"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 16 octobre 2016

Racines Orthodoxes/ Mois d'octobre 3/16

3 octobre



Ton 1

Tropaire à saint Cyprien, évêque de Toulon,
(Natalice en 590 A.D.)

Tu fus élevé dans l'abbaye Saint-Victor,*
Dans la ville de Marseille, où tu progressas*
Et où tu excellas dans les vertux évangéliques.*
Ami de saint Césaire, tu devins évêque*
A Toulon qui te prit comme second patron.*
Saint Cyprien auprès du Christ, prie pour nos âmes!

+


Ton 2

Saint Edwald le Noir et saint Edwald le Blanc,
martyrs en Allemagne, (Natalice en 690 A.D.)

Frères et prêtres venus de la blanche Albion,*
Vous avez été formés dans la verte Erin,*
Et arrivés sur la terre de Westphalie,*
Vous avez chassé les ténèbres des païens*
Et offert au Christ votre vie comme martyrs.*
Saints Edwald intercédez pour notre salut!

+



Ton 3
Tropaire à saint Konogan, évêque de Quimper,
(Natalice en 456 A.D.)

Enfant d'Irlande venu à Landévénec,*
Tu as succédé sur le siège épiscopal*
A saint Corentin dans la ville de Quimper.*
Tu te révélas un pasteur plein de sagesse*
Qui mena ses brebis aux lisières du Ciel.*
Saint Konogan prie le Christ pour notre salut!

+


Ton 4

Tropaire à saint Léonard de Vandœuvres,
ermite, (Natalice en 565 A.D.)

Tu quittas un jour le territoire de Tongres*
Et tu te fixas dans la région de Vandœuvres,*
Tu fus calomnié et l'on voulut t'en chasser,*
Mais la sainteté de ta vie plaida pour toi,*
Et ton monastère eut la faveur de Clotaire.*
Saint Léonard demande à Dieu notre salut!

+



Ton 5

Tropaire à saint Sévère, évêque de Trêves,
(Natalice en 460 A.D.)

Eduqué par le saint hiérarque Loup de Troyes,*
Tu allas en Albion avec saint Germain d'Auxerre*
Pour l'aider à éradiquer les hérésies,*
Et à dissper les ténèbres d'ignorance,*
Puis tu devins évêque en la ville de Trêves.*
Saint Sévère intercède pour notre salut!

+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!



Claude Lopez-Ginisty



Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire