"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 31 mars 2015

Racines orthodoxes 18/31 mars

18 mars



Fête de saint Edouard d'Angleterre

+



Ton 1
Tropaire à saint Tétrice,
évêque d'Auxerre, confesseur,
(Natalice en 708 A.D.)

Tu fus le hiérarque de la ville d'Auxerre,*
Qui voulut que l'Eglise soit pure et parfaite.*
Ton grand souci de perfection fit s'élever*
Eleva contre toi la haine du Malin.*
Un diacre que tu reprenais t'assassina.*
Saint Tétrice, prie le Seigneur de nous sauver!

+


Ton 2
Tropaire à saint Finnian,
évêque de Lucques, (Natalice au 6ème siècle)

Moine irlandais en pèlerinage aux tombeaux*
Des grands et saints apôtres du Christ Pierre et Paul,
Tu devins hiérarque de la ville de Lucques.*
Tu organisas le clergé de ton église*
En comunauté de chanoines réguliers.*
Saint Finnian, supplie le Seigneur de nous sauver!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.



Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

lundi 30 mars 2015

Racines orthodoxes 17/30 mars

17 mars
26400P

Ton 1
Tropaire à saint Patrick,
Apôtre de l'Irlande,
(Natalice en 464 A.D.)

Jeune enfant Gallois, tu fus vendu comme esclave,*
En Irlande dont tu t'échappas par deux fois.*
Tu étudias ensuite à Lérins et Auxerre,*
Et étant ordonné évêque pour l'Irlande.*
Tu illuminas ce pays par ta sagesse.*
Saint Patrick, prie Dieu qu'Il ait pitié de nos âmes!

+


Ton 3
Tropaire à saint Agricole,
évêque de Chaslons-sur-Saône,
(Natalice en 590 A.D,)

Fils d'une illustre famille sénatoriale,*
Tu abandonnas ta position pour le Christ,*
Et tu vécus simplement une vie dévore,*
Au service de tes brebis spirituelles.*
Saint Agricole, bon pasteur de l'Evangile,*
Prie le Seigneur d'avoir de nous grande mercy!

+

Ton 2
Tropaire à sainte Gertrude de Nivelles,
Higoumène,
(Natalice en 659 A.D.)


Fille de sainte Itte et de Pépin de Landen,*
Tu refusas l'hymen pour épouser le Christ.*
A vingt ans, tu devins higoumène à Nivelles,*
Où ta propre mère vint devenir moniale.*
Sainte Gertrude, charité personnifiée,*
Prie le Seigneur d'avoir de nous grande mercy!

+


Autre Tropaire Ton 4

Par l'ascèse, en vierge pure, ayant brillé, *
tu as délaissé la table des grands *
pour suivre les pas de ta sainte mère, *
et faire rayonner la Foi en Brabant *
C'est pourquoi aujourd'hui nous te chantons, *
Gertrude, ne cesse pas
d'intercéder en faveur de nous tous
auprès du Christ notre Dieu.
d'après la revue La Voile


+
Acathiste à sainte Gertrude de Nivelles: ICI
( Version française et flamande)

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

dimanche 29 mars 2015

ACATHISTE A NOTRE PERE PARMI LES SAINTS ARSENE DE WINNIPEG






Kondakion 1 (TON 8)
Ô saint Père Arsène, phare de lumière en Amérique et au Canada! Comme saint Jean Chrysostome jadis, tu enduras les calomnies des hommes et souffris pour la vérité! Par ton zèle inextinguible, tu nourris ton troupeau et ramenas beaucoup de fidèles à la foi orthodoxe! Louant Dieu Qui est admirable dans Ses saints, nous nous écrions: Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

Ikos 1
Ô saint Arsène, par ta vie parmi nous, Dieu montre qu'Il n'a jamais abandonné Son Église, mais Il nous réconforte comme un père réconforte Ses enfants. Par ta prédication, la puissance de Dieu pour le salut est révélée à tous ceux qui croient, et par tes prières elle nous affermit. Nous émerveillant devant les miracles que Dieu accomplit par toi, nous les croyants élevons vers toi ce chant :
Réjouis-toi, héraut de l'amour de Dieu, illuminant le monde!
Réjouis-toi, Lumière de la vérité du Christ, dispersant les ténèbres de l'erreur!
Réjouis-toi, car l'onction du Christ est sur toi!
Réjouis-toi, le Seigneur t’envoyas prêcher Son Evangile aux pauvres!
Réjouis-toi, dont les paroles ont libéré les opprimés!
Réjouis-toi, dont les prières donnent aux captifs la liberté!
Réjouis-toi, saint hiérarque de l'Église et rempart solide de nos âmes!
Réjouis-toi, doux pasteur, nourrissant les jeunes agneaux du Seigneur!
Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

Kondakion 2
Ô saint Arsène, né dans une famille pauvre de Kharkov en Ukraine, tu fis paître le troupeau de ton père, apprenant les manières d'un bon berger, afin de pouvoir un jour t’occuper du troupeau humain de ton Père Céleste. Ayant été orphelin dans ton jeune âge, tu te réjouis durant les années de vie scolaire au Séminaire Théologique de Kharkov, où Dieu t’emplit de connaissances et t’appela à être Son diacre et puis Son prêtre. Louant Dieu pour Sa sollicitude providentielle dans Ta vie, nous nous écrions également: Alléluia!

Ikos 2
Veuf dans la fleur de l’âge, ô saint Arsène, tu fus laissé aux soins de ton fils Denys, et tu t’efforças de toutes tes forces de servir la Sainte Epouse de Christ en tant que prêtre de village, même si des tempêtes de douleur tonnaient en toi. Ayant semé avec des larmes dans ta jeunesse, tu récoltas la moisson du Seigneur avec joie dans ta  maturité, et nous qui partageons cette joie nous crions à pleine voix :
Réjouis-toi, dont le labeur inlassable inspire les âmes des prêtres!
Réjouis-toi, dont la persévérance dans les moments de tristesse fait que les gens se réjouissent!
Réjouis-toi, pilote chevronné ballotté par la tempête!
Réjouis-toi, refuge pour ceux qui supportent les tempêtes de la vie!
Réjouis-toi, intercesseur infaillible, qui transforme notre deuil en danse!
Réjouis-toi, prêtre céleste, dont l'aide nous ceint de joie!
Réjouis-toi, car sur terre tu servis à l'autel du Seigneur avec saint Jean de Cronstadt!
Réjouis-toi, dans les cieux, tu te tiens près du trône du Seigneur avec tous Ses saints!
Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

Kondakion 3
Ayant enduré de grandes épreuves et fait de nombreux voyages à travers la Russie, tu trouvas demeure dans le port du monachisme, en revêtant l’habit de moine. Cherchant Dieu dans le silence de ton cœur, tu Le trouvas, Lui Qui donne le repos à tous ceux qui sont las et qui portent un lourd fardeau, et tu nous enseignas à chanter vers Lui: Alléluia!

Ikos 3
Après t’être abaissé dans l'humilité monastique, tu fus exalté par Dieu pour devenir higoumène du monastère de  Kuriansk, car ton zèle pour la sainteté était connu de tous. Nous qui cherchons aussi Dieu, nous festoyons avec la manne cachée de la sagesse que tu y appris, et nous espérons compter sur tes saintes prières, en nous écriant:
Réjouis-toi, qui  pleuras sur tes péchés et qui débordas de divin réconfort!
Réjouis-toi, qui eus faim et soif de justice, et fus empli de Dieu!
Réjouis-toi, qui fleuris à profusion dans le désert du monde!
Réjouis-toi, qui conduisis tes frères en monachisme à voir la gloire du Seigneur!
Réjouis-toi, qui manifestes ouvertement à tous l'Amour Divin!
Réjouis-toi, dont la vie est cachée en Dieu avec le Christ!
Réjouis-toi, porteur de Croix, car tu mourus au péché et tu es vivant pour Dieu!
Réjouis-toi, héraut de la Résurrection, car tu chemines dans la nouveauté de la vie éternelle!
Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

Kondakion 4
Après un bref temps dans la solitude monastique, tu fus transporté par la droite de Dieu du désert à la ville, et amené par Lui au Nouveau Monde y pour semer la graine de l'Evangile, et récolter une moisson de salut. Tu y enseignas à de nombreuses âmes la sagesse salutaire, leur apprenant à clamer : Alléluia!

Ikos 4
Missionnaire en Amérique, tu laissas comme sceau de ton apostolat de nombreux croyants à Troy, Mayfield et Simpson, les ayant exhortés en toute sagesse, afin de les présenter devenus adultes en Christ, t’efforçant selon Son puissant pouvoir. Nous qui continuons à œuvrer dans ta vigne nord-américaine, nous louons Dieu pour toi par ces chants:
Réjouis-toi, initié du mystère longtemps caché de Dieu!
Réjouis-toi, dispensateur des trésors de sagesse et de connaissance!
Réjouis-toi, car tu offris en sacrifice sacerdotal les âmes que tu convertis par l'Évangile de Dieu!
Réjouis-toi, car tu prêchas pleinement  l'Evangile de Christ de la Russie jusques dans le nouveau monde!
Réjouis-toi, qui ramenas beaucoup d’âmes dans le giron de l'Eglise orthodoxe !
Réjouis-toi, qui affermis les jeunes agneaux dans la véritable foi apostolique !
Réjouis-toi, car ton annonce de l'Evangile fut proclamée sur toute la terre!
Réjouis-toi, les cieux racontent l’œuvre glorieuse en toi de Dieu!
Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

Kondakion 5
Rempli de compassion pour les orphelins, tu devins un père pour ceux qui en étaient privés, et tu t’efforças de construire un orphelinat dans le nord-est de la Pennsylvanie, afin que les petits enfants du Christ puissent trouver le repos et la joie en Lui. Grâce à toi, les délaissés trouvent une demeure pour y loger et venant  habiter à la fin de leur vie dans la Maison du Père dans le Ciel, ils élèvent la voix vers Lui en chantant: Alléluia!

Ikos 5
Rempli de zèle pour Dieu et désirant ardemment faire retentir sa louange dans le Nouveau Monde, tu t’efforças également de construire un monastère dans ces terres américaines, œuvrant toujours avec la bénédiction de ton évêque, le saint Métropolite Tikhon. Tu fus sans relâche dans tes efforts pour recueillir des fonds afin d’atteindre cet objectif, pour que beaucoup puissent venir pour y trouver la Perle de grand prix. Riche du trésor spirituel que tu amassas pour nous, nous chantons sans cesse:
Réjouis-toi, higoumène vraiment digne du nouveau monastère que tu fondas par la Grâce de Dieu!
Réjouis-toi, guide infaillible, conduisant de tes mains habiles nos âmes de la terre au Ciel!
Réjouis-toi, commensal des saints de la terre, concélébrant avec les saints Tikhon, Raphaël et Alexis!
Réjouis-toi, demeurant avec eux, tu loues le Christ, au sein de Sa cour céleste!
Réjouis-toi, à la consécration de ton monastère, ta voix était étranglée par des larmes de joie!
Réjouis-toi, car maintenant que tu es au Ciel, ta voix ne cesse de clamer la louange de Dieu!
Réjouis-toi, qui plantes les graines de sainteté afin qu'elles puissent porter des fruits dans le sol des terres étrangères!
Réjouis-toi, qui nourris ta Mère l'Eglise, afin que ses enfants viennent y glorifier le Seigneur!
Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

Kondakion 6
Quittant ta nouvelle demeure américaine, tu fus envoyé pour édifier Sion dans l'extrême nord, afin que les Canadiens puissent connaître le Seigneur,  joie de toute la terre. Arrivant à Winnipeg, tu administras avec tendresse ton nouveau troupeau canadien, t’attachant son cœur avec des liens d'amour et lui enseignant à chanter à Dieu: Alléluia!

Ikos 6
Comme un homme fort, tu exécutas ta course avec joie,  apportant la salutaire Loi du Christ à ton troupeau du nord, voyageant à travers les profondeurs des forêts vierges, par des prairies illimitées, à la recherche de ceux qui s’étaient égarés loin du Seigneur. Maintenant que nous sommes rassemblés au bercail du salut, nous t’offrons ces louanges:
Réjouis-toi, source d'eau vive, faisant sourdre les rivières de l'Esprit du plus profond de ton être!
Réjouis-toi, banquet de Pain Vivant, nourrissant tes enfants avec la nourriture d'immortalité!
Réjouis-toi, qui prêchas aux hommes dans leurs propres langues avec la puissance de la Pentecôte!
Réjouis-toi, qui élevas très haut la Croix universelle afin que tous puissent regarder le Christ et être sauvés!
Réjouis-toi, père aimant, engendrant par l'Evangile de nombreux enfants en Jésus-Christ!
Réjouis-toi, mère aimante, en travail dans la douleur, jusqu'à ce que le Christ soit formé en tes enfants!
Réjouis-toi, car tu prêchas la Parole à temps et à contretemps, avec une patience à toute épreuve!
Réjouis-toi, car en accomplissant ton ministère, tu enduras des souffrances dans ton labeur d’évangéliste!
Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

Kondakion 7
Ton œuvre habile dans les sermons, prêchée dans ton domaine canadien,  t’attira l'attention des rois, car le tzar lut tes œuvres et il te récompensa par une croix d'or pour te remercier de nourrir son âme. Maintenant que tu te tiens devant le Roi des rois, tu te réjouis de ta récompense céleste, et avec tous les saints, tu chantes l'hymne: Alléluia!

Ikos 7
Ton ministère infatigable d'enseignement et de service sans faille aux âmes des hommes t’apporta la renommée, bien loin de ton champ de labeurs, car même en Russie on te connaissait comme le Chrysostome canadien. Car sur toi, athlète qui terminas la course et gardas la foi, on pose une couronne de justice, et nous qui aimons aussi l’apparition du Seigneur, nous nous écrions:
Réjouis-toi, qui te consacras à l'étude de la loi du Grand Dieu!
Réjouis-toi, qui recherchait la sagesse des anciens pour la partager avec les enfants des hommes!
Réjouis-toi, qui voyageas à travers les terres des nations étrangères comme l’ambassadeur du Seigneur, le Christ!
Réjouis-toi, qui servis parmi les grands hommes et  comparus devant les gouvernants, offrant à tous la vie éternelle!
Réjouis-toi, car les nations déclarent ta sagesse et nos congrégations proclament ta louange!
Réjouis-toi, car ton nom est plus grand qu'un millier d’autres, et ta louange ne sera pas effacée!
Réjouis-toi, scribe du Royaume des Cieux, donnant abondamment de tes trésors!
Réjouis-toi, apôtre et ouvrier sans honte, qui dispense droitement la Parole de Vérité!
Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

Kondakion 8
Ta renommée au Canada te fit rappeler en Russie pour diriger une école pour prêtres missionnaires, et tu y travaillas fidèlement, multipliant le talent qui t’avait été donné comme bon et fidèle serviteur. Maintenant que tu es entré dans la joie de ton Seigneur, tu exaltes le Donneur de célestes récompenses, en disant: Alléluia!

Ikos 8
Lorsque la guerre éclata en Russie et amena ta patrie dans la fournaise de l’épreuve, tu servis tes compatriotes comme un bon berger, servant dans les tranchées au milieu du danger et de la mort, sous le sifflement des bombes et l’explosion du shrapnel. Lorsque tu fus capturé par les ennemis, et que tu étais sur le point d'être fusillé, le lendemain, la Providence de Dieu te sauva, te permettant de fuir vers un monastère en Serbie. Voyant comment tu réconfortas tes camarades et combien tu étais prêt à donner ta vie pour tes frères, nous t’offrons ces hymnes aimantes:
Réjouis-toi, soldat du Christ, combattant le bon combat de la foi!
Réjouis-toi, bon pasteur, prêt à donner ta vie pour tes frères!
Réjouis-toi, qui donnes, par tes paroles réconfortantes, un nouveau courage aux désespérés!
Réjouis-toi, qui renforces les âmes défaillantes par ta prière fervente!
Réjouis-toi, havre de sécurité en période de tempête et de désastre!
Réjouis-toi, sanctuaire de paix, quand le chaos et le mal prévalent!
Réjouis-toi, car, lorsque la terre fut en temps de guerre, Dieu était ton refuge et ta force!
Réjouis-toi, le Seigneur fut ton secours toujours présent lorsque les montagnes s’effondrèrent au cœur de la mer!
Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

Kondakion 9
Lorsque ton troupeau canadien orphelin apprit que Dieu t’avait épargné, il insista pour que leur Métropolite te renvoie vers eux pour être leur évêque. Bien que tu pensais rester en paix dans la retraite, lorsque tu appris la volonté de Dieu, tu déclaras que ton cœur était prêt, et immédiatement tu répondis à Son appel. Ainsi tu fus consacré évêque à Belgrade et tu retournas vers ton troupeau comme évêque, et tes ouailles crièrent de joie vers Dieu, disant: Alléluia!

Ikos 9
Pendant ton absence, beaucoup d'ivraie avait poussé dans le champ du Seigneur, et tu œuvras avec diligence pour préserver la plantation du Seigneur. Tu fis la guerre contre notre Ennemi spirituel, traversant le vaste pays plus à l'ouest, et appelant tous à l'unité et à la paix. Quand l'Ennemi vint comme une inondation, tu élevas l'étendard de la Vérité du Christ contre lui, et nous qui nous sommes ralliés à cet étendard, nous chantons à haute voix:
Réjouis-toi, courageuse proclamation de la Vérité au milieu d'une génération tortueuse!
Réjouis-toi, impérissable lumière qui brille dans les ténèbres de ce monde!
Réjouis-toi, berger vigilant, redoutable aux loups qui menacent le troupeau du Christ!
Réjouis-toi, consolation des cœurs de ceux qui aiment la Lumière!
Réjouis-toi, ton visage se faisait dur comme le diamant contre ceux qui se rebellaient contre Dieu!
Réjouis-toi, car tu fis fondre le cœur de ceux qui cherchaient la Vérité du Seigneur!
Réjouis-toi, toi qui sans cesse t’efforças de protéger ton petit troupeau!
Réjouis-toi, qui le gardas par ta prédication et ta prière constante!
Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

Kondakion 10
Considérant l'avenir et sachant que l'Eglise n’est pas de ce monde, tu fondas des monastères à Sifton, Bluffton et en Alberta, pour que leurs gardiens puissent se tenir sur les murs, et appeler l'Eglise à sa patrie véritable et céleste. Ces anges dans la chair apprirent de toi comment unir leurs louanges avec celle des anges dans le ciel, et ensemble ils s’écrient vers Dieu: Alléluia!

Ikos 10
Tout en maintenant ferme la plénitude de la foi de l'Eglise, tu allas avec amour vers ceux au-delà de ses murs, entretenant des liens fraternels avec les autres confessions chrétiennes, et avec ceux qui s’étaient séparés par le schisme. Reconnaissants à Dieu pour ton ouverture de cœur et ton esprit inébranlable, nous te chantons:
Réjouis-toi, qui chantas fidèlement le chant du Seigneur sur une terre étrangère!
Réjouis-toi, qui brilles de la Lumière du Seigneur dans les ténèbres de ce siècle!
Réjouis-toi, qui embrassais comme des frères tout ceux qui confessaient le Nom salvifique du Christ!
Réjouis-toi, qui offris à tous les hommes la plénitude de foi de l'Eglise orthodoxe!
Réjouis-toi, car tu adhéras à l'enseignement des Pères, le préservant de la souillure pour toutes les générations!
Réjouis-toi, car tu imitas le zèle des Apôtres, annonçant l’Evangile éternel au monde entier!
Réjouis-toi, cœur doux, qui t’efforças d'amener tous les êtres à l'unité en Christ!
Réjouis-toi, ferme fondation de la foi, toi qui confirmas les orthodoxes dans la vérité de l'Eglise!
Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

Kondakion 11
Furieux des œuvres puissantes que tu accomplissais pour le Royaume de Dieu, l’Ennemi de nos âmes entreprit une bande de malfaiteurs pour t’attaquer lorsque tu étais réuni avec ton clergé, et tu fus blessé à la jambe. Le poison de cette blessure te força à t’abstenir de tes voyages missionnaires, cependant même alors, tu ne cessas pas tes travaux évangéliques, mais tu fondas une école pastorale pour former des prêtres à travailler dans la vigne du Seigneur. Nous émerveillant de ton zèle inextinguible, nous clamons: Alléluia!

Ikos 11
Comme archevêque résidant à l'école pastorale que tu avais fondée en Pennsylvanie, tu fus aimé de tous, à la fois des élèves de l'école et des fidèles des paroisses environnantes, car tu te mis toi-même à leur service, partageant non seulement l'Evangile, mais aussi ta propre âme. Les étudiants là-bas t’apportaient des bouquets de fleurs pour ta fête onomastique, et au jour de ton anniversaire, et à présent que tu résides dans les cours du Roi céleste, nous tes enfants,  nous t’apportons en guise de guirlandes parfumées ces louanges:
Réjouis-toi, maître bien-aimé, dont les élèves boivent les paroles, et trouvent les eaux calmes de la vie!
Réjouis-toi, doux pasteur, que les brebis suivent dans l'amour et qui sont guidées sur les sentiers de la justice!
Réjouis-toi, car ton amour encouragea les paroisses à être fermes et à abonder en œuvres pour le Seigneur!
Réjouis-toi, car tes prières leur donnent la victoire par Jésus-Christ, et ton œuvre en Lui ne fut pas vaine!
Réjouis-toi, qui bénis les autels d'église comme hiérarque en Pennsylvanie!
Réjouis-toi, qui nous bénis maintenant de l'autel du Seigneur Christ dans le Ciel!
Réjouis-toi, car Dieu t’enseigna depuis ta jeunesse, et tu continuas à déclarer ses merveilles!
Réjouis-toi, car Dieu ne t’abandonna pas, même dans ta vieillesse, mais tu annonças Sa puissance à tous ceux qui viendront!
Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

Kondakion 12
Affaibli par la blessure que tu avais subie, tu mourus et tu fus enterré avec respect dans le monastère, que tu avais fondé. Tout au long de ta vie de prédication, tu avais enseigné aux fidèles à rendre gloire à Dieu en toutes choses, et maintenant que tu te tiens en triomphe devant le Seigneur que tu as proclamé avec les prédicateurs et les saints à travers tous les siècles, tu entonnes l'hymne de la victoire finale: Alléluia!

Ikos 12
A ton enterrement, tous ceux dont tu avais touché la vie par ton saint amour vinrent dans la douleur pour te dire adieu, et recommander ton âme au Seigneur. Archevêques, évêques et plus de cinquante membres du clergé réunis avec les fidèles autour de tes reliques sacrées,  chantèrent comme chant funèbre le chant triomphant de l’alléluia, et nous qui honorons ta mémoire, nous nous rassemblons pour t’offrir ces chants de triomphe:
Réjouis-toi, qui fus affermi par le Seigneur et annonças tout l'Evangile afin que tous les peuples puissent l’entendre!
Réjouis-toi, que le Seigneur délivra de toute mauvaise action et amena en toute sécurité dans Son Royaume céleste!
Réjouis-toi, Lumière allumée par le Christ en Russie, et brûlant vivement en Amérique du Nord!
Réjouis-toi, chaleur des fidèles sur toute la terre, nous préservant par tes prières au Ciel!
Réjouis-toi, dont les paroles de feu enseignèrent à nos cœurs à aimer le Verbe Vivant !
Réjouis-toi, dont la vie d'amour nous appela à servir la Vie de tous!
Réjouis-toi, car ton cœur était toujours prêt à aller là où ton Seigneur t’enverrait!
Réjouis-toi, car même à présent, ton cœur est toujours prêt à entendre les prières de Son peuple!
Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

Kondakion 13
Ô saint Arsène, prédicateur infatigable du Verbe éternel et inébranlable évêque de Son Eglise apostolique, reçois ces chants de tes serviteurs qui te les offrent avec des cœurs reconnaissants pour toutes les merveilles que Dieu a accomplies à travers toi. Accorde que par ton intercession, nous puissions te rejoindre devant Son trône et chanter à jamais avec toi l'hymne éternel: Alléluia!
(Ce kondakion est lu trois fois)

Ikos 1
Ô saint Arsène, par ta vie parmi nous, Dieu montre qu'Il n'a jamais abandonné Son Église, mais Il nous réconforte comme un père réconforte Ses enfants. Par ta prédication, la puissance de Dieu pour le salut est révélée à tous ceux qui croient, et par tes prières elle nous affermit. Nous émerveillant devant les miracles que Dieu accomplit par toi, nous les croyants élevons vers toi ce chant :
Réjouis-toi, héraut de l'amour de Dieu, illuminant le monde!
Réjouis-toi, Lumière de la vérité du Christ, dispersant les ténèbres de l'erreur!
Réjouis-toi, car l'onction du Christ est sur toi!
Réjouis-toi, le Seigneur t’envoyas prêcher Son Evangile aux pauvres!
Réjouis-toi, dont les paroles ont libéré les opprimés!
Réjouis-toi, dont les prières donnent aux captifs la liberté!
Réjouis-toi, saint hiérarque de l'Église et rempart solide de nos âmes!
Réjouis-toi, doux pasteur, nourrissant les jeunes agneaux du Seigneur!
Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!


Kondakion 1
Ô saint Père Arsène, phare de lumière en Amérique et au Canada! Comme saint Jean Chrysostome jadis, tu enduras les calomnies des hommes et souffris pour la vérité! Par ton zèle inextinguible, tu nourris ton troupeau et ramenas beaucoup de fidèles à la foi orthodoxe! Louant Dieu Qui est admirable dans Ses saints, nous nous écrions: Réjouis-toi, saint Arsène, prêcheur à la langue d’or de la Grâce de Dieu!

*

Prière à Saint Arsène

Ô saint Arsène, évêque béni et prédicateur, pasteur et enseignant, rempart pour ceux qui sont dans la détresse et intercesseur de nos âmes! Comme le Père envoya le Fils pour être le Sauveur du monde, ainsi notre Christ Dieu t’a envoyé pour être Son ambassadeur et le héraut de Sa vérité, et dans Son obéissance, tu as resplendi comme le soleil levant sur Son Eglise, voyageant de l'est jusques à la pointe de l'ouest, en proclamant Son Evangile de salut et en nous enseignant à aimer le Seigneur. 

Maintenant que tu as accompli toute Sa volonté et que tu te tiens devant Lui dans la gloire, écoute nos humbles prières et prie pour nous le Seigneur de tous. 

Fais que par ton intercession, Il ait pitié de Son Église dans ce pays. Qu’il manifeste l'unité de l'Église dans sa plénitude, qu'Il réunisse dans le salut, ce qui est séparé de son troupeau, qu'Il calme les fureurs des nations et fasse briller la Lumière de son Evangile dans le cœur de tous. 

Ainsi bénis et comblés, puissions-nous à jamais louer le Seigneur, notre Sauveur, qui, avec Son Père éternel et Son Très Saint, Bon et Vivifiant Esprit, vit et règne, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

*

Cet acathiste a été composé avec la bénédiction de Son Eminence le très révérend Séraphim, Archevêque d'Ottawa et de tout le Canada, par le Révérend Père Laurent [Farley] de l'église Saint Germain d’Alaska à Surrey, en Colombie-Britannique (Canada). 

*

Version Française Claude Lopez-Ginisty

**

Fin et gloire à notre Dieu!

**


Photo du saint