"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 14 mai 2016

Racines orthodoxes 1/14 mai


1 mai

Sarcophage de saint Andéol

Ton 1
Tropaire à saint Andéol, martyr,
(Natalice en 208 A.D.)

Diacre de Smyrne envoyé par saint Polycarpe,*
Tu répandis la Lumière de l'Evangile*
Aux ténèbres des adorateurs de Mithra,*
Et tu fus arrêté dans la vallée du Rhone,*
Donnant ta vie sur l'autel du Christ en martyre.*
Saint Andéol, prie le Seigneur de ous sauver!

+


Ton 2
Tropaire à saint Aray, évêque de Gap,
(Natalice en 604 A.D.)

Tu fus ami de saint Colomban de Luxeuil,*
Qui te consulta pour la date de la Pâques.*
Tu défendis l'Eglise du Christ avec zèle,*
En faisant preuve d'une grande charité.*
Saint Arey, modèle des pasteurs du Seigneur,*
Prie-Le qu'Il ait de nos âmes grande mercy!

+

Ton 3
Tropaire à sainte Berthe,
higoumène au Couvent d'Avenay,
(Natalice au 7ème siècle)

Pieuse épouse qui vécus dans la chasteté*
Avec ton époux le noble et pieux saint Gombert,*
Lorsqu'il partit pour vivre dans un monastère,*
Tu fondas le couvent d'Avenay en Champagne.*
Et tu achevas ta vie comme une martyre.*
Sainte Berthe, prie Dieu qu'Il ait pitié de nous!

+

Ton 4
Tropaire aux saints martyrs
et apôtres de l'Espagne,
(Natalice au 1er siècle)

Saints Torquat, Ctésiphon, Second et Idalèce,*
Cécilius, Euphrase et les autres saints apôtres,*
Vous avez été mandés par saints Pierre et Paul*
Pour porter la bonne nouvelle du salut*
Dans toutes les régions de la terre d'Espagne.*
Saints martyrs, priez Dieu pour qu'Il sauve nos âmes!

+


Ton 5
Troaire à saint Ephise,
Apôtre de la Sardaigne,
(Natalice au 3ème siècle)

Tu vins depuis la Terre Sainte comme apôtre,*
Afin d'évangéliser l'île de Sardaigne,*
Tu apportas la Lumière du christianisme*
A ceux qui vivaient dans les ténèbres païennes,*
Et tu versas ton sang sur l'autel du Seigneur.*
Saint Ephise, prie le Seigneur de nous sauver!

+


Ton 6
Tropaire à saint Brieuc, higoumène,
(Natalice au 5ème siècle)

Enfant de parents païens, tu devins chrétien,*
Tu quittas le Pays de Galles pour la Gaule,*
Tu fus éduqué par saint Germain à Auxerre,*
Tu créas des églises et des monastères,*
Et puis tu t'endormis paisiblement en Christ,*
Saint Brieuc, prie-Le d'avoir pitié de nos âmes!

+


Ton 7
Tropaire à sainte Thorette, bergère,
(Natalice au 2ème siècle)

Petite bergère du Seigneur Jésus-Christ,*
Ancelle simple du Maître de tous les êtres,
Tu vécus ta vie au rythme de l'Evangile,*
Et tu répandis autour de toi la concorde,*
Avant de rejoindre le séjour des élus.*
Sainte Thorette, prie notre Dieu pour nos âmes!

+


Ton 4
Tropaire à saint Sigismond,
Roi de Burgondie et martyr,
(Natalice en 524 A.D.)

Ô Saint Roi Martyr Sigismond par ton exemple*
Tu nous guides sur le chemin du repentir*
En nous montrant la miséricorde du Christ*
Tu ouvres pour nous les portes du Paradis*
Et nous ramènes dans les bras du Père aimant*
Intercède auprès du Seigneur de compassion*
Afin qu’Il accorde à nos âmes le salut!

KONDAKION
TON 2

A l’instar du Saint Roi et Prophète David *
Tu souillas ton âme par un ignoble meurtre*
Mais ayant perdu la grâce de notre Dieu*
Dans le jeûne et la pénitence tu partis*
Pour retrouver la voie du Royaume céleste*
Ton sacrifice au Christ miséricordieux*
Te réintégras dans l’amour de notre Dieu*
Prie-Le pour qu’Il daigne accorder à nous pécheurs*
Sa miséricorde et le salut de nos âmes!

Vie du saint:

Acathiste à saint Sigismond: ICI


Icône Dominique Aymonier-Lopez
+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire