"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 18 novembre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 5/18


5 novembre



Ton 1

Tropaire à sainte Bertille,
higoumène de Chelles,
(Natalice en 602 A.D.)

Conseillé sagement par l'évêque saint Ouen,*
Tu renonças à la vie futile du monde,*
Et tu fus moniale au monastère de Jouarre.*
Et quand l'abbaye de Chelles fut réouverte,*
Tu fus désignée pour en être l'higoumène.*
Sainte Bertille prie Dieu pour notre salut!

+

Statue et reliquaire
de saint Goussaud



Ton 2

Tropaire à saint Gaussaud,
(Natalice en 580 A.D.)

Dans les montagnes sauvages du Limousin,*
Tu choisis de vivre en solitaire avec Dieu.*
Tu consacras ton existence à la prière,*
Gardant sans cesse la mémoire du Seigneur.*
Ô saint Goussaud, toi qui as rejoint le Royaume,*
Prie Dieu qu'Il nous accorde Sa grande mercy!

+


Ton 3

Tropaire à saint Guéthénoc, moine,
(Natalice au 6ème siècle)

Frère de saint Jacut et de saint Guénolé,*
Eclairé par les enseignements de Budoc,*
Tu choisis de te retirer avec tes frères*
A l'écart sur la presqu'île de Landouar.*
Là tu vécus dans la prière et dans l'ascèse.*
Saint Guéthénoc supplie le Christ de nous sauver!

+


Ton 4

Tropaire à saint Lyé, ermite,
(Natalice en 534 A.D.)

Petit berger dans les campagnes du Berri,*
Tu allas au monastère de Saint-Mesmin,*
Et puis tu partis dans les forêts d'Orléans*
Afin de rejoindre le Christ en solitaire.*
Saint Lyé, toi qui es auprès du Dieu Tout Puissant,*
Demande-Lui d'avoir grande pitié de nous!

+


Ton 5

Tropaire à sainte Marcienne, vierge,
(Natalice au 8ème siècle)

Membre d'une noble famille patricienne,*
Dans l'enfance tu te retrouvas orpheline*
Mais tu fus adoptée par le Père des Cieux*
Et tu acceptas pour époux l'Epoux Céleste*
A Qui tu consacras toute ton existence.*
Sainte Marcienne prie Dieu pour notre salut!

+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!


Claude Lopez-Ginisty




Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

vendredi 17 novembre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 4/17


Christos Acheiropoietos.jpg

4/17 novembre



Ton 2

Tropaire à saint Procule d'Autun, martyr,
(Natalice au 5ème siècle)

En disciple accompli du Seigneur Jésus-Christ,*
Tu as mené une vie de piété remplie*
Des vertus de foi, espérance et charité,*
Et lorsque la horde des Huns vint à Autun,*
Tu as donné ta vie sur l'autel du martyre.*
Saint Procule intercède pour notre salut!

+


Ton 4

Tropaire à saint Perpétue, évêque de Maastricht,
(Natalice en 620 A.D.)

Rompu dès ta jeunesse à la science divine,*
Tu as remplacé sur son siège saint Gondulphe,*
Prêchant par la Parole et aussi par l'action,*
Augmentant fidèlement le troupeau des ouailles,*
Qui t'avait été confiées par notre Seigneur.*
Saint Perpétue supplie le Christ de nous sauver!

+


Ton 6

Tropaire à saint Amans, évêque de Rodez,
(Natalice en 440 A.D.)

Tu quittas le monde dans la fleur de ton âge*
Pour te consacrer fidèlement à l'Eglise.*
Tu détruisis le culte païen des idoles*
Et tu enracinas la foi évangélique*
Au diocèse d'Autun où tu devins évêque.*
Saint Amans prie le Christ pour qu'il sauve nos âmes!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.

Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!



Claude Lopez-Ginisty



Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

jeudi 16 novembre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 3/16

3 novembre


Ton 1

Tropaire à saint Séver, évangélisateur de l'Adour,
(Natalice au 5ème siècle)

Venu du lointain pays des Scythes en Gaule,*
Tu évangélisas les peuples du Sud-Ouest,*
Apportant la Lumière à ceux dans les ténèbres,*
En arrachant les racines du paganisme.*
Saint Séver, apôtre béni du Maître saint,*
Prie-Le afin qu'Il nous accorde le salut!

+

Saint Pirmin

Ton 2

Tropaire à saint Pirmin, higoumène de Hornbach,
(Natalice en 753)

Fuyant Narbonne sous le joug des sarrasins,*
Tu fondas le monastère de Reichenau*
Sur une île sise sur le Lac de Constance.*
Tu fus higoumène et évangélisateur,*
Créant d'autres monastères avant Hornbach.*
Saint Pirmin supplie le Christ de sauver nos âmes!

+



Ton 3

Tropaire à saint Naamas, diacre,
(Natalice au 5ème siècle)

Tu étais digne de tes saints prédécesseurs,*
Le protodiacre Etienne et le diacre Laurent,*
Exorciste, au Nom de Jésus-Christ,*
Tu délivrais le peuple des esprits malins.*
Ô saint Naamas, serviteur du Dieu Très Haut,*
Prie La Trinité de sauvegarder nos âmes!

+



Ton 4

Tropaire à saint Gwenaël, higoumène à Landévénnec,
(Natalice au 6ème siècle)

Fils de Bretagne et gloire de l'Eglise Celte,*
Enfant, tu étudias avec saint Guénolé,*
Tu devins higoumène de Landévennec,*
En Hibernie, tu restauras des monastères,*
Et tu revins au pays pour ton natalice.*
Saint Gwenaël supplie Dieu pour notre salut!

+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.

Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!


Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mercredi 15 novembre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 2/15


2 novembre



Ton 2

Tropaire à sainte Wénéfride, martyre,
(Natalice au 7ème siècle)

Galloise de naissance, tu fus éduquée*
Dans les valeurs chrétiennes par saint Beuno.*
Tu entras au monastère pour le Seigneur,*
Mais un prince te voulut prendre pour épouse.*
Comme tu refusas, tu mourus en martyre.*
Sainte Wénéfride prie Dieu pour qu'Il nous sauve!

+


Ton 3

Tropaire à saint Vulgan, ermite,
(Natalice au 7ème siècle)

Tu naquis en Albion et tu vins vers les Gaules*
Pour ne pas être évêque de Cantorbéry.*
Tu t'installas près de l'abbaye de Saint-Vaast*
Où tu achevas ta vie dans la solitude,*
L'ascèse, le jeûne et l'oraison continue.*
Saint Vulgan prie le Christ d'avoir pitié de nous!

+






Ton 4

Tropaire à saint Hernin, ermite
(Natalice en 540 A.D.)

Chrétien vivant sur l'île de Grande Bretagne,*
Tu vins chercher refuge en terre d'Armorique*
Pendant l'invasion des troupes anglo-saxonnes.*
Tu vécus en ermite dans l'ascèse à Locarn,*
Démontrant la grâce de Dieu par tes miracles.*
Saint Hernin intercède pour notre salut!

+

Ton 8

Tropaire à saint Ambroise,
Higoumène d'Agaune,
(Natalice en 582 A.D.)

Moine dévot sur l'île-Barbe de Lyon,*
Tu fus appelé au monastère d'Agaune*
Pour succéder au saint higoumène Hymnémode.*
Tu reçus le saint roi pénitent Sigismond,*
Et tu gouvernas tes moines avec sagesse.*
Saint Ambroise intercède pour notre salut!

+
+++++
+



Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mardi 14 novembre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 1/14


1er novembre


Saint Bénigne:
Lettrine d'un manuscrit

Ton 1

Tropaire à saint Bénigne,
apôtre martyr de la Bourgogne,
(Natalive en 178 A.D.)

Natif de Smyrne et disciple de saint Polycarpe,*
Tu vins sur la terre des Gaules pour le Christ,*
Convertissant les païens au pur Evangile.*
Tu fis de Dijon le centre de ta mission,*
Et tu as donné ta vie en martyr pour Dieu,*
Saint Bénigne prie-Le pour qu'Il sauve nos âmes!

+



Ton 2

Tropaire à saint Marcel, évêque de Paris,
(Natalice en 436 A.D.)

Tu servis le Seigneur dès ta prime jeunesse,*
Faisant fonction de lecteur et puis d'hypodiacre,*
Thaumaturge plein de douceur et de bonté,*
Tu fus enfin élu à l'unanimité*
Evêque de Paris malgré ta réticence.*
Saint Marcel intercède pour notre salut!

+


Ton 3

Tropaire à saint Lautein, solitaire dans le Jura,
(Natalice en 518)

Ami du saint évêque Grégoire de Langres,*
Après avoir gouverné la ville d'Autun,*
Tu as quitté le monde pour le monastère*
De saint Symphorien suivant la règle orientale,*
Puis tu partis vivre avec Dieu en solitaire.*
Saint Lautein prie Dieu pour qu'Il nous fasse mercy!

+

Fichier:Saint vigor.png

Ton 4

Tropaire à saint Vigor, évêque de Bayeux,
(Natalice en 530 A.D.)

Natif d'Arras, tu fus disciple de saint Vaast,*
Tu travaillas à la conversion des païens*
Par la prédication et ton exemple saint.*
Tu fus jugé digne de devenir évêque*
Et de succéder au hiérarque de Bayeux.*
Saint Vigor supplie Dieu d'avoir pitié de nous!

+


Ton 5

Saint Lézin, évêque d'Angers,
(Natalice en 616 A.D.)

Fils d'une famille princière, tu as connu*
Les honneurs et les fastes de ce monde vain,*
Mais étant devenu Comte des angevins,*
Tu te retiras à l'abbaye de Chalonnes,*
Mais tu ne pus refuser la charge d'évêque.*
Saint Lézin prie le Seigneur pour notre salut!

+


Ton 6

Tropaire à sant Mathurin de Larchant, martyr,
(Natalice au 4ème siècle)

Tu convertis au Christ tes parents idolâtres,*
Et tu ne vécus sur la terre des vivants,*
Que pour clamer au monde le saint Evangile.*
Prêtre du Seigneur tu fus aussi thaumaturge,*
Guérissant les malades atteints de folie.*
Saint Mathurin prie Dieu d'avoir de nous mercy!

+


Ton 7

Tropaire à saint Genès, évêque de Lyon,
(Natalice en 678 A.D.)

Tu fus un chrétien d'une grande charité,*
Ta vertu te fit élire évêque de Lyon,*
Et le peuple te défendit quand on voulut*
Par manœuvres du Malin t'en faire partir.
Saint Genès, modèle des hiérarques du Christ,*
Intercède pour qu'Il nous accorde mercy!

+


Ton 8

Tropaire à saint Floribert de Gand, higoumène,
(Natalice en 661 A.D.)

Disciple de saint Amand, tu as imité*
La conduite évangélique de ton mentor,*
Tu es devenu higoumène de Saint Pierre,*
Et tu as sagement mené par la prière,*
Les pieux moines que t'avait confiés le Seigneur.*
Saint Floribert prie-Le pour qu'Il sauve nos âmes!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

lundi 13 novembre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois 31 octobre/ 13 novembre

31 octobre


Martyre de saint Quentin

Ton 4

Tropaire à saint Quentin, martyr,
(Natalice au 3ème siècle)

Fils d'un sénateur romain devenu chrétien,*
Avec saint Lucien, tu te rendis dans les Gaules*
Afin d'évangéliser la région d'Amiens.*
Ta moisson fut abondante pour le Seigneur,*
Et tu le rejoignis au Ciel par le Martyre.*
Saint Quentin prie le Christ d'avoir pitié de nous!


+


Ton 5

Tropaire à sainte Noitburge, vierge,
(Natalice en 715 A.D.)

Fille de Pépin d'Héristel, tu te vouas*
A ton époux céleste et à la vie future,*
Dans ce monde, tu fus sans cesse harcelée*
Par des prétendants qui te voulaient pour épouse.*
A ta requête, le Christ te prit avec Lui,*
Et tu allas au Ciel où tu pries pour nos âmes!

+


Ton 6

Tropaire à saint Erc, évêque de Slane,
(Natalice en 512 A.D.)

Fils d'Irlande, frère des saints Uni et Ia,*
Ordonné prêtre et évêque par saint Patrick,*
Et maître de saint Brendan le Navigateur,*
Tu œuvras pour le Seigneur dans la Cornouailles.*
Saint Erc, hiérarque de la belle Eglise Celte,*
Prie Dieu afin qu'Il nous accorde le salut!

+
+++++
+


Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com