"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 16 novembre 2008

Acathiste à l'Icône de la Mère de Dieu d'Iviron (Athos)

Portaitissa (Gatekeeper) Iveron Monastery - Mt. Athos

Portaïtissa d'Iviron

ACATHISTE 
A L'ICONE DE LA MERE DE DIEU
D'IVIRON


Kondakion 1
Invincible Chef d'Armée, Mère de Dieu, notre Souveraine, nous Tes serviteurs, T'offrons des hymnes de louanges car nous avons acquis un bouclier puissant, un rempart imprenable et une garde toujours vigilante par l'arrivée de Ta vénérable icône. Comme Tu possèdes une puissance invincible, protège-nous et défends-nous, ô Souveraine de tous les ennemis visibles et invisibles et délivre-nous de tout mal du corps et de l'âme afin que nous puissions te clamer:
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!

Ikos 1
Le Prince des Anges fut envoyé à la Mère de Dieu lorsque Lui fut échu la terre d'Ibérie comme partage pour Son ministère apostolique. Il lui dit alors: "Ne quitte pas Jérusalem! La terre qui T'a été attribuée sera illuminée dans les derniers jours. Tu dois œuvrer dans le pays que Dieu Te choisit." Ainsi,
Réjouis-toi, par qui l'Evangile est proclamé;
Réjouis-toi, par qui l'errement de l'idolâtrie est réduite à néant!
Réjouis-toi, par qui l'autorité du prince des ténèbres est abolie;
Réjouis-toi, par qui le Royaume du Christ est affermi! 
Réjouis-toi, appel à la lumière de l'Evangile, de ceux qui sont tombés dans les ténèbres de l'idolâtrie; 
Réjouis-toi, qui conduis les enfants de Dieu de l'esclavage du diable à la liberté de la gloire!
Réjouis-toi, prompte servante de Ton Fils et Ton Dieu;
Réjouis-toi, qui par Ton obéissance as guéri la désobéissance d'Eve!
Réjouis-toi, sommet des vertus,
Réjouis-toi, abîme d'humilité,
Réjouis-toi, par Toi, les infidèles parviennent à la connaissance du Créateur;
Réjouis-toi, par qui les fidèles sont adoptés par le Père!
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!


Kondakion 2
Comprenant la providence nouvelle et merveilleuse de Dieu la concernant, et comme une servante du Seigneur toujours prête à faire Sa volonté, la Vierge s'écria: Alléluia! 

Ikos 2 
Rendant compréhensibles pour Toi le sens incompréhensible des paroles de l'ange, O Toute Pure, le Seigneur dirigea Ton cheminement vers le Mont Athos où Tu prêchas l'Evangile; et ainsi cela se révéla être Ton partage. Et nous nous écrions joyeusement:
Réjouis-toi, qui sanctifias le Mont Athos par Ton arrivée;
Réjouis-toi, qui abattis les idoles en ce lieu!
Réjouis-toi, qui y plantas la vraie Foi;
Réjouis-toi, qui expulsas l'incroyance!
Réjouis-toi, qui choisis cette montagne en partage;
Réjouis-toi, qui promis la grâce à ce lieu!
Réjouis-toi, dispensatrice des dons terrestres pour les fidèles qui y vivent;
Réjouis-toi, sûreté de leur salut!
Réjouis-toi, fervente médiatrice de ceux qui vivent sur ce lieu que Tu eus en partage;
Réjouis-toi, terreur de tous leurs ennemis!
Réjouis-toi, qui promis la miséricorde de Ton Fils à ce lieu jusques à la fin des temps;
Réjouis-toi, qui prédis que Sa grâce serait constante!
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!

Kondakion 3
Par l'intercession de la Mère de Dieu, le pouvoir du Très Haut ombra la Sainte Montagne, ses vallées et ses ? et en fit un immense champ pour ceux qui désirent y moissonner le salut dans la vie monastique en chantant ainsi: Alléluia! 

Ikos 3
Pensant dans Ta providence au peuple de la terre d'Ibérie qui T'avait été attribué, Tu érigeas sur l'Athos, au lieu où Toi-même Tu arrivas, un monastère pour sa race, comme un havre paisible pour ceux qui cherchent le salut, voulant lui faire don de Ton icône comme un bouclier et un rempart afin que tous s'écrient:
Réjouis-toi, qui envoyas une prédicatrice de l'Evangile en terre d'Ibérie;
Réjouis-toi, qui convertis cette terre de l'illusion de l'idolâtrie à la lumière du Christ!
Réjouis-toi, branche d'une pousse inflétrissable qui donna à Nina une branche merveilleuse;
Réjouis-toi, qui par elle fit croître les raisins des miracles et de la foi véritable!
Réjouis-toi, qui plantas sur l'Athos un jardin spirituel!
Réjouis-toi, qui fit jaillir de lui un flot d'illumination spirituelle sur le pays des Ibères!
Réjouis-toi, bouche chrysologue d'Euthyme,
Réjouis-toi, invincible puissance de Tornice!
Réjouis-toi, affermissement des pieux empereurs!
Réjouis-toi, rempart des moines!
Réjouis-toi, havre paisible de ceux qui cherchent le salut;
Réjouis-toi, qui leur prépares un repos éternel!
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!

Kondakion 4
Secoué par une tempête de pensées dubitatives, l'honorable veuve de Nicée fut troublée, contemplant la sainte et vénérable icône de la Mère de Dieu qui, lorsqu'elle fut percée par la lance du soldat iconoclaste fit immédiatement jaillir du sang; saisie de crainte, elle jeta la sainte icône dans la mer, priant en larmes pour que celle-ci ne fût pas sujette aux moqueries. Mais la voyant au-dessus de l'eau, voguant vers l'ouest, elle s'écria avec allégresse: Alléluia!

Ikos 4
Les moines de la Sainte Montagne aperçurent comme une flamme qui apparaissait sur la mer, comme une colonne de feu dont le sommet touchait au ciel, qui brillait comme le soleil et de nuit ils allèrent en hâte jusques au bord de la mer et voyant la sainte icône de la Mère de Dieu portée sur la mer par la puissance d'En Haut, ils s'écrièrent à Celle qui est pleine de grâce:
Réjouis-toi, O buisson prophétisé par le Donateur de la Loi;
Réjouis-toi, colonne de feu guidant ceux qui sont dans les ténèbres!
Réjouis-toi, échelle atteignant les cieux par laquelle Dieu descendit;
Réjouis-toi, pont conduisant les hommes de la terre au Ciel!
Réjouis-toi, Aube du jour mystique;
Réjouis-toi, Astre révélant le soleil!
Réjouis-toi, qui donnas naissance à la Lumière ineffable;
Réjouis-toi, qui n'en révélas à personne le secret!
Réjouis-toi, qui es revêtue de soleil, brillant avec grâce et gloire sur tout l'univers;
Réjouis-toi, éclair illuminant les âmes et irradiant l'intelligence des fidèles!
Réjouis-toi, éclat brillant dans la ténèbre;
Réjouis-toi, qui émets une lumière très éclatante!
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!

Kondakion 5
Désirant faire don de Ton icône divinement guidée au Monastère d'Iviron, O Mère de Dieu Tu dis au vénérable Gabriel: Va avec le chœur des moines sur le rivage de la mer, descends dans les eaux profondes et prends mon icône!
Et exalté par la foi et l'amour, il marcha sur l'eau comme sur la terre ferme et la pris dans ses bras et ayant atteint un trésor inaccessible aux autres, comme un souvenir de famille pour les moines de sa propre race d'Ibérie, il chanta avec allégresse: Alléluia!

Ikos 5
Souventes fois, les moines d'Iviron aperçurent l'icône de la Mère de Dieu portée par une puissance invisible de l'Eglise aux portes du Monastère, pour être comme le rempart d'une cité. Ils furent remplis de crainte et s'écrièrent:
Réjouis-toi, qui daignas nous donner Ta sainte icône;
Réjouis-toi, qui nous promis qu'elle nous protègerait!
Réjouis-toi, qui montras Ton amour pour le monastère d'Iviron;
Réjouis-toi, qui manifestas une bonne providence le concernant!
Réjouis-toi, notre assistance dans une terre étrangère;
Réjouis-toi, consolation dans notre errance!
Réjouis-toi, bonne volonté de Dieu envers nous;
Réjouis-toi, notre assurance devant Dieu!
Réjouis-toi, délivrance de nos larmes;
Réjouis-toi, défense de nous qui sommes orphelins!
Réjouis-toi, notre rempart;
Réjouis-toi, notre seule joie!
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!

Kondakion 6
Faisant du moine Gabriel le héraut de Ta volonté, O Souveraine, Tu lui dis:" Je ne suis pas venue pour être gardée par vous, mais pour être votre gardienne non seulement dans le présent mais dans le temps à venir aussi. Et voici un signe: aussi longtemps que vous verrez mon icône dans le monastère, la grâce et la miséricorde de mon Fils ne vous feront pas défaut, afin que tous s'écrient vers Lui: Alléluia!

Ikos 6
Une grande joie a brillé sur ceux qui entendirent Tes promesses, O Mère de Dieu et avec joie les moines érigèrent aux portes du monastère une église pour Toi la céleste gardienne de la porte; et ils s'écrièrent:
Réjouis-toi, qui nous préserves dans le siècle présent;
Réjouis-toi, notre intercession dans l'âge à venir!
Réjouis-toi, qui nous enseignes la crainte de Dieu;
Réjouis-toi, qui nous guides sur la voie de la vertu!
Réjouis-toi, notre assurance et notre espoir;
Réjouis-toi, notre espérance et notre protection!
Réjouis-toi, qui as fait se pencher sur nous la compassion de Ton Fils;
Réjouis-toi, qui as déclaré que Sa grâce restera en abondance avec nous!
Réjouis-toi, qui nous as donné l'icône, comme un gage de miséricorde;
Réjouis-toi, qui lui as conféré le pouvoir d'accomplir des miracles!
Réjouis-toi, qui écartes du monastère les assauts de tout mal:
Réjouis-toi, qui aplanis le chemin pour toute bonne chose!
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!

Kondakion 7
Quand l'impie Amirah désira détruire le monastère d'Iviron et disperser la troupe des moines qui y était rassemblée, il fut promptement conscient de la puissante assistance de la Mère de Dieu envers le monastère: contemplant ses vaisseaux engloutis dans les abysses et voyant ses guerriers périr, il approcha avec humilité et donna de l'argent et de l'or au monastère, demandant des prières: Et les moines, voyant cela, s'écrièrent vers Dieu, Alléluia!

Ikos 7
Des miracles nouveaux et innombrables furent accomplis par la Mère de Dieu, remédiant au manque de vin, de farine et d'huile dans le monastère, guérissant les démoniaques, donnant le pouvoir de marcher aux boiteux et la vue aux aveugles, soignant toute infirmité, afin que ceux qui voient ces miracles puissent Te chanter:
Réjouis-toi, stratège victorieux qui vainquis l'ennemi;
Réjouis-toi, qui accours à l'aide de ceux qui font appel à Toi!
Réjouis-toi, qui ne dédaignes pas notre supplication;
Réjouis-toi, qui ne romps pas Ta promesse!
Réjouis-toi, qui transformes l'affliction du monastère en joie;
Réjouis-toi, qui change en abondance la disette du monastère!
Réjouis-toi, rétablissement de la vue des aveugles;
Réjouis-toi, capacité de marcher des boiteux!
Réjouis-toi, guérison de tous les infirmes;
Réjouis-toi, consolatrice de tous ceux qui sont affligés!
Réjouis-toi, qui te soucies de nous et nous sauves sans discontinuer;
Réjouis-toi qui nous délivres de tant de malheurs!
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!

Kondakion 8
Le Patriarche Nikon de Moscou, ayant entendu parler du monastère d'Iviron protégé merveilleusement par l'icône de la Mère de Dieu, désira acquérir une part de cette grâce pour la terre de Russie, c'est pourquoi, ayant construit un monastère dédié à cette glorieuse icône, il demanda avec empressement une copie de l'icône miraculeuse de la Mère de Dieu, afin que défendus par Sa protection, les fidèles de l'Eglise de Russie puissent s'écrier vers Dieu: Alléluia!

Ikos 8
Séjournant aux cieux sans pour autant t'éloigner de ceux qui sont sur terre, O Mère de Dieu, ce fut Ton bon plaisir d'accorder au nouveau monastère de la terre de Russie la grâce par laquelle Tu avais béni le Mont Athos, par la copie de Ta précieuse icône. Comme autrefois, la bénédiction du Mont Athos fut donnée au vénérable Antoine de fonder le monastère des cavernes de Kiev. C'est pourquoi nous Te crions:
Réjouis-toi, protection de la terre russe plus large que la nue;
Réjouis-toi, rempart et affermissement de la foi orthodoxe dans ce pays!
Réjouis-toi, colonne inébranlable de l'Eglise Orthodoxe!
Réjouis-toi, dénonciation des hérésies et des schismes;
Réjouis-toi, qui illumines tout le pays par les rayons splendides de tes icônes thaumaturges;
Réjouis-toi, qui en fais sourdre des dons de guérison et de miséricorde! 
Réjouis-toi, affermissement du sceptre de nos empereurs!
Réjouis-toi, terreur des ennemis!
Réjouis-toi, joie des saints hiérarques;
Réjouis-toi, fierté des prêtres!
Réjouis-toi, guide des moines;
Réjouis-toi, salut de toute notre race!
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!

Kondakion 9
S'empressant de peindre la précieuse icône de la miséricordieuse Gardienne de la Porte, l'assemblée des ascètes d'Iviron chanta des hymnes de supplication, lava la planche sur laquelle la précieuse copie devait être faite avec de l'eau de l'icône miracu¬leuse et sanctifia le vénérable Iamblique qui, ayant pratiqué le jeûne, la prière et les veilles avec tous les frères, peignit le visage sacré de la Mère de Dieu en utilisant des couleurs sanctifiées par de l'eau sainte et des reliques sacrées, priant continuellement et s'écriant vers Dieu: Alléluia!

Ikos 9
Nous voyons les orateurs les plus éloquents muets comme des carpes quand ils essaient de parler de Toi, O Mère de Dieu; car ils ne savent comment louer dignement tous les miracles manifestés à notre race par Ta sainte icône. Car elle accomplit des miracles sur le chemin de la Russie, ordonnant au pieux Manuel de soudoyer les infidèles qui entravaient le cheminement de la sainte icône vers la terre de Russie et le récompensant doublement de sa peine. Et nous, nous émerveillant nous nous écrions fidèlement vers Toi:
Réjouis-toi, source intarissable de miracles;
Réjouis-toi, qui accordes toute miséricorde!
Réjouis-toi, tu es à jamais une ardente médiatrice pour nous de¬vant Dieu;
Réjouis-toi, trésor de Sa providence envers nous!
Réjouis-toi, refuge de ceux qui sont dans l'affliction;
Réjouis-toi, consolation des affligés!
Réjouis-toi, guérison des malades;
Réjouis-toi, affermissement des faibles!
Réjouis-toi, secours des veuves;
Réjouis-toi, Mère miséricordieuse des orphelins!
Réjouis-toi, retour des égarés à la voie de la vérité;
Réjouis-toi, appel des pécheurs au repentir!
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!

Kondakion 10
Désirant sauver une multitude des malheurs et des afflictions, O Mère de Dieu tu déverses par Ton icône un flot inexhaustible de miséricorde sur notre race; car dans la cité impériale de Moscou Tu T'es révélée une bonne gardienne de la porte pour tous ceux qui Te révéraient, leur prêtant prompte assistance; et dans le nouveau monastère d'Iviron, dans les autres cités et villages, Tu as déversé des torrents de grâce par Ton icône, accordant les demandes utiles de ceux qui T'honorent. C'est pourquoi, glori¬fiant Dieu qui nous donna une telle grâce, nous nous écrions vers Lui: Alléluia!

Ikos 10
Tu es un rempart pour l'ordre des moines et pour tous ceux qui ont recours à Toi, O Mère de Dieu car le créateur du Ciel et de la terre Qui fit Sa demeure dans Ton sein virginal, appris à tous les zélateurs de la pureté et la chasteté à s'écrier vers Toi:
Réjouis-toi, vase d'élection de la virginité,
Réjouis-toi, très pure image de la chasteté!
Réjouis-toi, chambre nuptiale de l'union sans semence!
Réjouis-toi, Epouse inépousée!
Réjouis-toi, qui donnas naissance au Semeur de pureté;
Réjouis-toi, qui unis les fidèles au Seigneur!
Réjouis-toi, Prompt secours dans la tempête des tentations;
Réjouis-toi, qui écartes les assauts de l'ennemi!
Réjouis-toi, qui dissipes la brume des passions nuisibles pour l'âme;
Réjouis-toi, qui purifies les pensées!
Réjouis-toi, qui nous apprends à mépriser les plaisirs de cette terre;
Réjouis-toi, qui diriges nos esprits et nos cœurs vers le Très-Haut!
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!

Kondakion 11
Toute hymne échoue qui essaie de rendre hommage à la multitude de Tes compassions, car même si nous t'offrions des hymnes aussi nombreuses que les grains de sable de la mer, O Mère de Dieu notre Souveraine, nous n'accomplirions rien qui soit digne de ce que tu nous accordas à nous qui crions vers Dieu: Alléluia!

Ikos 11
Nous voyons la sainte icône de la Mère de Dieu comme un flam¬beau lumineux pour ceux qui sont dans la ténèbre des malheurs, car recevant le Feu immatériel de la grâce, elle illumine tous les hommes avec les rayons de ses mi¬racles, nous enseignant à nous écrier ainsi vers Celle qui est bénie:
Réjouis-toi, aide diligente en toute nécessité;
Réjouis-toi, prompt exaucement dans les afflictions!
Réjouis-toi, qui nous délivres du feu, du glaive et des invasions étrangères
Réjouis-toi, qui nous libères de la famine et de la mort subite!
Réjouis-toi, qui nous préserves de la contagion et de la destruction complète!
Réjouis-toi, aide instantanée de ceux qui voyagent sur la terre ferme ou sur les eaux!
Réjouis-toi, qui soignes les plaies de l'âme et du corps;
Réjouis-toi, qui prends dans Tes bras ceux que les médecins ont abandonnés!
Réjouis-toi, consolatrice miséricordieuse de ceux qui sont dans la peine et sous un lourd fardeau;
Réjouis-toi, qui ne dédaignes pas ceux qui sont méprisés et rejetés!
Réjouis-toi, qui sauves les plus désespérés de l'abîme de perdition;
Réjouis-toi, qui dans Ta protection et Ton aide ne m'abandonne pas moi, qui suis dépourvu de bonnes œuvres!
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!

Kondakion 12
Celui qui remet les dettes de tous les hommes, voulant faire grâce des dettes anciennes, vint parmi les hommes qui s'étaient éloignés de Sa grâce et ayant déchiré la cédule de nos péchés, Il nous accorda la puissante médiation de Celle qui est pleine de grâce divine, afin que par Ses prières, nous puissions nous écrier: Alléluia!

Ikos 12
Chantant par des hymnes les miracles qui nous sont manifestés dans cette vie, nous Te louons, O Mère de Dieu, comme une source intarissable de miséricorde: Et nous prosternant devant Toi et devant Ton icône thaumaturge, nous Te supplions humble¬ment: Sois pour nous une protection et une défense au jour de notre mort et quand nous devrons comparaître devant le redoutable tribunal de Ton Fils, afin que nous puissions nous écrier vers Toi:
Réjouis-toi, qui es assise en gloire près du trône de Ton Fils et qui là, Te souviens de nous;
Réjouis-toi, qui règnes éternellement avec Ton Fils et Ton Dieu et qui intercèdes en notre faveur!
Réjouis-toi, qui accordes une fin de vie sans honte à ceux qui placent leur espérance en Toi;
Réjouis-toi, qui nous procures une fin paisible, et sans douleurs!
Réjouis-toi, délivrance des amers péages aériens;
Réjouis-toi, libération de l'autorité du prince de l'air!
Réjouis-toi, qui ne tiens pas compte de nos péchés;
Réjouis-toi, après le Seigneur, notre espérance d'une vie bienheureuse! 
Réjouis-toi, qui désignes une place à la droite de Ton Fils pour ceux qui espèrent en Toi;
Réjouis-toi, qui daignes nous faire entendre Sa voix bénie nous promettant l'héritage du Royaume des Cieux!
Réjouis-toi, bonne Mère qui donnes à tous ceux qui T'honorent une demeure avec Toi;
Réjouis-toi, puissant espoir du salut éternel pour tous les chrétiens!
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!

Kondakion 13
O Mère digne de nos hymnes, Très Sainte Souveraine, Vierge Mère de Dieu, abaisse les yeux sur nous qui avec des larmes offrons humblement ces maigres prières devant Ta très pure icône et qui plaçons tout notre espoir et notre attente en Toi, et délivre-nous de tous malheurs et tentations dans cette vie, et sauve-nous du tourment à venir, afin que sauvés par Toi, nous puissions nous écrier sans cesse: Alléluia, Alléluia, Alléluia!

( Ce Kondakion est récité trois fois)

Ikos 1
Le Prince des Anges fut envoyé à la Mère de Dieu lorsque Lui fut échu la terre d'Ibérie comme partage pour son ministère apostolique. Il lui dit alors: "Ne quitte pas Jérusalem! La terre qui T'a été attribuée sera illuminée dans les derniers jours. Tu dois œuvrer dans le pays que Dieu Te choisit." Ainsi,
Réjouis-toi, par qui l'Evangile est proclamé;
Réjouis-toi, par qui l 'errement de l'idolâtrie est réduite à néant!
Réjouis-toi, par qui l'autorité du prince des ténèbres est abolie;
Réjouis-toi, par qui le Royaume du Christ est affermi! 
Réjouis-toi, appel à la lumière de l'Evangile, de ceux qui sont tombés dans les ténèbres de l'idolâtrie; 
Réjouis-toi, qui conduis les enfants de Dieu de l'esclavage du diable à la liberté de la gloire!
Réjouis-toi, prompte servante de Ton Fils et Ton Dieu;
Réjouis-toi, qui par Ton obéissance a guéri la désobéissance d'Eve!
Réjouis-toi, sommet des vertus,
Réjouis-toi, abîme d'humilité,
Réjouis-toi, par Toi, les infidèles parviennent à la connaissance du Créateur;
Réjouis-toi, par qui les fidèles sont adoptés par le Père!
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!

Kondakion 1
Invincible Chef d'Armée, Mère de Dieu, notre Souveraine, nous Tes serviteurs, T'offrons des hymnes de louanges car nous avons acquis un bouclier puissant, un rempart imprenable et une garde toujours vigilante par l'arrivée de Ta vénérable icône. Comme Tu possèdes une puis¬sance invincible, protège-nous et défends-nous, ô Souveraine de tous les ennemis visibles et invisibles et délivre-nous de tout mal du corps et de l'âme afin que nous puissions te clamer:
Réjouis-toi, Bienveillante Gardienne, qui ouvre aux fidèles la Porte du Paradis!



Portaïtissa Myrrhoblyte de Montréal

PRIERE DEVANT L'ICONE DE LA TRES SAINTE MERE DE DIEU D'IVIRON

O très sainte Vierge mère du Christ, Reine des Cieux et de la terre, sois attentive à l'élan douloureux de nos âmes et considère avec miséricorde de Ta sainte demeure céleste ceux qui avec amour vénèrent Ta très pure image: Car vois comme engloutis par nos péchés et ballotés par les chagrins, regardant Ton icône, nous T'offrons nos humbles supplications, comme à qui vivrait avec nous. Car nous n'avons aucune autre assistance, aucune autre intercession ou consolation si ce n'est en Toi, O Mère de tous ceux qui sont dans la peine et qui portent un lourd fardeau. Aide-nous qui sommes faibles, apaise notre chagrin, dirige nous qui sommes perdus sur le droit chemin; guéris et sauve ceux qui sont désespérés, accorde-nous de passer le reste de notre vie dans la paix et la tranquillité; accorde-nous une fin chrétienne et au redoutable tribunal de Ton Fils, montre-Toi pour nous une aide miséricordieuse afin qu'avec tous ceux qui furent agréables à Dieu, nous puissions toujours Te chanter des hymnes, Te magnifier et Te glorifier comme le secours salutaire de la race chrétienne. Amen! 

Version française Claude Lopez-Ginisty
+
Fin & gloire à Dieu!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire