"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 10 avril 2011

ACATHISTE A NOTRE PERE PARMI LES SAINTS CUTHBERT THAUMATURGE DE LINDISFARNE


Saint Cuthbert et les loutres
Fête le 20 mars/2 avril

(Chaque Ikos et Kondakion correspondent aux chapitres de la Vie de saint Cuthbert, rédigée par Bède le Vénérable. Ceci est indiqué dans chaque section)

HYMNE
(De Bède le Vénérable) Ton 2

Quelle langue peut parler avec calme des dons de Dieu?* Quel œil a vu les joies du Paradis?* Ceci ne sera possible que lorsque nous laisserons derrière nous nos corps terrestres,* Et que nous seront reçus dans le Ciel par le Seigneur Lui-même.* Pourtant, voyez comment Il honore désormais un corps terrestre avec les plus grandes gloires à venir!* Tu as fait s’écouler Ta puissance des os bien-aimés de Cuthbert, ô Seigneur,* Remplissant Ton Eglise de l'éclat du Paradis, * Préservant Ton saint, comme Tu préservas Jonas, les Israélites, et les trois saints Jeunes Gens de jadis! * Au son de la trompette finale, relève-nous, par ses prières, pour l'amour de Ton Fils!


Kondakion 1
(Vieil hymne anglais) Ton 2

Ô Cuthbert,* Grand et admirable guerrier qui brille par tes nombreuses qualités: * Maintenant le Seigneur brille par toi, dans ta récompense éternelle,* Car tu piétinas les feux de la chair.* En ton cœur tu méprisas toutes les choses qui passent dans ton service et ton amour pour le Christ,* Et en ton œuvre, tu ne dédaignas pas les Commandements du Seigneur,* Dans ta générosité et ton empressement, tu fis couler la Lumière du Christ,* Ouvrant un flot éternel de grâce inouï jusques alors.* Ô toi, qui fis une récolte abondante sur une terre rocailleuse,* Prie à jamais le Seigneur trois fois Saint, afin que nos âmes soient sauvées.

IKOS 1
(Chapitres 1 et 2)

Comme enfant, tu jouas à des jeux puérils, ô saint Cuthbert,* et tu fus repris par ton ami pour ton goût du jeu,* T’exhortant à la vigilance de l'esprit et du corps.* Car, il te réprimanda ainsi par l'Esprit Saint: * Pourquoi persistes-tu à faire ce qui est contraire à ta nature et ton rang, très saint évêque?* Le Seigneur t’a choisi pour inculquer la vertu à tes aînés!* Ainsi il prophétisa ta vie illustre à venir,* Et il accomplit les paroles de l'Écriture Sainte, * Car de la bouche des enfants le Seigneur a rendu parfaite la louange de Ses saints:

Réjouis-toi, toi que le Seigneur admonesta par les paroles d'un enfant.
Réjouis-toi, qui écoutas les paroles de Son ange, et en fus guéri.
Réjouis-toi, toi dont les yeux furent ouverts à ta vocation sacerdotale.
Réjouis-toi, toi dont les yeux virent l'ange de Dieu.
Réjouis-toi, toi qui fus guéri par un soldat du Christ.
Réjouis-toi, toi qui, comme Judas Macchabée vis un soldat angélique.
Réjouis-toi, toi dont les prières enfantines furent raillées par une famille terrestre.
Réjouis-toi, dont les prières ont été acceptées par les armées célestes.
Réjouis-toi, toi dont la faiblesse fut méprisée par ceux en difficulté en mer.
Réjouis-toi, toi dont les mâles prières préservèrent les âmes sur les eaux secouées par la tempête.
Réjouis-toi, toi dont la jeune piété fit brûler intérieurement les hommes par honte de leur impiété.
Réjouis-toi, dont la louange jamais ne cessa de couler de leur bouche.
Réjouis-toi, ô saint thaumaturge Cuthbert!

Kondakion 2
(Chapitre 3)

Comme tu t’étais débarrassé des chaînes de cette vie:* Tes saintes prières furent entendues spontanément dans le ciel, ô Père saint, * Car tandis que tu priais pour délivrer les hommes fidèles de la mer comme Moïse jadis,* Tu méprisas aussi les malédictions des païens* Qui refusaient de se détourner des ténèbres qui les avaient avalés;* Maintenant tu pries pour nous, comme autrefois tu prias pour leur délivrance,* Afin que nous puissions être sauvés des griffes de la nuit et crier à haute voix : Alléluia.

IKOS 2

En voyant l'âme sainte d’Aidan emportée au Ciel par les anges,* Tu te mis à remercier Dieu et à exhorter tes compagnons:* Connais ta propre misère, qui nous aveugle de sommeil avant la gloire de Dieu!* Ô frères, quelles merveilles j'ai vues! * La porte du ciel ouverte, et une armée angélique portant l'âme d'un saint de Dieu.* Tandis que nous demeurons dans les ténèbres, il est emmené dans la Lumière céleste!* Tandis que nous demeurons sur terre, il foule le chemin du Ciel!* De même que saint Cuthbert enflamma le cœur de tous avec un zèle céleste,* Disons-lui maintenant d’un cœur joyeux:

Réjouis-toi, ô saint père, toi qui fus nourri avec du pain du Ciel.
Réjouis-toi, ô saint qui nous nourrit grâce à ta vie de sainteté.
Réjouis-toi, ô observance des jeûnes saints.
Réjouis-toi, jeûneur alimenté par l'amour de ta piété.
Réjouis-toi, nouvel Élie, qui refusas l'hospitalité d’une veuve.
Réjouis-toi, ô être pieux, dont l'Hôte habite parmi les armées célestes.
Réjouis-toi, toi qui dis à Dieu : j'ai jeûné par amour pour Toi.
Réjouis-toi, toi qui fus nourri avec ta monture, et qui de ce fait bénis le Nom du Seigneur.
Réjouis-toi, ô toi à qui, à partir de rien, est accordée la nourriture céleste.
Réjouis-toi, nouveau prophète qui rend témoignage aux fruits du jeûne.
Réjouis-toi, saint, qui foule les chemins du Seigneur.
Réjouissez-vous, ô justes saints dont les chemins t’ont conduit à la gloire d'en Haut.
Réjouis-toi, O Saint Cuthbert Thaumaturge!

Kondakion 3
(Chapitres 6, 7 et 8)

Tu t'approchas de l'Île Sainte chevauchant ta monture,* Et déposant ta lance, et tes rênes, tu entrepris la vie monastique.* Traversant les eaux sur la terre ferme comme Moïse autrefois,* Tu laissas l'Egypte du monde derrière toi lorsque les eaux se réunirent. * Le pieux Boisil t’accueillit avec les paroles du Seigneur à Nathaniel:* Voici un véritable Israélite, en qui il n’est nul artifice! * Et prévoyant ton progrès sur l'échelle de la vie monastique,* Il persuada l’higoumène de te bénir pour mettre ton pied au bas de l'échelle.* Ainsi, tu commenças alors en toutes choses à monter sur les hauteurs des voies ascétiques,* Afin que nous puissions maintenant élever notre voix vers Dieu et crier: Alléluia.

IKOS 3

Comme intendant de l'hospitalité à Ripon,* Tu accueillais les étrangers comme ton obédience d’amour,* Et comme Abraham tu accueillis à ton insu un ange envoyé pour éprouver ta dévotion* Lavant ses pieds comme un véritable imitateur du Christ.* Exhortant l’hôte angélique à attendre de toi son pain du matin,* Au lieu de cela, il te fut donné par lui de la nourriture spirituelle:* Car à ton retour tu ne trouvas nulle trace dans la neige,* Mais le parfum de sainteté t’attendant à la porte.* Alors Cuthbert s’écria :* Maintenant, je sais que c'était un ange, venu non pour être nourri, mais pour nourrir.* Il a apporté le pain qui ne peut pas être produit sur la terre,* Plus blanc que les lis, plus doux que les roses, plus délicieux que le miel! * Il n'est pas étonnant qu'il ait refusé la nourriture terrestre, quand il pouvait jouir dans le Ciel du Pain de la Vie éternelle!* Ainsi, le miracle incita le saint à plus de zèle,* Nous appelant tous à crier au Seigneur de tous:

Réjouis-toi, toi qui eus recours à la prière quand ton Père spirituel fut abattu.
Réjouis-toi, dont les prières le relevèrent.
Réjouis-toi, toi qui vois la force de Dieu s'accomplir dans la faiblesse.
Réjouis-toi, toi qui cherchas la force dans l'Evangile du Théologien.
Réjouis-toi, toi qui plongeas dans l'Evangile au lit de mort de ton ami.
Réjouis-toi, toi qui versas des larmes sur son passage hors de cette vie.
Réjouis-toi, toi qui te lamentas pour les soucis de ce monde éphémère.
Réjouis-toi, toi qui y échappas sur une île de l'océan.
Réjouis-toi, toi qui vis la fuite de ce monde comme un trésor à désirer.
Réjouis-toi, toi qui vis dans les soucis de ce monde les passions qui ne s'envolent qu’avec la mort.
Réjouis-toi, fils spirituel d'un prophète.
Réjouis-toi, père spirituel de ton Île Sainte.
Réjouis-toi, ô saint thaumaturge Cuthbert!

Kondakion 4
(Chapitres 9, 10 et 11)

Tu as suivi les traces de ton père spirituel, * Prenant son manteau et le soin spirituel de ses ouailles,* Prêchant la Parole avec zèle, recherchant la conversion de tous,* Comme les prophètes d'autrefois appelant les égarés à revenir de l'idolâtrie! * Tu œuvras jour et nuit pour trouver ceux qui étaient perdus, cachés dans les collines et les antres de la terre,* Et ils se réunirent autour de toi pour contempler ta figure angélique, * Et entendre tes paroles saintes afin de pouvoir chanter: Alléluia.

IKOS 4

La révérence ne pouvait pas maîtriser un frère* Motivé par la curiosité du premier Adam,* Désireux de voir les miracles nocturnes de saint Cuthbert sur les rives de la mer:* Il fut témoin du ministère d'animaux muets auprès du saint, tandis qu’il passait sa nuit en prière,* Recherchant la communion avec Notre Seigneur le Nouvel Adam.* Le saint, lui enjoignit de ne parler à personne de ce miracle jusques à la Seconde Venue du Christ, * Promesse qu'il fit devant le saint, criant en silence du fond de son âme:

Réjouis-toi, saint sacré, goût du Paradis sur terre.
Réjouis-toi, saint, convertisseur de bêtes comme nos premiers ancêtres dans l'Eden.
Réjouis-toi, toi qui offres tes prières sur la rive de l'océan.
Réjouis-toi, en qui l'océan de Grâce déborde les rives de la chair.
Réjouis-toi, toi qui resplendis de la Lumière du Ciel.
Réjouis-toi, phare pour ceux qui naviguent dans les eaux tumultueuses de la vie.
Réjouis-toi, bienheureux ami du Seigneur.
Réjouis-toi, bienheureux laboureur de la création de Dieu.
Réjouis-toi, bienheureux soigneur des âmes humaines.
Réjouis-toi, bienheureux compagnon des hommes et des bêtes.
Réjouis-toi, préfiguration de la nature renouvelée.
Réjouis-toi, nature sanctifiée dans le monde déchu.
Réjouis-toi, ô saint thaumaturge Cuthbert!

Kondakion 5
(Chapitres 12, 13 et 14)

Dans Ses saints, admirable est Dieu,* Qui les glorifie comme ils étaient dans les premiers jours au Paradis!* Car comme Adam jouissait d'une royaume pacifique entre les bêtes et les hommes,* Ainsi, Tu daignas l’accorder de même à Ton serviteur Cuthbert,* Qui, dans ses prédications avait faim de Pain du Ciel,* Et comme le prophète Elie fut nourri par les oiseaux du Ciel !* Ô Père saint, tu honoras les paroles du Seigneur Qui a dit que l'ouvrier ne doit pas être sans salaire,* Et tu partageas ta nourriture avec le serviteur ailé qui l'avait apportée,* Comme une sorte de communion entre le Seigneur et Sa Création,* Et une image de la manne envoyée par le Seigneur à Son nouvel Israël qui chante toujours vers Lui: Alléluia.

IKOS 5

Les fils des hommes virent dans les mains de saint Cuthbert élevées* La puissance de la main de Dieu,* Car Celui Qui calme les feux des passions par les prières de Son Saint,* Calma les feux du Malin, à la fois réels et illusoires,* Et détournas les cœurs des hommes de la distraction,* Pour rendre hommage au vrai Dieu, en criant d'une seule voix:

Réjouis-toi, cours d'eau qui fait cesser les feux des démons.
Réjouis-toi, eau qui lave les yeux de ceux qui sont spirituellement aveugles.
Réjouis-toi, toi qui éteins les illusions de l'esprit.
Réjouis-toi, toi qui éclaires les yeux des fidèles.
Réjouis-toi, toi qui délivres de la fange de l'illusion terrestre.
Réjouis-toi, toi qui sauves des flammes du péché.
Réjouis-toi, toi qui enseignes les cœurs de ceux qui ont des oreilles pour entendre.
Réjouis-toi, toi qui réconcilies l'insensé avec le Seigneur.
Réjouis-toi, toi qui calmas les craintes de ta mère.
Réjouis-toi, toi qui fis des miracles par la puissance du Fils.
Réjouis-toi, toi qui fis des merveilles comme les Pères de jadis.
Réjouis-toi, toi qui brillas comme une flamme nouvelle devant tes parents.
Réjouis-toi, ô saint thaumaturge Cuthbert!

Kondakion 6
(Chapitres 15, 16 et 17)

Le représentant de la couronne fit dire au saint:* Celle que j'aime périt dans la captivité des démons;* Dis seulement une parole, et elle recevra la guérison dans l'esprit et la libération de la chair.* Mais le saint répondit: Béni est celui qui vient au Nom du Seigneur!* Et, revenant de là, il la délia par le contact de sa bride des chaînes de la captivité démoniaque,*Faisant sortir de ses lèvres ce cri de joie: Alléluia.

IKOS 6

Sur l'Île Sainte, faisant resplendir la lumière de la Vérité,* Tu dissipas les ténèbres des démons,* Car, incapables de supporter ta sainteté, leur force échouas,* Et ceux qui étaient divisés par les ténèbres furent unis dans la fraternité, par l'illumination* et dans la joie ils crièrent à pleine voix:

Réjouis-toi, unité des moines.
Réjouis-toi, séparateur des voies du péché.
Réjouis-toi, toi qui foulas aux pieds les cœurs impénitents des hommes.
Réjouis-toi, toi qui censuras l'esprit rebelle de la désunion.
Réjouis-toi, douce marée qui noie les péchés des cœurs repentants.
Réjouis-toi, île de silence rafraîchissant ceux qui ont soif du Christ.
Réjouis-toi, phare qui guide ceux qui sont sur la mer tempétueuse de la vie.
Réjouis-toi, protecteur des fidèles dans ta psalmodie.
Réjouis-toi, secours des gens simples.
Réjouis-toi, guérison de la souffrance de toutes sortes d'affliction.
Réjouis-toi, maison de prière invisible aux yeux du monde.
Réjouis-toi, qui posas l’Unique Fondation dans l'île de ton cœur.
Réjouis-toi, ô saint thaumaturge Cuthbert!

Kondakion 7
(Chapitres 18, 19 et 20)

Lorsque saint Cuthbert approcha de son départ de la vue des hommes,* Les oiseaux de l'air firent devant lui repentance,* Pour le temps où, dans leur orgueil,* Ils lui volèrent grain et paille,* S’humilièrent par des offrandes de graisse et des prosternations.* C'est pourquoi il s'émerveilla de la miséricorde de Dieu envers ses créatures, en criant: Alléluia.

IKOS 7

Nouveau était le visage que le serviteur de Dieu Cuthbert montra à ses frères,* Quand il se joignait à eux chaque année à la Passion du Christ:* Car il conservait le don de la douceur intacte en son cœur,* Et par la prière, il faisait surgir une source d'humilité* De la terre sèche de Farne, afin que voyant cette merveille, tout puissent s’écrier:

Réjouis-toi, toi qui par la prière transformes le roc solide en une fontaine.
Réjouis-toi, flot constant de la prière, ni diminué, ni perdu.
Réjouis-toi, étang clair reflétant la servitude du Christ.
Réjouis-toi, qui manifestes le ministère des Apôtres.
Réjouis-toi, pieds joyeux, qui apportent l'Evangile.
Réjouis-toi, semelles usées sur la route de la prédication.
Réjouis-toi, guide de prière des moines.
Réjouis-toi, toi qui rachetas tes frères par d'incessantes prosternations.
Réjouis-toi, supplication devant le Dieu miséricordieux.
Réjouis-toi, pardon obtenu par la prière et le jeûne.
Réjouis-toi, dont la porte était ouverte à tous tes frères dans le besoin.
Réjouis-toi, reclus qui fermas les portes de ton cœur aux passions.
Réjouis-toi, ô saint thaumaturge Cuthbert!


Kondakion 8
(Chapitres 21, 22 et 23)

Comme Salomon de jadis reçut les offrandes des tribus d'Israël pour élever le Temple de Dieu,* Ainsi la création servit saint Cuthbert,* Car érigeant une cabane pour le loger dans la prière et la supplication au Christ,* Il reçut du bois de la mer elle-même, alors que ses frères n'avaient pas pu le lui fournir.* Car par des voies étranges le Seigneur réconcilie ceux qui sont éloignés de Lui, afin qu'ils puissent clamer avec un cœur reconnaissant: Alléluia.

IKOS 8

Entièrement présente dans le conseil des saints est la grâce de l'Esprit Saint,* Tout en n’étant pas absente de leur lutte ascétique,* Car ces labeurs apportent la sainteté de vie,* Dont le fruit est sucré pour tous ceux qui en ont le goût,* Avec alors ce désir de connaître encore plus* La douceur de Celui Qui est né de la Vierge,* et de chanter les paroles que voici:

Réjouis-toi, toi qui, par la Providence divine, donnes d’abondantes guérisons.
Réjouis-toi, dont les miracles attirent les fidèles au Christ.
Réjouis-toi, toi qui dans ta vie guéris ta sœur par le toucher de ta relique.
Réjouis-toi, dont les reliques sont données par Dieu à la vénération de notre temps.
Réjouis-toi, Chérubin terrestre.
Réjouis-toi, Séraphin de chair.
Réjouis-toi, toi qui restaures la chair déchue.
Réjouis-toi, toi qui joins la poussière de la terre et la piété.
Réjouis-toi, toi qui guéris par la prière la maladie des transgressions.
Réjouis-toi, toi qui par tes supplications confères le goût du Paradis.
Réjouis-toi, ceinture pansant les plaies de ceux qui aiment le Christ.
Réjouis-toi, espoir de guérisons éternelles.
Réjouis-toi, ô saint thaumaturge Cuthbert!

Kondakion 9
(Chapitres 24, 25 et 26)

Tous les anges furent étonnés que ton serviteur Cuthbert, ô Seigneur,* Comme un ange dans la chair ait vu les choses à venir,* Comme si elles étaient totalement présentes avec lui,* Car il contemplait l'inaccessible prescience de Dieu,* La rendant accessible à tous, parlant avec assurance et entendant dire par tous: Alléluia.

IKOS 9

Les orateurs les plus éloquents tombent muets devant les prophéties de tes saints,* Car ils ne peuvent expliquer comment tu pouvais relever les héritiers royaux* Là où il n'y avait pas de descendance,* Ou comment tu pouvais appeler de la solitude les saints* Pour régner avec sagesse sur Ton troupeau.* Mais quant à nous, émerveillés par ces mystères que Tu révélas dans la prophétie par Tes saints, nous crions avec foi:

Réjouis-toi, vase d’élection des prophéties de Dieu.
Réjouis-toi, trésor des secrets de Sa Providence.
Réjouis-toi, toi qui révèles la folie des rois.
Réjouis-toi, toi qui montres que leurs ambitions sont frêles comme des toiles d'araignées.
Réjouis-toi, car les incrédules sont confondus.
Réjouis-toi, car les vantardises des incroyants s’effacent.
Réjouis-toi, toi qui plias ton cœur à la volonté de Dieu.
Réjouis-toi, toi qui accepas ton évêché lorsque les rois et les évêques s'inclinaient devant toi.
Réjouis-toi, dont la prophétie attiras un roi d’au-delà de la mer.
Réjouis-toi, toi qui bénis ton peuple par la nouvelle de la venue d’un humble souverain.
Réjouis-toi, digne timonier de l'Eglise du Christ sur l'Île Sainte.
Réjouis-toi, havre de paix par tes prières pour ceux qui voyagent sur la mer de la vie.
Réjouis-toi, ô saint thaumaturge Cuthbert!

Kondakion 10
(Chapitres 28 et 34)

Désireux de faire la volonté de Dieu, comme un nouvel Elie,* Tu vis le char de ton âme prêt à monter au Ciel,* Et, par la Providence de Dieu te fut révélée la prière de ton ami Herbert* Qui fut entendue par Dieu,* Car par son intercession Il t’appela à ton repos au même temps afin que le Seigneur Lui-même puisse entendre ton cri: Alléluia.

IKOS 10

Tu es un rempart pour ceux qui doutent de l'éveil au-delà de la tombe, ô saint Cuthbert,* Car le Créateur du ciel et la terre te révéla à table la vision des choses au-delà de ce monde:* L'âme d'un pieux serviteur de Dieu, porté au Ciel par les anges.* Par ce témoignage, ô saint, tu nous prépares pour le voyage de notre âme au Jugement,* Et tu enseignes à tous à clamer vers toi:

Réjouis-toi, pilier de la sainteté.
Réjouis-toi, porte des visions du Ciel.
Réjouis-toi, révélateur de spirituelles révélations.
Réjouis-toi, dispensateur des consolations divines.
Réjouis-toi, car tu condamnas ceux qui se noyaient dans la boue de la honte.
Réjouis-toi, tu admonestas les incrédules en esprit.
Réjouis-toi, car tu réduisis à néant les doutes des incroyants.
Réjouis-toi, car tu renforças l'espérance des fidèles.
Réjouis-toi, confirmation des jugements de Dieu.
Réjouis-toi, toi qui unissais les âmes des justes au Seigneur.
Réjouis-toi, Père saint de ceux qui se repentent.
Réjouis-toi, témoin de l'angélique escorte des âmes saintes.
Réjouis-toi, ô saint thaumaturge Cuthbert!

Kondakion 11
(Chapitres 29, 30, 31, 32 et 33)

Défaite est chaque hymne qui tente de compter la multitude des miracles accomplis par toi, ô saint Cuthbert,* Car, même si nous devions t’offrir, ô bienheureux père, des hymnes de louange innombrables comme les vagues de la mer,* Nous n’aurions encore rien fait qui soit digne* De la grande abondance de grâces répandue sur nous qui crions vers toi: Alléluia.

IKOS 11

Nous voyons saint Cuthbert comme lumineux bâton pastoral de guérison* Brillant pour ceux qui sont dans la maladie et le désespoir,* Car il a cultivé une vie de prière, et par elle, il a guéri des âmes en peine,* Et il tend encore le bras avec miséricorde et nous bénissant,* Il est honoré par ces cris que nous élevons vers lui:

Réjouis-toi, toi qui portes la Coupe de la vie.
Réjouis-toi, toi qui renverses le calice de la mort.
Réjouis-toi, saint, qui oins les hommes pour leur guérison.
Réjouis-toi, bienheureux, sauveur des âmes en difficulté.
Réjouis-toi, car tu fis se lever comme l’aube, une nouvelle espérance de vie.
Réjouis-toi, car tu fis jaillir le fleuve intarissable des guérisons du Christ.
Réjouis-toi, toi qui redonnas un fils mourant à sa mère.
Réjouis-toi, toi qui fis disparaître l'odeur de la maladie.
Réjouis-toi, dispensateur du Pain de Vie.
Réjouis-toi, porteur de la Coupe de Vin qui déverse le salut.
Réjouis-toi, fragrance au doux parfum de délivrance de la peste de la mort.
Réjouis-toi, guérisseur qui apporte la vie à ceux qui sont dans le désespoir.
Réjouis-toi, ô saint thaumaturge Cuthbert!

Kondakion 12
(Chapitres 37 à 46)

Souhaitant manifester sa grâce, Celui Qui guérit les infirmités des hommes,* Accordas une grande guérison à son serviteur Cuthbert,* Qui, ayant sur son lit de mort effacé la maladie de son frère, entend de tous: Alléluia.

IKOS 12

Louant par des hymnes le Seigneur Christ,* Nous chantons tous les louanges de Son serviteur Cuthbert,* Comme une demeure de Grâce du Seigneur,* Car le Seigneur Qui prévoit toutes choses et Qui guérit toutes les infirmités* Etait présent avec lui, et Il glorifia Son serviteur dans la vie et la mort,* Et Il enseigna à tous à Le louer ainsi:

Réjouis-toi, demeure de Grâce dans ta tombe.
Réjouis-toi, toi qui reposas dans le Saint des Saints.
Réjouis-toi, prédicateur de l'amour fraternel à tes frères.
Réjouis-toi, trésor inépuisable de guérison.
Réjouis-toi, restaurateur des serviteurs des rois.
Réjouis-toi, soutien de tes frères prêtres.
Réjouis-toi, tour inébranlable de Lindisfarne.
Réjouis-toi, rempart inexpugnable de Durham.
Réjouis-toi, par qui la terre est élevée à la sainteté.
Réjouis-toi, par l'intermédiaire duquel les tempêtes sont calmées.
Réjouis-toi, guérisseur de la chair mortelle.
Réjouis-toi, salut d'une multitude d'âmes.
Réjouis-toi, ô saint thaumaturge Cuthbert!

Kondakion 13

Ô saint glorieux, toi qui sanctifias ton île par tes guérisons,* Afin qu'elle puisse recevoir tes saintes reliques à ton natalice,* Libère-nous de toutes calamités et maladies du corps et de l'âme,* Et délivre de tous les tourments ceux qui crient d'une seule voix: Alléluia. (Ce Kondakion est dit trois fois)

IKOS 1
(Chapitres 1 et 2)

Comme enfant, tu jouas à des jeux puérils, ô saint Cuthbert,* et tu fus repris par ton ami pour ton goût du jeu,* T’exhortant à la vigilance de l'esprit et du corps.* Car, il te réprimanda ainsi par l'Esprit Saint: * Pourquoi persistes-tu à faire ce qui est contraire à ta nature et ton rang, très saint évêque?* Le Seigneur t’a choisi pour inculquer la vertu à tes aînés!* Ainsi il prophétisa ta vie illustre à venir,* Et il accomplit les paroles de l'Écriture Sainte, * Car de la bouche des enfants le Seigneur a rendu parfaite la louange de Ses saints:

Réjouis-toi, toi que le Seigneur admonesta par les paroles d'un enfant.
Réjouis-toi, qui écoutas les paroles de Son ange, et en fus guéri.
Réjouis-toi, toi dont les yeux furent ouverts à ta vocation sacerdotale.
Réjouis-toi, toi dont les yeux virent l'ange de Dieu.
Réjouis-toi, toi qui fus guéri par un soldat du Christ.
Réjouis-toi, toi qui, comme Judas Macchabée vis un soldat angélique.
Réjouis-toi, toi dont les prières enfantines furent raillées par une famille terrestre.
Réjouis-toi, dont les prières ont été acceptées par les armées célestes.
Réjouis-toi, toi dont la faiblesse fut méprisée par ceux en difficulté en mer.
Réjouis-toi, toi dont les mâles prières préservèrent les âmes sur les eaux secouées par la tempête.
Réjouis-toi, toi dont la jeune piété fit brûler intérieurement les hommes par honte de leur impiété.
Réjouis-toi, dont la louange jamais ne cessa de couler de leur bouche.
Réjouis-toi, ô saint thaumaturge Cuthbert!

Kondakion 1
(Vieil hymne anglais) Ton 2

Ô Cuthbert,* Grand et admirable guerrier qui brille par tes nombreuses qualités: * Maintenant le Seigneur brille par toi, dans ta récompense éternelle,* Car tu piétinas les feux de la chair.* En ton cœur tu méprisas toutes les choses qui passent dans ton service et ton amour pour le Christ,* Et en ton œuvre, tu ne dédaignas pas les Commandements du Seigneur,* Dans ta générosité et ton empressement, tu fis couler la Lumière du Christ,* Ouvrant un flot éternel de grâce inouï jusques alors.* Ô toi, qui fis une récolte abondante sur une terre rocailleuse,* Prie à jamais le Seigneur trois fois Saint, afin que nos âmes soient sauvées.



PRIÈRE À SAINT CUTHBERT
(Chapitre 39)

Saint Père Cuthbert, prie Dieu pour nous!
Ô Seigneur, Toi Qui seul nous préserve sans faille dans l'Amour divin et l'unicité de l'Esprit, fais que nous puissions vivre dans la concorde avec tous les serviteurs de la sainte Eglise du Christ, et fais preuve de patience envers nous qui demandons l'hospitalité dans la maison de la foi. Préserve-nous de frayer avec ceux qui ont abandonné la foi, délivre-nous des schismes et des hérésies, fais que nous puissions apprendre les enseignements de nos Pères et vivre par eux. Affermis-nous pour mener à bien la règle de vie que Tu as, dans ta miséricorde, jugé bon de nous accorder, par le témoignage et la prière de ton saint serviteur Cuthbert et de tous tes saints, car Tu es saint, maintenant et toujours, et dans les siècles des âges. Amen.

AUTRE PRIERE A SAINT CUTHBERT
(Pour le jour de fête, dans l'ancienne messe de Saint Cuthbert)

Saint Père Cuthbert, prie Dieu pour nous!

Ô Seigneur, notre Dieu, il est vraiment digne et juste, droit et salvifique, que nous Te rendions grâce, toujours et en tous lieux à Toi, Père Tout-Puissant, Dieu éternel, en ce jour du départ vers le Christ de notre très saint Père Cuthbert, qui, le premier est devenu un exemple dans la vie quotidienne, dans la conduite tempérée et des plus chastes, et par la suite a pris le joug monastique, nourri seulement par l'Amour de Dieu, qui n'a pas cherché à être berger de Ton Eglise, mais plutôt a été invité à le faire par Ta Providence, et le conseil des églises. Il avait toujours combattu vaillamment et avec force contre la chair et le sang, et les princes de ce royaume, saisi la victoire avec la frange d'espoir du salut, la cuirasse de la justice, le bouclier de la foi, et l'épée de la Parole de Dieu ; par lui Tu as rendu manifeste beaucoup de miracles, et Tu lui as accordé avant le temps une vision de son natalice: c’est pourquoi, Seigneur, nous Te supplions par les prières de notre saint Père Cuthbert, d’être jugés dignes d'atteindre le Paradis de la joie et Ton céleste Royaume, devant lequel les chœurs innombrables des Anges et Archanges, chantent l'hymne trois fois saint. Car Tu es un Dieu miséricordieux, et à Toi nous rendons gloire, au Père, au Fils, et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Version française et adaptation Claude Lopez-Ginisty
d’après 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire