"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 3 mars 2013

ACATHISTE AUX SAINT MARTYRS DE MYTILENE NOUVELLEMENT APPARUS RAPHAEL, IRENE et NICOLAS


Kondakion  (Ton 8)

Chantons des hymnes à Raphaël, le merveilleux hiéromartyr, à Nicholas et à Irène, qui furent richement glorifiés par le Seigneur. Car ils sont apparus comme des étoiles pour nous à Thermi, et ils illuminent sans cesse par des prodiges divins ceux qui clament: Réjouissez-vous, ô athlètes du Christ !

Ikos 1

La triade des martyrs a subi sa lutte bénie avec un cœur  inflexible : Raphaël, avec Nicholas et Irène, firent honte aux tyrans, c’est pourquoi nous les louons, et nous leur crions d'une seule voix:
Réjouissez-vous, ô triade de champions inébranlables,
Réjouis-toi, village de guérisseurs du Christ.
Réjouis-toi, ô théophore Raphaël, inspiré par Dieu,
Réjouis-toi, ô tropéophore, pieux d'esprit Nicholas.
Réjouis-toi ô Irène, martyre homonyme de la paix, et éclat de la virginité,
Réjouissez-vous, ô assemblée de trois chaînons, et triade athlétique.
Réjouissez-vous, troupe de champions trois fois brillants,
Réjouissez-vous, fierté et gloire des fidèles orthodoxes.
Réjouissez-vous, système divin en trois parties,
Réjouissez-vous, pieuse fierté des fidèles.
Réjouissez-vous, chorale des martyrs au nombre de trois,
Réjouissez-vous, égaux en honneur à tous les Saints.
Réjouissez-vous, ô saints martyrs.
  
Kondakion 2

Ayant une vie divine, honte pour les infidèles, vous avez persévéré avec un cœur bien disposé. Et vous fûtes cachés en terre pendant de nombreuses années, jusques au temps où vous fûtes paradoxalement révélés, ô athlètes au nombre de trois, à l’étonnement de ceux qui clament: Alléluia.
  
Ikos 2

Esprit viril, ô Raphaël tu enduras les maux furieux des ennemis, tu fus battu de nombreuses manières, et tu fus digne de l'appel au martyre. C’est pourquoi étant surpris par ta fermeté, nous crions:
Réjouis-toi, pilier de fermeté,
Réjouis-toi, chute de l'Impie.
Réjouis-toi, très sainte racine d'Ithaque,
Réjouis-toi, qui partageas la voie des Martyrs en toutes choses.
Réjouis-toi, très divine mystique de l'Amour du Christ,
Réjouis-toi, très sûr colonne des gens pieux.
Réjouis-toi, car tu te consacras entièrement au Seigneur,
Réjouis-toi, car tu éveillas le monde à la joie.
Réjouis-toi, très fervent guérisseur du Christ,
Réjouis-toi, refuge inexpugnable des fidèles.
Réjouis-toi, réceptacle de la vie vertueuse,
Réjouis-toi, tabernacle de la lumière céleste,
Réjouis-toi, ô célèbre Raphaël.

Kondakion 3
  
Par la puissance céleste, tu écoutas la parole de l'Evangile du Christ, plein de divine inspiration, et tu devins un grand maître, ô très célèbre Raphaël, et tu nous incitas tous à crier: Alléluia.
  
Ikos 3

Par l’illumination de la piété, tu reçus les paroles de Raphaël au sein de ton cœur, ô Nicolas, et tu le  servis comme une icône de l'Église, qui te conduisit au Christ. C’est pourquoi nous te bénissons, et le clamons:
Réjouis-toi, qui te nourrissais de l'Amour du Christ,
Réjouis-toi, qui acceptas toutes choses avec un esprit divin.
Réjouis-toi, rayonnement des saints diacres,
Réjouis-toi, parure merveilleuse des Champions du Christ.
Réjouis-toi, type et imitation de saint Raphaël,
Réjouissez-vous, juste diacre de l'Eglise du Christ.
Réjouis-toi, fils très fervent de Thessalonique,
Réjouis-toi, fleur très parfumée de l'incorruptibilité.
Réjouis-toi, qui surpasses toute corruption,
Réjouis-toi, qui rejoignis le chœur des Martyrs.
Réjouis-toi, très saint sacrifice du Christ,
Réjouis-toi, souffrances très promptes de l'Ennemi.
Réjouis-toi, ô martyr Nicolas.
  
Kondakion 4

Ayant vécu une vie pieuse en tant que diacre divin, tu as enduré l'attaque des barbares, et tu as bien combattu à Thermi, et athlétiquement tu fus glorifié, ô Nicolas, par Celui Qui t'a raffermi, et toi, ô martyr, tu clames avec les champions du Christ: Alléluia.

Ikos 4

Tu luttas avec fermeté d'âme, comme une jeune femme pieuse, ô bienheureuse Vierge Irène. Et, tu fus offerte au Seigneur comme un sacrifice volontaire, par l’orgueil vicieux et tyrannique, c’est pourquoi nous te disons:
Réjouis-toi, vase de pureté d'albâtre,
Réjouis-toi, écrasement du mal.
Réjouis-toi, homonyme de la paix éternelle,
Réjouis-toi, qui vit avec les saints champions.
Réjouis-toi, lis parfumé de l'Amour du Christ,
Réjouis-toi, épée à deux tranchants contre l'arrogance de l'Ennemi.
Réjouis-toi, ornement divin des jeunes gens,
Réjouis-toi, violette très fragrante de la virginité.
Réjouis-toi, Vierge glorieuse et agnelle du Christ,
Réjouis-toi, qui fut remplie de lumière incorporelle.
Réjouis-toi, très impeccable épouse du Christ,
Réjouis-toi, victoire triomphante des fidèles.
Réjouis-toi, ô très chaste Irène.

Kondakion 5
Ô martyre, pendant le siège des barbares, tu fus offerte comme un sacrifice, dans un corps délicat, et devant ton père, tu enduras un martyre effroyable, puis tu fus rendue digne d'une fin de martyr, en criant: Alléluia.
  
Ikos 5

Ô Raphaël, le tyran fut rempli d’impudence, et face à ta fermeté, il ordonna que tu sois mis à mort en faisant passer une scie à travers ta mâchoire, ce que tu enduras, ô très honoré, étonnant ceux qui te regardaient, et affermissant ceux qui te crient:
Réjouis-toi, orgueil des prêtres,
Réjouis-toi, don honoré des moines et moniales.
Réjouis-toi, exemple merveilleux d'endurance,
Réjouis-toi, diagramme d'audace spirituelle.
Réjouis-toi, très radieuse lampe des moines et moniales de Thermi,
Réjouis-toi, soutien des fidèles accordé par Dieu dans les dangers.
Réjouis-toi, car tu enduras d’indicibles tortures,
Réjouis-toi, car tu détournas les tyrans impies.
Réjouis-toi, enseignement de vertus parfaites,
Réjouis-toi, qui ignas de nombreuses grâces.
Réjouis-toi, source des miracles salvifiques,
Réjouis-toi, flux d’ondes bénéfiques à l’âme.
Réjouis-toi, ô célèbre Raphaël.

Kondakion 6

Tu fus venu caché sous terre dans Thermi pendant de nombreuses années, ô théophore, mais merveilleusement tu fus porté à la connaissance des fidèles dans les visions et les signes donnés, étonnant tous par tes miracles ceux qui crient: Alléluia.

Ikos 6
On te vit briller de piété divine, ô Nicolas, lorsque la gloire de ton tombeau fut trouvé, ô martyr, rendant gloire à Dieu, et répandant la grâce, tandis que nous te crions avec joie:
Réjouis-toi, diacre du Seigneur,
Réjouis-toi, adversaire de l'Imposteur.
Réjouis-toi, qui fus enrichi par l'éclat des Anges,
Réjouis-toi, martyr inébranlable du Christ le Roi de tous,
Réjouis-toi, chute et trouble de l'Ennemi Malin.
Réjouis-toi, qui parcourus le cheminement des martyrs,
Réjouis-toi, qui magnifias la Parole du Seigneur.
Réjouis-toi, Fierté des fidèles donnée par Dieu,
Réjouis-toi, notre diadème divin.
Réjouis-toi, qui fus récompensé avec les chœurs des martyrs,
Réjouis-toi, qui participe à la joie des saints.
Réjouis-toi, ô martyr Nicolas.

Kondakion 7

Ô bienheureux Nicolas, pieux diacre, tu cheminas sur la voie du martyre, et tu restas sous terre pendant de nombreuses années à Thermi, jusqu'à ce que tu sois miraculeusement révélé. C’est pourquoi nous nous approchons fidèlement de tes reliques, en criant: Alléluia.

Ikos 7

Tu fus tuée par une mort violente, ô Irène, mais tu partis vers la gloire éternelle, et tu contemplas l'éclat de la chambre nuptiale de Vie du Sauveur. Ô pieuse martyre, intercède pour nous qui crions vers toi:
Réjouis-toi, jeune sainte du Christ,
Réjouis-toi, vierge bénie.
Réjouis-toi, qui souffris d’être brûlée dans le feu,
Réjouis-toi, qui repoussas les objections des ennemis.
Réjouis-toi, très impeccable épouse du Christ Roi de l'univers,
Réjouis-toi, myrrhe noétique de la vie de virginité.
Réjouis-toi, qui allas jusques aux luttes des martyrs.
Réjouis-toi, qui montas vers la gloire des Anges,
Réjouis-toi, parfum très fragrant de pureté,
Réjouis-toi, qui partageas la même fournaise que les nobles martyrs.
Réjouis-toi, qui reçus une nourriture divine,
Réjouis-toi, qui communias à la vie sainte.
Réjouis-toi, ô très chaste Irène.

Kondakion 8

Ô vierge avenante, ô bienheureux Irène, t’éloignant des choses d’ici-bas, tu rejoignis les chœurs des anges en combattant le bon combat avec fermeté, et avec Raphaël et Nicolas, vous chantez au Seigneur: Alléluia.

Ikos 8

Ô Raphaël, pleinement glorifié, paradoxalement, on te vit en rêve à Thermi, avec Nicolas et Irène, et tu accomplis des miracles partout, guérissant ceux qui souffrent, et aidant ceux qui te clament:
Réjouis-toi, qui es grand par tes miracles,
Réjouis-toi, qui es glorieux parmi les saints.
Réjouis-toi, qui luttas avec fermeté jadis,
Réjouis-toi, qui fus révélé plus tard d'une manière divine.
Réjouis-toi, qui, partout, accomplis des miracles surnaturels,
Réjouis-toi, qui, merveilleusement. écoutes les prières de tous.
Réjouis-toi, qui es vu de jour et la nuit dans le sommeil,
Réjouis-toi, car tu fus vu par ceux qui étaient dignes et pieux.
Réjouis-toi, qui guéris de nombreuses passions,
Réjouis-toi, notre protecteur et notre défenseur.
Réjouis-toi, soutien du monastère de Karyès,
Réjouis-toi, ornement divin de Thermi.
Réjouis-toi, ô célèbre Raphaël.

Kondakion 9

ô Père, on te vit exaucer une multitude de prières, et répandre la joie divine. C’est pourquoi, ô Raphaël, les fidèles de tous lieux se rassemblent autour de tes reliques à Thermi, te chantant des hymnes, et criant au Sauveur: Alléluia.

Ikos 10

Ayant la gloire divine, ô Nicolas, tu enduras le martyre, et tu fus glorifié par le Seigneur, quand ton corps fut révélé à Thermi, et nous te louons avec ferveur, et te clamons volontiers:
Réjouis-toi, divin diacre,
Réjouis-toi, martyr parmi les champions du Christ.
Réjouis-toi, égal en honneur aux martyrs anciens,
Réjouis-toi, participant de la gloire de tous les Saints.
Réjouis-toi, glorieux Nicolas, victoire de tous les fidèles,
Réjouis-toi, fondation et soutien des pieux chrétiens.
Réjouis-toi, car tu reçus la couronne d'incorruptibilité,
Réjouis-toi, car tu donnes la vie à ceux qui t’honorent.
Réjouis-toi, qui as bu la coupe du Christ,
Réjouis-toi, notre divin refuge.
Réjouis-toi, qui arrachas les dents de l'Ennemi,
Réjouis-toi, qui éclaires les esprits des fidèles.
Réjouis-toi, ô martyr Nicolas.

Kondakion 10

Demeurant avec les Anges et les Martyrs, il te fut accordé d’être avec Raphaël et Irène, ô martyr du Christ Nicolas, et avec eux supplie à jamais que nous soyons délivrés des dangers, nous qui crions d'une seule voix: Alléluia.

Ikos 10

Tu vois la beauté immaculée de ton Epoux dans les demeures célestes, et en collaboration avec les êtres sacrés qui t’ont donné naissance, ô invincible vierge et martyre Irène, supplie, au nom de ceux qui te clament:
Réjouis-toi, lis de la piété,
Réjouis-toi, vase de la virginité.
Réjouis-toi, trésor de divine fragrance,
Réjouis-toi, floraison des vierges avenantes.
Réjouis-toi, nombreux parfums mêlés d'une vie chaste,
Réjouis-toi, arôme divin de la grâce des athlètes.
Réjouis-toi, a qui fut accordée la gloire divine d’en Haut,
Réjouis-toi, car tu combattis la grande arrogance.
Réjouis-toi, sceau de la bonne odeur du Christ,
Réjouis-toi, sceau sacré et saint.
Réjouis-toi, chaste rossignol de la vérité,
Réjouis-toi, lampe rayonnante de l'incorruptibilité.
Réjouis-toi, ô très chaste Irène.

Kondakion 11

Nous chantons ton combat, ô martyre et championne du Christ Irène, avec des hymnes de victoire, car avec un corps délicat, tu destituas le Dragon, et tu fus couronnée par le Seigneur du diadème de la victoire, tandis que tu chantais: Alléluia.

IKOS 11

Vous avez rayonné comme des lampes porteuses de lumière sur Lesbos, lorsque vous êtes récemment apparus dans le monde, avec des rayons de miracles, par lesquels vous éclairez les demandes des fidèles, ô champions du Christ au nombre de trois, c’est pourquoi fidèlement nous clamons:
Réjouissez-vous, chœur des Martyrs en trois parties,
Réjouissez-vous, illumination de Lesbos.
Réjouissez-vous, trois membres du chœur des champions du Christ,
Réjouissez-vous, vous qui censurez toutes les impiétés.
Réjouissez-vous, communiants avec le Sauveur au nombre de trois,
Réjouissez-vous, troupe rassemblée par Dieu pour être les guides des fidèles.
Réjouissez-vous, illumination de trois soleils,
Réjouissez-vous, chœur théophore des divins martyrs.
Réjouissez-vous, triade de défenseurs de la Trinité,
Réjouissez-vous, lumières très honorées pour les fidèles.
Réjouissez-vous, Raphaël avec Nicholas,
Réjouis-toi, Irène, beauté de la femme.
Réjouissez-vous, ô glorieux martyrs.

Kondakion 12

Vous réjouissant dans les hauteurs, Raphaël et Irène, ainsi que le divin Nicholas, et tous ceux de Karyes, par votre martyre, vous fûtes la honte de l'Ennemi. Intercédez pour nous tous qui crions: Alléluia.

Ikos 12

Ô martyrs, vous qui, avec les anges sans cesse chantez l'hymne trois fois sainte à la Sainte Trinité, intercédez en faveur de nous, qui sommes dans les dangers et les épreuves, afin que nous puissions en être délivrés, et que nous clamions d'une seule voix:
Réjouissez-vous, chœur glorifié,
Réjouissez-vous, vous qui vous êtes joints aux anges.
Réjouis-toi, très saint champion du Christ Raphaël,
Réjouis-toi, Nicolas pieux et victorieux.
Réjouis-toi, martyre et homonyme de la paix, ô merveilleuse Irène,
Réjouissez-vous, protecteurs de Mytilène au nombre de trois.
Réjouis-toi, troupe des trois champions du Christ,
Réjouis-toi, triplement des athlètes victorieux.
Réjouis-toi, lieu d'habitation en trois demeures du Christ,
Réjouis-toi, groupe de martyrs à trois chaînons.
Réjouis-toi, ô triade, notre joie,
Réjouis-toi, rassemblement des trois champions du Christ.
Réjouissez-vous, ô glorieux martyrs.

Kondakion 13

Ô bienheureuse triade des nobles champions du Christ: Raphaël, Nicolas et Irène, intercédez à jamais devant la Sainte Trinité, afin qu’à notre natalice, nous soient accordés les choses d'en Haut, nous qui crions: Alléluia. (Ce kondakion est chanté 3 fois)

Ikos 1

La triade des martyrs a subi sa lutte bénie avec un cœur  inflexible : Raphaël, avec Nicholas et Irène, firent honte aux tyrans, c’est pourquoi nous les louons, et nous leur crions d'une seule voix:
Réjouissez-vous, ô triade de champions inébranlables,
Réjouis-toi, village de guérisseurs du Christ.
Réjouis-toi, ô théophore Raphaël, inspiré par Dieu,
Réjouis-toi, ô pieux tropéophore, Nicholas.
Réjouis-toi ô Irène, martyre homonyme de la paix, et éclat de la virginité,
Réjouissez-vous, ô assemblée de trois chaînons, et triade athlétique.
Réjouissez-vous, troupe de champions trois fois brillants,
Réjouissez-vous, fierté et gloire des fidèles orthodoxes.
Réjouissez-vous, système divin en trois parties,
Réjouissez-vous, pieuse fierté des fidèles.
Réjouissez-vous, chorale des martyrs au nombre de trois,
Réjouissez-vous, égaux en honneur à tous les Saints.
Réjouissez-vous, ô saints martyrs

Kondakion Ton 8

Chantons des hymnes à Raphaël, le merveilleux hiéromartyr, à Nicholas et à Irène, qui furent richement glorifiés par le Seigneur. Car ils sont apparus comme des étoiles pour nous à Thermi, et ils illuminent sans cesse par des prodiges divins ceux qui clament: Réjouissez-vous, ô athlètes du Christ !

Version française Claude Lopez-Ginisty
d’après

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire