaвскагw.
Слaва: И# ты2, с™hй царю2 сігісм0нде,* њб8 и4стинэ пeрвое твоE попечeніе и3мёвъ,* и3збэжaлъ є3си2 сэтeй є3ретjческихъ,* и3 ћкw ўчени1къ вёрный ґвjта* с™aгw є3пcкпа лугдyнскагw,* возврати1лъ є3си2 цaрство твоE въ правослaвіе.
И# нhнэ: Твои1ми мlтвами, q с™az м™и б9іz,* да возм0жемъ свободи1тисz t грBхъ нaшихъ,* во є4же пріsти, дв7о пречcтаz,* б9eственное просвэщeніе сн7а твоегw2,* и3з8 чрeва твоегw2 вопл0щшагwсz.
Пёснь з7.
Рaдуйсz, землE є3лветjйскаz,* ћкw всS ты2 насели1ласz є3си2* t лyкіа, є3мерjты и3 плакjда,* ўрсaнны и3 пірмjна,* веaта и3 верeны* и3 всёхъ пр0чихъ пусты6нникъ и3 пHстникъ.* п0й u5бо съ ни1ми:* б9е nтє1цъ нaшихъ, бlгословeнъ є3си2.
T генaвы ст0льнагw грaда своегw2* бlгочести1вый цaрь сігісм0ндъ пріи1де во ґгаyну,* да воздви1жетъ тaмw nби1тель во слaву мyчєникъ fивeйскихъ,* и3 повелЁ воспэвaти тaмw непрестaннw:* б9е nтє1цъ нaшихъ, бlгословeнъ є3си2.
Слaва: Гeрманъ с™hй и3гyменъ вели1кіz ю3д0ли* пріи1де съ соп0стникомъ свои1мъ рандоaльдомъ* свидётельствовати дaже до кр0ве њ прaвдэ пред8 мучи1телемъ,* є3г0же нечeстіе слэп0е ўбjйцу сотвори2.* но nдjліа є3гw2 с™az дщи2,* свобождeнна t слэпоты2 предстaтельствомъ с™hхъ мyчєникъ,* tвeрзе џчи покаsніz nтцY своемY, и4же возопи2:* б9е nтє1цъ нaшихъ, бlгословeнъ є3си2.
И# нhнэ: Дв7о бlжeннаz,* ты2 є3си2 вои1стинну tрасль, прозsбшаz t к0рене їессeова,* р0ждшаz пл0дъ сп7сeніz вBрнымъ,* глаг0лющымъ твоемY сн7у:* б9е nтє1цъ нaшихъ, бlгословeнъ є3си2.
Пёснь }.
Е#гдA џблацы тsжцыи kзhчества* собрaшасz на земли2 нaшей,* коломбaнъ и3 гaллъ съ дружи1ною своeю* и3 фрідолjнъ преплhша м0ре,* во є4же призвaти ны2 пёти съ ни1ми:* вс‰ дэлA гDнz, хвали1те є3го2* и3 превозноси1те во вс‰ вёки.
Горёлъ є3си2 желaніемъ поклони1тисz мощeмъ їлaріа* и4стиннагw и3сповёдника вёры,* q фрідолjне,* и3 въ піктaвіи ўчи1тель тв0й kви1сz ти2* повелёти, да и4деши пробуди1ти вёру во ґламанjи.* тaкожде, с™hй проповёдниче,* дaлъ є3си2 твоE и4мz ю3д0ли клaрстэй,* во є4же пёти съ тоб0ю:* вс‰ дэлA гDнz, хвали1те є3го2* и3 превозноси1те во вс‰ вёки.
Слaва: Ни прещє1ніz, нижE к†зни,* нижE мрaзъ, нижE ѕвBри* tврати1ша тS t мёста, є4же бGъ ти2 назнaменова,* гaлле с™hй пал0мниче є3ђліа.* и3 си1це лю1діе ґvстразjйстіи возврати1шасz къ бGу* и3 воспёша съ тоб0ю:* вс‰ дэлA гDнz, хвали1те є3го2* и3 превозноси1те во вс‰ вёки.
И# нhнэ: Дв7о, пaче є3стествA родилA є3си2* бGа сл0ва,* творцA и3 сп7си1телz:* тёмже тS поeмъ во вс‰ вёки.
Пёснь f7.
q г0ры їур†скіz,* и4на fиваjда kви1стесz,* и3дёже процвэтE мн0жество и4нwкъ, пусты6нникъ и3 пHстникъ.* t вaсъ высоты6 возн0сzтъ глaсъ* с™hхъ nтє1цъ нaшихъ,* полагaюще пред8 пrт0ломъ б9іимъ* хвалY и3 бlгодарeніе земли2 є3лветjйскіz.
Їмeріе, њстaвилъ є3си2 твоE nтeчество,* да познaеши зeмлю рождествA гDнz.* тaмw ўчени1къ бhсть и3 при1сный патріaрха мaтере цRквей,* тaже возврати1лсz є3си2,* да ўчи1ши тво‰ є3диноплемeнники* свётлости с™hхъ мёстъ и3 всемогyщей слaвэ сп7сeніz.
Рwмaне, ты2 пожи1лъ є3си2 по сл0ву творцA,* въ лэсY непрох0днэмъ њсновaлъ є3си2 рaй и4ноческій,* съ лyпомъ брaтомъ твои1мъ по кр0ви и3 пощeнію,* и3 ї0лою вaшею сестр0ю,* настaвили є3стE мн0жество вёрныхъ на пyть сп7сeнный.
Слaва: Прозрёніе и3 ми1лостынz,* любы2 бли1жнzгw и3 дaръ цэлeбный* сіsти вaсъ сотвори2 ћкоже ѕвёзды,* q с™jи nтцы2 лyпе и3 рwмaне,* и3 свётлость вaшихъ чудeсъ њсвэщaетъ зeмлю є3лветjйскую.
И# нhнэ: Їлaріе с™hй с™и1телю піктавjйскій,* ўчи1телю и4стины,* настaви тво‰ ўченики2 є3лвєтjйскіz* слaвити м™рь б9ію, глаг0люще:* дв7а, и3 ржcтво2 є3S, и3 сн7ъ рождeйсz t неS,* тaже кrтъ, и3 смeрть, и3 пребывaніе во ѓдэ,* сE нaше сп7сeніе.* ћкw р0да рaди человёческагw* сн7ъ б9ій ўдост0и роди1тисz* t дв7ы и3 д¦а с™aгw.
Мaлаz є3ктеніA.
С™ъ гDь бGъ нaшъ (три1жды).
Е#xапостілaрій воскrнъ є3ђльскій.
Слaва, свэти1ленъ с™ы6мъ є3лвєтjйскимъ:
Восхвaлимъ пёсньми свэти1льники негаси6мыz земли2 є3лветjйскіz,* пріsтєлища сл0ва б9eственнагw:* слaвzще хrтA, и4же возлюби2 | и3 просвэти2,* пріeмлемъ предстaтєли душaмъ нaшымъ.
И# нhнэ: бGор0диченъ воскrнагw є3xапостілaріа.
Последование
составлено священником
Петром (Кантакузином).
*

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.


Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!


Claude Lopez-Ginisty



Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com