"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 30 novembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 17/30

17 novembre



Ton 2

Tropaire à saint Aignan, évêque d'Orléans,
(Natalice en 453 A.D.)

Ta famille vint de la lointaine Hongrie,*
Mais tu naquis à Vienne dans le Dauphiné.*
Ayant ouï vanter tes grandes qualités,*
Saint Euverte, te fit venir auprès de lui*
Lui succédant, tu sauvas Orléans des Huns.*
Saint Aignan prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+
voir l'article de Saint Materne sur saint Aignan: ICI
+



Ton 4

Tropaire à saint Grégoire, évêque de Tours,
(Natalice en 595 A.D.)

Neveu de saint Gall, élève de saint Avit,*
Tu allas à Tours au tombeau de saint Martin,*
Tu restas dans la ville et devins son évêque.*
Tu écrivis l'histoire des saints de la Gaule,*
Gardant pour la postérité leur témoignage.*
Saint Grégoire supplie Dieu pour notre salut!

Un miracle de saint Grégoire de Tours

+

Ton 6

Tropaire à sainte Hilda, higoumène de Whitby,
(Natalice en 680 A.D.)

A l'âge de quatorze ans, tu t'en vins à Chelles,*
Auprès de ta sœur moniale prendre le voile,*
Lorsqu'elle naquit au Ciel, tu rejoignis Albion,*
Et forte de ton expérience, tu fondas*
A Hortlepool, puis à Whitby un monastère.*
Sainte Hilda intercède en faveur de nos âmes!

+
+++++
+


Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.



Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mardi 29 novembre 2016

Racines orthodoxes/ Mois de novembre 16/29

*16 novembre*

Image illustrative de l'article Eucher de Lyon

Ton 2

Tropaire à saint Eucher, archevêque de Lyon,
(Natalice en 450 A.D.)

Sénateur de Lyon, homme rempli de vertu,*
Tu vis tes fils saint Salonius et saint Véran*
Devenir évêques pour servir le Seigneur.*
Toi même tu devins moine, puis archevêque*
Et tu écrivis la passion de saint Maurice.*
Saint Eucher, ami des saints, prie Dieu pour nos âmes!

+




Ton 3

Tropaire à sainte Céronne, vierge,
(Natalice en 490 A.D.)

Tu naquis au sein d'une famille païenne,*
Aimant le Christ, tu le fis connaître à ton frère.*
L'évêque de Bordeaux vous instruisit tous deux.*
Etant calomniés, vous vous êtes séparés.*
Tu partis vivre en vierge au diocèse de Sées.*
Sainte Céronne, prie Dieu pour notre salut!

+




Ton 4


Tropaire à saint Brendan, higoumène de Birr,
(Natalice en 562 A.D.)

Contemporain de saint Brendan Navigateur,*
A l'école monastique de saint Finian,*
Tu fus higoumène au monastère de Birr.*
Au saint synode de Meltown, tu intervins*
Levant l'excommunication de Columba.*
Saint Brendan intercède pour notre salut!
+


Ton 5
Tropaire à saint Othmar, higoumène de saint Gall,
(Natalice en 759 A.D.)

Fidèle à l'esprit charitable du Seigneur,*
Tu soignais les lépreux avec un grand amour.*
Accusé injustement de vol, tu partis*
En exil dans une île sur le fleuve Rhin,*
Où tu rendis ton âme charitable à Dieu .*
Saint Othmar prie Dieu pour le salut de nos âmes!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com


lundi 28 novembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 15/28


15 novembre

Image illustrative de l'article Maclou

Ton 4

Tropaire à saint Malo, évêque d'Aleth,
(Natalice en 640 A.D.)

Venant du Pays de Galles, tu fus formé*
A l'école monastique de LLancarvan.*
Devenu évêque, tu as servi le Christ
Dans la région d'Aleth, mais tu en fus chassé,*
Tu partis en Saintonge où tu finis ta vie.*
Saint Malo intercède pour notre salut!

+


Ton 5

Tropaire à saint Sidoine, higoumène de saint-Saëns,
(Natalice en 684 A.D.)

Ravi par des corsaires et vendu comme esclave,*
Aux moines du saint monastère de Jumièges,*
Qui rachetaient pour les libérer les captifs,*
Tu fus moine, et tu fondas ta communauté*
Où tu gouvernas tes moines avec amour.*
Sain Sidoine supplie Dieu de sauver nos âmes!

+


Ton 6

Tropaire à saint Eugène, martyr,
(Natalice au 3ème siècle)

Natif de Rome et compagnon de saint Denis,*
Tu évangélisas la région de Tolède,*
Où tu fus digne d'être évêque de ce lieu.*
Tu revins dans les Gaules mourir en martyr,*
Saint Eugène qui donnas ta vie pour le Christ,*
Prie le Seigneur pour qu'Il nous donne le salut!

+



Ton 8

Tropaire à saint Didier, évêque de Cahors,
(Natalice en 654 A.D.)

Conseiller apprécié du bon roi Dagobert,*
Tu devins hiérarque à la suite de ton frère,*
Saint Rustique, évêque en la ville de Cahors,*
Tu eus pour compagnons saint Eloi et saint Ouen,*
Et tu fis construire de nombreuses églises.*
Saint Didier prie Dieu qu'Il nous ait en Sa mercy!

+
+++++
+






Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.

Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!



Claude Lopez-Ginisty



Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

dimanche 27 novembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 14/27

14 novembre



Ton 3

Tropaire à sainte Balsamie,
(Natalice au sixième siècle)

Tu fus la nourrice de saint Rémi de Reims,*
Et la mère très aimante de saint Celsin*
Qui fut le disciple bien-aimé du pontife,*
Et qui accomplit au Nom du Christ des miracles*
Sainte Balsamie, incarnation des vertus,*
Prie le Seigneur de nous accorder le salut!

+


Ton 4

Tropaire à saint Dubrice, évêque et higoumène,
(Natalice au 6ème siècle)

Saint Germain d'Auxerre te consacra évêque,*
De Warwich, tu transféras ton siège à Llandaff.*
Tu y établis ton successeur saint Théliau,*
Tu te retiras comme hiérarque en faveur*
De saint David la gloire du pays de Galles.*
Saint Dubrice intercède pour notre salut!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.



Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!


Claude Lopez-Ginisty


Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

samedi 26 novembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 13/26

13 novembre


Ton 2

Tropaire à saint Brice, évêque de Tours,
(Natalice en 444 A.D.)

Recueilli par l'évêque de Tours saint Martin,*
Tu le quittas un jour pour vivre dans le monde,*
Et goûter aux joies éphémères de ce siècle.*
Mais à la mort de ton bon maître, tu revins,*
Et tu lui succédas comme évêque du lieu.*
Saint Brice intercède auprès de Dieu pour nos âmes!

+


Ton 4

Tropaire à saint Mitre, martyr,
(Natalice en 304 A.D.)

Arrivé de l'Hellade en terre de Provence,*
Tu te fis esclave pour convertir un maître.*
Mais celui-ci découvrant que tu étais chrétien,*
Malgré les miracles devant lui accompli,*
Ô saint Mitre, il te fit aussitôt mettre à mort.*
Martyr du Christ, prie-Le de nous faire mercy!

+
+++++
+


Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

vendredi 25 novembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 12/25


12 novembre



Ton 1

Tropaire à saint Cadwallader, le bienheureux,
(Natalice au 7ème siècle)



Toi qui étais souverain du pays de Galles,*
Tu résignas tes hautes fonctions pour le Christ*
Et tu te mis à prêcher la Bonne Nouvelle,*
Illuminant ceux qui étaient dans les ténèbres.*
Et c'est en soignant tes frères que tu mourus.*
Saint Cadwallader prie Dieu pour notre salut!

+



Ton 2

Tropaire à saint Cunibert, archevêque de Cologne,
(Natalice en 660 A.D.)

Evêque de Cologne, tu étais aussi*
Le conseiller avisé du roi Dagobert,*
Et tu pris part au Concile Premier de Reims.*
Pour le peuple de Dieu assoiffé de prière,*
Tu créas des paroisses et des monastères.*
Saint Cunibert supplie Dieu pour notre salut!

+



Ton 3

Tropaire à saint Emilien de Tarragone, prêtre,
(Natalice en 574 A.D.)

Tu étais prêtre à la paroisse de Vergeye,*
Mais le Malin réussit à t'en éloigner.*
Tu te réfugias alors dans la solitude,*
Et tout autour de ton ermitage bientôt,*
Un véritable monastère vit le jour.*
Ô saint Emilien prie Dieu pour notre salut!

+

Icône de tous les saints d'Helvétie
Dominique Aymonier-Lopez

Ton 4
Saint Ismier, ermite en Helvétie,
(Natalice en 615 A.D.)

Originaire des montagnes du Jura,*
Tu décidas d'être ermite dans la vallée.*
Tu édifias une chapelle à saint Martin,*
Et des disciples vinrent vivre auprès de toi.*
Saint Ismier, figure du monachisme helvète,*
Prie le Seigneur qu'Il nous accorde le salut!

+


Martyr de saint Livin par Rubens

Ton 5

Tropaire à saint Livin, apôtre de la Flandre,
(Natalice en 657 A.D.)

De la lointaine Irlande, tu vins en Belgique,*
Pour évangéliser la Flandre occidentale.*
Or, un jour prêchant l'Evangile à des païens,*
Tu as donné ta vie sur l'autel du martyre.*
Saint Livin, holocauste agréable au Seigneur,*
Prie-Le de nous accorder Sa grande mercy!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.

Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!


Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

jeudi 24 novembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 11/24

11 novembre

Saint Martin de Tours

+
+

Ton 4



Tropaire à saint Martin, évêque de Tours.
(Natalice en 400 A.D.)

Ta miséricorde envers le pauvre sans vêtement t’a valu, ô Martin,*
De contempler le Christ qui disait aux anges :*
Martin m’a revêtu de ce vêtement,*
Aie pitié de nous qui sommes pauvres*
Et qui n’avons pas d’œuvres bonnes pour nous vêtir,*
Et prie le Seigneur de l’univers*
Qu’il fasse miséricorde à nos âmes.


Source:

Autre tropaire

Ton 4


Brûlant de zèle pour le vrai Dieu, *
en moine et pontife tu l'as servi; *
dans le ciel tu as trouvé la couronne des saints *
et sur terre grande gloire, Martin; *
pour vêtir un pauvre tu partageas en deux ton manteau, *
dont tu vis ensuite le Christ revêtu; *
dans les campagnes tu portas la lumière de la foi *
et de tes miracles mainte ville fut témoin. *
Père célébré dans tout l'univers *
pour ton zèle de pasteur et ton ardente charité, *
en faveur de nos âmes prie le Christ notre Dieu.


Composé
par le hiéromoine Denis Guillaume
de bienheureuse mémoire
en 1994

+








Ton 3

Tropaire à saint Véran, évêque de Cavaillon

(Natalice au 4ème siècle)

Tu vécus en ermite près de Cavaillon,*
Mais les foules attirées par ta renommée,*
T'incitèrent à fuir, et tu allas à Rome*
Revenu au pays, tu fus nommé évêque*
Et tu gouvernas tes ouailles avec sagesse.*
Saint Véran intercède auprès de Dieu pour nous!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mercredi 23 novembre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois de novembre 10/23


10 novembre



Ton 1

Tropaire aux saints Tibère, Modeste et Florence,
Martyrs d'Agde,
(Natalice au 4ème siècle)

Saint Tibère, tu fus dénoncé par ton frère,*
Saint Modeste, tu as partagé son martyre,*
Tu fus convertie par leur foi en Jésus-Christ,*
Sainte Florence et tu les suivis dans le Ciel.*
Saints martyrs qui avez vaillamment combattu,*
Priez Dieu qu'Il nous accorde aussi le salut!

+


Ton 3

Tropaire à saint Ludre,
(Natalice en 99 A.D.)

Descendant du martyr Epagathe de Lyon,*
Tu reçus l'illumination de saint Ursin,*
Et tu mourus enfant dans la sainte innocence.*
Les miracles furent nombreux sur ton tombeau.*
Saint Ludre, ange terrestre remonté vers le Seigneur,*
Prie-Le de nous accorder Sa grande mercy!

+

Justusrochester.jpg

Ton 4

Tropaire à saint Juste, archevêque de Cantorbéry,
(Natalice en 631 A.D.)

Romain de naissance, tu partis en Albion*
Avec saint Mellit pour soutenir Augustin.*
Et convertir les peuplades anglo-saxonnes.*
Tu participas au Concile de Paris,*
Et tu fus archevêque de Cantorbéry.*
Saint Juste prie Dieu qu'Il ait pitié de nos âmes!

+




Ton 5

Tropaire à saint Gobrien, évêque de Vannes,
(Natalice en 735 A.D.)

Dans ta jeunesse, tu fus moine à saint Gildas,*
Tu quittas le monastère et tu devins prêtre*
Tu fus élu évêque en la ville de Vannes,*
Mais dans ta vieillesse, tu te fis solitaire,*
Vivant comme un ermite auprès de ton Seigneur.*
Saint Gobrien, supplie le Christ de nous sauver!


+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.



Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com