"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 11 juillet 2010

Rite de la Confession


Confession: Prières pour ce sacrement

Le meilleur moment pour la confession est la veille de la communion, en général le samedi, avant ou pendant les vêpres. Si l'on ne peut pas venir au service de vêpres, on peut se confesser le jour de la Communion. Dans ce cas, il est nécessaire de se présenter avant que la Liturgie ne commence, parce que le prêtre ne doit pas être distrait de l'autel pendant le service. Ceux qui viennent en retard doivent comprendre que la confession au cours de la Liturgie retarde le service religieux, fait que les autres fidèles doivent attendre et force le prêtre à se hâter. Ce genre de confession ne peut guère accomplir ce que ce grand Sacrement était destiné à faire. Il abaisse le niveau de la confession à un rituel vide de sens.

Pendant le sacrement de la Confession, prières initiales:

Gloire à Toi notre Dieu, gloire à toi!

Roi Céleste, Consolateur, Esprit de Vérité, Toi qui es partout présent et qui emplis tout, Trésor des biens et Donateur de vie, viens et demeure en nous, purifie-nous de toute souillure et sauve nos âmes, Toi qui es bonté!

Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel, aie pitié de nous! ( Ter )

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,
maintenant et toujours et aux siècles des siècles.
Amen!

Très sainte Trinité , aie pitié de nous,
Seigneur, purifie-nous de nos péchés,
Maître, pardonne nos iniquités,
Saint, visite-nous et guéris nos infirmités à cause de Ton Nom!

Kyrie eleison ( Trois fois )

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,
maintenant et toujours et aux siècles des siècles.
Amen!

Notre Père qui es aux cieux, que Ton Nom soit sanctifié, que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain substantiel, Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous induis pas en tentation,mais délivre-nous du Malin.

Amen!

Psaume 50

Aie pitié de moi, ô Dieu, selon Ta grande miséricorde, et dans Ton immense compassion, efface mon péché. Lave-moi de plus en plus de mon iniquité, et de mon péché purifie-moi. Car je connais mon iniquité, et mon péché est constamment devant moi. Contre Toi seul, j'ai péché, et j'ai fait le mal sous Tes yeux. Ainsi, tu seras trouvé juste en Tes paroles, et Tu seras vainqueur quand on Te jugera. Vois: dans l'iniquité j'ai été conçu, et j'étais dans le péché quand ma mère m'a enfanté. Mais Tu aimes la vérité: Tu m'as révélé les mystères et les secrets de Ta sagesse. Tu m'aspergeras avec l'hysope, et je serai purifié, Tu me laveras, et je deviendrai plus blanc que la neige. Tu me feras entendre des paroles de joie et d'allégresse, et ils exulteront, les os humiliés.
Crée en moi un coeur pur, ô Dieu,et renouvelle en ma poitrine un esprit droit. Ne me rejette pas loin de Ta face, et ne retire pas de moi Ton Esprit Saint. Rends-moi la joie de Ton salut, et fortifie-moi par l'Esprit souverain. J'enseignerai Tes voies aux pécheurs, et les impies reviendront vers Toi. Delivre-moi du sang, ô Dieu, Dieu de mon salut, et ma langue exultera pour Ta justice. Seigneur, ouvre mes lèvres; et ma bouche annoncera Ta louange.
Si Tu avais voulu un sacrifice, je Te l'aurais offert, mais Tu ne prends aucun plaisir aux holocaustes. Le sacrifice qui convient à Dieu, c'est un esprit brisé; un coeur broyé et humilié, Dieu ne le méprise point. Accorde Tes bienfaits à Sion dans Ta bienveillance, Seigneur, et que soient relevés les murs de Jérusalem; alors Tu prendras plaisir au sacrifice de justice, à l'oblation et aux holocaustes, alors on offrira de jeunes taureaux sur Ton autel.

et après le Psaume 50, le prêtre-confesseur lit les tropaires suivants:

Aie pitié de nous Seigneur, ayez pitié de nous, car dépourvus de toute défense, nous pécheurs T'offrir, en tant que Maître, cette supplication: aie pitié de nous.

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit...

Seigneur, ayez pitié de nous, car en Toi nous avons confiance. Ne sois pas irrité contre nous, ni ne Te souviens de nos iniquités, mais comme Celui qui a un cœur compatissant, abaisse Ton regard sur nous encore aujourd'hui et délivre-nous de nos ennemis. Car Tu es notre Dieu, et nous sommes Ton peuple, tous étant l'œuvre de tes mains, et nous faisons appel à Ton Nom.

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Ouvre-nous la porte de ta bienveillance, ô Bienheureuse Génitrice de Dieu, afin qu'espérant en toi nous ne périssions pas, mais que grâce à toi, nous puissions être délivrés de l'adversité, car tu es le salut du peuple chrétien.

Kyrie eleison ( Trois fois)

Puis le prêtre lit la prière suivante:

Ô Dieu, notre Sauveur, qui par Ton prophète Nathan as accordé à David repentant le pardon de ses péchés, et Qui a accepté la prière de pénitence de Manassé! Dans Ton amour envers l'humanité, accepte aussi] ton serviteur/ta servante [Nom] qui se repent des péchés qu'il/elle a commis, ignorant tout ce qu'il/elle a fait, lui pardonnant ses fautes et fermant les yeux sur ses iniquités. Car Tu as dit, Seigneur: je n'ai pas souhaité la mort du pécheur, mais plutôt qu'il se détourne de la méchanceté qu'il a commise, et qu'il vive. Et que, même jusqu'à septante sept fois ses péchés doivent être pardonnés. Car ta majesté est incomparable, et Ta miséricorde est infinie, et si Tu considérais l'iniquité, qui donc subsisterait? Car tu es le Dieu de ceux qui se repentent, et c'est à Toi que nous rendons gloire, au Père et au Fils, et au Saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Le prêtre rappelle ensuite à celui qui se repent: "Voici, mon enfant, le Christ est ici invisible recevant ta confession. N'aie pas honte et ne crains pas, et ne me cache rien de moi, mais sans doute dis tout ce que tu as fait et reçois le pardon du Seigneur Jésus-Christ. Vois, Sa sainte icône est devant nous, et je ne suis qu'un témoin, portant témoignage devant Lui de toutes les choses que tu me dis. Mais si tu me caches quoi que ce soit, tu auras plus grand péché. Prends garde, par conséquent, de peur qu'étant venu vers le médecin, tu ne partes sans être guéri. "

Le pénitent se tient debout devant le lutrin, se signe, baise la Croix et le Saint Évangile, et dans une attitude repentante confesse ses péchés devant le prêtre. Après qu'il ait fini, le prêtre donne des conseils nécessaires et le charge parfois de faire certaines choses afin d'aider le pénitent à surmonter certaines mauvaises habitudes (lire les Écritures, prier, jeûner, faire des métanies, faire certains actes de miséricorde, etc...)

À la fin le pénitent s'agenouille devant la Croix, et le prêtre, qui couvre la tête du pénitent avec son épitrakhelion, lit la prière d'absolution suivante:

Ô Seigneur, Dieu du salut de vos serviteurs, miséricordieux, compatissant et longanime; Qui regrette nos mauvaises actions, ne voulant pas la mort du pécheur, mais qu'il se détourne de sa voie et qu'il vive, aie pitié maintenant de Ton serviteur/Ta servante [Nom] et accorde-lui la repentance, le pardon des péchés et la délivrance, en pardonnant tous ses péchés, volontaires ou involontaires. Réconcilie-le/la et unis-le/la à Ta sainte Église, par Jésus Christ notre Seigneur, à qui, avec Toi, sont le règne et la majesté, maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.

Que notre Seigneur et Dieu Jésus-Christ, par la grâce et la compassion de Son amour des hommes, te pardonne, mon enfant, [Nom], toutes tes transgressions. Et moi Son indigne prêtre, par la puissance qu'Il m'a donnée, je te pardonne et t'absous de tous tes péchés, au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Après cette prière, le pénitent se relève, baise la Croix et l'Évangile, et reçois la bénédiction du prêtre, et s'en va en remerciant Dieu.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
http://www.fatheralexander.org/booklets/english/penance.htm#n5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire