"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 31 janvier 2015

Racines Orthodoxes 18/31 janvier

18 janvier


Ton 4

Tropaire à saint Déicole, higoumène,
(Natalice en 625 A.D.)

Frère aîné de saint Gall, tu naquis en Irlande*
Et tu devins disciple de saint Colomban.*
Missionnaire, tu allas d'Angleterre en Gaule,*
Où tu as fondé le monastère de Lure,*
Avant de te retirer pour vivre en ermite.*
Saint Déicole, prie le Seigneur pour nosêmes!

+


Ton 5

Tropaire à saint Léobard de Marmoutier,
Solitaire ( Natalice en 593 A.D.)

A la mort de ton père, tu as renoncé*
Au mariage et aux illusions de ce siècle.*
Tu es allé au tombeau du grand saint Martin,*
Et tu as décidé de vivre en réclusion*
Près du monastère sacré de Marmoutier.*
Saint Léobard, implore le Seigneur pour nous!

+

Eglise Saint-Volusien - www.viafrance.com

Ton 6

Tropaire à saint Volusien, évêque de Tours,
Martyr (Natalice en 498 A.D.)

Sénateur de Tours, tu fus élu son hiérarque,*
Mais le monarque arien t'exila à Toulouse.*
Lorsque le roi Clovis chassa les Wisigoths,*
Ils t'emmenèrent avec eux, mais à Pamiers*
Tu péris comme martyr du Christ sous leurs coups.*
Saint Volusien, supplie le Christ de nous sauver!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

vendredi 30 janvier 2015

Racines Orthodoxes 17/30 janvier



17 janvier


Ton 2

Tropaire à saint Marcel, évêque de Die,
(Natalice en 510 A.D.)

Saint Marcel, évêque dans la ville de Die,*
Tu défendis l'Eglise contre l'arianisme*
Et tu fus pour cela exilé par le roi.*
Tu reposas en Christ en revenant de Rome.*
Ô beau confesseur de notre foi orthodoxe,*
Prie le Seigneur de nous avoir en Sa mercy!

+


Ton 3
Tropaire à sainte Yolaine, martyre,
(Natalice en 363 A.D.)

Fille d'une illustre famille patricienne,*
Tu quittas tes parents pour suivre le Seigneur.*
Avec dix compagnes, tu partis hors de Rome,*
Pour aller convertir les gaulois à la foi.*
Mais tu fus arrêtée et subis le martyre.*
Sainte Yolaine, prie Dieu pour notre salut!

+

Reliquaire de saint Sulpice

Ton 4

Tropaire à saint Sulpice le Pieux,
Evêque de Bourges,
(Natalice en 647 A.D.)

Etre bon et pieux depuis ta plus tendre enfance,*
Tu devins archevêque en la ville de Bourges,*
Tu fus charité vivante du Seigneur Christ,*
Charité pour les pauvres et consolation*
Des malades, des prisonniers et des exclus.*
Saint Sulpice, prie notre Dieu de nous sauver!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.

Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

jeudi 29 janvier 2015

Racines Orthodoxes 16/29 janvier

16 janvier





Ton 6

Tropaire à saint Honorat de Lérins,
(Natalice en 429 A.D.)

Tu quittas dès ta jeunesse le paganisme,*
Tu convertis ton frère à la foi orthodoxe,*
Et tu t'es établi dans l'île de Lérins.*
Tu y fondas un monastère et tu devins*
Le hiérarque attentionné de la ville d'Arles.*
Saint Honorat, père admirable, prie pour nous!

+


Ton 7

Tropaire à saint Marcel, Pape orthodoxe martyr,
(Natalice en 309 A.D.)

Tu succédas au pape-martyr Marcellin,*
Et pendant les persécutions, tu t'efforças *
De rétablir dans l'Eglise les saints mystères.*
Tu fus arrêté sous Maxence et condamné*
A devenir palefrenier dans ses haras.*
Saint Marcel, prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+



Ton 8

Tropaire à saint Ferjus, évêque de Grenoble,
(Natalice en 659 A.D.)

Fils d'une insigne famille gallo-romaine,*
Tu fus évêque de la ville de Grenoble.*
Un jour où tu prêchais au peuple du Seigneur*
Les merveilles de la foi orthodoxe,*
Tu subis le martyre, et ton corps fut brûlé.*
Saint Ferjus, prie Dieu afin qu'Il sauve nos âmes!

+

Saint Fursy

Ton 2

Tropaire à saint Fursy, higoumène,
(Natalice en 650 A.D.)

Enfant de l'Hibernie, et de saint Colomban,*
Le disciple parfait aux vertus nonpareilles,*
Tu fondas le monastère de Burghcastle*
Avant de venir porter la Bonne Nouvelle*
En terre de Gaule où tu devins higoumène.*
Saint Fursy, implore le Seigneur pour nos âmes!

+


saint Feuillen, saint Fursy et saint Ultan

Saint Fursy et ses deux frères
Ultan et Feuillan

+
+++++
+


Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mercredi 28 janvier 2015

Racines Orthodoxes 15/28 janvier



15 janvier


Ton 1

Tropaire à sainte Ita, higoumène,
en Irlande
(Natalice en 577 A.D.)

De lignage royal, tu prias le Seigneur *
Afin de pouvoir te consacrer à Sa gloire.*
Refusant d'accepter le mariage terrestre,*
Epouse de l'Epoux Céleste, tu fondas*
Le couvent sacré de Hy Connaill.*
Sainte Ita, implore le Christ de nous sauver!

+


Ton 2

Tropaire à saint Rémi, évêque de Reims,
(Natalice en 530 A.D.)

Fils illustre de sainte Céline et ami*
De sainte Clotilde, épouse du roi Clovis,*
Avec saint Vaast, tu as baptisé ce grand roi,*
Tu as illuminé tout le peuple des Francs,*
Et tu protégeas l'Eglise de l'arianisme.*
Saint Rémi, prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+


Ton 3

Tropaire à saint Bonnet, évêque de Clermont,
(Natalice en 710 A.D.)

Chancelier du saint roi Sigebert le Troisième,*
Et puis magistrat en la ville de Marseille,*
Tu abolis l'esclavage dans ta région,*
Etant évêque de Clermont, tu décidas*
De finir moine au monastère de Maulieu.*
Saint Bonnet, supplie Dieu d'avoir de nous mercy!

+


Ton 4

TRopaire à saint Ceolwulf, roi & moine,
(Natalice en 765 A.D.)

Roi instruit et pieux du pays de Northumbrie,*
Tu résignas ta charge de monarque un jour*
Afin de mieux servir le Roi de toutes choses.*
Tu partis au monastère de Lindisfarne*
Où tu finis ta vie de moine dans l'ascèse.*
Saint Ceolwulf, prie le Christ de sauver nos êmes!

+


Saint Benoît, saint Maur et saint Placide

Ton 5

Tropaire à saint Maur, disciple de saint Benoît,
(Natalice en 584 A.D.)




Enfant d'un sénateur de la ville de Rome,*
Tu fus confié dans ton jeune âge à saint Benoît.*
Tu devins auprès de lui un moine exemplaire*
Dans la prière, l'ascèse et l'obéissance.*
Saint Maur, disciple parfait du Père des moines,*
Prie le Seigneur pour qu'Il veuille sauver nos âmes!


+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!



Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mardi 27 janvier 2015

Racines Orthodoxes 14/27 janvier

14 janvier


Fête de sainte Nina de Géorgie




Ton 1

Tropaire à saint Félix de Nole, prêtre,
(Natalice en 252 A.D.)

Prêtre sous Valérien, tu fus emprisonné,*
Et lorsqu'il mourut, tu fus vite libéré,*
Et Nole voulut faire de toi son évêque.*
Tu te retiras pour cultiver ton jardin*
Dont tu partageais le produit avec les pauvres.*
Saint Félix, prie Dieu afin qu'Il sauve nos âmes!

+


Ton 4

Tropaire à sainte Néomadie, vierge,
(Natalice au 5ème siècle)

Jeune bergère dont la beauté était grande,*
Tu refusas de te marier dans le siècle.*
Tu pris pour seul époux le Christ notre Seigneur,*
Et ta vie dans la foi est connue de Dieu seul.*
Ô sainte Néomadie, vierge consacrée,*
Prie afin qu'Il nous garde en Sa grande mercy!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

lundi 26 janvier 2015

racines Orthodoxes 13/26 janvier



13 janvier

Ton 3
Tropaire à St Hilaire, évêque de Poitiers,
(Natalice en 367 A.D.


Comme un des piliers de l'Orthodoxie
Tu soutins dans l'Eglise, l'enseignement d'Athanase,
Le champion de la vraie foi :
Proclamant toi aussi, le fils consubstantiel du Père,
De l'arianisme tu as préservé l'Occident.
Intercède saint Hilaire, auprès de notre Dieu
Pour qu'Il accorde à nos âmes la grâce du salut.



+


Ton 4

Tropaire à saint Potit, martyr de Sardaigne,
(Natalice en 166 A.D.)

Enfant tu te convertis à la foi du Christ,*
Et tu parvins à convertir ton géniteur.*
Et de nombreux païens par ta prédication.*
Tu fis aussi des guérisons miraculeuses,*
Tu fus mis à mort en haine du christianisme.*
Saint Potit, prie Dieu pour qu'Il est pitié de nous!

+


Ton 6

Tropaire à saint Kentigern, évêque de Glasgow,
(Natalice en 601 A.D.)

Fils d'une princesse exilée, tu as reçu*
Une excellente éducation de saint Servan.*
Adulte, tu fus ermite près de Glasgow.*
Chassé, au Pays de Galles, à Llan-Elwy,*
Tu fis un monastère et rentras en Ecosse.*
Saint Kentigern, prie le Christ de sauver nos âmes!


+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

dimanche 25 janvier 2015

Racines Orthodoxes 12/25 janvier

12 janvier


Ton 7

Tropaire à saint Benoît Biscop, higoumène,
(Natalice en 690 A.D.)

Moine accompli tu quittas l'île de Lérins,*
Tu repartis pour l'Angleterre ta patrie,*
Où tu as établi de nombreux monastères*
A Cantorbéry, à Wearmouth et à Jarrow.*
Saint Benoît Biscop, modèle des higoumènes,*
Prie le Christ afin qu'Il ait pitié de nos âmes!

+


Ton 8

Tropaire à saint Arcade, martyr,
(Natalice en 259 A.D.)

Chrétien, tu vivais près de la ville d'Alger*
Quand commencèrent les persécutions païennes.*
Tu t'enfuis, et avec toi de nombreux disciples,*
Vinrent pour se mettre sous ta sainte guidance.*
Pour sauver un de tes parents, tu te livras.*
Saint martyr Arcade, intercède pour nos âmes!

+


Ton 6

Tropaire à sainte Césarie, higoumène,
(Natalice en 540 A.D.)

Sœur selon la chair du saint évêque Césaire,*
Tu fus dans ta jeunesse cloîtrée à Marseille.*
Tu devins la première higoumène au couvent*
Que ton frère décida de fonder en Arles.*
Sainte Césarie, toi qui es auprès du Christ,*
Prie-Le pour qu'Il donne à nos âmes Sa mercy!

+


Ton 5

Tropaire à saint Victorien d'Asane, higoumène,
(Natalice en 560 A.D.)

D'Italie, tu t'en allas en occitanie,*
Puis tu partis dans la province d'Aragon*
Où tu as fondé le monastère d'Asane*
Et tu menas tes moines sur la Voie du Christ,*
Les guidant vers le Royaume d'Eternité.*
Ô saint Victorien, prie Dieu pour notre salut!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!


Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir:
claudelopezginisty@gmail.com

samedi 24 janvier 2015

racines Orthodoxes 11/24 janvier

11 janvier


Ton 4

Tropaire à saint Hygin, Pape orthodoxe, martyr,
(Natalice en 140 A.D.)

Natif de la ville d'Athènes dans l'Hellade,*
Tu y avais étudié la philosophie*
Patriarche dans la ville sainte de Rome,*
Tu as lutté contre l'hérésie des gnostiques.*
Et tu donnas ta vie en martyr pour le Christ.*
Saint Hygin, prie Dieu afin qu'Il sauve nos âmes!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com