"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 31 décembre 2016

Racines Orthodoxes 18/31 décembre

18 décembre


Ton 4

Tropaire à saint Gatien, évêque de Tours,
(Natalice au troisième siècle)

Tu fus parmi les premiers apôtres des Gaules*
Tu établis ton siège en la ville de Tours,*
Pour y répandre la Lumière d'Evangile.*
Et pendant un demi siècle, tu convertis*
Les païens à la foi orthodoxe du Christ.*
Saint Gatien, prie Dieu afin qu'Il sauve nos âmes!

+


Chapelle saint Flavit



Ton 6

Tropaire à saint Flavit, ermite en Chanpagne,
(Natalice en 630)

Fait prisonnier en Italie, et ramené*
En Champagne où tu fus vendu comme un esclave,*
Par ta foi ardente et tes excellentes vertus,*
Tu attendris ton maître qui te libéra.*
Et tu devins prêtre pour mieux servir le Christ.*
Saint Flavit, intercède pour notre salut!

+


Ton 8

Tropaire à saint Winebaud,
higoumène de Heidenhiem, (Natalice en 760 A.D.)

Fils du roi Richard, frère de saint Willebaud,*
Et de sainte Walburge, higoumène zélée,*
Avec Boniface, apôtre de la Germanie,*
Tu œuvras pour répandre la foi orthodoxe.*
Saint Winebaud, disciple admirable du Maître de sagesse,
Prie le Seigneur de nous avoir en Sa mercy!

+
+++++
+






Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.

Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

vendredi 30 décembre 2016

Racines Orthodoxes 17/30 décembre

17 décembre



Ton 3

Tropaire à saint Sturme, apôtre des Saxons,
(Natalice en 779 A.D.)

Enfant d'une noble famille de Bavière,*
Tu fus confié à l'apôtre de Germanie,*
Saint Boniface qui fit de toi un saint prêtre.*
Tu te retiras au désert, puis tu t'en vins à Fulde,*
Et tu entrepris l'éducation des barbares.*
Saint Sturme, intercède auprès de Dieu pour nos âmes!

+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.

Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!



Claude Lopez-Ginisty



Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

jeudi 29 décembre 2016

Racines Orthodoxes 16/29 décembre

16 décembre

File:Saint Judicael.png
Saint Judicaël présenté à Dagobert

Ton 5

Tropaire à saint Judicaël, roi de Bretagne,
(Natalice en 658 A.D.)

Prince de Bretagne, tu donnas la couronne*
A tes frères et te retiras au monastère.*
Tu revins sur le trône et tu signas la paix*
Entre la Bretagne et le royaume des Francs,*
Puis tu t'en retournas à la vie monastique.*
Saint Judicaël, prie le Christ-Dieu pour nos âmes!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.



Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mercredi 28 décembre 2016

Racines Orthodoxes 15/28 décembre

15 décembre

Ton 6

Tropaire à saint Drostan, Ermite, higoumène,
(Natalice au 7ème siècle)

Tu fus disciple zélé de saint Colomban,*
Tu quittas ta terre natale d'Hibernie*
Pour apporter la lumière de l'Evangile*
En terre d'Ecosse dont tu fus un apôtre.*
Saint higoumène du monastère de Deer,*
Drostan, prie le Seigneur pour qu'Il sauve nos âmes!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.

Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!


Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mardi 27 décembre 2016

Racines Orthodoxes 14/27 décembre

Saint Venance Fortunat

Ton 4

Tropaire à saint Venance Fortunat,
évêque de Poitiers,
(Natalice en 609 A.D.)

Tu quittas l'Italie envahie de barbares,*
En Gaule tu devins évêque de Poitiers,*
Poète, tu chantas la gloire de la Croix,*
Et les louanges du hiérarque saint Martin.*
Illustre serviteur de l'Eglise du Christ,
Saint Venance Fortunat, prie Dieu pour nos âmes!

+


Ton 3

Tropaire à saint Nicaise, évêque de Reims,
Martyr, (Natalice au 5ème siècle)

Pasteur des brebis du Christ en ville de Reims,*
Tu éclairais par ta vie les vertus divines.*
Ayant reçu de Dieu le don de prophétie,*
Tu prédis que ton siège allait être pillé.*
En vérité, tu fus plus tard martyrisé.+
Saint Nicaise, prie pour le salut de nos âmes!

+


Ton 6

Tropaire à saints Fingar et Fiala, martyrs,
(Natalice en 555 A.D.)

Fils de l'Hibernie, tu fus chassé par ton père,*
Car tu reçus saint Patrick et te convertis.*
A la mort de ton géniteur, tu retournas*
Avec ta sœur Fiala au pays de tes pères,*
Et vous fûtes massacrés en haine du Christ.*
Saints Fingar et Fiala, priez Dieu pour nos âmes!

+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.

Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!



Claude Lopez-Ginisty



Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

lundi 26 décembre 2016

Racines Orthodoxes 13/26 décembre

13 décembre


Ton 2

Tropaire à sainte Odile d'Alsace, higoumène,
(Natalice en 720 A.D.)

Aveugle promise à la mort à ta naissance,*
Par ton père qui ne voulait pas d'une infirme,*
Tu as recouvré la vue par le saint baptême.*
Tu retrouvas ta famille et la convertis.*
Puis tu fus higoumène en un couvent d'Alsace.
Sainte Odile, prie le Seigneur de nous sauver!

+


+
+++++
+

13/26 Décembre:
ACATHISTE A NOTRE PERE PARMI LES SAINTS, JOSSE, ERMITE DE PONTHIEU



Acathiste 
ICI



Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.

Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!


Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

dimanche 25 décembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois décembre 12/25

12 décembre




Fichier:Saint Corentin.jpg


Ton 4
Tropaire à saint Corentin, évêque de Quimper,
(Natalice au 5ème siècle)

Tu naquis dans la Cornouaille armoricaine,*
Et te retiras en ermite à Plomodiern.*
Rayon de la Lumière du Christ en ce lieu*
Puis tu devins évêque en ville de Quimper.*
Saint Corentin, Bon Pasteur des brebis du Christ,*
Supplie Dieu pour qu'Il nous accorde le salut!

même Ton
Kondakion du saint,

Ermite pour le Christ, tu vécus dans l'ascèse,*
Ange dans la chair et louange perpétuelle.*
Devenu hiérarque en la ville de Quimper,*
Par ton amour et ta longanimité,*
Tu gardas tes brebis dans l'arche de l'Eglise.*
Saint Père Corentin, intercède pour nous!

+

Ton 6

Tropaire à saint Finnian,
(Natalice en 552 A.D.)

Tu naquis d'un pieux couple en terre d'Hibernie,*
Et tu suivis saint Cadoc au pays de Galles.*
Là, tu rencontras saint David et saint Gildas.*
Puis tu rentras en Eire, fonder des monastères,*
Devenant higoumène de celui de Meath.*
Saint Finnian, implore le Christ de nous sauver!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

samedi 24 décembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois décembre 11/24

11 décembre


Ton 4

Tropaire aux saints Victoric, Fuscien et Gentien,
Martyrs, (Natalice en 286 A.D. )

Victorie et Fuscien, vous étiez missionnaires,*
Lorsque dans les Gaules vous avez rencontré*
Saint Gentien alors que vous cherchiez saint Quentin.*
Le saint avait donné sa vie pour le martyre,*
Et vous avez suivi son exemple sacré.*
Saints martyrs du Christ, priez pour nous le Seigneur!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty


Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

vendredi 23 décembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois décembre 10/23

10 décembre



Ton 2

Tropaire à sainte Eulalie de Mérida, martyre,
(Natalice en 303 A.D.)

Née d'une illustre famille de Mérida,*
Tu fus éloignée de la ville par ta mère*
Au moment des persécutions de Dioclétien.*
Mais tu y revins pour témoigner de ta foi,*
Et offrir ta jeune vie au Christ en martyre.*
Sainte Eulalie, prie le Seigneur de nous sauver!

+


Ton 4

Tropaire à saint Edibe, évêque de Soissons,
(Natalice en 462 A.D.)

Evêque du Christ sur le siège de Soissons,*
Tu fus un pasteur admirable pour tes ouailles.*
Attila avançait à grands pas vers ta ville,*
Tu allas courageusement parlementer,*
Et tu le convainquis d'épargner tes fidèles.*
Saint Edibe, supplie le Seigneur pour nos âmes!

+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

jeudi 22 décembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois décembre 9/22


9 décembre

Châsse de sainte Valérie

Ton 6

Tropaire à sainte Valérie, martyre,
(Natalice aux premiers siècles)

Convertie à la douce religion du Christ*
Par l'apôtre Martial dont tu devins servante,*
Tu étais un modèle des vertus chrétiennes.*
Quand on te demanda de renier ta foi,*
Tu déposas ta vie sur l'autel du martyre.*
Sainte Valérie de Limoge, prie pour nous!

+

+


Ton 8
Tropaire à sainte Léocadie de Tolède, martyre,
(Natalice en 303 A.D.)

Vierge chrétienne de la ville de Tolède,*
Fleur prisonnière des ronces du paganisme,*
Tu fus torturée vilement par les païens,*
Mais tu n'acceptas pas de renoncer au Christ.*
Tu mourus et rejoignis le Seigneur ton Dieu.*
Sainte Léocadie, prie-Le de nous sauver!

+
+++++
+



Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mercredi 21 décembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois décembre 8/21

8 décembre

[Bonif.jpg]
Saint Boniface


Ton 3

Tropaire à sainte Gonthilde, higoumène,
(Natalice en 748 A.D.)

Alors que tu étais moniale en Angleterre,*
Saint Boniface t'appela en Allemagne.*
Tu fondas un monastère dans la Thuringe,*
Tu supervisas les écoles religieuses,*
Tout en te consacrant à la vie monastique.*
Sainte Gonthilde, prie Dieu pour notre salut!

+


Ton 5

Tropaire à saint Léonard de Dunois,
(Natalice au 6ème siècle)

Moine zélé au monastère de Micy,*
Sous la conduite de l'higoumène Mesmins,*
Tu es parti afin de vivre en solitude*
Près de Chateaudun, en forêt de Marchenoir,*
Où tu rejoignis paisiblement le Seigneur.*
Saint Léonard, supplie-Le de sauver nos âmes!

+


Ton 7

Tropaire à saint Romaric, higoumène,
(Natalice en 627 A.D.)

Membre de la famille des Mérovingiens,*
Tu quittas la cour de Clotaire le Second*
Pour être moine au monastère de Luxeuil.*
Avec saint Amé, dans les montagnes des Vosges,*
Tu fondas une communauté de saints moines.*
Saint higoumène Romaric, prie Dieu pour nous!

+
+++++
+







Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mardi 20 décembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois décembre 7/20


+

7 décembre

Ton 4

Tropaire à saint Ursanne, confesseur,
(Natalice en 625 A.D.)

Tu as quitté le monastère de Luxeuil*
Pour accompagner ton maître saint Colomban,*
Tu le suivis jusques à Metz, puis tu partis*
En ermite dans les montagnes du Jura,*
Où bientôt se forma une communauté.*
Saint Ursanne, prie le Seigneur de nous sauver!

+


Ton 6

Tropaire à sainte Burgondofare de Champigny, vierge,
(Natalice 655 A.D.)

Jeune fille venant d'une noble famille,*
Le Ciel se manifestant à toi dès l'enfance,*
Saint Colomba t'imposa le voile des vierges.*
Malgré l'opposition première de ton père,*
Tu devins moniale au couvent de Faremoutiers*
Sainte Burgondofare, prie Dieu pour nos âmes!

*



Fête de saint Ambroise de Milan
+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.

Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!


Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com