"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 24 octobre 2010

Office des Collybes en l'honneur d'un saint, de la bénédiction du pain ou de la Phanouropita





Office couramment utilisé pour bénir la Phanouropita 
(Pain de saint Phanourios ')

Le pain ou les collybes sont placés en face de l'icône du Christ de l'iconostase avec un cierge allumé planté au milieu du pain ou du plat.

Si la bénédiction doit avoir lieu au cours de la Divine Liturgie, immédiatement après la prière derrière l'ambon le choeur chante l'apolytikion et le Kondakion du saint:

Tropaire  Ton 4.

Une chant de louange céleste est chanté radieusement sur la terre, la société des anges aujourd'hui célèbre avec joie une fête de la terre, et d'en haut avec des hymnes ils louent tes exploits, et par-dessus tout l'Eglise proclame la gloire céleste que tu as trouvée par tes labeurs et tes luttes, ô glorieux Phanourios.

Gloire... et maintenant...

Kondakion Ton 3.

Tu as sauvé les prêtres d'une captivité impie, et tu brisas leurs liens par la puissance divine, ô pieux esprit; tu as fait honte courageusement à l'audace des tyrans, et tu as réjoui les ordres angéliques, ô grand martyr. C'est pourquoi, nous te rendons hommage, guerrier divin, et glorieux Phanourios.

Prêtre: Prions le Seigneur.

Choeur: Kyrie eleison.

Le prêtre se tient alors au centre des Portes Royales, légèrement tourné vers l'icône du Christ, et il encense le pain ou les collybes tandis qu'il le dit ce qui suit:

Prière

Ô Seigneur Jésus-Christ, Pain Céleste, Dispensateur généreux de nourriture qui demeure dans l'éternité, Donateur de bonnes choses, Qui, par Elie fit jaillir une nourriture miraculeuse, Espoir des désespérés, Aide de ceux qui sont sans secours, et Salut de nos âmes: Bénis ces dons et ceux qui Te les ont offerts  pour Ta gloire et en l'honneur de [Nom du Saint...]

Accorde, ô Très Bon, à ceux qui ont préparé ces dons [Les noms peuvent être insérés ici] toutes bonnes choses terrestres et célestes. Réjouis-les dans la joie par Ta présence, et montre-leur les voies du salut. Sois prompt à répondre aux demandes de leurs cœurs et à leurs moindres désirs, en les guidant dans l'accomplissement de Tes commandements, afin que dans la joie et l'allégresse, ils puissent toujours Te chanter et glorifier Ton Nom très honorable et majestueux, par l'intercession de la Toute  Bénie Génitrice de Dieu, du saint et glorieux [Nom du saint] et de tous Tes saints. Amen.

Le choeur chante alors "Béni est le Nom du Seigneur ..." (Psaume 33), avec une douce mélodie, et ensuite le reste de la Divine Liturgie.

Mais si la bénédiction doit avoir lieu en dehors de la Divine Liturgie, l'ordo est le suivant:

Prêtre: Béni est notre Dieu, en tous temps, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles.

Lecteur: Amen.

Prêtre: Roi Céleste, Consolateur, Esprit de Vérité, Toi qui es partout présent et qui emplis tout, Trésor des biens et Donateur de vie, viens et demeure en nous, purifie-nous de toute souillure et sauve nos âmes, Toi qui es bon!

Lecteur:  Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel, aie pitié de nous! (3 fois)

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,
Et maintenant et toujours et aux siècles des siècles.
Amen!

Très sainte Trinité, aie pitié de nous,
Seigneur, purifie-nous de nos péchés,
Maître, pardonne nos iniquités,
Saint, visite-nous et guéris nos infirmités à cause de Ton Nom!

Kyrie eleison (3 fois)

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,
Et maintenant et toujours et aux siècles des siècles.
Amen!

Notre Père qui es aux cieux, que Ton Nom soit sanctifié, que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain substantiel, Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du Malin.

Prêtre: Car à toi est le règne, la puissance et la gloire, du Père, du Fils et du Saint-Esprit: et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Lecteur: Amen.


L'apolytikion et le kindakion du saint sont chantés, suivis de la prière, et le prêtre conclue avec le bref congé.


Bien que certains n'envisage cet office qu'en relation avec le grand martyr et thaumaturge Phanourios, en fait il est de tradition d'offrir soit le pain soir les collybes de cette façon pour tout saint que les fidèles veulent invoquer dans leurs prières d'intercession, et plus spécialement le jour de la fête du saint.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
http://www.orthodox.net/services/litya-for-kolyva-or-bread-offered-to-a-saint.html


Voir aussi Saint Phanourios et la Phanouropita 
http://orthodoxologie.blogspot.com/2008/05/saint-phanourios-et-la-phanouropita.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire