"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 4 septembre 2011

ACATHISTE A NOTRE PERE PARMI LES SAINTS HILAIRE, EVEQUE DE POITIERS



Kondakion 1
Au siècle quatrième de notre ère chrétienne,* Tu naquis d’une illustre famille* Tu reçus une solide éducation philosophique et littéraire avant de trouver la Lumière du Christ* Et de rejoindre l’Eglise où l’on te chante à présent :
Réjouis-toi, fils de la terre d’Occident !
Réjouis-toi, qui as choisi la bonne part !
Réjouis-toi, élu de la Grâce de Dieu !
Réjouis-toi, qui sus trouver le vrai chemin !
Réjouis-toi, étoile au firmament des saints !
Réjouis-toi, fierté de l’Eglise des Gaules !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Ikos 1
Etant savante en lettres profanes dans le monde,* Ton âme cherchait ardemment la Vérité.* Tu la découvris émerveillé par la lecture de la Sainte Ecriture,* Et nous te clamons, ô Père saint et grand hiérarque des Gaules :
Réjouis-toi, qui trouvas la perle de prix !
Réjouis-toi, ô pèlerin de l’absolu !
Réjouis-toi, chercheur de l’unique essentiel !
Réjouis-toi, qui découvris le Dieu d’Amour !
Réjouis-toi, ô rayon de l’Autre Soleil !
Réjouis-toi, modèle de la sainteté !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Kondakion 2
Ne trouvant pas la Vie dans les ténèbres du paganisme,* Tu cheminas vers la Sainte Eglise du Christ,* Et tu fis la découverte de l’incarnation dans l’Evangile de saint Jean.* Tu reçus la Lumière de Vérité et tu t’exclamas : Alléluia !

Ikos 2
L’illumination du baptême d’eau et d’Esprit* Fit de toi un disciple fidèle du Maître de toutes choses.* Dès lors, tu fus en partance pour le Royaume,* Laissant le vieil homme, et ne regardant que vers le Ciel.* C’est pourquoi nous te disons :
Réjouis-toi, à qui saint Jean ouvrit les yeux !
Réjouis-toi, qui fus aussi théologien !
Réjouis-toi, ouvrier de la première heure !
Réjouis-toi, berger à l’instar du Seigneur !
Réjouis-toi, sel de la Parole éternelle !
Réjouis-toi, ferveur qui se fond dans l’Amour !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Kondakion 3
Tu grandis en sagesse et en érudition chrétiennes,* Et lorsque le hiérarque Maxence, frère de saint Maximin de Trèves naquit au Cieux,* Tu fus appelé par le Christ à le remplacer sur la cathèdre de Poitiers.* Alors tu louas Dieu en disant : Alléluia !

Ikos 3
Pour l’instruction de tes fidèles,* Tu écrivis divers traités théologiques et le commentaire de saint Matthieu,* Afin de partager avec eux, la perle précieuse de l’Evangile.* Emerveillés par ta divine science, nous te chantons :
Réjouis-toi, voix qui apporte l’Evangile !
Réjouis-toi, mains qui bénissent les fidèles !
Réjouis-toi, père attentionné pour ton peuple !
Réjouis-toi, manne pour les fils de l’Eglise !
Réjouis-toi, grand trésor des enseignements !
Réjouis-toi, écho de la doctrine pure !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Kondakion 4
Attiré par ta réputation de sainteté,* Dans sa jeunesse, le grand saint Martin de Tours,* Vint se nourrir spirituellement auprès de toi.* Tu l’ordonnas au rang d’exorciste, et il remercia Dieu en disant : Alléluia !

Ikos 4
Le thaumaturge béni de Tours, en séjour dans ta demeure* Apprit de toi la ferveur et la sainteté,* Et toujours il admira chez toi* Le pieux et superbe ascète du Christ.* Aussi avec lui, nous te clamons :
Réjouis-toi, qui formas saint Martin de Tours !
Réjouis-toi, qui fus pour lui un beau modèle !
Réjouis-toi, qui l’instruisis dans la vraie foi !
Réjouis-toi, maître pour les enfants de Dieu !
Réjouis-toi, livre ouvert de l’Amour du Christ !
Réjouis-toi, source des pieux enseignements
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Kondakion 5
Ô illustre hiérarque du Christ notre Dieu,* Ton renom, ton insigne bonté,* Ton attitude constante de charité en Christ,* Et ta fermeté dans le domaine de la théologie orthodoxe,* Te firent surnommer l’Athanase de l’Occident.* Et reconnaissants pour ta présence sainte en terre des Gaules,* Nous remercions Dieu en disant : Alléluia !

Ikos 5
Depuis quelques années déjà, dans le bon grain de l’Orthodoxie,* L’arianisme impie avait semé l’ivraie de la fausse doctrine.* Tu fus le héraut de l’Eglise, et tu combattis l’hérésie délétère,* C’est pourquoi avec les Pères saints nous t’adressons ces louanges :
Réjouis-toi, défenseur de l’Orthodoxie !
Réjouis-toi, grand contempteur de l’hérésie !
Réjouis-toi, impeccable soldat du Christ !
Réjouis-toi, ferme rempart de notre Eglise !
Réjouis-toi, gardien au seuil du Temple Saint !
Réjouis-toi, barrage fort contre l’erreur !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Kondakion 6
Désirant éradiquer la mauvaises ronces d’Arius au Jardin du Christ,* Tu te levas pour clamer haut et fort la Vérité de l’Orthodoxie,* Doctrine salvifique et parfaite que nous léguèrent les Pères et les Conciles,* Qui louaient Dieu en chantant : Alléluia !

Ikos 6
L’empereur Constance rallié aux hérétiques,* Séjournait à Arles lorsqu’il soutint l’évêque du lieu passé aux ténèbres,* Mais tu ne craignis pas de te mettre en danger en exposant la pure foi orthodoxe, et nous te disons :
Réjouis-toi, ô bouclier de la doctrine !
Réjouis-toi, qui tranches les ronces du mal !
Réjouis-toi, armure contre le Malin !
Réjouis-toi, protection contre les ténèbres !
Réjouis-toi, qui gardes la cité de Dieu !
Réjouis-toi, voix de l’Eglise qui s’élève !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Kondakion 7
Tu convoquas un saint Concile à Paris,* Et, défendant la Vérité par ta parole de feu,* Tu convainquis les hiérarques présents* De se séparer des évêques ariens et de toujours chanter vers Dieu : Alléluia !

Ikos 7
L’hérésiarque hiérarque d’Arles aiguillonné par le Malin,* Convoqua un synode à Béziers et t’y fit comparaitre.* Tu y défendis la foi orthodoxe et tu refusas l’hérésie.* Et les Pères dans les Cieux te dirent avec admiration :
Réjouis-toi, pourfendeur des fausses doctrines !
Réjouis-toi, fermeté des enseignements !
Réjouis-toi, fidélité de Tradition !
Réjouis-toi, incarnation de la droiture !
Réjouis-toi, pureté et clarté du Christ !
Réjouis-toi, phare abolissant les ténèbres !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Kondakion 8
Tu fus alors condamné par l’empereur à l’exil en Orient.* Ami de la Vérité et berger fidèle du Christ, même loin de ton troupeau,* Tu t’inquiétas de la santé spirituelle de tes brebis.* Et lorsque tu sus que l’arianisme ne triomphait pas en Gaules, tu t’exclamas vers Dieu : Alléluia !

Ikos 8
Les hérétiques se divisèrent en plusieurs factions,* Et tu tentas de les convaincre par ton verbe,* Mais l’Ennemi fit échec à tes tentatives.* Plus tard cependant, tes paroles ayant trouvé un écho dans l’âme des égarés,* Ils rejoignirent l’Eglise et te louèrent en disant :
Réjouis-toi, encens à la douce fragrance !
Réjouis-toi, cierge ardent dans l’intercession !
Réjouis-toi, icône de prédication !
Réjouis-toi, providence des âmes pures !
Réjouis-toi, qui montres la Voie de l’Eglise !
Réjouis-toi, pasteur aimant de tous les êtres !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Kondakion 9
Lorsque par la pure grâce du Dieu d’Amour,* L’unité de doctrine revint dans l’Eglise des Gaules,* Le peuple chrétien reconnut combien ton influence avait été décisive pour maintenir l’orthodoxie,* Et il loua Dieu en chantant : Alléluia !

Ikos 9
Sulpice Sévère, a bien reconnu ton action, disant :* Tout le monde reconnaît que notre Gaule est redevable au seul Hilaire* Du bonheur qu’elle eut d’être délivrée du crime de l’hérésie.* C’est pourquoi nous t’adressons ces louanges :
Réjouis-toi, ambon de la Grâce de Dieu !
Réjouis-toi, colonne de l’Orthodoxie !
Réjouis-toi, tabernacle de Sa Parole !
Réjouis-toi, porte royale du salut !
Réjouis-toi, Lumière pour les égarés !
Réjouis-toi, tribune de la Vérité !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Kondakion 10
Tu combattis aussi le dragon du paganisme,* Qui sous l’empereur Julien l’apostat avait redressé la tête.* Et enfin tu tentas d’éloigner le loup Auxence de la bergerie spirituelle de Milan.* Et les anges dirent : Alléluia !
Ikos 10
Lumière des Gaules, tu éclairas aussi l’Illyrie et l’Italie,* Par la douceur et la placidité de ton caractère lorsque tu défendais l’Eglise,* Et c’est par ton verbe que tu préparas la voie de saint Ambroise à Milan redevenu orthodoxe.* Avec nous, il te chante en disant :
Réjouis-toi, livre précieux de notre foi !
Réjouis-toi, arbre produisant de bons fruits !
Réjouis-toi, borne sur le chemin du Père !
Réjouis-toi, porte d’enseignement du Fils !
Réjouis-toi, tabernacle saint de l’Esprit !
Réjouis-toi, fervent de la Mère de Dieu !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Kondakion 11
Tu dirigeas avec sagesse le troupeau de tes brebis logiques,* Vers le havre saint du salut en Christ, * Prêchant par ta vie, par tes œuvres et tes paroles,* Toujours louant le Dieu de l’univers en chantant : Alléluia !
Ikos11
Tu composas de nombreuses hymnes d’Eglise,* A la manière de celles que tu avais entendues en Orient pendant ton exil,* Désirant par elles repousser les démons et la laideur de l’hérésie* Par la beauté de l’hymnologie sainte qui reflète le Ciel où l’on te loue ainsi :
Réjouis-toi, chantre de la beauté du Ciel !
Réjouis-toi, chœur de l’enseignement du Bien !
Réjouis-toi, céleste harmonie qui enseigne !
Réjouis-toi, musique de la pure liesse !
Réjouis-toi, concert de divine splendeur !
Réjouis-toi, hymnologue du Paradis !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Kondakion 12
Athlète et soldat de l’Evangile, tu combattis le bon combat,* Et tu rendis à Dieu dans la paix, ton âme bénigne.* Et les anges dans les cieux t’accueillant avec les Pères louèrent Dieu en disant : Alléluia !

Ikos 12
Elle est précieuse aux yeux du Seigneur notre Dieu,* La mort de Ses amis choisis.* Pontife, théologien et confesseur superbe,* Tu es l’ornement insigne et sacré de l’Eglise des Gaules qui te chante :
Réjouis-toi, splendeur de la théologie !
Réjouis-toi, manifestation de l’Amour !
Réjouis-toi, gardien fidèle de la foi !
Réjouis-toi, image de la charité !
Réjouis-toi, guide sûr vers le paradis !
Réjouis-toi, emblème de l’Orthodoxie !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Kondakion 13
En Orient comme en Occident orthodoxe,* Comme un encens d’agréable odeur,* Ton enseignement et ta sainteté ont embaumé l’Eglise de leur suave fragrance tandis que l’on te clamait : Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! (Ce kondakion est répété trois fois)
Ikos 1
Etant savante en lettres profanes dans le monde,* Ton âme cherchait ardemment la Vérité.* Tu la découvris émerveillé par la lecture de la Sainte Ecriture,* Et nous te clamons, ô Père et hiérarque des Gaules :
Réjouis-toi, qui trouvas la perle de prix !
Réjouis-toi, ô pèlerin de l’absolu !
Réjouis-toi, chercheur de l’unique essentiel !
Réjouis-toi, qui découvris le Dieu d’Amour !
Réjouis-toi, ô rayon de l’Autre Soleil !
Réjouis-toi, modèle de la sainteté !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

Kondakion 1
Au siècle quatrième de notre ère chrétienne,* Tu naquis d’une illustre famille* Tu reçus une solide éducation philosophique et littéraire avant de recevoir la Lumière du Christ* Et de rejoindre l’Eglise où l’on te chante à présent :
Réjouis-toi, fils de la terre d’Occident !
Réjouis-toi, qui as choisi la bonne part !
Réjouis-toi, élu de la Grâce de Dieu !
Réjouis-toi, qui sus trouver le vrai chemin !
Réjouis-toi, étoile au firmament des saints !
Réjouis-toi, fierté de l’Eglise des Gaules !
Réjouis-toi, ô saint Hilaire de Poitiers !

PRIERE A NOTRE PERE
SAINT HILAIRE DE POITIERS

Ô notre Père Hilaire, toi dont le saint prénom évoque la joie,* Prie pour nous le Christ notre Dieu,* Pour qu’Il nous accorde par ta sainte intercession* De suivre à notre modeste mesure la voie que tu suivis sur la terre des vivants.

Aide nous par ta sainte prière, à garder la foi orthodoxe de nos pères.* Intercède pour que nos terres d’Occident retrouvent l’Orthodoxie dont tu fus le héraut.

Protège-nous des schismes et des hérésies mortelles pour l’Eglise,* Et demande à Dieu de nous guider par ton oraison vers le havre du salut,* Où règne la Trinité Sainte du Père du Fils et du Saint Esprit,* Maintenant et toujours, et aux siècles des siècles,* Amen !


Acathiste 
composé pour la gloire de Dieu
et de Son saint hiérarque
Hilaire de Poitiers
par
Claude Lopez-Ginisty

*
Fin et gloire à Dieu !
*

Crédit icône: 
Père Cassien, 
Clara, France

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire