"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

jeudi 29 septembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 16/29


29 septembre



Ton 3

Tropaire à saint Principe,
évêque du Mans,
(Natalice en 511 A.D.)

Membre d'une puissante famille gauloise,*
Unie par le sang au grand saint Rémi de Reims,*
Tu fus élu comme évêque en ville du Mans.*
Et tu servis l'Eglise de notre Seigneur*
Avec un zèle et une piété admirable.*
Saint Principe, intercède pour notre salut!

+


Ton 5

Tropaire à saint Ninien, 
apôtre des Pictes méridionaux,
(Natalice en 432 A.D.)

Fils d'un Prince Breton issu du Cumberland,*
Tu voulus te consacrer à la vie chrétienne,*
Tu allas à Rome et tu y fus ordonné,*
Et tu revins vers le peuple picte en apôtre.*
Pour y porter la Lumière de l'Evangile.*
Saint Ninien, prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+

Ste Eugénie au tombeau de ste Odile
(Gravure du 19ème siècle)

Ton 7

Tropaire à sainte Eugénie d'Alsace, higoumène de Hohenbourg,
(Natalice en 735 A.D.)

Nièce de sainte Odile en son couvent sacré,*
A sa mort tu lui succédas comme higoumène.*
Tu entretins parmi les moniales la paix*
Et tu les menas sûrement vers le Royaume.*
Sainte Eugénie, digne de ton modèle Odile,*
Prie le Seigneur pour qu'Il ait pitié de nos âmes!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mercredi 28 septembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 15/28


15 septembre

Eglise bâtie sur le tombeau de saint Valérien

Ton 2

Tropaire à saint Valérien de Tournus, martyr,
(Natalice en 178 A.D.)

Ayant échappé aux persécutions de Lyon,*
Tu continuas à prêcher la foi chrétienne,*
Ton chemin terrestre s'arrêta à Tournus,*
Là, tu fus martyrisé pour notre Seigneur*
Et tu rejoignis en holocauste le Ciel.*
Ô saint Valérien, prie Dieu pour notre salut!

+

Statue de saint Epvre/Evre

Ton 4

Tropaire à saint Evre, évêque de Toul,
(Natalice en 450 A.D.)

Tu montras toujours un grand zèle pour l'Église,*
Voulant imiter ses personnages sacrés.*
Tu distribuas tes biens et tu fus élu*
Comme hiérarque sur la cathèdre de Toul.*
Et tu accomplis des miracles innombrables
Ô saint Evre, intercède pour notre salut!

+

Saint Achard, gravure du 18ème siècle

Ton 6

Tropaire à saint Achard, higoumène de Jumièges
(Natalice en 687 A.D.)

Issu d'une riche famille de Poitiers,*
Tu étais destiné à la vie de la cour,*
Mais tu choisis de servir le Maître Céleste,*
En te faisant moine à l'abbaye de saint-Jouin,*
Puis tu devins higoumène de Jumièges,*
Saint Achard prie le Seigneur pour notre salut!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mardi 27 septembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 14/27


14 septembre


Ton 4

Tropaire à saint Crescent, enfant martyr,
(Natalice en 300 A.D.)

Fils de saint Euthyme âgé de onze ans seulement,*
Tu fus amené à Rome par les païens,*
Et toujours tu déclaras courageusement*
Que tu resterais sous la protection du Christ.*
Tu fus immolé par le glaive avec ta mère.*
Saint Crescent intercède pour notre salut!

+

Ton 4


Tropaire à saint Materne, évêque,
(Natalice au 4ème siècle)
(Tropaire donné par le site http://stmaterne.blogspot.com/)
De l'apôtre Pierre tu fus le disciple,
Et comme lui infatigable dans son travail d'évangélisation,
Tu parcourus la terre des Belges
Pour l'arracher aux ténèbres de l'idolâtrie,
Et tu tiras de la mort les cinq fils d'un homme de Ciney,
Pour proclamer par ce miracle étonnant
Que Christ est le seul Dieu digne d'être adoré,
Vénérable Père Materne,
Prie le Christ notre Dieu de sauver nos âmes.

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!


Claude Lopez-Ginisty


Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

lundi 26 septembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 13/26

13 septembre


Accueil de saint Maurille à Angers ( cathédrale d'Angers)

Ton 7

Tropaire à saint Maurille, évêque d'Angers,
(Natalice en 426 A.D.)

Etudiant sous la direction de saint Ambroise,*
Attiré part la sainteté de saint Martin,*
Tu vins servir le Christ au pays de Touraine.*
Avant de devenir son évêque en Anjou.*
Saint Maurille, toi le serviteur exemplaire,*
Prie le Seigneur Jésus-Christ de sauver nos âmes!

+


Ton 1

Tropaire à saint Amé, higoumène de Remiremont,
(Natalice en 627 A.D.)

Tu fus éduqué au monastère d'Agaune,*
Et tu le quittas à trente ans pour être ermite.*
Dans une grotte sise au flanc de la falaise.*
Tu fus ensuite à Luxeuil et Remiremont,*
Où tu dus accepter la charge d'higoumène.*
Saint Amé, intercède pour notre salut!

+


Ton 6

Tropaire à saint Colombin, higoumène de Lure,
(Natalice au 7ème siècle)

Venu dans les Gaules depuis la verte Irlande*
Avec les autres compagnons de Colomban,*
Tu as succédé comme higoumène de Lure*
A saint Desle qui était par la chair ton oncle.*
Tu fus pour tes moines un modèle de guidance.*
Saint Colombin, prie le Seigneur de nous sauver!

+



Ton 5

Tropaire à saint Lidoire,
 évêque de Tours,
(Natalice en 371 A.D.)

Lorsque mourut le premier évêque de Tours,*
L'Eglise demeura longtemps sans un pasteur,*
Mais grâce à ta piété et à ta renommée,*
Tu fus jugé digne de devenir évêque,*
Et tu gouvernas ton troupeau avec sagesse.*
Saint Liboire, intercède auprès de Dieu pour nous!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

dimanche 25 septembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 12/25

12 septembre

Labarum.png

Ton 1

Tropaire à saint Révérent de Bayeux, prêtre,
(Natalice au 1er siècle)

Disciple magnifique de saint Exupère,*
Tu fus ordonné au sacerdoce par lui*
Et tu œuvras pour le bien de la Sainte Eglise*
Prêchant, priant et convertissant au Seigneur,*
Avant de te retirer dans la solitude.*
Saint Révérent prie Dieu d'avoir pitié de nous!

+



Ton 2

Tropaire à saint Sacerdoce, 
archevêque de Lyon,
(Natalice en 551 A.D.)

Fils d'une illustre famille, homme vertueux,*
Le Roi Childebert aimait à te consulter.*
Tu devins archevêque en la ville de Lyon,*
Et tu menas la nef de l'Eglise avec soin,*
Quand tu présidas le Concile d'Orléans.*
Saint Sacerdoce au si beau nom, prie pour nos âmes!

+

Ton 3

Tropaire à saint Emilien, 
évêque de Valence,
(Natalice au 4ème siècle)

Tu participas au Concile de Sardique*
Et tu défendis la sainte foi orthodoxe.*
Dans la ville de Valence, tu assistas*
Comme évêque au Concile qui s'y réunit.*
Saint Emilien, confesseur de l'Orthodoxie,*
Prie le Seigneur Dieu qu'Il ait pitié de nos âmes!

+



Ton 4

Tropaire à saint Albée d'Irlande, 
archevêque de Munster,
(Natalice en 525 A.D.)

Converti par des missionnaires de Bretagne,*
Tu eus la grâce de connaître saint Patrick,*
Et d'être proche de l'apôtre de l'Irlande.*
Elu archevêque de Munster pour ton zèle,*
Tu fus le berger admirable de tes ouailles.*
Saint Albée intercède pour notre salut!


+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.



Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

samedi 24 septembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 11/24


11 septembre


Ton 3

Tropaire à saint Patient, archevêque de Lyon,
(Natalice en 491 A.D.)

Armé d'un grand zèle pour la gloire de Dieu,*
Et débordant de charité pour les fidèles,*
Tu fus le Bon Pasteur pour les ouailles de Lyon,*
Les arrachant aux ténèbres de l'arianisme,*
Pour les ramener au pur bercail de l'Eglise.*
Saint Patient, intercède pour notre salut!

+


WikiProjet Christianisme

Ton 5

Tropaire à saint Almire du Maine,
(Natalice en 560)

Moine disciple de saint Avit d'Orléans,*
Tu vécus dans le monastère de Micy*
Puis tu partis en solitude dans le Maine,*
Mais ta renommée te fit entourer de moines*
Que tu guidas par ton zèle vers le Royaume.*
Saint Almire prie Dieu qu'Il ait pitié de nous!

+

Saint Adelphe enfant, étudiant avec saint Arnoult,
Gravure du 19ème siècle.

Ton 7

Tropaire à saint Adelphe, higoumène de Remiremont,
(Natalice en 670 A.D.)

Parent de saint Romaric et de saint Amé,*
Tu fus le disciple de saint Arnoult de Metz,*
Avant de devenir moine à Remiremont,*
Et de t'y illustrer par tes vertus chrétiennes*
Et ton ascèse digne des Pères d'Orient.*
Saint Adelphe intercède auprès du Christ pour nous!

+
+++++
+


Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

vendredi 23 septembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 10/23

10 septembre

Cross-Flory-Heraldry.svg

Ton 1

Tropaire à saint Eunuce, 
évêque de Noyon et Tournai,
(Natalice au 8ème siècle)

Elu aux diocèses de Noyon et Tournai,*
Tu fus un pasteur admirable pour tes ouailles.*
Tu rétablis dans l'Eglise la discipline,*
Et ramenas toutes les brebis égarées*
Avant de rejoindre les demeures célestes.*
Saint Eunuce intercède pour notre salut!

+


Ton 3

Tropaire à saint Salvi d'Albi, higoumène,
(Natalice en 586 A.D.)

Tu fus grand ami de saint Grégoire de Tours,*
Tu abandonnas le monde pour être moine,*
Et un jour tu fus tenu pour mort de la fièvre,*
Mais dans la Lumière te ressuscitas*
Et tu devins un modèle de sainteté*
Saint Salvi prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+


Ton 4

Tropaire à saint Finian, évêque en Irlande,
(Natalice au 6ème siècle)

Tu fus élevé dans l'abbaye de Nendrum,*
Et tu quittas l'Irlande comme missionnaire*
Pour évangéliser la région de l'Ecosse.*
Revenu en Irlande, tu fondas Maghbile,*
Devenant higoumène de ce monastère.*
Saint Finian prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+
+++++
+



Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

jeudi 22 septembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 9/22


9 septembre


Saint Omer et le Roi Dagobert

Ton 1

Tropaire à saint Omer, évêque de Thérouanne,
(Natalice 670 A.D.)

Ta mère morte, tu partis avec ton père,*
Devenir moine au monastère de Luxeuil.*
Sous la guidance spirituelle d'Eustase,*
Tu acquis les plus hautes vertus monastiques,*
Avant que d'être élu évêque de Thérouanne.*
Ô saint Omer prie pour le salut de nos âmes!

+

Albenga-IMG 0350.JPG
Reliques de saint Véran

Ton 3

Tropaire à saint Véran, évêque de Vence,
(Natalice en 480 A.D.)

Tu fus digne de ton géniteur saint Eucher,*
Qui t'enseignas les vérités du christianisme.*
Tu vécus dans le monastère de Lérins*
Avant de devenir le hiérarque de Vence.*
Et de mener ton troupeau vers le saint Royaume.*
Saint Véran intercède auprès de Dieu pour nous!

+

Saint Kiaran ( à droite)

Ton 5

Tropaire à saint Kiaran d'Irlande, higoumène,
(Natalice en 549)

Tu fus converti en écoutant l'Evangile*
Tu devins moine et tu fus élu higoumène*
Et ton maître saint Finian prédit que ta règle*
Serait adoptée par l'Irlande monastique.
Saint Kiaran, fondateur de nombreux monastères,*
Prie le Christ miséricordieux pour nos âmes!

+

Sainte Osmanne ( Gravure du 19ème siècle)

Ton 8

Tropaire à sainte Osmanne, vierge,
(Natalice au 7ème siècle)

Fille d'une illustre famille d'Angleterre,*
Tu ne voulus pour époux que le Seigneur Christ.*
Tu quittas ta patrie pour aller en Bretagne*
Où tu vécus dans la prière et dans l'ascèse,*
En te préparant pour le Royaume des Cieux.*
Sainte Osmanne intercède pour notre salut!

+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com